Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 15 heures 26 min

La première année de Liberapay

6 février, 2017 - 15:56

Aujourd’hui nous célébrons le premier anniversaire du lancement de Liberapay ! Pour l’occasion nous avons amélioré l’apparence de la plate‐forme et compilé une petite rétrospective de sa première année de fonctionnement.


     Le haut de la page d’accueil française de Liberapay, le 3 février 2017

Sommaire

N. D. A. : Cet article est une traduction de mon billet The First Year of Liberapay.

Rétrospective

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’année a été riche !

Commençons par les soucis : à peine trois mois après le lancement nous avons commencé à recevoir des signalements concernant l’utilisation de notre plate‐forme par des personnes peu recommandables. Nous n’avons trouvé aucune raison légale de les virer, mais notre opérateur de paiement a fini par nous ordonner de bannir l’utilisateur le plus problématique, qui était aussi notre plus gros utilisateur à ce moment‐là, et de rembourser tous les dons qu’il avait reçus. Évidemment, nous n’étions pas préparés à cela, notre système n’avait même aucun concept de « remboursement ». Nous avons quand même réussi à rembourser tous les paiements avant la fin de l’été, mais cette mésaventure nous aura coûté des semaines de travail et une baisse de moral.

Heureusement plein de choses positives se sont aussi produites.

Premièrement, le lancement de Liberapay s’est bien passé et le nombre d’utilisateurs n’a cessé d’augmenter, doucement mais sûrement, depuis le début (si l’on ignore la bulle créée par l’utilisateur banni et ses fans). Par ailleurs, nous avons reçu pas mal de contributions : beaucoup de traductions, un peu de code, un joli logo, quelques bonnes idées, etc.


     Section de la page stats de Liberapay, le 3 février 2017

Du côté fun, Liberapay a été représenté à deux évènements. Le premier était une table ronde à Lille où j’ai eu la chance de rencontrer les fondateurs de Gratipay et OpenCollective, ainsi que Lionel Dricot (ploum) et plein d’autres personnes intéressantes.


   Chad (fondateur de Gratipay) et moi à Lille, en mai 2016 (photo modifiée)

Le second était en novembre : nous avons présenté Liberapay sur scène pour la première fois, à Toulouse. Merci beaucoup aux organisateurs du Capitole du Libre pour cette opportunité. Vous pouvez regarder la vidéo ou voir les diapos.

À côté de tout ça nous avons réussi à apporter pas mal d’améliorations au service Liberapay, même si l’on aurait aimé en faire davantage. Ci‐dessous un petit résumé chronologique des changements, compilé à partir de Diaspora* et Twitter :

  • nouveauté du jour : vous pouvez désormais connecter vos comptes gitlab.com et LinuxFr.org à votre profil Liberapay ;
  • si vous avez créé une équipe sur Liberapay, vous pouvez désormais lui donner un avatar et y connecter un compte Twitter, une organisation GitHub, etc. Au passage, on a remplacé Gravatar par Libravatar ;
  • saviez‐vous que Liberapay est un service multilingue ? Nous avons depuis peu des sous‐domaines pour chaque langue : fr.liberapay.com, en.liberapay.com, etc. ; et vous pouvez passer facilement d’une langue à une autre grâce au sélecteur dans la barre de navigation du site ;
  • la page d’accueil a désormais une section « Sponsors » visant à encourager les dons venant d’entreprises et d’organismes à but non lucratif (associations, etc.) ;
  • vous pouvez désormais financer vos dons par virement bancaire ! C’est beaucoup moins cher que par carte bancaire, mais c’est aussi moins commode :
  • l’identité visuelle du site a été améliorée, avec un nouveau logo, et un peu de couleur (jaune) !
  • le service est désormais entièrement traduit en allemand, espagnol, espéranto, italien, néerlandais et portugais (en plus de l’anglais et du français, qui sont là depuis le début) ! Si vous avez un bon niveau dans une de ces langues, nous avons besoin de vous pour vérifier et améliorer les traductions (elles n’ont pas toutes été effectuées par des pros) ;
  • il est désormais plus facile d’effectuer un premier don (plus besoin de vérifier son adresse de courriel immédiatement) ;
  • vous pouvez désormais choisir la période d’un don : hebdomadaire, mensuel, ou annuel. Quand vous optez pour mensuel ou annuel, le logiciel calcule pour vous à combien cela correspond par semaine :
  • il est désormais encore plus facile d’effectuer un premier don (plus besoin de choisir un nom d’utilisateur et un mot de passe) ;
  • pour vous aider à faire le bilan de 2016, nous avons grandement amélioré la page d’historique de votre compte : https://liberapay.com/about/me/wallet/

N. D. A. : ce n’est pas une liste complète de toutes les améliorations qui ont été apportées à Liberapay et, bien sûr, il manque aussi tout ce qui était déjà là quand le service a été lancé.

Le futur

En 2017, nous allons continuer à améliorer Liberapay. Le boulot ne manque pas ! La prochaine grande fonctionnalité sera probablement les actualités ou newsletters (une partie du travail est déjà fait). Les autres chantiers envisagés incluent : la répartition automatique d’un montant total de dons, des objectifs de financement multiples, une amélioration de nos conditions d’utilisation, les prélèvements SEPA. Le plus gros travail serait probablement la gestion d’autres monnaies, je ne sais pas si l’on pourra le faire cette année.

En tout cas, n’hésitez pas à nous dire quelles fonctionnalités vous attendez le plus, vos retours peuvent influencer nos décisions. Cependant, gardez en tête qu’implémenter de nouvelles fonctionnalités nécessite beaucoup de travail. Donc, si vous voulez qu’il soit effectué, n’oubliez pas d’aider à le financer.

Voilà, bonne année à tous !

Vous avez des questions ou remarques ? Contactez‐nous. Vous appréciez notre travail ? Suivez‐nous. Vous souhaitez contribuer à Liberapay ? Venez vous présenter. Vous aimeriez participer, mais vous n’avez pas le temps ? Faites un don.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Micro Music Player (mmp), le lecteur musical minimaliste, sort en version 3.0

6 février, 2017 - 15:55

Micro Music Player (mmp) est disponible dans une nouvelle version : 3.0.

Il s’agit d’un lecteur musical minimaliste écrit en C++ dans un style C-Like(licence GPL v3). Un petit lecteur musical, joli, pratique et petit mais costaud, détaillé dans la suite de la dépêche.

Sommaire Présentation de Micro Music Player version 3.0

Dépendances de Micro Music Player version 3.0

mmp-3.0 utilise la bibliothèque libvlc comme moteur audio, dont vous pourrez trouver des fichiers précompilés pour Mac OS dans l’index de www.open-source-projects.net.

Concernant Windows, vous pourrez trouver divers binaires précompilés sur https://nightlies.videolan.org/build/ ou sinon utilisez le pacman de MSYS2.

Sinon, pour GNU/Linux, libvlc est disponible dans la plupart des dépôts des distributions et GTK+-3.0 pour construire l’IHM.

Enfin, la bibliothèque gtk-mac-integration est requise pour les systèmes Mac OS.

Fonctionnalités

Micro Music Player (mmp) est un petit lecteur de musique minimal avec comme fonctionnalités :

  • jouer une sélection de fichiers ;
  • jouer le contenu d’un dossier : sélecteur de dossier non disponible sous Windows ;
  • Play (jouer), Stop (arrêter), Pause ;
  • Next (suivant), Previous (précédent) ;
  • Repeat All (répéter la liste de lecture) Repeat One (répéter la chanson) et Shuffle (mode lecture aléatoire) ;
  • contrôle du volume ;
  • barre de progression de lecture actionnable ;
  • affichage du temps écoulé à côté de la durée totale de la chanson ;
  • affichage du nom de la chanson en cours de lecture ;
  • contrôle du volume et raccourcis clavier magiques ;
  • affichage de notifications à chaque début de chanson : uniquement sous GNU/Linux ;
  • Enable/Reset des associations de fichiers, afin d’utiliser Micro Music Player comme lecteur musical par défaut : uniquement vraiment utile que sous GNU/Linux.
Apparence de l’interface

Concernant l’apparence de l’interface de Micro Music Player les choix suivants s’offrent à vous :

  • interface minimale : mode sans afficher une image de couverture : petit avec le minimum requis ;
  • le choix entre deux jeux d’icônes :
    • le jeu d’icônes Oxygen : * icônes colorées et jolies*,
    • le jeu d’icônes HighContrast : * icônes noires et blanches* (moins jolies mais plus explicites) ;
  • le choix entre deux variantes de thème : light et dark (si disponible) : vous pourrez choisir entre une apparence de l’interface claire ou sombre, comme vous préférerez ;
  • le choix entre trois tailles d’interface : petite, moyenne ou grande ; ce choix ne dépend pas de votre résolution d’écran, mais uniquement de l’espace que vous désirez accorder à l’interface.

Note : Vous pourrez par exemple choisir la grande taille et le mode d’affichage d’interface minimale : optimal pour l’espace comprenant tout ce dont vous avez besoin pour écouter votre musique.

Fonctionnement

Micro Music Player peut jouer le contenu d’un dossier ou d’une sélection de fichiers compatible avec le programme. Il vous suffit de sélectionner un dossier ou les chansons, que vous désirez écouter, grâce aux composantes correspondantes du menu, ou à passer le dossier ou les chansons en ligne de commande.

Après sélection du dossier ou des chansons, les chansons sont lexicographiquement ordonnées (comme présenté par votre système d’exploitation) pour composer votre liste de lecture (playlist) que vous pourrez d’ailleurs afficher et activer en cliquant sur la chanson à jouer. La chanson actuellement jouée est marquée d’une petite icône. Une image de couverture est recherchée d’abord dans les métadonnées, puis dans le contenu du dossier. Selon certains paramètres comme les extensions gérées par mmp-3.0, le nom du fichier image (afin de privilégier la face avant de la couverture) et la taille de l’image (pour la qualité de l’affichage). Si aucune image n’est trouvée, mmp-3.0 affiche son image par défaut.

Ensuite, le dossier dans lequel vous avez choisi de lire est automatiquement ajouté aux dossiers récents. Ce qui vous permettra de relancer assez vite d’anciens dossiers écoutés récemment et, sous Windows, de lire un dossier à la place d’une rapide sélection de chansons dans un dossier. D’ailleurs, si vous utilisez Windows, je vous recommande grandement d’utiliser les modificateurs Ctrl et Majuscule dans le sélecteur de fichiers afin de pouvoir sélectionner plusieurs chansons à la fois.

Vos préférences de votre lecteur musical

Micro Music Player peut être configuré a souhait à l’aide les composantes du petit menu de mmp-3.0. Ce qui va changer le comportement et l’apparence de Micro Music Player pendant la session courante, immédiatement. Aucun changement ne sera enregistré dans vos préférences. Ce qui vous permettra d’essayer les différentes possibilités.

Retrouvez votre configuration préférée à chaque lancement de mmp

Afin que vous puissiez retrouver vos préférences à chaque lancement de Micro Music Player, il vous suffit d’ouvrir la fenêtre de configuration du programme, dont la configuration sera égale à celle que vous avez actuellement. Vous pourrez la changer à souhait. Chaque changement sera immédiatement effectif. Puis, vous pourrez rendre vos préférences permanentes (que vous retrouverez à chaque lancement de mmp-3.0) en appuyant sur le bouton Apply (Appliquer).

Fenêtre de configuration et spécificités de chaque système d’exploitation

La fenêtre de configuration de Micro Music Player a été divisée en deux ou trois parties selon le système d’exploitation (la troisième partie n’étant pas accessible, car inutile sous Windows) et ressemble nouvellement à cela :

  • fenêtre de configuration de mmp, partie 1 :

  • fenêtre de configuration de mmp, partie 2 :

  • fenêtre de configuration de mmp, partie 3 :

Note : Cette partie de la fenêtre de configuration est inutile sous Windows, car les fonctionnalités ne sont pas disponibles sous ce système d’exploitation et, sous Mac Sierra, elle est disponible mais pas grandement utile au vu de mes essais.

Ce que Micro Music Player ne fait pas

mmp-3.0 ne vous fournit pas (ne vous embête pas avec) les fonctionnalités suivantes :

  • l’indexation de votre dossier musical ;
  • la connexion à une base de données ou le téléchargement pour la gestion des images de couverture.

Uniquement votre dossier musical local et votre lecteur de musique minimaliste : Micro Music Player reste donc aussi simple que possible, sans connexion Internet requise, ni d’indexation de votre dossier musical, soit dit au passage souvent mal faite par les programmes pratiquant l’indexation de vos données. Micro Music Player a été conçu pour simplement écouter votre musique préférée en toute quiétude.

Notes de l’auteur

J’ai implémenté ce programme selon mes critères personnels sans penser à le distribuer au départ, mais finalement j’ai décidé de le publier parce qu’il est facile et simple dans le concept comme dans le code C++. Au point que vous pouvez l’utiliser ou le modifier librement selon les termes de la licence GPL v3.

Note : Le code de Micro Music Player a grandement été chamboulé dans le but de n’avoir qu’une seule version des sources, la détection du système d’exploitation hôte est permise grâce aux macros de GTK+ 3.0.

Formats de fichiers pris en charge Formats de fichiers musicaux Formats de fichiers musicaux les plus communs :
  • FLAC (Free Lossless Audio Codec) ;
  • OGG (Ogg Vorbis) ;
  • MP3 (MPEG-1 Audio Layer III ou MPEG-2 Audio Layer III) ;
  • AAC (Advanced Audio Coding). ;
  • AC3 (Dolby Digital) ;
  • wave (WAVEform audio file format) ;
  • WMA (Windows Media Audio) ;
  • MIDI (Musical Instrument Digital Interface) ;
  • ape (Monkey’s Audio) ;
  • mov (QuickTime).
Liste des extensions de fichiers correspondant aux formats de fichiers musicaux pris en charge :

.3ga, .669, .a52, .aac, .ac3, .adt, .adts, .aif, .aifc, .aiff, .amb , .amr, .aob, .ape, .au, .awb, .caf, .dts,.flac, .it, .kar, .m4a, .m4b, .m4p, .m5p, .mid, .mka, .mlp, .mod, .mpa, .mp1, .mp2, .mp3, .mpc, .mpga, .mus, .oga, .ogg, .oma, .opus, .qcp, .ra, .rmi, .s3m, .sid, .spx, .tak, .thd, .tta, .voc, .vqf, .w64, .wav, .wma, .wv, .xa et .xm.

Ils n’ont pas tous été testés, mais sont pris en charge par libvlc.

Formats de fichiers d’images de couverture pris en charge

Les formats d’images pris en charge sont ceux de la bibliothèque gdk-pixbuf, dont les plus connus sont :

  • JPEG (Joint Photographic Experts Group) ;
  • TIFF (Tagged Image File Format) ;
  • PNG (Portable Network Graphics) ;
  • BMP (bitmap image file).
Liste des extensions de fichiers correspondant aux formats de fichiers image pris en charge :

.gdkp, .bmp, .pnm, .pbm, .pgm, .ppm, .wmf, .apm, .gif, .tiff, .tif, .ani, .icns, .png, .svg, .svgz, .svg.gz, .tga, .targa, .jpeg, .jpe, .jpg, .xpm, .xbm, .qtif, .qif, .ico et .cur.

Les nouveautés de la version 3.0

Le code a été remanié de manière à être compatible tel quel avec les trois systèmes d’exploitation testés : Windows, Mac OS et GNU/Linux.

Nouvelle fonctionnalités
  • fonction Repeat One ;
  • mode interface minimale ;
  • enregistrement des dossiers récents ;
  • choix de la variante du thème de l’interface.
Changements
  • reformatage de l’affichage de la chanson actuelle :
[Song #/Total Songs] - Author - Title
  • déplacement du temps écoulé textuellement à côté du temps total dans l’interface ;
  • changement complet du menu et beaucoup d’ajouts de raccourcis clavier ;
  • changement de la fenêtre de configuration du programme ;
  • utilisation d’une GtkApplication à la place de la paire : gtk_init(…) + gtk_main(…) ; et tout ce que cela implique et permet ;
  • changement des boutons Repeat et Shuffle ;
  • correction du bogue de la fenêtre d’affichage de la liste de lecture ;
  • la paire N° de chanson / Total a été ajoutée dans le champ d’affichage de la chanson courante.
Installer mmp-3.0 Windows

Un fichier *.exe auto‐extractible est à votre disposition pour installer mmp-3.0 sur votre système.

Mac

Par le biais des Autotools vous pourrez construire mmp-3.0. Parce que je ne suis pas assez aguerri, sous Mac OS, pour vous fournir un fichier *.dmg ou *.pkg installable directement dans votre dossier Applications. J’ai bien peiné dans ce but, mais étant un nouvel utilisateur de Mac, j’ai malheureusement constaté qu’il n’existe pas de solution facile pour empaqueter un tel fichier.

GNU/Linux

Micro Music Player est disponible en fichier *.deb ou *.rpm, tous les deux de type noarch, car l’installation se fait en compilant les sources sur le système hôte. D’ailleurs les sources sont systématiquement copiées dans /usr/local/share/MicroMusicPlayer/source avec un Makefile, afin de hacker et de tester le résultat à volonté… Afin de voir les différentes fonctionnalités du Makefile, tapez simplement dans le dossier /usr/local/share/MicroMusicPlayer/ :

$ make help Construire mmp-3.0 d’après les sources (tarball et GitHub)

Le système de construction basé sur les Autotools a été testé sur diverses plates‐formes :

  • Windows, avec MSYS2, en passant CXX=x86_64-w64-mingw32-g++ au script ./configure ;
  • Mac OS Sierra, qui nécessite en supplément la bibliothèque gtk-mac-integration (disponible grâce à brew ou jhbuild) ;
  • GNU/Linux.

Les Autotools sont utilisés pour le compiler et l’installer. Ce sera donc aussi simple qu’un ./configure + make + make install :

  • vérification et configuration des dépendances :
$ ./configure
  • compilation :
$ make
  • et enfin installation :
$ sudo make install

Pour lancer Micro Music Player en ligne de commande, vous pouvez aussi utiliser le lien symbolique :

$ mmp [dir|file(s)]path

Écoutez vos chansons préférées avec Micro Music Player (mmp) !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Statistiques 2016 du site LinuxFr.org

6 février, 2017 - 15:44

En ce début d’année 2017 (ah oui, tiens, déjà février), commençons par un petit regard en arrière sur les douze mois d’activité de LinuxFr.org en 2016 : quelle évolution en termes de trafic Web, de contenus créés, de commentaires déposés, de navigateurs utilisés, d’utilisation des fonctionnalités du site, etc. Qu’est‐ce qui a changé et comment durant 2016 ?

Le site rend accessible un grand nombre de statistiques (faites‐vous plaisir si vous souhaitez vous plonger dedans, c’est fait pour) ; cette dépêche résume les variations constatées en 2016.

Sommaire Statistiques Web

La comparaison des statistiques annuelles (voir 2015 et 2016) montre :

  • globalement des chiffres plutôt à la hausse sur l’année ; au final, toujours en hausse (+ 43 %) en volume (Kio), pour plus de visites (+ 17 %) et de pages servies (+ 14 %) ; une visite est comptée comme le retour d’une même adresse IP après un certain temps, 10 min pour LinuxFr.org (les clients RSS/Atom et autres bots qui reviennent plus régulièrement abaissent donc le chiffre) ;
  • côté navigateurs (sur les mois de décembre), on constate que :
    • les moteurs de recherche sont toujours aussi présents,
    • le seul MSIE présent est IE 6.0 (et en croissance)…,
    • toujours de nombreux lecteurs RSS/Atom, des coincoins et autres bots.

Mais la suite va nous montrer que, cette année encore, s’il y a plus de visiteurs, il y a moins de contributeurs.

Contenus

Au 31 décembre 2016, le site comportait environ 97 700 contenus répartis ainsi :

  • 24 460 dépêches publiées :
    • 557 dépêches publiées en 2016 (niveau le plus bas, en très nette baisse, notamment car la collaboration mise en place avec l’Agenda du Libre était cette fois active sur toute l’année, supprimant la quasi‐totalité des dépêches sur les événements locaux),
    • la taille moyenne (en code Markdown, hors images donc) des dépêches, après une baisse légère et inattendue de 7 % en 2015, a doublé (la disparition des événements locaux, en général dépêches courtes, l’explique probablement en partie) ;
  • 34 400 journaux (en termes de publication, identique à trois unités près à 2015, qui était le niveau le plus bas depuis l’apparition des journaux ; une stabilisation sur 2016 donc) ;
  • 34 700 entrées de forum (le nombre d’entrées de forums publiées par an est, encore, en légère hausse de 4 % ; il faut remonter à 2009 pour trouver une valeur plus haute) ;
  • 377 sondages (une vingtaine publiée dans l’année) ;
  • 74 pages de wiki (suite à un grand nettoyage en 2015, seulement trois pages créées en 2016).

Le pic de publication des contenus reste le mercredi sur l’ensemble des contenus (mais on note une différence entre les contenus modérés a priori et les autres, voir la partie Modération plus bas). Un jour de semaine compte 72 % de publications en plus qu’un jour de week‐end (contre 57 % en 2015).

La publication sous licence Creative Commons By-SA se fait par défaut depuis les dix ans de CC, fin 2012 pour les dépêches (permet explicitement une rédaction collaborative ou un renvoi en re‐rédaction) et les journaux (qui peuvent être convertis en dépêche) : tout naturellement on retrouve 97 % de dépêches et 98 % des journaux sous cette licence au final (les autres étant notamment sous licence Art Libre ou autres, au choix de l’auteur). Les dépêches collaboratives sont toujours aussi nombreuses sur de multiples sujets, vraies réussites du site ; nous sommes cependant toujours à la recherche de volontaires pour couvrir les nombreux sujets qui n’ont pu être abordés.

Modération

Le temps moyen passé entre la création d’une dépêche (en rédaction ou directement envoyée en modération) et sa modération et publication est de 277 heures (contre 219 h en 2015 et 288 h en 2014) ; la mesure du temps passé uniquement en modération n’est pas actuellement disponible ; le temps médian est de 13 heures (contre 14 h en 2015). Il s’agit probablement de l’effet d’une meilleure animation de l’espace de rédaction, qui permet d’écrire collaborativement et d’envoyer les dépêches en modération plus vite.

Le jour de modération a priori des contenus devient le mardi pour les dépêches (au lieu du mercredi) et le lundi pour les sondages.

Une information ajoutée dans les statistiques début 2017 : les nombres d’interdictions de tribune et d’interdictions de poster des commentaires (pour une durée de un ou deux jours, une semaine ou un mois) ont augmenté, tout en restant très faibles à l’échelle du site (respectivement 31 et 32 fois).

Commentaires

Au 31 décembre 2016, le site comporte 1,67 million de commentaires. Le nombre de commentaires par an est en baisse de 10 % (pour la 4e année consécutive) pour arriver à 50 000.

Il y a désormais, en moyenne, 35 commentaires par journal (42 précédemment en 2015, 23 depuis l’origine du site), 23 par dépêches (15 précédemment et 24 depuis l’origine), 59 par sondage (70 précédemment, mais très dépendant des sondages considérés ; 75 depuis l’origine), 7 par entrée de forum (8 précédemment et 5 depuis l’origine), 2 par entrée de suivi (3 depuis l’origine) et une poignée par page wiki.

Le jour préféré pour commenter reste le mercredi et un jour de semaine compte deux fois plus de publications de plus qu’un jour de week‐end.

Notes

Il n’y a (toujours) pas de statistiques disponibles concernant les notes. Les entrées de suivi sur les statistiques ont trop peu avancé en 2016 (les premières améliorations sont arrivées en janvier 2017).

Tags
  • 10 000 tags (+ 11 % par rapport à 2015) dont 9 788 tags publics ;
  • 79 710 saisies de tags (tagués en moyenne huit fois pour les tags publics et treize fois pour les tags privés) ;
  • les tags sont répartis ainsi par contenus :
    • 42 600 pour les dépêches,
    • 25 700 pour les journaux
    • 10 700 pour les forums,
    • 240 pour les sondages,
    • 230 pour les pages wiki,
    • 210 pour le système de suivi des défauts et évolutions.

Depuis le début du site, on constate en moyenne 3 tags/pages wiki, 1,8 tag/dépêche, 0,7 tag/journal, 0,6 tag/sondage, 0,3 tag/entrée de forum et 0,1 par entrée du suivi.

On peut aussi noter une autre particularité : le jour où le plus de tags sont apposés est le lundi (et non le milieu de semaine, qui est le pic de publication des contenus et des commentaires).

Équipe de bénévoles

Il y a actuellement 8 admins Web/système, 10 modérateurs et 8 animateurs de l’espace de rédaction qui font tourner ce site (pas de changement en 2016). Pour mémoire, il s’agit de bénévoles plus ou moins disponibles et donc absolument pas de 26 équivalents temps plein pour jargonner comme une entreprise.

Code et développement

Au 31 décembre 2016, le système de suivi de défauts et de demandes d’évolutions contient 219 entrées (contre 191 en 2015 et 131 en 2014). On voit assez rapidement un manque de développeurs apparaître. En 2014, il y a eu 90 entrées ouvertes (contre 123 en 2015 et 232 en 2014) : 44 entrées encore ouvertes venant s’ajouter à celles datant d’avant, 20 corrigées et 26 déclarées invalides). On peut remarquer ceux qui ouvrent le plus d’entrées sont des membres actuels ou anciens de l’équipe du site.

C’est Bruno qui de loin a le plus corrigé d’entrées. Le temps moyen de résolution est de 74 jours (contre 72 précédemment), encore en hausse. La moitié des entrées fermées ont été traitées en moins de cinq jours. On ressent donc toujours un besoin de nouveaux contributeurs côté code.

La charge moyenne sur le serveur est de 1,1 (contre 1,0 en 2015) sur la machine actuelle (baptisée gruik). La charge minimale a été de 0,7 et la maximale de 3,9 (une opération d’administration système autour des sauvegardes).

La consommation mémoire est stable sur la partie de l’année sur laquelle ces statistiques existent. Le trafic réseau sur la partie Web est en moyenne de 4,9 Mbit/s sortants (contre 1,2 précédemment) pour 410 kbit/s entrants (contre 110 précédemment), avec des pics à trois ou quatre fois ces valeurs). Le trafic réseau total est en moyenne de 6,4 Mbit/s sortants (contre 4,8 précédemment) pour 470 kbit/s entrants (contre 385 précédemment), avec des pics à 16,5 Mbit/s sortants.

Comptes utilisateurs

Au 31 décembre 2016, sur les 37 400 comptes utilisateurs valides existants, 3 100 ont été utilisés au cours des trois derniers mois (32 % (+ 1 point) ont déjà rédigé des dépêches, 37 % (+ 2 points) des journaux, 38 % (+ 2 points) des entrées de forums, 8 % des entrées dans le système de suivi ; 80 % ont écrit des commentaires et 38 % tagué des contenus (+ 1 point) ; 26 % (+ 1 point) des comptes actifs ont indiqué un site personnel, 12 % (+ 1 point) un identifiant XMPP, 22 % un avatar et 5 % une signature.

Côté utilisation des fonctionnalités, 3 % (+ 1 point) ont demandé à ne pas voir les signatures et 5 % à ne pas voir les avatars (chiffres stables) et à peine quelques pourcents ont changé les contenus par défaut en page d’accueil (souvent pour retirer les sondages et ajouter les journaux). Peu de feuilles de style CSS du site sont utilisées : plus des trois quarts des visiteurs utilisent celle par défaut ; il est facile d’en changer avec le lien Changer de style.

Moins de 20 comptes ont un karma négatif, soit 0 % des visiteurs actifs ; 21 % des comptes actifs durant les trois derniers mois ont été créés en 2016.

Nouvelle statistique ajoutée début 2017 : 36 % des visiteurs actifs ont une adresse de courriel GMail, 12 % chez Free, 5 % chez Yahoo et 4 % chez Hotmail ou Outlook et 2 % chez Orange ou Wanadoo.

Au 5 février 2017, pour les comptes créés après 2012 (pour éviter l’effet du grand nettoyage de 2011) :

  • ceux actuellement fermés l’ont été après 174 jours en moyenne et un jour pour la médiane (donc, en gros, on a fermé en quelques heures des comptes de spammeurs) ;
  • ceux actuellement ouverts le sont depuis 938 jours en moyenne et 936 jours pour la médiane (sur les 1 862 jours depuis janvier 2012).
Soucis divers / Only one formal notice in the default \ \ install, in a heck of a long time! / --------------------------------------- \ \ .--. / Ouep... \ |o_o | \ Euh coin / |:_/ | ---------- // \ \ \ (| | ) \ /'\_ _/`\ \ >()_ \___)=(___/ (__)__ _

Encore une année sans mise en demeure, sans faille de sécurité recensée et pas de plainte pour harcèlement et usurpation d’identité en 2016 (voir les détails dans la dépêche Quoi de neuf côté LinuxFr.org de juin 2015). Bref, c’était calme (et cependant bissextile).

Dans les choses toujours à faire

Il existe pas mal d’entrées de suivi concernant les statistiques, ainsi que réitérer le test d’une autre solution des stats Web (depuis 2010) et d’une solution de graphes.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois de janvier 2017

6 février, 2017 - 11:49

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de janvier passé :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

PAMPI — Présentations avec Markdown, Pandoc, Impress

5 février, 2017 - 15:00

PAMPI est un logiciel libre (licence GNU GPL 3) permettant de réaliser facilement des présentations.

Les présentations sont écrites dans des fichiers textes et sont donc facilement modifiables. La syntaxe (Markdown) est assez simple à apprendre (on peut aussi écrire des maths en utilisant MathJax). Les fichiers sont convertis en pages Web en utilisant Pandoc et fonctionnent grâce à impress.js.

Dans l’interface de PAMPI, le fichier Markdown est affiché à gauche et l’on peut visualiser le résultat à droite :

Chaque étape d’une présentation est positionnée où l’on veut dans un espace en 3D ; on indique ses coordonnées, on peut aussi lui donner un facteur de zoom et faire des rotations.

Les outils utilisés Quelques fonctionnalités
  • la présentation est prévisualisée dans l’interface de PAMPI, ce qui permet de tester rapidement ses modifications ;
  • des fichiers modèles permettent de démarrer en partant d’une disposition toute prête ;
  • un pense‐bête permet de récupérer facilement des exemples de syntaxe Markdown ; on peut même le modifier ;
  • toutes les présentations sont centralisées dans un même dossier, mais on peut exporter une présentation pour la rendre autonome (on obtiendra alors un dossier avec tout le nécessaire pour la faire fonctionner) ;
  • possibilité d’utiliser un fichier CSS spécifique.
Pourquoi PAMPI ?
  • je me suis mis à utiliser Markdown + impress.js pour faire des présentations vers la fin 2015 ; je m’en sers pour quelques présentations faites devant des collègues de boulot (profs), mais surtout en classe pour des démonstrations, des rappels, des questions flash, etc.
  • j’ai testé un peu Hovercraft!, mais j’ai finalement préféré Pandoc en ligne de commande (voir par exemple cette page pour le fonctionnement) ;
  • de Hovercraft! j’ai gardé deux ou trois trucs (fenêtre d’aide, impress-console, même si je ne l’utilise pas vraiment…) ;
  • j’ai fait quelques modifications dans impress.js pour gérer la souris (je préfère être debout avec une souris sans fil à la main et pouvoir me déplacer dans la salle plutôt que de rester derrière un clavier) ;
  • par ailleurs, plusieurs collègues m’ont demandé comment faire ce genre de présentations, mais les outils que j’utilise ne sont pas vraiment à leur portée (ligne de commande et, en plus, la plupart sont sous Windows) ;
  • du coup, j’ai voulu leur fournir une interface qui permette cela de manière suffisamment simple ;
  • c’est ainsi qu’est né PAMPI.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 6 de l'année 2017

5 février, 2017 - 12:48

Calendrier web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 41 événements (0 en Belgique, 37 en France, 3 au Québec et 1 en Suisse) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 6 de l'année 2017 [FR Montpellier] Réunion du Groupe Framasoft - Le lundi 6 février 2017 de 18h00 à 19h00.

Réunion de préparation de la conférence « Dégooglisons Internet »
Afin de préparer notre intervention prévue le samedi 18 février 2017, à la médiathèque Émile Zola de Montpellier, sur le thème « Dégooglisons Internet », nous nous réunissons pour définir les contours de cette conférence.
Les thèmes qui seront abordés :

[FR Lyon] Apéro Admin Sys - Le lundi 6 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Rencontre mensuelle devant une bière ou autres types de boisson des administratrices/administrateurs système, devops, ….
Des sujets à aborder, n'hésitez pas à les soumettre
Une présentation sur un sujet qui vous tiens à coeur n'hésitez pas non plus

[FR Montpellier] Points Libres - Le lundi 6 février 2017 de 19h00 à 21h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres.
Il est aussi possible, sur inscription, de présenter plusieurs logiciels libres (Blender, LibreOffice, Gimp…) selon la demande et la présence des intervenants spécialisés.
Notre bibliothèque de livres, documents, revues… GNU/Linux, systèmes et logiciels libres est disponible à la consultation dans la salle des partenaires, au premier étage.

[FR Reims] G.L.O.U. - Le mardi 7 février 2017 de 18h00 à 20h30.

Le G.L.O.U. est l'occasion de boire un coup entre amis des libertés, et de discuter de tout et  de rien.
L'entrée est libre, tout le monde est bienvenu, mais étant dans un bar.
Il est bon de prendre une consommation.

[FR Lyon] Atelier Bidouille - Le mardi 7 février 2017 de 19h00 à 22h00.

ALDIL4 est un projet d'entraide autour des logiciels libres à la Croix Rousse
ALDI4 est un projet créé par un de nos membres et soutenu par l'ALDIL pour promouvoir les logiciels libres dans le 4ème arrondissement de Lyon.
Ces ateliers sont ouverts à tous et permettent de rencontrer des utilisateurs de logiciels libres qui partagent leurs connaissances et se dépannent mutuellement dans leurs usages.

[FR Saint Martin d'Hères] Conférence "La ligne de commande c'est pas si compliqué" - Le mardi 7 février 2017 de 19h30 à 22h00.

Conférence sur le thème de "La ligne de commande c'est pas si compliqué" animée par la GUILDE et Ensilibre à l'Ensimag.
Amphi E, Ensimag, Campus 681 rue de la Passerelle, 38400 Saint Martin d'Hères.
Venez nombreux.

[FR Nanterre] Portes ouvertes de l'Electrolab - Le mardi 7 février 2017 de 20h00 à 21h00.

Le mardi soir est le jour où nous invitons les nouveaux et les curieux à découvrir l'Electrolab de Nanterre lors d'une petite visite guidée.
Qui sommes nous ?
Laboratoire, makerspace, atelier, grand garage collectif, ces termes nous décrivent tous un peu sans toutefois parvenir à être exacts ou exhaustifs.

[FR Dijon - Quetigny] Présentation distribution Linux Mxxxxxx puis Permanence de l'association - Le mardi 7 février 2017 de 20h30 à 23h00.

La permanence permet à chaque utilisateur de logiciel libre de trouver de l'aide et pour résoudre des petits problèmes.
C'est donc un moment convivial propice à l'échange et à l'entraide.
Chacun peut venir avec son ordinateur, des écrans, des claviers et des souris sont à disposition.

[QC Montréal] Mardi c'est Wiki à BAnQ - Le mardi 7 février 2017 de 17h00 à 21h00.

Wikimédia Canada, BAnQ, la Fondation Lionel-Groulx et l'Acfas, collaborent pour offrir gratuitement aux usagers de la Grande Bibliothèque, à Montréal, des ateliers de formation portant sur le processus de contribution à l’édition francophone de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
17 h 00 - Accueil
17 h 15 - Présentation des ressources de BAnQ

[QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 7 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Local de la rencontre : à confirmé
Programmation de la rencontre
ATTENTION Le conférencier invité n'a pas encore été choisi. Si vous connaissez des compagnies œuvrant dans le logiciel libre, n'hésitez pas à m'envoyez un message.

[FR Rennes] Conférence Libre Software et Hardware - Le mercredi 8 février 2017 de 14h00 à 19h00.

Ce discours de Richard Stallman fera partie de la Conférence Internationale sur le Libre Software et Hardware. Il ne sera pas technique, l'entrée sera libre, et tout le monde est invité à assister.
Lieu: Salle "Le Diapason" au Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1, Rennes, France
Vous pouvez vous inscrire de manière anonyme. (L'inscription n'est pas obligatoire mais sera appréciée ; elle nous aidera à garantir une place à tous ceux qui souhaitent venir.)

[FR Auch] Initiation à Linux - Le mercredi 8 février 2017 de 14h00 à 17h00.

Cette découverte de Linux est proposée au Café associatif d'Auch, l'Abri des Possibles, tous les mercredi.

[FR Pont-Audemer] Café Linux - Le mercredi 8 février 2017 de 14h30 à 16h30.

Entraide et convivialité autour du logiciel libre.
Venez pour découvrir l'univers du logiciel libre, partager vos connaissances, résoudre des problèmes…
Installation possible de Linux sur votre ordinateur (apportez votre tour, clavier, souris et l'écran (si possible) ou votre portable et SAUVEGARDEZ vos données au préalable).

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres - Shotcut - Le mercredi 8 février 2017 de 15h30 à 18h30.

Utiliser GNU/Linux Découvrir un système d’exploitation basé sur Linux, libre et gratuit, et repartir avec une distribution Linux sur clé USB (à fournir : 2 Go et formatée), facile à installer et à utiliser pas à pas.
Réaliser un montage vidéo avec Shotcut Grâce à un logiciel simple et intuitif, vous serez rapidement capable de réaliser un petit film ou court-métrage d’animation en utilisant de courtes séquences vidéo, des photos ou des images. Pour épater vos amis ou pour vous lancer dans l’aventure de l’animation, cette séance est faite pour vous !
Retoucher des pistes audio avec Audacity Retouchez vos pistes audio pour vos montages vidéos ou autres applications, pour les améliorer, les couper, les mixer…

[FR Bordeaux] Atelier artiste - hacker - Le mercredi 8 février 2017 de 19h00 à 21h00.

Ateliers-cours à la fabrique-pola - L@bx
Tous les mercredi, 19h00, à partir du 07 décembre 2016
Passer aux logiciels libres pour toute sa pratique artistique :

[FR Lyon] Fabriquer votre “média center” - Le mercredi 8 février 2017 de 19h30 à 21h00.

Venez construire votre propre média center grâce au cloud et le nano-ordinateur Rasperry PI 2.
Cet atelier vous initie aux solutions media center open source. Vous apprendrez comment installer ces solutions sur un Raspberry et comment lire des fichiers media stockés localement ou dans le cloud.
Inutile de savoir coder pour cet atelier ouvert à tous.

[FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 8 février 2017 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

[FR Martigues] Cycle vidéos et diaporamas sous Linux - Le jeudi 9 février 2017 de 16h30 à 18h30.

L’association ULLM (les Utillisateurs de Logiciels Libres du Pays Martégal) en collaboration avec EPN Martigues vous présente le programme de ses ateliers du premier trimestre 2017.
Le jeudi 9 février de 16h30 à 18h30
Responsable Alain Riffart

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres - Audacity - Le jeudi 9 février 2017 de 17h00 à 19h00.

Utiliser GNU/Linux Découvrir un système d’exploitation basé sur Linux, libre et gratuit, et repartir avec une distribution Linux sur clé USB (à fournir : 2 Go et formatée), facile à installer et à utiliser pas à pas.
Retoucher des pistes audio avec Audacity Retouchez vos pistes audio pour vos montages vidéos ou autres applications, pour les améliorer, les couper, les mixer…
Dessiner avec Inkscape, logiciel libre, puissant et gratuit, qui permet de créer des dessins vectoriels. Vous pourrez ainsi dessiner avec aisance directement en mode numérique et donner corps à vos créations avec des formes, la duplication, la transparence, les transformations ou encore les dégradés et l’ajout de texte.

[FR Lyon] Jeudi Bidouille - Le jeudi 9 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Rendez-vous mensuels d'entraides et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris.
La Maison pour Tous / Salle des Rancy, l'ALDIL et des associations partenaires organisent cet atelier pour permettre à des utilisateurs de logiciels de se rencontrer pour échanger et se dépanner mutuellement dans leurs usages.
L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce suite à une Install Party, de faire découvrir une astuce… avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…)

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 9 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[FR Paris] Mapathon Missing Maps - FPH - Le jeudi 9 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Venez nous aider à cartographier sur OpenStreetMap, la carte du monde collaborative et libre !
CartONG, et MSF Paris vous invitent à un mapathon pour découvrir la cartographie participative : pas besoin d'être un expert, c'est accessible à tout le monde !
Pourquoi ?

[FR Vergèze] Soirée Linux et Logiciels Libres - Le jeudi 9 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Notre prochaine rencontre Gard-Linux aura lieu:
Jeudi 9 février  2017 de 19h à 22h
Centre socioculturel Marcel Pagnol, 99 rue Marcel Pagnol, 30310 Vergèze

[FR Lyon] Jeudi bidouille numérique - Le jeudi 9 février 2017 de 19h00 à 22h00.

Ce jeudi 09 février de 19h à 22h (Atelier bidouille : gratuit sans inscription)
L’EPN des Rancy de la Maison Pour Tous, situé 249 Rue Vendôme – 69003 Lyon propose avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…) ce rendez-vous mensuels et informels soit :
Entraides et dépannages entre utilisateurs de #logiciel libres débutants et plus aguerris. L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

[QC Coteau du Lac] Émission #125 de bloguelinux - Le jeudi 9 février 2017 de 20h00 à 22h00.

bloguelinux.ca est un blogue québécois offrant la diffusion d'un podcast qui traite des logiciels libres, du système d'exploitation Linux et de la technologie en général ; il y a un processeur, il y a un système d'exploitation, c'est certain que ça nous intéresse!
bloguelinux.ca est enregistré le jeudi à 20 heures toutes les deux semaines.
Vous pouvez nous écouter en direct lors des enregistrements à l'adresse http://live.bloguelinux.ca ou directement sur notre site à http://www.bloguelinux.ca en cliquant sur la radio dans le panneau de gauche du site.

[FR Montpellier] Permanence « Les logiciels libres, parlons-en ! » - Le vendredi 10 février 2017 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est ?
Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.
L’idée est de s’informer et d’informer les adhérents des diverses associations sur le fonctionnement du lieu et des associations, et notamment sur les 5 partenaires qui l’animent et lui permettent ainsi d’exister (autour.com, L’Accorderie, enercoop, modulauto, La Nef). Lors de cette permanence partagée vous pourrez rencontrer les associations La Graine (monnaie locale de Montpellier), éCOhabitons, Montpellier à pied, et bien sûr Montpel’libre.

[FR Marseille] Soirée de février - Le vendredi 10 février 2017 de 19h00 à 23h30.

Le PLUG organise une soirée le vendredi 10 février.
Présence au FOSDEM oblige, nous faisons entorse à la “règle du 1er vendredi du mois”.
Il n’y a pas encore de sujet particulier prévu, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise.

[FR Paris] Quadr'Apéro parisien - Le vendredi 10 février 2017 de 19h00 à 23h59.

Le traditionnel Quadr'Apéro parisien aura lieu le 10 février 2017 à La Paillasse dès 19 heures.
Comme d'habitude, ça restera le moment de passer en revue les actions de La Quadrature du Net, de rencontrer l'équipe et les bénévoles ainsi que de parler de l'actualité numérique et politique !
N'hésitez pas à apporter à boire et manger. Nous prévoyons pas mal de choses, mais en fonction du nombre de personnes il arrive que nous manquions !

[FR Le Tholonet] Assemblée Générale de l'Axul - Le vendredi 10 février 2017 de 20h00 à 23h55.

Les membres de l'Axul (Association du Pays d'Aix des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres) vous invitent à la deuxième partie de leur assemblée générale qui aura lieu le vendredi 10 février de 20h00 à 23h55 au 1er étage du centre culturel Georges Duby du Tholonet (avenue Paul Julien, à proximité de la place du marché) à Palette, premier village sur la D7n au Sud-Est d'Aix.
Ordre du jour
20h00 - 20h30 : Accueil : Présentation des participants et organisation de la soirée

[FR Nancy] Atelier Collabora Online - Le vendredi 10 février 2017 de 20h30 à 23h59.

Une soirée atelier sur l’installation du serveur Collabora Online aura lieu le vendredi 10 février 2017, dès 20h30.
Il s’agit d’un logiciel basé sur Libre Office, qui a pour but de proposer une équivalence à ce dernier en ligne, donc en utilisant qu’un simple navigateur web.
Le projet est assez récent, donc pas forcement utilisable en production (entreprise), mais peut l’être en comité restreint.

[CH Pully] Pully.INTERGEN.digital - Le samedi 11 février 2017 de 10h00 à 17h00.

Entraide numérique de 7 à 107 ans
Les enfants sont associés aux parents, aux informaticiens bénévoles, et aux seniors, pour assurer une entraide numérique intergénérationnelle mensuelle.
Bien souvent, nos "digital naïfs", heu pardon, nos "digital natifs" sont souvent bien plus appropriés pour expliquer simplement à nos seniors, le fonctionnement d'un Smartphone, explorer des jeux sympas (là ils sont trop forts… ;)

[FR Villeneuve d'Ascq] Libre à Vous - Le samedi 11 février 2017 de 09h00 à 12h00.

Vous souhaitez tester GNU/Linux sur votre ordinateur, vous recherchez un logiciel pour une fonction précise, des conseils ou de l'aide sur les logiciels libres ?
Libre à Vous est une permanence destinée à vous faciliter l'utilisation de l'informatique. Vous repartirez avec « le plein » de logiciels libres, fiables, évolutifs, performants et gratuits.
C'est chaque samedi matin au Centre d'Infos Jeunes à la ferme Dupire, 80 rue Yves Decugis à Villeneuve d'Ascq (métro Triolo) de 9h00 à 12h00.

[FR Beauvais] Initiation à la PAO avec Scribus et au traitement d'image avec Gimp - Le samedi 11 février 2017 de 09h30 à 12h30.

Initiation à la PAO avec Scribus et au traitement d'image avec Gimp.
Présentation et travaux.
Venez nombreux.

[FR Lyon] Install Party - Le samedi 11 février 2017 de 10h00 à 18h00.

L'ALDIL organise une Install Party dans le cadre des Expériences numériques organisées par la Maison pour tous - salle des Rancy .
Les participants peuvent installer des logiciels libres sur leur machine personnelle et se faire conseiller et aider par des membres du groupe d'utilisateurs, en l'occurrence, l'ALDIL et ses partenaires des communautés du Libre.
Une inscription depuis notre formulaire est nécessaire.

[FR Valbonne] Rencontre accès Libre - Le samedi 11 février 2017 de 10h00 à 12h00.

Linux Azur propose une rencontre accès libre au Cyberkiosc de Valbonne.
Venez découvrir Linux et les logiciels libres.
Venez nombreux.

[FR Lyon] Expériences Numériques #18 - Le samedi 11 février 2017 de 10h00 à 18h00.

L’EPN des Rancy de la Maison Pour Tous, situé 249 Rue Vendôme – 69003 Lyon propose de vous faire découvrir l’évènement : Expériences numériques.
Ce Rendez-vous biannuel de 10h à 18h est gratuit et vous propose la découverte des pratiques autour du numérique (découverte de logiciels libres, conférences, ateliers, arts numériques) tant pour les adultes, ados, enfants, seniors.
Découvrez le programme : ici

[FR Le Mans] AG et Permanence LinuxMaine - Le samedi 11 février 2017 de 14h00 à 18h00.

En ce début d'année, nous organisons notre assemblée générale.
Un Repair-café est prévu le 14 janvier 2017, nous proposons de faire l'AG le 11 Février.
Selon la disponibilité de la salle et les besoins exprimés, nous finirons notre permanence à la même adresse ou nous retournerons au pôle Coluche.

[FR Fontenay-le-Fleury] Cinq raisons de privilégier les logiciels libres - Le samedi 11 février 2017 de 14h00 à 17h00.

Root66 inaugure sa saison 2017 de conférences et d'ateliers par une présentation sur les logiciels libres et le système d'exploitation Linux.
À l'ordre du jour, explication des notions : logiciels libres, open source, logiciels propriétaires, etc… ainsi que de nombreux exemples de logiciels libres vs. logiciels payants, le tout conclu par une séance de questions/réponses.
Les logiciels libres "tournent", et c'est leur force, sur tous les systèmes que ce soit Linux, Apple, Microsoft Windows ou autre, donc n'hésitez pas et venez découvrir avec nous les logiciels libres … et le plus souvent gratuits.

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 11 février 2017 de 14h30 à 16h30.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l'ACJ (Association Culture et Jeunesse) de Juvisy-sur-Orge.
Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.
Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

[FR Rennes] Permanence vie privée & Internet - Le samedi 11 février 2017 de 15h00 à 17h00.

Le collectif DNR - Défense Numérique Rennes - a le plaisir de vous informer de la mise en place de permanences mensuelles pour discuter vie privée sur  internet, anonymat/pseudonymat, identité numérique et intimité en ligne, utilisation de logiciels comme Tails, Tor, GnuPG, Enigmail, etc.
Ces permanences auront lieu au hackerspace Breizh Entropy, à l'Élaboratoire, chaque deuxième samedi du mois de 15h à 17h et sont accessibles à toutes et à tous à prix libre.
C'est un essai, donc les horaires, dates et lieux sont susceptibles de changer :)

[FR Nantes] Permanence Linux - Le samedi 11 février 2017 de 15h00 à 18h00.

Une permanence de Linux Nantes aura lieu de 15 à 18 heure,
dans l’aile du local associatif "B17".
Au cours de ces permanences, nous proposons des conseils, des installations ou des réparations.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Soirée déc‐ouverte LinuxFr.org, numéro 1 : FusionForge, LibreOffice et OpenLaw

3 février, 2017 - 12:04

L’idée est de lancer un nouveau format de soirée libriste (et d’itérer dessus). Le processus est de commencer par une première soirée, organisée très simplement (effort minimaliste), pour un nombre restreint de personnes engagées et de réfléchir à l’évolution continue du format, via des soirées répétitives, sans doute à un rythme mensuel.

À la base, LinuxFr.org organisait des réunions IRL/AFK (In Real Life, Away From Keyboard, dans la vie réelle, loin du clavier). C’était limité aux équipes de modérateurs, administrateurs, développeur(s), rédacteurs. Les sujets étaient centrés sur les évolutions de la communauté et des contributions au site. Pour de multiples raisons, ça s’est essoufflé. La volonté est de relancer cette dynamique, tout en ouvrant un peu le spectre et l’audience.

    Déroulement de la soirée

    Le format initial sera le suivant : réunir quelques projets libres (deux ou trois) autour d’une table et discuter librement de liberté et d’ouverture. L’audience sera là pour écouter et interagir. Le réseautage et le partage de nourriture et boisson seront le petit plus, donc apportez vos spécialités.

    Trois parties :

    • accueil et brise‐glace, 10 à 15 min ;
    • table ronde ouverte, entre 1 h et 1 h 30 ;
    • réseautage, jusqu’à fermeture des portes.

    Les trois intervenants et projets seront :

    Informations pratiques
    • adresse : Inno3 (Inno « cube »), 137 Boulevard de Magenta, 75010 Paris, France (escalier A, 2e étage à droite) ;
    • transports en commun :
      • Métro 2 et 4, station Barbès‐Rochechouart ;
      • Métro 4 et 5, station Gare du Nord ;
      • RER E, station Magenta ;
    • date et heure : mercredi 8 février 2017 à 19 h.

    Attention, l’accès est limité à vingt personnes !

    Dans le prochain épisode

    La prochaine soirée déc‐ouverte LinuxFr.org, numéro 2, est prévue le mardi 7 mars.

    Les intervenants seront :

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Paperwork 1.1

    1 février, 2017 - 09:37

    Paperwork est un programme de gestion de documents personnels (papiers et PDF) conçu par un flemmard pour les flemmards. Il s’agit d’une interface graphique conçue avec une idée en tête : « scan & forget » (« numériser et puis voilà fini »). Lire, trier et indexer les papiers est un travail de machine, pas d’humain.

    Cette nouvelle version inclut principalement des optimisations et quelques corrections de bogues. Une version pour Windows est également disponible. Plus de détails se trouvent en seconde partie.

    Les principaux changements sont :

    • optimisation de la vitesse de rendu des documents ;
    • la liste des documents n’affiche plus que les cent premiers documents par défaut pour éviter des problèmes de performance avec GTK+ ;
    • importation de fichiers : affiche désormais le nombre d’images, de fichiers PDF, de documents et de pages qui ont été importés ;
    • commande paperwork-shell scan : quitte immédiatement après la numérisation ;
    • exportation de documents : ne bloque plus l’interface graphique et affiche la progression de l’exportation ;
    • met aussi en évidence les mots similaires aux mots clefs cherchés et non plus juste les correspondances exactes ;
    • paperwork-shell : ajout de diverses commandes (search, dump, switch_workdir, rescan, show, import, delete_doc, guess_labels, add_label, remove_label et rename) ;
    • diverses corrections de bogues.

    Paperwork est diffusé sous licence GPL v3 ou plus.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires