Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 11 heures 36 min

Dogmazic est revenu

15 mai, 2015 - 08:58

Bon et bien ça y est. On avait du mal à y croire et on avait envie d'y croire en même temps. Et là, ça commençait à traîner en longueur. Et ça faisait mal de se dire que toute cette musique n'était plus disponible.

Et bah ça y est, pour de vrai, y'en a qui l'on vraiment fait. Dogmazic est revenu !

NdM : Dogmazic est un site permettent l'écoute et le téléchargement de musique sous licence de libre diffusion. Il est géré par l'association française Musique Libre.

L'accueil est là : http://dogmazic.net/ et vous y trouverez tous les liens qui vont bien vers le blog, les forums, … mais surtout … l'archive.

L'archive avec ses plus de 50.000, oui cinquante mille vous avez bien lu, morceaux de musique sous des licences de libre diffusion et tout ça avec une jolie interface qu'elle a la classe parce qu'elle est toute belle. Regardez donc moi ça.

L'archive musicale est maintenant propulsée par Ampache, grâce à AfterSter un développeur d'Ampache qui a développé des nouvelles fonctionnalités spécialement pour Dogmazic, Exorde c'est lui le premier à s'y être collé, Shangri-l pour la page d'accueil et sa présence importante sur IRC, Hogren pour la mise en place des serveurs et l'admin, Aisyk pour les serveurs et la gestion d'équipe, et puis une bonne dizaine de testeurs et rapporteurs (bouh ! c'est pas bien de rapporter !) de bogues dont votre humble écrivant.

Bref, j'avais prévu de faire un long article là, mais j'ai surtout envie de brancher mon casque sur l'archive Dogmazic et d'appuyer son lecture, et tu sais quoi ?, bah c'est ex-ac-te-ment ce que je suis en train de faire. Et tu sais encore plusse quoi ? Bah tu devrais en faire autant ! Allez, zou, c'est par là, moi je clic sur "lecture". Bonnes écoutes à vous et bonnes déposes musicales de vos morceaux libres sur le site parce que, ah bah oui, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, l'archive de Dogma, elle est faite par vous même et vos morceaux en libre diffusion. Allez, le clapotis des touches du clavier va me pourrir le son, fin de cet article, et début de l'écoute.

olinuxx
Licence CC By SA 2.5

NdM : répartition en terme de licences au 14 mai 2015 des 54086 œuvres

  • 41039 sous une des licences Creative Commons (76%)
    • 16977 by-nc-nd (8132 v2.0 / 4994 v2.5 / 3851 v3.0)
    • 11309 by-nc-sa (4513 v2.0 / 2661 v2.5 / 4135 v3.0)
    • 5925 by (4244 v2.0 / 1122 v2.5 / 559 v3.0)
    • 3368 by-nc (1808 v2.0 / 960 v2.5 / 600 v3.0)
    • 1541 by-sa (619 v2.0 / 192 v2.5 / 730 v3.0)
    • 856 NonCommercial Sampling Plus 1.0
    • 818 by-nd (150 v2.0 / 579 v2.5 / 89 v3.0)
    • 154 Developing Nations 2.0
    • 48 Public Domain
    • 43 Sampling Plus 1.0
  • 5031 Licence Art Libre (9,3%)
  • 4629 C reaction (8,6%)
  • 1598 Free Music Public License (3,0%)
  • 1789 autres licences (3,3%)
    • 400 Domain Public
    • 397 Open Music License - Yellow
    • 330 IANG
    • 315 GNU GPL (GNUArt)
    • 95 Open Music License - Green
    • 81 licence AIMSA
    • 69 Cogito Arcanum 2.0
    • 52 copyleft (sic)
    • 30 Licence Musique Libre
    • 10 Ethymonics Free Music License
    • 10 Open Source Music License
    • 0 EFF Open Audio License / Open Music License Red / Open Music License Rainbow / Loca Public License / Creative Commons - Sampling 1.0
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

RPi-Monitor, un outil de supervision à personnaliser

15 mai, 2015 - 08:45

RPi-Monitor est un programme conçu à l'origine pour surveiller le système d'un Raspberry-Pi et les valeurs disponibles sur les interfaces GPIO. Depuis sa création il y a deux ans, une vingtaine de versions sont venues apporter de nouvelles fonctionnalités et corriger des bugs. Son champ d'application s'est lui aussi étendu à d'autres architectures et d'autres systèmes d'exploitation.

Vous découvrirez dans la suite de cette dépêche comment RPi-Monitor est venu au jour, les apports de l'open-source à son développement et bien sûr, vous trouverez une explication sur ce qu'est RPi-Monitor et comment l'utiliser.

Sommaire Les débuts de RPi-Monitor

Il y a quelques temps de ça, j'ai décidé de me perfectionner en Perl et ayant récemment acheté un Raspberry-Pi, je me suis dit, pourquoi ne pas faire moi-même l'outil de supervision que je n'arrivais pas à trouver sur Internet.

C'est comme ça qu'est né RPi-Monitor et c'est aussi ce qui explique le nom de cette application. Le préfixe RPi est aujourd'hui quelque peu réducteur puisque, basé sur Perl et sur les technologies web, RPi-Monitor est capable de tourner sur un grand nombre de machines et de distributions.

Une aventure dans le monde du Libre

RPi-Monitor utilise plusieurs bibliothèques libres comme Bootstrap, jQuery, jsqrencode, justgage, JavascriptRRD et flot.
Il était donc tout naturel de publier RPi-Monitor sous licence libre (GPLv3 en l'occurrence). Les sources sont disponibles sur github: https://github.com/XavierBerger/RPi-Monitor.

Pour faire connaître mon logiciel, j'ai fait une annonce (en Français et en Anglais) sur les forums de raspberrypi.org. J'ai aussi créé une page sur eLinux.org et un blog: RPi-Experiences sur laquelle j'annonce la publication de nouvelles versions et explique comment se servir et personnaliser le logiciel.

Quelques temps après cette première publication, j'ai eu des retours constructifs sur des axes d'amélioration, des remarques sur certains bugs. Ces retours ont permis d'améliorer RPi-Monitor tout au cours des 20 versions déjà publiées.

Je fournis un paquet Debian disponible sur Github transformé pour l'occasion en dépôt (cf. RPi-Monitor-deb pour voir comment mettre en œuvre cette astuce). D'autres personnes ont pris l'initiative de créer les paquets d'installation de RPi-Monitor pour ArchLinux et même Gentoo.

Un peu plus tard, j'ai reçu un courriel en provenance de Russie me demandant l'autorisation d'utiliser le nom RPi-Monitor pour une application tournant sur les montres Pebble: RPi-Monitor-Pebble. J'ai bien évidemment accepté et même publié un article sur mon blog pour faire connaître cette application permettant d'afficher les informations issues de RPi-Monitor sur une smartwatch. Plus récemment, j'ai reçu des propositions de modification de code pour afficher les informations issues sur plusieurs colonnes, bout de code ajouté dans la branche devel de github et qui fera parti de la prochaine version. Ce ne sont que quelques exemples de la force du partage du monde libre car l'aventure n'est pas terminée.

RPi-Monitor, qu'est ce que c'est?

RPi-Monitor c'est un programme qui est capable d'extraire des informations d'un système, de les stocker et de les présenter via une interface web.

RPi-Monitor possède un service d'extraction de données entièrement configurable (cf. chapitre suivant). Ces données sont extraites périodiquement et stockées dans une base de données RRD. Il embarque aussi un serveur web (désactivable par configuration) permettant de fournir les informations nécessaires au navigateur en charge de la présentation des données.

L'architecture de RPi-Monitor a été conçue dès les débuts dans un but de minimiser l'utilisation du CPU du système surveillé (dans un esprit "embarqué"). Ainsi, les rendus des graphiques et la présentation ont été déportés dans le navigateur de la personne visualisant les pages. Le serveur web se contentant de fournir le contenu. Le développement du système de rendu tire profit des capacités du HTML5 pour stocker des données sur le navigateur et éviter ainsi des requêtes inutiles vers le serveur.

Voici quelques copies d'écran qui parleront certainement plus qu'un long discours.

La page d'accueil avec un exemple d'utilisation de JustGage et le QRCode permettant d'afficher la page courante sur un mobile:

La page d'accueil de RPi-Monitor tournant sur Ubuntu 14.04.2 LTS sur un grand écran permettant d'afficher 3 colonnes. L'addon top3 a été ajouté à cette page (dans la section CPU):

L'interface de RPi-Monitor est responsive et s'adapte à la taille de l'écran. Voici à quoi ressemble la page d'accueil sur un mobile.

La page des statistiques présente des graphiques interactifs générés par le navigateur grâce à JavascriptRRD qui intègrent une fonction zoom.

Il est possible d'ajouter des pages d'addons intégrant par exemple ShellInABox directement dans l'interface de RPi-Monitor.

Un autre exemple est l'intégration d'un addon interagissant avec Hawkeye et affichant l'image d'un selfy capturé par une webcam directement dans l'interface de RPi-Monitor. (On ne se serait pas déjà vu quelque part?)

Les copies d'écrans pourraient se multiplier à l'infini car…

Rien n'est imposé, tout est configurable

Rpi-Monitor fourni une configuration par défaut permettant de surveiller un système Linux mais rien n'est imposé et tout est configurable via des fichiers de configuration.

Un fichier de configuration ressemble à ceci:

######################################################################## # Extract Memory information # Page: 1 # Information Status Statistics # - memory total - yes - yes # - memory free - yes - yes # - memory available - yes - yes ######################################################################## static.5.name=memory_total static.5.source=/proc/meminfo static.5.regexp=MemTotal:\s+(\d+) static.5.postprocess=$1/1024 dynamic.9.name=memory_free dynamic.9.source=/proc/meminfo dynamic.9.regexp=MemFree:\s+(\d+) dynamic.9.postprocess=$1/1024 dynamic.9.rrd=GAUGE dynamic.15.name=memory_available dynamic.15.source=/usr/bin/free -mk dynamic.15.regexp=^-\/ buffers\/cache:\s+\d+\s+(\d+) dynamic.15.postprocess=$1/1024 dynamic.15.rrd=GAUGE web.status.1.content.5.name=Memory web.status.1.content.5.icon=memory.png web.status.1.content.5.line.1="Used: <b>" + KMG(data.memory_total-data.memory_available,'M') + "</b> (<b>" + Percent(data.memory_total-data.memory_available,data.memory_total,'M') + "</b>) Available: <b>" + KMG(data.memory_available,'M') + "</b> Total: <b>" + KMG(data.memory_total,'M') + "</b>" web.status.1.content.5.line.2=ProgressBar(data.memory_total-data.memory_available,data.memory_total) web.statistics.1.content.6.name=Memory web.statistics.1.content.6.graph.1=memory_total web.statistics.1.content.6.graph.2=memory_free web.statistics.1.content.6.graph.3=memory_available web.statistics.1.content.6.ds_graph_options.memory_total.label=Total Memory(MB) web.statistics.1.content.6.ds_graph_options.memory_free.label=Free Memory (MB) web.statistics.1.content.6.ds_graph_options.memory_free.color="#7777FF" web.statistics.1.content.6.ds_graph_options.memory_available.label=Available Memory (MB)

Les informations déclarées comme static sont des informations ne changeant pas au cours du temps. Elles sont extraites une seule fois au démarrage de l'application.

Les informations déclarées comme dynamic sont des informations évoluant au cours du temps. Elles sont extraites périodiquement (toutes les 10 secondes par défaut).

Les informations web peuvent représenter un état: status ou des statistiques: statistics. Ces sections définissent comment les informations extraites devront être présentées à l'utilisateur.

Plein d'autres possibilités sont offertes par les addons comme préenté dans les copies d'écran ci-dessus. Il est possible grâce à des étapes simples de configuration ou un peu plus complexes de programmation d'ajouter des fonctionnalités à RPi-Monitor, la seule limite devient alors votre imagination.

Tout ceci peut paraître un peu compliqué au premier abord mais vous pourrez trouver de l'aide dans les manpages, en utilisant le configuration helper accessible avec l'option -i ou en lisant les articles du blog RPi-Experience décrivant comment faire des personnalisations et comment utiliser les templates fournis lors de l'installation du logiciel. Le mot clé include, dans un fichier de configuration, permet d'organiser ou de réorganiser plus facilement les configurations et l'affichage en découlant.

Les compagnons et le futur de RPi-Monitor

RPi-Monitor ne vient pas seul. Il est accompagné d'autres logiciels avec qui il peut travailler de concert.

  • RPi-Monitor-peeble: Déjà cité plus haut permettant d'accéder aux données de RPi-Monitor depuis un monter Pebble.
  • RPi-Monitor-deb: Dépôt debian permettant de faire une installation et une mise à jour avec les commandes apt-get ou aptitude.
  • RPi-Monitor-LCD: Machine d'état programmée en Python permettant d'afficher les données de RPi-Monitor sur un écran LCD piloté par un Raspberry-Pi et d'interagir avec quelques boutons connectés au port GPIO d'un Raspberry-Pi.
  • RPi-Monitor-SNMP: Projet d'interface pour RPi-Monitor pouvant remplacer ou ajoutant une interface SNMP. Cette interface permettra d'utiliser le moteur d'extraction de RPi-Monitor dans le but d'une intégration dans un système de surveillance plus puissant.
  • RPi-Monitor-Notifier: Projet de programme permettant d'émettre des alertes par mail, SMS ou d'autre moyens suivant des règles définies par l'utilisateur.
  • meta-rpiexperiences/recipe-rpimonitor…: Recettes pour Yocto permettant installer RPi-Monitor et ses compagnons sur systèmes embarqués. Note: Il me reste à comprendre comment décrire les dépendances vers les modules Perl dans mes recettes…
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Visioconférence/webinaire : test de Big Blue Button en charge : WE NEED YOU !

14 mai, 2015 - 17:26

En bref : Big Blue Button est une solution de visioconférence et de webinaire publiée en licence publique générale limitée GNU. Les fonctionnalités les plus importantes sont : la visioconférence avec de multiples participants, le clavardage (chat en anglais), le webinaire avec présentation d'un PDF (avec annotations en direct) et partage d'écran.
J'organise une session de test en charge sur la base du volontariat. Plus détails sur le processus et comment s'inscrire dans l'article complet.

Chers lecteurs de linuxfr.org,

Plusieurs clients potentiels de mon entreprise m'ont fait part de leur besoin : trouver une solution de type visioconférence et/ou webinaire (pas cher ? :). J'ai alors repensé à Big Blue Button présenté ici même

La version 0.9 est sortie le 30/04/2015. Je l'ai installée en suivant la documentation officielle et j'ai été séduit. Maintenant je cherche des volontaires pour tester cette solution "en charge". Le plan de test que je propose est le suivant (4 sessions de test) :

  • test visioconférence avec 25 participants,
  • test webinaire (seul le micro du présentateur sera activé) avec 50 participants,
  • idem 100 participants,
  • idem (si pas de saturation constatée) avec 200 participants.

Je prévois 20mn par session de test.
Je m'engage à fournir un rapport en anglais (cela servira certainement au projet Big Blue Button) incluant :

  • conditions de test,
  • graphes CPU/IO/BP du système utilisé (via Zabbix),
  • statistiques sur le ressenti des utilisateurs.

Le processus de test sera le suivant :

  1. inscription des volontaires (WE NEED YOU),
  2. envoi des prérequis techniques et d'un moyen de test unitaire préliminaire,
  3. définition d'une session de test via un sondage Framadate,
  4. test,
  5. questionnaire de ressenti utilisateur rempli par les volontaires participant au test,
  6. itérations vers point 3,
  7. livraison du rapport.

Si vous êtes intéressé par cette solution de visioconférence/webinaire ou simplement curieux, veuillez SVP vous inscrire.
Note : toutes les données personnelles qui seront collectées ne seront pas utilisées commercialement et seront effacées après transmission du rapport.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Firefox : version 38

13 mai, 2015 - 18:18

Une nouvelle version de Firefox vient de sortir ce 12 mai, et il est temps d'en exposer les nouveautés principales.

Changements communs (bureau et mobile)

Il vous est maintenant possible de mieux gérer les caractères ruby au sein des pages web. C'est une très bonne nouvelle pour afficher les kanas ou le zhuyin correspondant à la prononciation des idéogrammes asiatiques, respectivement en japonais et en chinois.

Dans la version 37, autocomplete="off" était ignoré. Sa fonction était d'interdire aux sites web de décider si le navigateur peut mémoriser un mot de passe, décision qui revient à l'utilisateur. Cet attribut vient logiquement d'être retiré.

Pour les développeurs, une bonne nouvelle vous attend : vous pouvez maintenant ouvrir une connexion WebSocket au sein d'un WebWorker. Ça peut permettre de séparer la logique et l'affichage dans différents fils d'exécution par exemple.

Bureau

Tout d'abord, sachez que cette version 38 servira de base à la prochaine version longue (ESR).

Changements visibles

On vous en parlait dans la dépêche précédente, et c'est maintenant chose faite : les préférences sont dans un nouvel onglet maintenant, façon Chrome (précédemment accessible via about:preferences)

Sous le capot

Comme prévu, et sous Windows uniquement pour l'instant, les Encrypted Media Extensions (EME) sont de la partie ainsi que le téléchargement automatique du module Adobe Primetime Content Decryption (CDM) pour la lecture de flux audio/vidéo html5 chiffrés et DRMisés. Cela ne concerne que les version Vista et plus récentes (Firefox 32 bits uniquement) et permet de notamment regarder Netflix.

Tout ceci est désactivable si vous le souhaitez, et une version ne contenant pas EME est disponible chez Mozilla, même si elle est un peu cachée.

Pour les développeurs

Une nouvelle API émerge : BroadcastChannel. Elle permet d'échanger des informations entre iframes ou onglets plus simplement qu'avec des SharedWorkers ou des ServiceWorkers.

Mobile

La conception de l'interface s'étoffe un peu, puisque l'écran de bienvenue fait peau neuve et qu'il est maintenant possible de contrôler la vue lecture hors connexion. En outre, l'interface s'insère mieux dans l'environnement d'Android L en se conformant au material design de Google.

Il est maintenant possible d'« ajouter à Firefox » un objet/lien depuis une application qui n'est pas Firefox.

Enfin, si vous parlez l'Azeri, vous serez heureux de voir que Firefox aussi !

Sécurité

Au moins 4 dépassements de tampon ont été corrigés (lecture d'XML compressé, lecture de méta-données en MP4 et dans les vidéos h264 lues avec Gstreamer et enfin un dépassement dû à une mauvaise relation entre SVG et CSS).

On retrouve également deux utilisations de variables après leur destruction (dont l'une à cause de texte vertical) ou encore une lecture mémoire en dehors des limites lors de validation asm.js.

Bref, une majorité de fautes typiques de tout développeur en C++.

Demain

SSLv3, non sûr, ne sera plus géré, ainsi que l'algorithme de chiffrement à flots RC4 qui est cassé depuis longtemps. D'ailleurs, il est maintenant interdit d'utilisation dans le protocole TLS depuis la RFC 7465.

Si vous souhaitez plus de détails sur l'ensemble des nouveautés, n'hésitez-pas à consulter les notes de version.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Le libre à l'honneur au Mois Extra Ordinaire du 14 mai au 15 juin 2015 à Paris

12 mai, 2015 - 09:35

Le Mois Extra Ordinaire se tiendra du 14 mai au 14 juin 2015 à Paris. Cet événement vise à faire découvrir les initiatives autour du handicap.

L'inauguration passe par un festival les jeudi 14 et vendredi 15 mai prochain sur les Berges de Seine Rive Gauche. À cette occasion, un mini-village consacré au numérique a été bâti et il sera animé par trois structures :

  • l'association Liberté 0 en est le coordinateur ;
  • Access42 fait partie des sponsors ;
  • une jeune société, Hypra, présentera son innovation informatique 2015 dont nous vous ferons un retour après l'événement. Il s'agit, selon les informations disponibles, d'un ordinateur accessible à tous publics (valides, handicapés, débutants, confirmés), équipé exclusivement de logiciels libres.

Au programme, des ateliers présentant des projets comme Mail2Voice, l'audition libre, framabook, et pleins d'autres choses. Le programme sera bientôt en ligne sur la page de l'événement. Un lien vous permet de vous faire une idée du projet.

Nous vous attendons nombreux pour faire vivre ce village et dire combien le libre peut permettre, comme le veut le thème de cette année, de dépasser le handicap en s'appuyant pur le numérique.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 19 de l'année 2015

11 mai, 2015 - 22:44

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Libération.fr] Miracles et mirages du «crowdsourcing»

Par Karën Fort, le jeudi 7 mai 2015. Extrait:

La plateforme d’Amazon permettrait de faire réaliser des tâches pour très peu cher, avec une bonne qualité de résultat, par des gens pour lesquels il s’agit d’un hobby. La réalité est plus proche de la mine de charbon que de la mine d’or.

Lien vers l'article original: http://www.liberation.fr/societe/2015/05/07/miracles-et-mirages-du-crowdsourcing_1297262

[ActuaLitté.com] Le DRM, la mauvaise réponse au partage simplifié d'un ebook

Par Nicolas Gary, le mercredi 6 mai 2015. Extrait:

Aujourd'hui, mercredi 6 mai, est une journée consacrée, à travers le monde, à la lutte contre les DRM. Cette mesure technique de protection est «une mauvaise réponse apportée» à «la facilité de partager les ebooks». Plutôt que de se lancer dans une explication du comment neutraliser ces MTP, l'April vient de diffuser une vidéo éloquente, sur les ravages qu'un DRM occasionne dans la pratique pourtant innocente de la lecture.

Lien vers l'article original: https://www.actualitte.com/usages/le-drm-la-mauvaise-reponse-au-partage-simplifie-d-un-ebook-56625.htm

Voir aussi:

[Le Monde.fr] Réforme du droit d'auteur, piratage…: Bruxelles dévoile son «agenda numérique»

Par Cécile Ducourtieux, le mercredi 6 mai 2015. Extrait:

La Commission européenne envisage de réformer le droit d’auteur et de renforcer la lutte contre le piratage. Elle pose la question de la régulation, ou non des plates-formes Internet (Amazon, Apple, Facebook ou Google).

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/06/bruxelles-devoile-son-agenda-numerique_4628649_3234.html

Et aussi:

[EurActiv] Bruxelles s'attelle à la réforme du mécanisme d'arbitrage du TTIP

Par la rédaction, le mercredi 6 mai 2015. Extrait:

La commissaire européenne en charge du commerce, Cecilia Malmström, a rencontré son homologue américain aux États-Unis le 4 mai, afin de proposer une réforme du mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (RDIE) dans le cadre du TTIP.

Lien vers l'article original: http://www.euractiv.fr/sections/commerce-industrie/bruxelles-sattelle-la-reforme-du-mecanisme-darbitrage-du-ttip-314364

[Slate.fr] Largement adoptée par l'Assemblée, la loi sur le renseignement a divisé le PS comme l'UMP

Par Grégor Brandy, le mardi 5 mai 2015. Extrait:

Si une majorité des députés, dans la majorité comme dans l'opposition, ont voté le texte du gouvernement, 86 s'y sont opposés et 42 se sont abstenus.

Lien vers l'article original: http://www.slate.fr/story/101233/projet-loi-renseignement-vote

Et aussi:

Voir aussi:

[L'Opinion] Le brevet unitaire européen est conforté

Par Hugo Sedouramane, le lundi 4 mai 2015. Extrait:

La Cour de justice de l'Union européenne a débouté l'Espagne qui s'opposait aux processus juridiques définissant le déploiement du brevet à effet unitaire

Lien vers l'article original: http://www.lopinion.fr/4-mai-2015/brevet-unitaire-europeen-est-conforte-mise-a-jour-23923

Voir aussi:

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Écrire un livre à 1000 mains !

11 mai, 2015 - 09:11

Eva Wissenz des éditions Seepia et Brian Fraval proposent un projet de co-création "Changeurs de Monde", afin de mettre en lumière des exemples positifs et constructifs du passé et du présent. Des personnes qui sont une source d'inspiration pour transformer le monde vers plus de justice, de paix et de diversité.

Ce projet est soutenu par Matthieu Ricard et la fondation Umani. Les valeurs de l'Open Source et du logiciel libre sont au cœur de ce projet d'édition collectif.

NdM : peut-être « au cœur » en terme de sujet, mais notons que l'ensemble des textes sont proposés sous la licence Creative Commons By-NC 2.0, donc une licence non libre. Il n'est pas à notre connaissance prévu de le placer sous une licence libre après un certain nombre de ventes ou après une date donnée.

Des personnages comme Linus Torvalds et Richard Stallman ou des projets comme TED (série de conférences, avec vidéos publiées sous CC By-NC-ND) et la Khan Academy (contenus éducatifs gratuits en ligne, principalement sous des licences à usage non-commercial) seront mis en avant.

Nous avons besoin de récits de ceux qui changent véritablement le monde pour plus de liberté.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse - mai 2015

10 mai, 2015 - 15:10

Le printemps s'est installé. Le mois de mai est entamé avec ses jours fériés en perspective. Enfin du temps pour lire les nouveaux magazines disponibles chez les marchands de journaux.

Planète Linux n°84 vous propose de découvrir quelques distributions méconnues (Ubuntu MATE, Evolve OS, BackBox Linux) et d'autres plus renommées (Elementary OS, Lubuntu, Tails, OpenELEC). Question matériel, le nouveau Raspberry Pi est passé en revue. Les sujets plus pragmatiques sont toujours au sommaire : la PAO avec Scribus et la retouche photo avec GIMP, ainsi que l'hébergement d'un cloud et l'utilisation d'un serveur VPN.

Linux Pratique n°89 vous propose de créer votre VPN (avec OpenVPN), de protéger votre cloud et d'héberger votre messagerie. Plus original, un article détaille le smartphone sous Ubuntu Touch.

Open Silicium n°14 intéressera les développeurs Android et ceux qui utilisent Debian avec un article sur la mise en place d'un environnement de compilation croisée.

GNU/Linux Magazine n°182 vous propose d'utiliser la stéganographie pour dissimuler ou détecter des données cachées. Mais aussi d'apprendre à créer des tableaux de bord en mode console, programmer en JavaScript à l’aide d’Underscore.js, et dessiner en PostScript.
MISC n° 79 détaille les APT, ce qui dans ce contexte signifie Advanced Persistent Threats, et comme toujours des articles sur les malwares, les exploits et le forensic, quelques épreuves d'un challenge sécurité, une étude "Contrôle d'accès physique : étude des cartes sans contact"…

Enfin, le mook de la saison (Linux Pratique hors-série n°32) a pour objet l'apprentissage de la ligne de commandes en 7 jours.

Les sommaires complets de ces magazines sont accessibles via les liens ci-dessous.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Journée Jeux Vidéo sous Linux le samedi 23 mai 2015 à Schiltigheim

10 mai, 2015 - 10:21

Desclicks organise une seconde journée jeux vidéo sous Linux ce samedi 23 mai à partir de 9h du matin. L’événement aura lieu dans les locaux de l’association, au 3 rue St Paul à Schiltigheim. L’entrée est à prix Libre. Cette journée sera l’occasion de passer un moment convivial en découvrant les diverses possibilités de jeu sur cette plate-forme (voir la 2ème partie).
Pour cette journée nous mettrons l’accent sur le simulateur de vol FlightGear en proposant une tournée dans le ciel de Strasbourg avec les bâtiments et routes générées à l’aide des données d’OpenStreetMap et du script osm2city.

Vous pourrez notamment faire des parties de :

  • Stratégie avec :
    • 0ad
    • Hedgewars
    • Age of Empire : Forgotten Empires
  • Tir avec :
    • Xonotic
    • Teeworlds
    • Urban Terror

D’autres classiques et jeux sans DRM vous attendent sur nos machines également. Les possibilités de jeux sous Steam ou d’émulation de programmes Windows avec PlayOnLinux seront également présentées.

Notre capacité d’accueil étant limitée à environ 15 postes, nous invitons les personnes intéressées à s’inscrire sur la page Framadate afin que nous puissions nous organiser en conséquence.

Pour ceux qui souhaitent amener leur machine, pensez à télécharger les jeux en avance, les versions utilisées pour cette journée seront :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Rencontre Gard-Linux, mardi 12 mai 2015 à Vergèze

8 mai, 2015 - 21:29

La prochaine rencontre de l'association Gard-Linux aura lieu mardi 12 mais 2015 de 19h à 22h, au centre socioculturel Marcel Pagnol, 99 rue Marcel Pagnol, 30310 Vergèze.

Cette soirée sera l'occasion de discussions et débats autour de Linux et des logiciels libres, ainsi que d'entraide entre utilisateurs.

Vous voulez vous lancer et essayer Linux ? N'hésitez plus, nous pourrons vous accompagner sur ce chemin.

La soirée est ouverte à tous. À noter : repas tiré du sac.

À bientôt !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Permanence Emmabuntüs et Logiciels Libres à Emmaüs Saint-Aunès - Mai 2015

8 mai, 2015 - 21:29

Samedi 9 mai 2015 de 14h00 à 18h00
Communauté Emmaüs Montpellier-Saint-Aunès
La Vieille Cadoule 34130 Saint-Aunès

GPS Latitude : 43.649363 | Longitude : 3.991591

Rendez-vous mensuel, le deuxième samedi.
Pour les animateurs, réservez les repas et le covoiturage le jeudi au plus tard.

Dans le cadre de notre partenariat avec la communauté Emmaüs, l’équipe de Montpel’libre vous donne rendez-vous chez Emmaüs pour une journée d’information et de sensibilisation à l’utilisation des Logiciels Libres. Nous vous présenterons Ubuntu et bien sûr l’une de ses dérivées Emmabuntüs. Assistance à la vente sur les aspects techniques

  • Vous désirez un ordinateur à votre service ?
  • Vous désirez un ordinateur qui va vite ?
  • Vous désirez un ordinateur qui ne communique aucune données à des inconnus ?
  • Vous désirez un ordinateur qui n’a pas besoin d’antivirus ?

Il vous suffit pour cela de venir nous rencontrer à la boutique informatique.

  • Vous rencontrerez des personnes qui sont là pour vous parler de Logiciels Libres.
  • Vous rencontrerez un équipe de passionnés prête à répondre à vos questions et vos attentes.
  • Vous pourrez acheter un ordinateur déjà installé et configuré, prêt à être utilisé.
  • Vous pourrez acquérir un ordinateur reconditionné avec la distribution Emmabuntüs.

Pour cela il vous suffit de venir nous voir sur les stands informatique. Les prix sont très attractifs. Toutes les sommes sont intégralement encaissées par la communauté Emmaüs. Nous vous apporterons notre expertise technique.

Présentation Emmabuntüs, historique et la vidéo : Emmabuntüs, des ordinateurs pour tous.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Sortie de la version 0.88 de F-Droid

8 mai, 2015 - 09:29

La version 0.88 de F-Droid est disponible depuis ce 29 avril.

Elle permet d'installer des logiciels libres sur votre ordiphone, sans nécessiter un compte google.

F-Droid est un gestionnaire de dépôts d'applications pour Android. Il est libre sous licence GPLv3 et les sources sont sur GitLab depuis la mort de Gitorious. Il propose un logiciel client sous Android et un logiciel serveur (pour lequel Debian fournit un paquet). Par défaut, le client utilise le dépôt F-Droid qui ne contient que des logiciels libres, pour l'instant le seul autre dépôt avec un peu d'importance semble être celui du Guardian Project. Il n'y a bien entendu aucune dépendance aux Google Play Services, il peut donc remplacer le Google Play Store ou être installé à côté.

Les changements depuis la 0.83 (la dernière version stable) sont disponibles dans la suite de la dépêche.

Liste des changements de F-Droid 0.88
  • Pour Android 4.1 et plus, la notification de mise à jour indique les applications à mettre à jour.
  • La langue de l'interface peut être changée sans modifier celle du système.
  • Correction d'un problème avec des fichiers XML qui pouvaient s'entasser dans le dossier data.
  • Amélioration de la recherche et gestion des liens vers Amazon et Google Play.
  • Correction d'une régression où le client web proposait une action "Ajouter un nouveau dépôt".
  • Affichage d'un message quand il n'y a aucune application à afficher.
  • Dans une version antérieure, F-Droid avait introduit un système d'échange d'apps (Menu > Échange d'apps). Avec cette nouvelle version, la connexion pour échanger sur un appareil va entraîner une connexion d’échange également sur l'autre appareil.
  • Des petits corrections de l'interface.
  • Les termes sont maintenant fractionnés pour la recherche. Par exemple, tapez “fire fox” va trouver FireFox.
  • Ignore les espaces inutiles d'une recherche.
  • Correction d'un bogue qui faisait que des catégories étaient toujours vides avec l'utilisation d'une langue autre que l'anglais.
  • Correction de divers problèmes de la fonctionnalité d'échange d'applications (particulièrement sous Android 2.3).
Cas de Firefox Mobile

Firefox est actuellement dans le dépôt F-Droid. Mais il contient apparemment des binaires non libres ! Il est donc prévu qu'il soit retiré, mais un fork entièrement libre, du nom de Fennec FDroid, est en préparation.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées d'avril 2015

7 mai, 2015 - 20:32

On continue sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois d'avril 2015 :

Abonnement d'un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu'ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N'oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n'ont pas pu être joints ou n'ont pas répondu. Les lots ont été ré-attribués automatiquement. N'oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d'une dépêche. En effet, c'est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu'à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Atelier Arduino le samedi 13 juin 2015 à Courbevoie

7 mai, 2015 - 12:58

Dans le cadre de ses formations bi-mensuelles, le GULL StarinuX vous convie à l'atelier : ARDUINO le samedi 13 juin de 11h à 18h30, 48 rue de Colombes 92400 Courbevoie (salle Corail) À 8 min de Saint-Lazare, direction La Défense, descendre à Courbevoie).

Précision : comme à l'accoutumée, une participation de 20€ est demandée (10€ pour les demandeurs d'emploi), cette cotisation est valable un an pour environ 14 ateliers.

Au plaisir de votre présence arduinienne le 13 juin !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Gestion de la vie privée sur Android : CyanogenMod vs Kapuer

5 mai, 2015 - 16:01
Gestion de la vie privée sur Android : Comment se protéger ?

Les applications que nous installons sur nos smartphones demandent de plus en plus à avoir accès à nos informations privée. De base, il n'est pas possible de gérer les permissions que demandent les applications. Soit on accepte tout ce qu'elles demandent et on peut les installer, soit ça ne nous plait pas et il faut se passer de l'application.

Peu d'outils nous permettent de gérer les permissions des applications. Aujourd'hui nous allons en comparer 2 : Le Privacy Guard Manager embarqué sur la distribution CyanogenMod et Kapuer, l'application basé sur le framework Xposed.

    Sommaire Présentation de Privacy Guard Manager


    http://www.cyanogenmod.org/
    Privacy Guard Manager permet de passer outre le système d’origine d’Android et de gérer, une fois l’application installée, sa liste de permissions. Ainsi un utilisateur peut installer une application même si celle-ci contient une ou plusieurs permissions qu’il ne souhaite pas lui accorder, après l’installation, en utilisant Privacy Guard Manager, il pourra avoir accès à la liste des applications et pour chacune d’entre elle la liste des permissions.

    Si Privacy Guard Manager est très simple à utiliser, il demande aussi beaucoup de temps pour mettre en place et maintenir sa vie privée. Selon le recensement effectué par Google en 2013 (http ://think.withgoogle.com/mobileplanet/fr/), les Français ont en moyenne 32 applications installées sur leur smartphone et seulement 3 payantes. En analysant les permissions des 50 applications gratuites les plus téléchargées, on voit que chaque application demande en moyenne 11,4 permissions dont 5,72 ont un impact fort sur la vie privée. Un utilisateur doit donc gérer en moyenne 364 permissions dont 183 ont un impact direct sur sa vie privée. Avec Privacy Guard, l’utilisateur gère une par une les permissions. Donc beaucoup de temps et de réflexion en perspective.

    Un autre inconvénient apparaît en utilisant Privacy Guard : gérer les permissions hors de l’utilisation de l’application oblige l’utilisateur à se mettre dans le bon contexte pour savoir ce qu’il veut accorder ou refuser. Cet effort cognitif n’est pas facile et peut amener à des erreurs sur la gestion des permissions. Par exemple une personne ne veut pas qu’une application accède à sa localisation et supprime toutes les permissions correspondantes. Or de temps en temps, elle utilise une application GPS pour trouver des itinéraires. En ayant supprimé la permission liée à la localisation, l’application GPS ne fonctionnera pas correctement et la personne ne fera peut être pas le rapprochement entre la permission supprimée et le non-fonctionnement de l’application. Si la gestion de cette permission était intervenue pendant l’utilisation de l’application, la personne aurait compris que dans ce cas là, il fallait laisser l’accès à sa localisation et n’aurait pas eu de problèmes.

    Présentation de Kapuer


    http://kapuer.org/
    Kapuer est une application pour Android permettant tout comme Privacy Guard de gérer les permissions des applications. Mais Kapuer se distingue de Privacy Guard sur de nombreux points. Premièrement, Kapuer n'est pas un simple outil de gestion de permission. Il embarque un système de recommandations qui va apprendre vos préférences en terme de vie privée pour vous aider à vous protéger. Concrètement, à chaque fois qu'une application va vouloir accéder à une de vos données, privée, Kapuer va intercepter cette requête et va vous en informer. Vous avez alors le choix d'accepter ou de refuser que cette application ait accès à vos informations personnelles. Votre décision permet à Kapuer d'apprendre vos préférences, ce qui lui permettra plus tard, lorsqu'il aura suffisamment de connaissances sur ces préférences, de vous proposer des règles pour mieux protéger vos données personnelles.

    En utilisant Kapuer, les décisions se prennent pendant l'utilisation de l'application, elles sont donc facilitées. Et grâce à l'apprentissage des préférences et à la proposition de règles complexes, vous n'avez pas à gérer une par une toutes les permissions. Si vous n'avez pas envie de partager votre calendrier par exemple, vous allez refuser la permission sur quelques applications et Kapuer va vous proposer une règle pour refuser automatiquement que toutes les applications puissent accéder à votre calendrier.
    Bien sur Kapuer intègre un gestionnaire de permission pour pouvoir modifier ou supprimer une règle que vous avez acceptée. Par contre Kapuer étant encore en version bêta, il peut y avoir encore quelques bugs.

    La comparaison

    Privacy Guard est intégré à CyanogenMod, il est facile d'utilisation mais demande du temps et de la réflexion. De plus si vous installez une nouvelle application, il faudra penser à aller gérer ses permissions avant de l'utiliser.
    Kapuer est une application qu'il faut installer mais qui demande d'abord l'installation du framework Xposed et demande un accès root. Mais il est encore plus simple d'utilisation que Privacy Guard, s'utilise pendant l'utilisation des applications pour faciliter les décisions et les nouvelles applications sont gérées dès leur installation. En plus son côté intelligent permet de réduire le nombre de règles nécessaires pour gérer toutes les permissions.

    Pour comparer un peu plus les 2 outils, un petit test était nécessaire. Combien de "clics" sont nécessaires pour gérer les permissions de 50 applications. Les 50 applications utilisées sont les 50 applications gratuites les plus téléchargées sur Google Play Store. Il y a un total de 183 permissions liées à la vie privée à gérer. J'ai choisi de créer 10 règles pour savoir si j'allais accepter ou refuser une permission. Ces règles sont du style "Règle n°1 : J’autorise les applications de la catégorie Jeux à avoir un accès à Internet". Ainsi je sais comment configurer Privacy Guard et comment répondre aux interactions de Kapuer.

    Bilan :

    Les règles qui ont été utilisées sont :

    • Règle n°1 : J’autorise les applications de la catégorie Jeux à avoir un accès à Internet.
    • Règle n°2 : J’autorise les applications de la catégorie Social à avoir accès au réseau et aux données systèmes.
    • Règle n°3 : J’autorise les applications de la catégorie Communication à avoir accès au réseau et aux services.
    • Règle n°4 : J’autorise les applications de la catégorie Gadget à avoir accès à Internet.
    • Règle n°5 : J’autorise les applications de la catégorie Musique&Audio à avoir accès au réseau et à l’audio.
    • Règle n°6 : J’autorise les applications de la catégorie Outils à avoir accès à tout ce qu’elles demandent.
    • Règle n°7 : J’autorise les applications de la catégorie Voyages&Infos à avoir accès au réseau et au GPS.
    • Règle n°8 : J’autorise les applications de la catégorie Divertissement à avoir accès à Internet.

    On peut voir que pour chaque règle, Kapuer a besoin de moins d'interactions que Privacy Guard. Si sur certaines règles, la différence est moindre, sur la règle n°1 (qui porte sur les jeux avec 28 applications sur les 50), la différence est énorme. Ce résultat est possible avec Kapuer grâce à une règle qui a permis de gérer directement tous les jeux et donc de ne pas avoir à les gérer chacun, un à un.
    Kapuer permet donc bien de contrôler la vie privée efficacement !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Ring, la plate-forme de communication multimédia distribuée et sécurisée

    5 mai, 2015 - 10:49

    Savoir-faire Linux et l'équipe de développement de SFLphone ont le plaisir de vous annoncer la sortie en version alpha d'une nouvelle plate-forme de communication texte, voix et vidéo qui ne requiert pas de serveur central et qui laisse le contrôle et la confidentialité entre les mains des utilisateurs.

    NdM : bien que le projet soit en version alpha, il hérite de SLFPhone, développé depuis 2006

    En adoptant la technologie de la table de hachage distribuée (DHT) qui est utilisée par les réseaux de partage de fichiers comme BitTorrent, la plate-forme crée son propre réseau sécurisé sur Internet sur lequel elle distribue des fonctions d’annuaire, d’authentification et de chiffrement à tous les systèmes qui s’y connectent. C’est pourquoi elle a été appelée Ring.

    Suite en deuxième partie…

    Ring (GPLv3) est composé de trois développements distincts :

    • le Ring daemon : Dring ;
    • une bibliothèque commune pour les Clients : Libringclient ;
    • les interfaces clients pour :
      • Gnome ;
      • KDE ;
      • OS X

    Le projet est actuellement disponible pour OS X & pour les distributions Linux : des paquets pré-compilés sont publiés, et les procédures de compilation sont documentées. Le projet Ring dispose d'un wiki spécifique. Des ports pour Windows & Android sont en cours.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Revue de presse de l'April pour la semaine 18 de l'année 2015

    5 mai, 2015 - 10:25

    La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

    Sommaire

    [ITespresso] Brevets: Microsoft fait fructifier le trésor Android

    Par Clément Bohic, le jeudi 30 avril 2015. Extrait:

    Qisda (marque BenQ) rejoint la liste des fabricants qui versent des royalties à Microsoft pour vendre des terminaux sous Android ou Chrome OS.

    Lien vers l'article original: http://www.itespresso.fr/brevets-microsoft-fructifier-tresor-android-94941.html

    [Next INpact] Loi numérique: le rapport du CNNum se fait encore attendre

    Par Xavier Berne, le jeudi 30 avril 2015. Extrait:

    Alors que le gouvernement n’a de cesse de promettre que le futur projet de loi numérique d’Axelle Lemaire sera présenté en Conseil des ministres au mois de juin, le Conseil national du numérique (CNNum) ne lui a toujours pas remis son rapport, censé être le préalable à ce texte d’envergure. On fait le point.

    Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/93969-loi-numerique-rapport-cnnum-se-fait-encore-attendre.htm

    [Next INpact] Loi Renseignement: Bernard Cazeneuve répond à la CNCDH, répondons à Bernard Cazeneuve

    Par Marc Rees, le mercredi 29 avril 2015. Extrait:

    Le 20 avril dernier, la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme a publié un avis au vitriol (PDF) concernant le projet de loi sur le renseignement. La missive a peu été appréciée par le ministre de l’Intérieur, qui s’est fendu d’une note en réponse, histoire de contrecarrer ces remarques. Après avoir longuement analysé le projet de loi, nous avons décidé de reprendre les 20 remarques de la CNCDH, mises en avant par le ministre avec ses réponses, afin d’y apporter à notre tour nos commentaires.

    Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/93947-loi-renseignement-bernard-cazeneuve-repond-a-cncdh-repondons-a-bernard-cazeneuve.htm

    Et aussi:

    [Developpez.com] L'Europe veut lutter contre la surveillance de masse

    Par Michael Guilloux, le mardi 28 avril 2015. Extrait:

    Les divulgations d’Edward Snowden, l’ex-employé de la NSA, ont alerté le monde informatique sur la nécessité de renforcer la sécurité des différentes plateformes, dont une bonne partie n’a pas résisté aux outils sophistiqués d’espionnage des agences de renseignements US et partenaires.

    Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/84501/L-Europe-veut-lutter-contre-la-surveillance-de-masse-par-le-financement-des-logiciels-open-source-cles-et-la-chasse-aux-bugs-dans-ces-outils

    [L'OBS] La France rit de se voir si open en son miroir

    Par Robin Prudent et Rémi Noyon, le lundi 27 avril 2015. Extrait:

    Notre beau pays va présider le Partenariat pour un gouvernement ouvert, noué entre 65 pays, qui promeut l’ouverture des données et des gouvernements. Mais l’a-t-il vraiment mérité?

    Lien vers l'article original: http://rue89.nouvelobs.com/2015/04/29/france-rit-voir-si-open-miroir-258878

    [L'OBS] Réparer un tracteur, une voiture? Illégal selon les constructeurs

    Par Andréa Fradin, le lundi 27 avril 2015. Extrait:

    Effet direct de l’évolution de la propriété intellectuelle aux Etats-Unis: les agriculteurs n’auraient pas le droit de réparer leurs tracteurs… sous peine d’être poursuivis pour violation du copyright.

    Lien vers l'article original: http://rue89.nouvelobs.com/2015/04/27/reparer-tracteur-voiture-les-constructeurs-estiment-cest-illegal-258871

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Jeudi du libre du 7 mai 2015 : Projet de Loi relatif aux Renseignements, et maintenant ?

    5 mai, 2015 - 09:21

    Rendez-vous mensuels organisés par l'ALDIL, l'Association pour le Développement de l'Informatique Libre, le GULL Lyonnais, les jeudis du libre sont des conférences gratuites et libres d'accès ayant pour sujet le logiciel libre et ce qui gravite autour. Ce mois-ci, le sujet traité sera le Projet de Loi relatif aux Renseignements.

    Détails en seconde partie…

    La conférence

    Mardi 5 mai 2015, l'Assemblée nationale française va voter le texte du projet de loi sur la réforme des services de renseignements. Cette loi pose des questions fondamentales sur la vie privée, la séparation des pouvoirs et l'équilibre entre les citoyens et les institutions. Les associations impliquées sur ce sujet viennent vous présenter leur interprétation des implications de cette loi sur la vie quotidienne.

    Lors de cette conférence, nous aborderons les questions sur le plan règlementaire, législatif et économique en rappelant le contexte et l'historique de ces 10 dernières années. Nous discuterons également des actions en cours et des projets futurs.

    Le lieu

    La conférence a lieu à la Maison Pour Tous / Salle des Rancy :

    249 rue Vendôme - 69003 LYON (Métro Saxe Gambetta).

    Elle débutera à 19h30.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    AFUP Lyon - 6 mai 2015 - Conférence sur AWS

    5 mai, 2015 - 09:21

    Le 6 mai 2015, l'antenne lyonnaise de l'AFUP (Association Française des Utilisateurs de PHP) accueillera Benoit Viguier, développeur chez Wizacha, pour nous faire un retour d’expérience sur la migration de l’ensemble de leur infrastructure vers Amazon Web Services.

    La conférence aura lieu dans les locaux d’Epitech, au 86 boulevard Marius Vivier-Merle 69003 LYON.

    Le cloud est utilisé par tous les grands du web mais il ne leur est pas réservé, nul besoin d’attendre plus tard pour déployer son application dans le nuage.

    Le principal avantage pour une petite entreprise, c’est la flexibilité. Pouvoir n’utiliser que ce dont on a besoin, tout en sachant qu’on peut rapidement passer à l’échelle si besoin.

    Voici un retour d’expérience sur un hébergement full AWS en startup: pourquoi le cloud, comment migrer pas à pas, comment passer à l’échelle, et combien ça coûte.

    La conférence aura lieu le mercredi 6 mai à 19h, dans les locaux d’Epitech, au 86 boulevard Marius Vivier-Merle 69003 LYON.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    épisode de No Limit Secu dédié à l'OWASP

    5 mai, 2015 - 01:04

    No Limit Secu est un podcast (ou bala(do)diffusion) indépendant, animé par des personnes passionnées qui sont parties prenantes dans le domaine de la cybersécurité à des rôles et dans entreprises diverses.

    Le podcast est publié à fréquence hebdomadaire, sur son site web, généralement le dimanche. Une nouvelle thématique est abordée chaque semaine, en présence d'un invité lié de près ou de loin à cette thématique.

    L'épisode de cette semaine porte sur la fondation OWASP. L'invité est Sébastien Gioria, qui dirige la division française de l'OWASP.

    L’OWASP (Open Web Application Security Project) est une fondation qui gère une communauté travaillant sur la sécurité des applications web. Sa philosophie est d’être à la fois libre et ouverte à tous. Elle a pour vocation de publier des recommandations de sécurisation Web et de proposer aux internautes, administrateurs et entreprises des méthodes et outils de référence permettant de contrôler le niveau de sécurisation de ses applications Web.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires