Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 17 heures 20 min

L’Académie des sciences française prétend vouloir l’ouverture des publications scientifiques

30 octobre, 2014 - 12:56

En France, l’Académie des sciences a, parmi ses missions, de conseiller les autorités gouvernementales dans le domaine des sciences. Dans le cadre de cette activité, un rapport a été publié le 24 octobre 2014 pour proposer d’améliorer le fonctionnement de l’édition scientifique.

Malgré cette volonté affichée d’ouverture, on peut se poser des questions sur ces améliorations. Découvrez la teneur du rapport en seconde partie.

Après avoir précisé que seule l’évaluation par les pairs permettait d’assurer la qualité d’une publication scientifique, le rapport présente les deux modèles économiques qui existent dans le monde de l’édition scientifique :

  • le lecteur payeur : ce modèle, le plus reconnu actuellement, permet aux chercheurs de publier gratuitement leurs articles mais oblige tous les organismes de recherche souhaitant accéder aux résultats des recherches à s’abonner, à des prix très élevés, à de nombreuses revues scientifiques (en France, cela coûte 75 millions d’euros par an aux universités et 30 millions d’euros aux organismes publics de recherche) ;
  • l’auteur payeur : ce modèle, en pleine croissance, oblige les chercheurs à payer pour publier mais permet que leurs publications soient ouvertes à tous, directement disponibles sur le Web.

L’académie souhaiterait que le modèle évolue afin d’offrir :

  • des archives ouvertes : toutes les publications scientifiques doivent être à terme (après un délai pouvant être de plus d’un an) mises à disposition de tous afin d’assurer la pérennité de la connaissance scientifique (l’histoire des sciences regorge d’exemples de recherches perdues ou retardées faute d’une diffusion suffisante, par exemple la [[découverte de l’Amérique]], la découverte de Neptune ou la découverte de la pénicilline) ;
  • un accès libre institutionnel : reprenant le principe de l’auteur payeur, l’académie souhaiterait faire évoluer le modèle des publications traditionnelles en proposant de faire payer aux chercheurs français leurs publications en échange d’un « accès libre » par les autres chercheurs français.

L’idée de l’académie serait que le consortium Couperin, qui négocie les 105 millions d’euros annuels d’achats de publications scientifiques pour la recherche publique française, se charge de proposer la transition aux éditeurs, à coûts constants (les 105 millions d’euros seraient à terme utilisés pour payer la publication), et que le système soit étendu au niveau européen et mondial. Le rapport reconnaît que cela pourrait tuer le vrai open access qui permet la mise à disposition à tous sans attendre les délais d’archivage, mais ne considère pas que ce soit un mal. Par ailleurs, la question des licences des contenus ainsi publiés n’est même pas abordée par le rapport.

Malgré les constats justes faits par l’Académie des sciences (il faut favoriser la libre diffusion de la connaissance), nous n’avons au final qu’une proposition changeant peu le modèle actuel (la connaissance scientifique fraîche resterait réservée aux riches) et renforçant même les éditeurs responsables des problèmes reconnus par l’académie, mais en y ajoutant partout les termes open et ouvert. On peut trouver ça plus vendeur…

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Tamashare : salle virtuelle interactive pour vos activités collaboratives

30 octobre, 2014 - 12:13

Tamashare est une application vous permettant de travailler à distance comme si vous étiez dans la même pièce (NdM : disponible sous GNU/Linux, au moins Debian amd64, mais propriétaire) .

Pour immerger les utilisateurs dans une ambiance « salle de réunion » nous ajoutons à la voix et la vidéo, les mains et la table de travail.

L’expérience de travail est « hyper interactive » et ludique. Extrêmement simple d’utilisation, Tamashare s’adresse à tout public.

Tamashare propose la location de salle virtuelle interactive balayant ainsi les problèmes de coûts et de disponibilité d’une vraie salle de réunion tout en gardant ses avantages.

Pour finir, Tamashare respecte la confidentialité et la sécurité car les données ne sont pas stockées sur le cloud.

NdM : en ces temps de campagne Dégooglisons Internet, citons quelques solutions libres pour les activités collaboratives à distance comme BigBlueButton ou Jitsi (et d'autres solutions comme Ekiga, Pidgin, le code libre derrière Talky.io, Firefox Hello, etc. si on retire le besoin de bureau partagé ou de tableau partagé).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Appel à participations pour OSDC.fr 2014

30 octobre, 2014 - 11:36

Le 22 novembre 2014, les associations les Mongueurs de Perl, l'AFPy (Association Francophone Python), Ruby France, l'European Smalltalk User Group et l'Association Française des Utilisateurs de PHP organisent la 6e Open Source Developers Conference France à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris.

OSDC.fr est une conférence qui vise à rassembler les développeurs francophones autour de technologies innovantes ou plus anciennes, notamment autour des langages de programmation libres et open source : Perl, Python, Ruby, PHP, Smalltalk, Javascript, Ceylon, etc., et leurs déclinaisons.

Cette année, OSDC.fr se tient sur une seule journée, et opère un retour aux sources à La Cité des Sciences, lieu des premières réunions.

OSDC.fr vous invite à proposer des conférences ou à nous rejoindre le 22 novembre 2014 à la CdSI. Les présentations peuvent durer 25 ou 45 minutes. Il y aura aussi une session de présentations éclair dont la durée est limitée à cinq minutes par présentation. L'entrée est libre et gratuite.

Dates importantes :

  • date limite pour proposer une présentation : 17 novembre 2014 ;
  • programme final : 19 novembre 2014 ;
  • conférence OSDC.fr : 22 novembre 2014.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Le Libre cheZot à Saint-Joseph de la Réunion le 1er novembre 2014

29 octobre, 2014 - 15:26

Le GUL Libre974 vous invite à une journée de promotion des logiciels libres et de la culture libre à Saint-Joseph de la Réunion le samedi 1er novembre 2014 de 10h à 18h au café culturel "CheZot", ouverte à tout public.

Des ateliers de démonstration seront proposés tout au long de la journée aux visiteurs de tous niveaux allant du simple curieux au technophile averti.

Divers espaces seront proposés avec entre autres :

  • un atelier dédié à la publication assistée par ordinateur sous Scribus ;
  • un atelier sur la découverte des mini-ordinateurs Raspberry Pi et leurs applications ;
  • un espace démonstration de la distribution GNU/Linux choisie pour l'occasion : Ubuntu 14.04 ;
  • un espace Install Party sera également proposé, alors n'hésitez pas à venir avec votre ordinateur pour vous faire accompagner dans l'installation d'une distribution Linux ;
  • un espace détente avec de la musique libre en fond sonore provenant du site Jamendo.

L'entrée est libre et gratuite, alors venez nombreux !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Actualités des systèmes d’information géographique

29 octobre, 2014 - 11:32

Quelques nouvelles du monde des systèmes d’information géographique (SIG), qui, d’après le Wikipédia francophone « est un système d’information permettant de créer, d’organiser et de présenter des données alphanumériques spatialement référencées, autrement dit, géoréférencées, ainsi que de produire des plans et des cartes ».

Retrouvez dans la seconde partie de la dépêche les annonces des nouvelles versions (Geoserver, pycsw, OpenLayers, PostGis, OSGeo, GDAL…), les services (OpenStreeMap), les événements (Foss4g et Be-OpenGIS-fr) .

    Nouvelles versions

    Geoserver 2.6.0 : serveur web pour données géospatiales;

    pycsw 1.10.0 : serveur permettant de référencer et cataloguer ses données géospatiales en respectant le standard Catalog Service for the Web;

    OpenLayers 3.0 : bibliothèque JavaScript pour la réalisation d'applications Web cartographiques;

    PostGis 2.1.4 : extension pour le stockage d’informations géographiques dans une base PostgreSQL;

    OSGeo-Live 8.0 est un DVD amorçable d’Open Source Geospatial Foundation, contenant une cinquantaine d’applications ;

    GDAL 1.11.1 : correction de bugs pour GDAL le couteau suisse du SIG.

    Futures versions

    La version 2.6 de QGIS est en préparation, voici un aperçu des nouveautés annoncées.

    Au foss4g-FR les développeurs de Mapserver nous ont fait saliver sur les nouveautés de la future version 7.

    Services

    OpenStreetMap a fêté ses 10 ans cet été.

    Quelques illustrations des contributions à OpenStreetMap à travers le monde et quelques indicateurs chiffrés.

    Événements

    Le rendez-vous des géomaticiens libristes c'est le Free and Open Source Software for Geospatial (foss4g). Il se décline en une rencontre annuelle et des rencontres locales :

    • foss4g 2014 : Portland, Oregon, USA, qui a eu lieu du 8 au 13 septembre 2014;
    • Be-OpenGIS-fr 2014, Bruxelles, Belgique le 6 novembre 2014;
    • foss4g-asia : Bangkok, Thailande, du 2 au 5 décembre 2014;
    • FOSS4G-Europe 2015 (Como, Italie) du 14 au 17 juillet 2015.
    Et du côté des cartes

    40 cartes qui expliquent Internet

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    HandyLinux 1.7 est disponible et adopte le navigateur Iceweasel

    28 octobre, 2014 - 17:02

    HandyLinux, dérivée officielle de Debian pour les grands débutants en informatique, embarquait depuis sa version 1.0 le navigateur web Chromium, choisi pour ses fonctions d'accessibilité. La grande nouveauté de la version 1.7 publiée le 19 octobre 2014 est le passage à Iceweasel comme navigateur web par défaut. Iceweasel est directement issu des dépôts Mozilla, ce qui permet d'intégrer la version "Iceweasel-release", actuellement iceweasel-33.

    HandyLinux-1.7 arrive aussi avec le HandyMenu-2.3 qui voit disparaître le bouton facebook au profit d'un lien direct vers les services libres Framasoft : HandyLinux s'associe à la campagne Dégooglisons Internet !

    (NdM : la capture ci-dessous, comportant d'autres solutions centralisées, montre qu'il s'agit d'une première étape ou bien d'un choix supplémentaire offert à l'utilisateur)

    Comme les versions précédentes, HandyLinux-1.7 est distribuée sous deux branches : 486 (pour les anciens ordinateurs) et 686-pae (pour les ordinateurs modernes).

    Changelog HandyLinux-1.6.1 -> 1.7 :

    • passage à Iceweasel-release comme navigateur par défaut ;
    • refonte de la page de démarrage internet Handylinux startpage ;
    • ajout de gpart pour la récupération de données depuis Gparted ;
    • ajout de yelp pour l'aide directe des logiciels Gnome ;
    • nettoyage de la documentation intégrée en fonction de la langue après installation ;
    • mise à jour du handymenu : remplacement du bouton Facebook par Framasoft ;
    • ajout des "lanceurs sociaux" permettant de glisser directement les liens sociaux (G+, FB; Tw…) depuis la liste des applications ;
    • ajout du lanceur Diaspora ;
    • ajout du firmware-ralink ;
    • réduction de la fenêtre d'accueil pour les netbooks ;
    • ajout d'un thème Tron xfwm4 ;
    • mises à jour Debian-7.7.

    Afin de vous faire profiter au mieux de votre nouveau navigateur, une série d'addons a été intégrée.

    Les plugins de base installés et activés par défaut :

    • adblock-edge pour les pubs ;
    • video download helper pour les vidéos youtube ;
    • gnotifier pour les notifications firefox sur le bureau ;
    • google search image dans le menu ;
    • google translator pour firefox ;
    • print pages to pdf pour créer un pdf avec tous les onglets ouverts ;
    • showcase pour une gestion simplifiée et visuelle des onglets ;
    • tab badge pour une alerte sur les onglets ;
    • tabscope pour un aperçu des onglets au survol du pointeur ;
    • turn of the lights pour un visionnage aisé des vidéos ;
    • youtube allhtml5 pour le HTML5 partout sur youtube ;
    • scroll progress pour indiquer le pourcentage de la page.

    Les plugins d'accessibilité installés mais désactivés par défaut :

    • font & size changer pour modifier l'apparence des sites ;
    • image zoom pour un zoom spécifique des images dans le menu contextuel ;
    • tranquility pour faciliter la lecture ;
    • blank your monitor & easy read pour les soucis de vue ;
    • color full tabs pour une visibilité colorée des onglets ;
    • foxvox pour la synthèse vocale ;
    • fxkeyboard pour le clavier virtuel ;
    • new scrollbar pour modifier l'apparence des barres de défilement.

    Passage à Iceweasel…

    Qu'est-ce qu'on y perd  ? La reconnaissance vocale lors de la recherche Internet, mais pas pour longtemps grâce à pocketvox !

    Qu'est-ce-qu'on y gagne ? Même si Chromium est un fork libre de Google Chrome, il utilise les outils Google. Les activités et la politique générale de Google sont de moins en moins compatibles avec l'idée que l'on se fait d'Internet et de ses outils (voir article sur la dégooglisation d'internet). Iceweasel, la version "démarquée" de Firefox pour Debian, est issue de la fondation Mozilla, acteur essentiel du monde du logiciel libre. Pour répondre simplement, on y gagne notre liberté :)

    Lorsque vous aurez installé cette distribution complète pour les tâches ordinaires, vous pourrez passer à Debian en une minute avec Handy2Debian.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Journée de test pour la Fedora 21 le 8 novembre 2014 à Paris

    28 octobre, 2014 - 12:56

    L'association Borsalinux organise samedi 8 novembre une journée de tests et de rapports de bugs de la version Bêta de Fedora 21, dans les locaux de Mozilla France à Paris (16bis Boulevard Montmartre), de 14 heures à 18 heures.

    Venez apprendre comment tester Fedora efficacement, comment rédiger un rapport de bug et plein d'autres choses.

    Pensez si possible à ramener un ordinateur avec vous et, encore mieux, avec une configuration exotique, en particulier une carte ARM. Des live-CD de Fedora 21 seront disponibles.

    L'entrée est libre, et accessible à tout public.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Revue de presse de l'April pour la semaine 43 de l'année 2014

    28 octobre, 2014 - 00:39

    La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

    Sommaire

    [Reporterre] Contre l'obsolescence informatique, vivent les logiciels libres!

    Par Camille Lecomte, le jeudi 23 octobre 2014. Extrait:

    En avril dernier, Microsoft a mis fin au support Windows XP, entraînant la fin prématurée de 500 millions d’ordinateurs qui en étaient équipés à travers le monde. Windows pense-t-il par cette décision nous imposer ses nouvelles machines? C’est sans compter sur les logiciels libres!

    Lien vers l'article original: http://www.reporterre.net/spip.php?article6472

    [Rue89] Internet terrorise les députés. Tous? Non…

    Par Camille Polloni, le jeudi 23 octobre 2014. Extrait:

    Ils sont déçus, mais prêts à recommencer quand il faudra (et ça ne manquera pas d’arriver). Pendant les débats sur la dernière loi antiterroriste, adoptée en commission mixte paritaire mardi, l’Assemblée nationale s’est transformée en théâtre de leur défaite.

    Lien vers l'article original: http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/23/a-reuni-les-trois-deputes-cyberoptimistes-255632

    Et aussi:

    Voir aussi:

    [JDN] L’écosystème du logiciel libre en France face à trois grands défis

    Par Stéfane Fermigier, le jeudi 23 octobre 2014. Extrait:

    C’est en se regroupant au travers de structures (Clusters, Pôles de Compétitivité, etc) favorisant l'innovation ouverte, l'accès au marché, et la formation aux technologies de demain, que l’écosystème du logiciel libre en France pourra bénéficier des meilleures opportunités de création de valeur.

    Lien vers l'article original: http://www.journaldunet.com/solutions/expert/58876/l-ecosysteme-du-logiciel-libre-en-france-face-a-trois-grands-defis.shtml

    Et aussi:

    [Le Monde.fr] De l’utopie anti-Facebook au cyberdjihad, le destin contrarié du réseau social Diaspora

    Par Martin Untersinger, le mardi 21 octobre 2014. Extrait:

    Le réseau axé sur les droits des utilisateurs a connu une histoire mouvementée.

    Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/21/de-l-utopie-anti-facebook-au-cyberdjihad-le-destin-contrarie-du-reseau-social-diaspora_4504282_4408996.html

    Et aussi:

    [Numerama] Microsoft clame son amour pour Linux

    Par Julien L., le mardi 21 octobre 2014. Extrait:

    Lors d'une conférence sur Windows Azure, Microsoft a affiché son affection pour Linux, tranchant avec les vieilles controverses qui ont émaillé les relations entre la firme de Redmond et la communauté du logiciel libre. Mais cette déclaration n'est pas innocente: elle s'inscrit dans une évolution de fond de l'informatique grand public.

    Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/magazine/31005-microsoft-clame-son-amour-pour-linux.html

    Et aussi:

    [Datanews.be] Le retour à Windows coûterait des millions à la ville de Munich

    Par Pieterjan Van Leemputten, le lundi 20 octobre 2014. Extrait:

    Si Munich en revenait effectivement à Windows au bout de dix ans, cela lui coûterait des millions d'euros supplémentaires.

    Lien vers l'article original: http://datanews.levif.be/ict/actualite/le-retour-a-windows-couterait-des-millions-a-la-ville-de-munich/article-normal-317265.html

    Et aussi:

    [Libération.fr] L'apprentissage en primaire du code informatique «dans l'année qui vient»

    Par Hugo Pascual, le dimanche 19 octobre 2014. Extrait:

    A l'occasion de la «code week», la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, et la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire, ont visité une session d'initiation à la programmation pour enfants.

    Lien vers l'article original: http://www.liberation.fr/societe/2014/10/19/l-apprentissage-en-primaire-du-code-informatique-dans-l-annee-qui-vient_1122642

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Journée du Libre (Ubuntu Party) le 29 novembre 2014 à Sarrebourg

    27 octobre, 2014 - 11:57

    Pour la septième année le club informatique du Centre Socio Culturel de Sarrebourg organise une journée de découverte des logiciels libres, le samedi 29 novembre de 10h à 17h, ouverte à tous.

    Divers stands vous proposeront de tester ou d'installer ces logiciels, de voir des imprimantes 3D libres en action, ou même de vous apprendre comment recycler de vieux PC.

    Vous trouverez le détail de cette journée en seconde partie de l'article.

    Vous retrouverez dans la grande salle :

    • des stands de démonstration : vous pourrez découvrir et tester vous-mêmes les logiciels libres sur des ordinateurs mis à votre disposition. Un stand sera consacré aux imprimantes 3D : vous pourrez voir en action cette innovation technologique dont on entend tant parler. Des bénévoles seront là pour vous guider et répondre à toutes vos questions.
    • un coin installation : si vous êtes conquis pas les logiciels libres, vous pourrez sauter le pas sur place et faire installer Linux sur votre ordinateur (il suffit de ramener votre portable ou la tour de votre ordinateur de bureau). Dans ce cas, sauvegardez vos données avant de venir et prenez les chargeurs & câbles d'alimentation avec vous.
    • un espace recyclage grâce aux logiciels libres : dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, l'association Ekosens montrera comment, grâce à des logiciels libres peu gourmands, il est possible de donner une seconde vie à de vieux ordinateurs aux ressources limitées. Une bourse de matériel informatique sera aussi mise en place : vous pourrez y déposer les matériels et composants fonctionnels dont vous n'avez plus usage ou y dénicher des pièces de rechange pour remettre à neuf certains de vos ordinateurs. Des réparations matérielles sur le stand d'Ekosens démontreront au cours de la journée qu'il n'est pas nécessaire de tout jeter à la première panne venue.
    • des panneaux explicatifs : des panneaux retraçant l'histoire du logiciel libre et ses grands principes vous permettront d'y voir plus clair. Les bénévoles qui animent cette journée pourront répondre à toutes vos questions sur le mouvement du libre.

    Deux ateliers pratiques et une conférence rythmeront la journée :

    • à 10h30 : atelier de découverte de Linux

    Quoi de mieux, pour découvrir ce qu'est vraiment Linux, que de l'essayer ? C'est l'ambition de cet atelier : vous permettre de tester vous-même, en toute confiance, le système d'exploitation Linux. Une visite guidée, en somme, destinée avant tout aux néophytes et aux curieux. L'atelier se terminera pour midi.

    • à 13h00 : atelier de retouches d'images avec The Gimp

    Dans cet atelier, vous apprendrez à retoucher vos photos à l'aide du logiciel libre The Gimp. Une bonne occasion pour apprendre à améliorer vos clichés et prendre en main cet outil puissant ! L'atelier se terminera avant 15 heures.

    • à 15h00 : une présentation de l'imprimante 3D

    Cette année, l'imprimante 3D sera mise à l'honneur. Chacun a entendu parler de cette avancée technologique à la télé ou ailleurs. Lors de cette journée, vous pourrez voir fonctionner, en direct, des imprimantes 3D libres. Leurs concepteurs seront là pour répondre à vos questions et proposeront, à 15 heures, une présentation de l'outil et de ses possibilités.

    Entrée Libre.

    Lieu : Centre socio-culturel, rue des Berrichons et Nivernais, Sarrebourg 57400.
    Informations

    Contact gorfou CHEZ mailoo POINT org

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Enlightenment DR 0.19 et autres nouveautés éclairées

    27 octobre, 2014 - 07:52

    Alors que la version 0.17 d’enlightenment avait mis des années à pointer le bout de son nez, la version 0.19 de ce desktop shell (environnement de bureau) arrive moins d’un an après la version 0.18 !

    Cette dépêche est aussi l’occasion de présenter l’actualité de projets associés, comme les bibliothèques EFL au cœur d’E, l’émulateur de terminal Terminology et le lecteur multimédia Rage dont la toute première version a été publiée cet été.

    Merci à Rolinh d’avoir initié et ainsi encouragé la rédaction de cette dépêche.

    Sommaire Enlightenment DR 0.19

    Enlightenment DR 0.19 a donc été publié le 15 septembre dernier, suivi d’une mise à jour mineure le 14 octobre.

    Enlightenment DR 0.19 et Wayland

    Cette version a été marquée par le travail de Chris “devilhorns” Michael qui a énormément amélioré le compositeur Wayland : l’empreinte mémoire a été réduite, la complexité du rendu a été simplifiée et le code lui-même est plus succinct. Le compositeur Wayland devient de plus en plus autonome.

    Du point de vue de la cohabitation X11/Wayland, une session X11 peut afficher des clients Wayland et X11 n’est plus nécessaire pour afficher des clients Wayland, par contre le compositeur Wayland ne prend pas encore en charge les applications X11 (beaucoup de travail doit être encore fait sur xwayland).

    On peut désormais forcer le rendu de Wayland avec la variable E_WL_FORCE : avec par exemple la valeur x11 pour lancer le compositeur Wayland imbriqué dans X11, drm pour un affichage via KMS ou encore fb pour le framebuffer.

    Enlightenment DR 0.19 et le reste

    La fiabilité de la prise en charge du multi-écran a été améliorée ainsi que la gestion du rétroéclairage. Les fenêtres non-rectangulaires sont mieux rendues et Enlightenment utilise désormais l’extension XPRESENT de X11 qui permet de réduire la charge de composition lorsqu’un bitmap change de taille.

    Gstreamer 1.0 est désormais utilisé pour la prévisualisation multimédia et cette prévisualisation indique la résolution de la vidéo. Le système de verrouillage d’écran peut être déverrouillé avec une interface façon « code pin », très utile sur les périphériques mobiles.

    Enlightenment propose désormais un profil pavant pour son gestionnaire de fenêtre.

    Pour ceux qui aiment, un pager (fenêtre qui montre un aperçu réduit et dynamique de tout l’écran) à la manière du vénérable E16 est désormais disponible. Dernière nouveauté qui est surtout utile pour les testeurs, il est désormais possible d’utiliser la variable d’environnement E_MODULE_SRC_PATH pour charger des modules qui ne sont pas installés dans l’arborescence par défaut.

    Enlightenment a été traduit dans une vingtaine de langues.

    Terminology 0.7

    Terminology 0.7 est sorti quelques temps après Enlightenment DR 0.19, le 12 octobre 2014. Terminology est l’émulateur de terminal d’E, et cette version apporte des raccourcis clavier configurables, la possibilité de configurer la transparence, l’utilisation d’une police vectorielle par défaut, et la prise en charge de la localisation et de l’internationalisation.

    On peut désormais lancer Terminology avec l’option -s ou --split pour découper la fenêtre en plusieurs terminaux dès le démarrage.

    Les contrôles multimédia ont étés améliorés (car oui, Terminology sait afficher du contenu multimédia directement dans le terminal), et dans la MiniVue, un indicateur signale désormais votre position courante dans l’historique. La MiniVue est un aperçu visuel de l’ensemble de l’historique qui peut être affiché sur le coté de la fenêtre, et il suffit de cliquer dessus à un endroit voulu pour se rendre directement à une partie intéressante.

    Rage 0.1

    Un peu avant la sortie d’Enlightenment DR 0.19 était sortie la toute première version du lecteur multimédia Rage. Si cette publication est restée confidentielle, on ne peut pas ne pas évoquer cette étape très importante pour ce projet.

    C’est lecteur vidéo et audio qui se veut simple et dépouillé, un peu comme MPV. Il suffit de passer un ou plusieurs fichiers en paramètre de la ligne de commande ou de les glisser-déposer directement sur la fenêtre pour les ajouter à la liste de lecture. Un aperçu de la liste de lecture peut être affichée à droite de la fenêtre et un aperçu de la vidéo est donnée au survol de la barre de progression de lecture.

    Rage prend en charge Gstreamer 0.10, Gstreamer 1, Xine et VLC comme moteur multimédia via des modules Emotion.

    Rage utilise le moteur Evas et bénéficie ainsi d’une accélération OpenGL optionnelle, et la possibilité de s’afficher dans X11, Wayland, ou directement sur le Frambuffer. Le déplacement dans le flux multimédia peut être contrôlé avec des gestes.

    EFL et Elementary 1.11.3, Python-EFL 1.11

    Cela concerne surtout les développeurs, le 14 octobre ont été publiées des mises à jour des EFL avec de nombreuses corrections, ainsi qu’une nouvelle version d’Elementary, un toolkit simple fondé sur les EFL.

    Les EFL (pour Enlightenment Foundation Library) sont un ensemble de bibliothèques au cœur du projet E : types, objets, parseur binaire et sérialiseur, opérations d’entrées/sorties asynchrones, gestion du matériel, abstraction du système d’exploitation, intégration de d-bus et des stantards xdg pour les menus et les icônes, canvas de dessin, moteur physique, interface multimédia, génération de miniature, etc.

    De son côté, l’interface Python-EFL a été publiée en version 1.11.0 le 14 septembre 2014. Cette nouvelle version apporte de très nombreuses corrections, mais il faut noter que la prise en charge des versions pre-1.8 de EFL et Elementary a été abandonnée.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Ruby Terminal session 3, le 28 octobre 2014 à St-Étienne

    26 octobre, 2014 - 21:04

    L’écriture d’un logiciel c'est un peu comme des nains qui creusent une mine…. On sait quand ça commence, pas quand ça finit.

    L'atelier Terminal Ruby porte bien son nom, c’est une hérésie rien que dans le titre. À travers les ateliers Terminal Ruby, nous vous proposons de nous attarder sur le plaisir d'écrire, la découverte d'un langage, ses subtilités ou ses multiples variations de tests de réponses autour d'un besoin donné.

    Résumé de l'épisode précédent et programme du suivant en seconde partie de la dépêche. Pour la session 3 à venir, voir l'article sur le site d'alolise, ce sera le 28 octobre vers 19h15, jusqu'à 21h, à Saint-Étienne.

    Résumé de l’épisode précédent:

    Le cours a commencé vers 19h et s'est terminé vers 21h, mais on ne savait pas ce qu’il y aurait dedans ⦿.⦿. Lire les commits du 21 octobre 2014.

    On est parti sur un bout de code grand débutant, tendance Perl, :) puis expérimenté la ré-écriture de code, le fameux refactoring avec la technique extract_method notamment, parce que c’est la préférée de l'animateur. Le tout en ping-pong de commit, mode pair-programming (git pull/git push), parce que sur un code de noob on ne peut pas faire des trucs de ouf, non plus… :)

    Au final je ne sais toujours pas ce que font certaines parties de ce code… Mais ça fait rien, qu’importe le pull request pourvu que…

    Bref, prochaine session :

    • davantage de refactoring
    • davantage de helloworld
    • les outils de remote : encore en recherche/test
    • et un peu de structuration dans le github parce que là, il faut ranger un peu :)
    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    fOSSa 2014, du 19 au 21 novembre 2014 à Rennes

    23 octobre, 2014 - 14:26

    Bonjour !

    Après une édition 2013 passionnée et intense en sujets innovants (open source journalism, open source vehicule, etc.), fOSSa (Free Open Source Software for Academia) revient en force pour une édition 2014 orientée vers les transitions en cours, leurs enjeux et le rôle de l'openness dans l'émergence de nouveaux écosystèmes.

    La 6e édition de fOSSa se tiendra à Rennes, les 19, 20 et 21 novembre prochain, au centre de recherche Inria Rennes-Bretagne Atlantique. Elle est organisée par l'Inria et la Fing, avec le soutien du FABLAB de Rennes et de La Cantine Numérique de Rennes. fOSSa est soutenu par Linux Mag et Programmez.com.

    fOSSa 2014, c'est :

    • trois jours intenses de conférences, de débats, d'ateliers et de rencontres participatives avec des experts internationaux ;
    • un lieu où les futures technologies ouvertes et leurs possibles impacts sur la société sont discutés, qu'il s'agisse d'open source, d'open hardware, d'open networks, et au-delà ;
    • des conférences thématiques (Monnaies complémentaires - The new hardware bazaar et Sciences participative) ;
    • des rendez-vous communautaires (tweetlunches, débat, Carrefour des possibles et un atelier de prospective organisé avec la Fing) ;
    • des démos (un village pour hacker).

    Retrouvez le programme de cette nouvelle édition sur https://fossa.inria.fr/program/. L'inscription est gratuite !

    Nous vous attendons nombreux et avec l'esprit et les yeux bien ouverts !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Atelier CMS DRUPAL le 15 novembre à Puteaux - La Défense

    23 octobre, 2014 - 14:25

    L'association StarinuX vous convie à l'atelier : kickstart Hello Drupal

    Programme et objectif : apprenez à installer et gérer un site web CMS (Content Management System) sous Drupal, selon le niveau 1 "webmestre".

    • Animateur : Brice GATO, formateur officiel Drupal ;
    • Quand : 9h30 à 18h , samedi 15 novembre 2014 ;
    • Lieu : 80 rue Roques de Fillol 92800 Puteaux - La Défense ;
    • Métro : Esplanade de la Défense ;
    • Nombre maximum de places : 20 ;
    • Contact : events CHEZ starinux.org.

    Cet atelier est ouvert selon un soutien annuel de 20€ (10€ demandeurs d'emplois), valable pour plus de 15 ateliers.

    Préambule : Drupal possède trois niveaux de gestion

    1. webmaster (gérer un site Web),
    2. themer / integrator (intégrer des thèmes),
    3. contributor / publisher (développeur).

    Le niveau proposé de la journée Hello Drupal sera le niveau 1.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    MicroAlg: langage et environnements pour l’algorithmique

    23 octobre, 2014 - 11:35

    Professeur de mathématiques et d’informatique, n’étant pas pleinement satisfait par les outils pédagogiques du moment, j’ai décidé de créer MicroAlg. Une des forces de MicroAlg est qu’il est utilisable dans un navigateur (voir la page d’accueil du site officiel ou la galerie).

    MicroAlg est un langage de programmation en « français » dédié à l’algorithmique et à son enseignement. Jeune (commencé fin mars 2014) et simple (des parenthèses pour seule syntaxe), il permet l’apprentissage des concepts les plus importants de l’algorithmique et de la programmation impérative.

    La licence retenue est la GPL2. Des bibliothèques sont sous MIT, LGPLv3, BSD et Apache2. Le site est sous CC By Sa 3.0.

    Exemple :

    (Afficher "Quel âge as-tu ?") (Si (< (Nombre (Demander)) 18) Alors (Afficher "Tu es mineur.") Sinon (Afficher "Tu prétends être majeur.") )

    Avis aux testeurs et aux contributeurs !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Open World Forum 2014, c'est le 30 et 31 octobre prochains #OWF14

    23 octobre, 2014 - 08:38

    La semaine prochaine, les 30 et 31 octobre, aura lieu l'Open World Forum (aka OWF) à l'Eurosite Georges V à Paris ! Si vous ne connaissez pas encore l'OWF, c'est un événement annuel non commercial sur le Libre et l'Open Source qui est désormais dans sa 7ème année. Sa spécificité est d'être un des rares forums à regrouper sur les mêmes sujets les costumes-cravates et les jeans-t-shirt au travers de trois univers : Think / Code / Experiment.

    • Think : regroupe les sujets plus stratégiques, vision long terme, permet les échanges de points de vue sur les politiques publiques, l'innovation collaborative, l'éducation, l'emploi, les communautés, les femmes du numérique, etc.
    • Code : échanges et conférences plus techniques. Du concret ! Show me the code !
    • Experiment : le grand public est appelé à « toucher » le libre, qu'il soit matériel ou logiciel. C'est le royaume du DIY, des objets connectés du quotidien, des fablabs, etc.

    L'accès est gratuit même si l'inscription est requise.

    Cette année encore le programme est riche et traverse les aspects business avec, notamment :

    mais aussi les aspects plus technologiques avec des moments forts sur :

    pour arriver aux usages grand publics, avec :

    Un des temps forts de l'édition de cette année sera le lancement du projet « Open Law » porté par l’Open World Forum, la Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA), le Numa et Etablab. En réunissant les acteurs du monde juridique, ce projet permettra de réfléchir au droit dans notre société numérique tout en essayant de créer une communauté d'hackers du droit.

    La Student DemoCup sera un autre temps fort où les étudiants ayant proposé des projets pourront les présenter à un auditoire de l'écosystème. Le jury sélectionnera les meilleurs projets en lien avec l'écosystème du Libre qui se verront attribuer un prix.

    Tout cela agrémenté de sujets plus techniques tels que le Big Data, les outils du Cloud et du DevOps, PostgreSQL, Xen, le logiciel libre dans la téléphonie, les outils de déploiement tels que Rudder, les outils de suivi de code, etc.

    Deux sujets qui me tiennent particulièrement à cœur ont aussi leur tracks et conférences dédiées :

    LinuxFr.org est d'ailleurs très impliqué dans cette édition. Le président et son vice président sur la partie code sont aussi deux administrateurs de longue date du site ! Certains pourraient y voir une sorte d'entrisme ;-) Quoi qu'il en soit, nous vous attendons nombreux. Que vous soyez plutôt web et/ou big data, embedded et/ou cloud, vous trouverez forcément votre intérêt parmi les plus de 150 conférences, ateliers et tables rondes proposées.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Concours de programmation CodinGame le 25 octobre 2014

    23 octobre, 2014 - 04:18

    Le prochain challenge de code en ligne proposé par CodinGame aura lieu le samedi 25 octobre 2014 à 18h (heure de Paris).

    L'événement accueillera des développeurs du monde entier pour leur permettre de passer un bon moment, défier leurs pairs, gagner des prix (iPhone 6 Plus, Robot "JD" de EZ-Robot) ou entrer en contact avec des sociétés qui leur plaisent et qui recrutent.

    Le thème de cette édition est « Don't Panic », autour du thème d'H2G2.

    L'objectif du challenge : résoudre deux problèmes de programmation dans le langage de son choix parmi les 20 proposés (C/C++, C#, Java, Javascript, PHP, Python, Python 3, Perl, Go, Dart, Scala, Haskell, Objective-C, Pascal, Ruby, Bash, Groovy, Clojure, VB.NET). La durée moyenne estimée de l'épreuve est de 2h30.

    Modalités de participation : c'est en ligne, c'est gratuit, et c'est anonyme pour ceux qui ne souhaitent pas communiquer leurs coordonnées. L’environnement de développement proposé donne accès à un éditeur de code et un shell Bash, pour lancer son programme depuis le navigateur.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Hackathon : Legends Of code le 15 novembre 2014 à Paris

    22 octobre, 2014 - 09:25

    La troisième édition du Legends Of Code aura lieu le 15 novembre 2014 dans les locaux de D2SI à Paris et est destinée aux étudiants de dernière année d'université ou d'école.

    D2SI, 29bis rue d’astorg, 75008 Paris
    Metro Ligne 9 : Saint Augustin

    Onze heures durant, il vous faudra, en binôme, peaufiner vos tactiques et faire évoluer votre algorithme en tenant compte des résultats des affrontements contre les bots des autres équipes. C'est également l'occasion de tester ses aptitudes (ou apt-get) dans l'écoconception logicielle, l'agilité et la performance.

    Tout au long de la journée, vous serez mis en situation réelle et votre capacité à réagir sera également prise en compte.

    L'énoncé du concours sera dévoilé le jour J.
    Quelques précisions techniques sont présentes en seconde partie de la dépêche.

    Les langages autorisés sont le Java, le C++, et le C#.

    Quel que soit le langage choisi, il est obligatoire d’installer Java 8 et Git. Quelques autres précisions selon le langage :

    • Java : installer Maven 3 ;
    • C++ : les utilisateurs de Windows doivent venir avec Visual Studio 2013 installé, pour ceux sous GNU/Linux, g++ et make seront nécessaires ;
    • C# : installer en plus Visual Studio 2010 et le framework .Net 4.0 ; si vous n’êtes pas sous Visual Studio 2010, les organisateurs seront en mesure de vous indiquer comment migrer vers cette version.

    Les lots de ce concours sont 4000 € ainsi que 5000 $ de crédits Amazon Web Services (partenaires de l'évènement).

    À noter, pour les étudiants en dehors de Paris, que vos frais de déplacement sont remboursés en partie, de 50% des frais de transport, dans la limite de 50 euros par participant.

    Bon hack !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Atelier CLI du lundi 27/10/2014 à Bordeaux

    22 octobre, 2014 - 08:40

    Le lundi 27 octobre, l'atelier CLI aura pour thème VLC.

    Les ateliers CLI ont lieu chaque lundi de 19h00 à 20h00 pour les utilisateurs débutants et de 19h00 à 21h30 pour les utilisateurs avancés, dans les locaux du Labx, à la Fabrique Pola (rue Marc Sangnier, 33130 Bègles).

    Les ateliers CLI (Command Line Interface) permettent de progresser en ligne de commande au sein d'un groupe, autour d'un outil ou d'un thème.

    Les ateliers consacrés aux débutants ont repris !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Conférence vie privée et smartphone à Grenoble, le 4 novembre

    22 octobre, 2014 - 08:08

    La Guilde organise une conférence autour des smartphones et des problématiques de vie privée.

    La conférence se tiendra le mardi 4 novembre à 19h, dans les locaux de l'ENSIMAG (681 Rue de la Passerelle, 38400 Saint-Martin-d'Hères).

    Cet exposé introduit le projet Mobilitics, mené conjointement par Inria/Privatics et la CNIL depuis 2012 et certains de ses résultats. Il en ressort que ces téléphones intelligents sont souvent de véritables mouchards de poche, d'autant plus dangereux que les informations personnelles ainsi captées sont la plupart du temps exfiltrées vers des serveurs à l'étranger, la législation Française (voire Européenne) devenant difficile à appliquer.

    L'évènement sera animé par Vincent Roca, de l'équipe PRIVATICS, à l'Inria Grenoble Rhône-Alpes. L'entrée sera libre et gratuite.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    15 jours de cartographie OpenStreetMap à Dijon

    21 octobre, 2014 - 13:04

    Les associations COAGUL et les Amis de la Terre Côte-d'Or co-organisent un audit participatif de la présence publicitaire à Dijon du 21 octobre au 4 novembre 2014

    Cet audit participatif remplit deux objectifs :

    • Le premier est de recenser durant 2 semaines les panneaux de publicité de l'agglomération dijonnaise et de les ajouter dans OpenStreetMap. Les données seront chiffrées et mises en valeur sur une carte. Elles pourront ainsi être utilisées pour comparer le résultat, lors de l'enquête publique et/ou de la consultation prévue par la ville de Dijon, avec l'audit de la publicité commandé par celle-ci.
    • Le deuxième objectif est d'initier et de sensibiliser un maximum de personnes à la cartographie libre OpenStreetMap.

    Notre audit participatif aura lieu du 21 octobre au 4 novembre 2014 ; le lancement se fera mardi 21 à COAGUL, au tout début de la réunion hebdomadaire de l'association. Durant la première semaine, les participants seront invités à localiser des panneaux publicitaires (en relevant les informations pertinentes comme l'adresse précise, l'opérateur, et si possible en prenant une photographie).

    Le samedi 25 octobre sera une journée entièrement dédiée à la saisie des panneaux publicitaires dans la base de données OpenStreetMap (OSM). Ce jour-là, pendant que certains participants procéderont à la saisie des données, des ateliers d'initiation à la saisie seront organisés ainsi que des balades par deux en voiture, ou mieux à vélo ou encore à pied, pour cartographier la publicité.

    La deuxième semaine de l'audit participatif, les participants pourront saisir eux-mêmes les informations dans la base de données OSM depuis chez eux. À l'issue des 15 jours, le mardi 4 novembre, une soirée de clôture et de restitution de cette action sera proposée, à laquelle tous les participants seront conviés.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires