Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 14 heures 14 min

Sortie de Passbolt v1.5.0, avec “groupes”

25 mai, 2017 - 14:32

La version 1.5.0 de Passbolt, incluant la très attendue fonctionnalité « groupes », est sortie le 23 mai 2017. Passbolt est un gestionnaire de mots de passe conçu pour les équipes, sous licence libre AGPL. Cette sortie inclut également des améliorations du code et la mise en place d’un outil de diagnostic du statut de l’instance accessible depuis la console.

Sommaire Nouveau : les groupes

Avant cette version, les utilisateurs devaient être ajoutés un par un lors du partage d’un mot de passe. Sans gestion des groupes, si vous travailliez avec beaucoup de collaborateurs l’exercice pouvait être relativement coûteux en temps. Cette nouvelle version résout finalement ce problème qui devenait de plus en plus pressant pour la communauté.

Que comprend cette version ?

Cette version ne couvre pas à l’heure actuelle l’ensemble des points décrits dans les spécifications fonctionnelles initiales (en anglais). L’équipe s’est en effet tout d’abord concentrée sur la livraison des fonctionnalités les plus importantes, qui sont suffisantes pour fournir une première implémentation de « groupes » parfaitement fonctionnelle, ainsi que sa suite de tests automatisés.

En détails, la version 1.5.0 implémente les fonctionnalités suivantes :

  • parcourir la liste des groupes ;
  • créer un groupe ;
  • voir les informations d’un groupe ;
  • voir les membres d’un groupe ;
  • ajouter et retirer des utilisateurs d’un groupe ;
  • modifier les droits d’accès des membres d’un groupe (exemple : qui est l’administrateur du groupe) ;
  • partager un mot de passe avec un groupe ;
  • supprimer un groupe.

Les fonctionnalités suivantes restent à réaliser :

  • filtrer les utilisateurs par groupe dans la section utilisateurs ;
  • filtrer les mots de passe par groupe dans la section mots de passe ;
  • transférer la propriété d’un mot de passe lors de la suppression d’un groupe ;
  • notifications par courriel liées aux actions sur les groupes ;
  • gestion des membres d’un groupe via glisser‐déposer ;
  • gestion des membres d’un groupe au travers de la fenêtre de dialogue d’édition d’un utilisateur.
Mais aussi…

Cette version a également subi un nettoyage de printemps sur l’API et la refactorisation de certaines parties du code qui en avaient besoin. Elle règle ainsi quelques bogues et améliore l’outil de diagnostic d’installation, qui est maintenant accessible en ligne de commande. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour obtenir le statut de l’instance Passbolt avant et après une installation.

Il est possible de l’exécuter avec la commande suivante :
$ ./app/Console/cake passbolt healthcheck

Pour connaître l’ensemble des détails, n’hésitez pas à consulter les notes de version (en anglais).

Prochaines étapes

La livraison de cette version n’a pas vraiment été de tout repos. L’équipe a commencé à travailler sur les spécifications en décembre 2016. Cette version aura pris pas moins de cinq mois de travail, 452 fichiers modifiés, 43 742 lignes altérées et plusieurs dizaines de nouveaux tests unitaires et Selenium.

Les prochaines semaines seront utilisées pour implémenter les scénarios manquants relatifs à « groupes », ainsi que pour résoudre les bogues qui sont reportés et pour repayer la dette technique accumulée ces derniers mois, en migrant notre greffon Firefox sur le nouveau modèle Web extension et en mettant à jour CakePHP à la version 3.x. Tout ça n’est pas aussi sexy que de livrer de nouvelles fonctionnalités, mais c’est cependant très utile pour assurer la pérennité de Passbolt sur le long terme.

Quelques nouvelles fonctionnalités comme l’importation et l’exportation sont à prévoir, mais leurs sorties vont dépendre principalement de l’effort nécessaire pour le cycle de maintenance.

Comment pouvez‐vous aider ? En assurant le support utilisateur

L’équipe répond à en moyenne deux demandes de support par jour. Celles‐ci varient entre des questions d’ordre général (par exemple : « quand allez‐vous sortir groupes ? »), des problèmes d’installation, des problèmes de configuration exotiques, ou encore de vrais bogues et des demandes d’ajout de fonctionnalités. Vous pouvez aider en répondant aux questions sur GitHub, en documentant comment reproduire un bogue, etc. Vous pouvez également publier des articles how‐to, des tutoriels d’installation ou proposer des changements à la documentation officielle.

En contribuant au développement du produit

Il n’est pas forcément nécessaire d’être un programmeur pour aider. Vous pouvez aussi aider à définir le scope pour les prochaines fonctionnalités en les découpant en scénarios utilisateurs et tests de recette, comme cela a été fait pour groupes (en anglais). Si vous avez des compétences en programmation, vous pouvez prendre en charge certaines tâches bien définies et proposer des demandes d’intégration Git.

En testant la solution

Passbolt a besoin d’administrateurs Passbolt expérimentés pour aider à tester la branche de développement et les versions à venir, ainsi qu’agrandir la couverture des tests unitaires et Selenium. Vous pouvez aussi organiser des tests d’utilisabilité de couloir (en anglais) et partager les résultats avec la communauté.

En faisant passer le mot

Écrire une revue sur le Google Chrome Webstore ou la page du greffon Mozilla est toujours utile pour faire connaître Passbolt. Vous pouvez aussi tweeter à propos de Passbolt ou donner une étoile sur GitHub. Et si vous souhaitez aller un cran au dessus, vous pouvez toujours entrer en contact avec l’équipe pour présenter Passbolt lors de conférences.

L’équipe de Passbolt est à votre disposition pour répondre à vos questions ou remarques dans les commentaires ci‐dessous.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Pydio annonce Pydio 8

25 mai, 2017 - 12:14

Pydio 8, de l’éditeur libre du même nom, dévoile la dernière version de sa solution libre de partage et synchronisation de fichiers. Pydio 8 apporte des améliorations significatives en termes d’expérience utilisateur et de fonctionnalités, le tout au bénéfice de la sécurité des données des entreprises. Le logiciel est sous license AGPL.

Partager simplement et rapidement – EasyTransfer

Pour les entreprises à la recherche d’un outil de partage de fichiers très simple, Pydio 8 propose désormais EasyTransfer, une fonctionnalité permettant de partager instantanément tout type de document par un simple glisser‐déposer. Les utilisateurs disposent à présent d’un outil Web permettant de partager des fichiers de façon instantanée et sécurisée, en gardant la maîtrise des données partagées et en contrôlant finement les droits d’accès.

Interfaces entièrement repensées

Reconnu de longue date pour l’aspect épuré et efficace de son interface, Pydio va plus loin en proposant une interface Web entièrement réécrite et basée sur les principes du Material Design de Google. Cette nouvelle version propose une interface très intuitive et confortable pour l’utilisateur final.

En outre, cette réécriture simplifie considérablement la personnalisation de l’interface utilisateur : le nouvel outil de branding Vanitizer, intégré à la distribution Enterprise, permet une gestion simple et cohérente des couleurs, des images et des fonds d’écran, permettant ainsi aux entreprises clientes d’appliquer leurs propres codes graphiques et de faire de Pydio une plate‐forme aux couleurs de leur marque.

Suivi des partages et rapports d’usage simplifiés

Pydio 8 permet désormais à ses utilisateurs de surveiller les partages qu’ils effectuent grâce à des outils de suivi dédiés

Il est possible d’envoyer un même lien à un grand nombre de destinataires différents et de suivre précisément les accès et le nombre de vues pour chaque destinataire.
Par ailleurs, ils disposent également avec Pydio d’un nouveau tableau de bord pour chaque espace de partage, avec des KPI détaillés sur le nombre de fichiers partagés, les différents destinataires, etc.
Pour l’administrateur, les audits d’activité sur la plate‐forme sont à présent plus simples et plus rapides à effectuer, grâce la nouvelle fonction Explorateur des partages, qui permet d’établir des rapports d’activité basés sur le nombre de fichiers partagés, en fonction de l’utilisateur, de l’espace de travail concerné…

De cette manière, les utilisateurs et les administrateurs disposent de tous les moyens nécessaires pour détecter rapidement et facilement toute anomalie sur la plate‐forme et réagir en temps réel.

Gestion efficace du carnet d’adresses et des équipes utilisateurs

Grâce à une refonte en profondeur du carnet d’adresses utilisateur, tant dans la présentation qu’au niveau des fonctionnalités, il est dorénavant possible de créer ses propres équipes, avec des groupes personnalisés constitués de collègues et/ou de partenaires externes.

Dès lors, partager un fichier ou un dossier se fait en un clic et la mise à jour des permissions au sein d’une équipe est ensuite automatiquement répercutée sur les différents partages en cours.

Interface d’administration enrichie et optimisée

Le tableau de bord administrateur de la version communautaire de Pydio 8 a fait l’objet d’une refonte totale, soulignant à nouveau l’engagement de Pydio à proposer une solution libre complète et utilisable à grande échelle par des entreprises.

Parmi les autres nouveautés de Pydio 8 à l’attention des administrateurs, on retrouvera dans la distribution Entreprise une fonction d’importation des utilisateurs par fichier CSV simple et rapide, le partage de fichiers sécurisé entre différentes instances Pydio distribuées, ou encore un moteur de recherche intégré au tableau de bord administrateur permettant de trouver rapidement n’importe quel paramètre.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

GNOME fête ses 20 ans !

24 mai, 2017 - 16:23

Du 28 juillet au 2 août 2017 se tiendra le GUADEC, un évènement qui chaque année rassemble développeurs et Libristes de tout poil autour de l’environnement de bureau GNOME. Cette mouture aura une saveur toute particulière, puisque le projet fête ses 20 ans.

À cette occasion, nous reviendrons sur quelques avancées apportées par GNOME 3.24 (nom de code Portland) que la communauté a eu le plaisir de nous annoncer le 22 mars dernier. La gestion de l’affichage a connu quelques améliorations significatives. C’est également le cas de GNOME Games, alors nous en avons profité pour poser quelques questions au mainteneur. Enfin, nous verrons que malgré son âge vénérable (20 ans c’est long à l’échelle de l’informatique !), ça bouge pas mal autour de GNOME.

Sommaire Gestion de l’affichage Retour sur la nouveauté principale de GNOME 3.22 : Wayland

L’arrivée à maturité de la version Wayland de GNOME était sans doute la grande nouveauté de la mouture précédente comme nous l’exprimions alors dans ces colonnes.

La configuration « Wayland par défaut » de GNOME 3.22 est déjà utilisée par quelques distributions comme Fedora 25 (novembre 2016). Les distributions dites sécurisées comme PureOS 3.0 vont aussi l’utiliser.

Attention, certaines applications peuvent ne plus fonctionner correctement avec le protocole Wayland, notamment les applications de :

Espionner l’affichage des autres applications est considéré comme une faille de sécurité : « it’s not a bug, it’s a feature ». En revanche, les développeurs n’ont pas conçu ces applications avec Wayland en tête et cela risque de prendre du temps pour implémenter la demande de permission à l’utilisateur via de nouvelles API…

D’autres applications arrivent même à figer (freeze) l’affichage de GNOME ! Comme VLC en mode lecture d’un flux vidéo quand l’utilisateur passe à un autre horodatage (voir les rapports de bogue Ubuntu GNOME et Fedora).

Rappelons que le célèbre gestionnaire de paquets Synaptics est incompatible avec une session Wayland de GNOME puisqu’il requiert actuellement les privilèges d’administrateur pour se lancer (au lieu de s’appuyer sur Polkit), ce que Wayland ne permet délibérément pas pour raison de sécurité. L’outil graphique dédié Logiciels ou un gestionnaire de paquets en ligne de commande (par exemple apt sous Debian) sont donc les possibilités qui vous sont offertes actuellement avec une session Wayland.

Prise en charge améliorée des systèmes à deux processeurs graphiques

Depuis sa version  3.24, GNOME Shell prend en charge les systèmes avec deux cartes graphiques. On peut lancer une application sur une des deux cartes, choisie directement depuis l’interface graphique, le centre de configuration (GNOME Control Center) est capable de montrer toutes les puces graphiques à disposition.

L’idée derrière cette technologie (dont les implémentations les plus connues sont NVIDIA Optimus et AMD Hybrid Graphics) est de pouvoir profiter d’une puce graphique peu gourmande en énergie pour une charge de travail légère, comme les tâches de bureau et la navigation sur le Web. Lorsque le besoin se présente, la seconde puce plus énergivore et plus efficace, peut être activée pour des charges plus importantes, comme les jeux vidéo et la lecture vidéo haute qualité.

Malheureusement, dès le début de l’arrivée de cette technologie vers 2010, NVIDIA avait annoncé clairement qu’il ne lui offrirait aucun support pour le système d’exploitation GNU/Linux. Après plusieurs années de développement, la communauté Linux/FreeDestkop a apporté une prise en charge presque native avec KMS, DRI 3 et le pilote libre Nouveau. Cependant, pour démarrer une application avec la carte graphique véloce, il fallait encore l’exécuter depuis un terminal avec la variable d’environnement DRI_PRIME=1.

Aujourd’hui, GNOME la prend en charge directement depuis un clic droit sur l’icône de lancement d’une application, ce qui représente une réelle plus‐value pour cette technologie qui est enfin facilement accessible pour les utilisateurs non avancés.

Pour autant, l’intégration n’est pas terminée, car les développeurs souhaiteraient encore pouvoir :

  • ajouter la gestion du pilote propriétaire de NVIDIA ;
  • ajouter la gestion de changement de processeur graphique durant l’exécution d’une application ;
  • permettre aux applications d’annoncer elles‐mêmes leur préférence de puce à utiliser ;
  • si le matériel devient populaire, peut‐être ajouter la prise en charge de l’ajout à chaud de carte graphique (hot‐pluggable).

En attendant la suite, on n’imagine pas le boulot que cela a déjà représenté !

Entretien avec Adrien Plazas

Adrien Plazas (alias kekun ici‐même) est le mainteneur de GNOME Games. À l’occasion de la sortie de la nouvelle mouture, il a présenté sur son blog les évolutions du logiciel. Pour LinuxFr.org, antistress l’a sollicité et Adrien s’est prêté au jeu des questions‐réponses.

LinuxFr.org : Bonjour, peux‐tu te présenter en quelques mots ?

Adrien : Je suis Adrien Plazas, 29 ans et de Montpellier, j’aime les logiciels libres, les jeux vidéo et plein d’autres trucs !

LinuxFr.org : Comment définirais‐tu ton rapport au logiciel libre, et comment es‐tu entré en contact avec lui ?

Adrien : Mon père a toujours été bidouilleur et quand j’étais adolescent, il y a un peu plus de dix ans, il s’était intéressé à [GNU/]Linux. À l’époque Windows XP commençait à me sortir par les oreilles et j’ai voulu essayer [GNU/]Linux. Je crois que ma première distro était Ubuntu 7.10.
À force de l’utiliser, j’ai fini par trouver la liberté offerte par le système sur tous les plans grisante et en cherchant à en savoir plus j’ai fini par connaître les concepts des logiciels libres. Leurs concepts d’ouverture et de partage me paraissaient tellement sains que j’ai fini par arrêter les petits boulots à répétition pour prendre des cours d’informatique à la Faculté de Sciences de Montpellier dans le but de contribuer activement au logiciel libre en en faisant mon métier. Aujourd’hui je vis à Nuremberg en Allemagne et je travaille sur GNOME chez SUSE.
Les logiciels libres ont changé ma vie du tout au tout. :)

LinuxFr.org : Quelles sont tes contributions à la future version 3.24 de GNOME Games ?

Adrien : J’ai principalement fait du travail de maintenance : revue de code, réusinage de ci de là… ce sont des candidats au Google Summer of Code dont principalement Abhinav Singh qui ont introduit les fonctionnalités les plus intéressantes. De mon côté, j’ai corrigé divers bogues, j’ai changé la façon dont l’application détecte les cœurs Libretro, j’ai ajouté la prise en charge des jeux Libretro, j’ai permis aux émulateurs d’utiliser des ROM de firmwares de la machine émulée, j’ai amélioré les messages d’erreur présentés à l’utilisateur si l’on ne parvient pas à démarrer un jeu, et j’ai fait en sorte que l’état de la fenêtre et le choix du plein écran soient conservés d’une session à l’autre.

LinuxFr.org : Comment es‐tu devenu développeur sur ce projet ?

Adrien : En écrivant les prototypes et les premières lignes de code. :-) J’en suis l’auteur initial.

LinuxFr.org : Quelles sont les autres personnes derrière GNOME Games ?

Adrien : Il y a Laurent Pointecouteau, qui travaille principalement sur la présentation et la documentation et qui fait office de gestionnaire de communauté, Bastien Nocera qui aide pour plein de détails de ci de là grâce à sa grande expertise de GNOME et Mathieu Bridon qui travaille principalement à maintenir la version Flatpak du projet.

LinuxFr.org : Comment vois‐tu l’évolution de GNOME ces dernières années ?

Adrien : Excellente, même si ça ne s’est pas fait sans heurts, je trouve que GNOME est devenu un environnement de bureau novateur, unique et très bien conçu qui met l’utilisateur au centre de son design. Je suis particulièrement intéressé par les gros chantiers qui ont démarré ces dernières années sur le bureau [GNU/]Linux et qui se peaufinent ou commencent tout juste à voir le jour (Builder, Wayland, Flatpak…), c’est une période excitante pour le bureau [GNU/]Linux. :)

LinuxFr.org : Qu’est‐ce que tu aimerais (voir) changer ou améliorer dans GNOME ou son développement, quels sont les prochains sujets et même les futurs enjeux pour GNOME selon toi ?

Adrien : Je ne suis pas sûr que ce soit pertinent, mais j’aimerais réfléchir à l’intégration des manettes dans GNOME, notamment pour une utilisation HTPC. J’aimerais qu’on puisse dire au revoir une bonne fois pour toutes au system tray, c’est une relique des années 2000 dont on a du mal à se défaire.
GNOME travaille dur pour permettre aux nouveaux de s’intégrer à la communauté, Builder et Flatpak sont des projets clefs pour ça et il y a des idées très intéressantes qui émergent comme ce concept d’Endless permettant d’éditer les applications qui sont installées sur le système par la pression d’un bouton.
Je suis aussi très curieux de voir ce que peut donner le rapprochement en cours des communautés GNOME et Rust.

LinuxFr.org : Quel est ton avis sur GTK+ comme boîte à outils pour interface graphique et ses évolutions ?

Adrien : Je connais assez peu la concurrence mais j’en suis très satisfait.

LinuxFr.org : Contribues‐tu également à d’autres logiciels ? As‐tu des projets en rapport avec le logiciel libre dans un futur proche ?

Adrien : Maintenir Games prend déjà beaucoup de mon temps libre, il y a plein de choses que j’aimerais faire mais c’est compliqué sans laisser tomber Games. J’aimerais contribuer un peu à Totem et Inkscape.

LinuxFr.org : Quels distribution et environnement graphique utilises‐tu ?

Adrien : Fedora et openSUSE. Avec GNOME bien évidemment ! :p

Vitalité du projet GTK+

Pour la 3.22, Emmanuele Bassi avait présenté quelques statistiques de développement de GTK+. Il avait déjà fait le point à l’occasion des versions 3.20 et 3.18.

GTK Scene Kit (GSK) n’a pas fait l’objet de beaucoup de comm’, comme en atteste le blog d’Emmanuele Bassi. Rappelons que le but principal de GSK – dans un premier temps – est de profiter de l’accélération matérielle (processeur graphique) avec OpenGL, pour les applications utilisant GTK+. Ça permettra aussi à GTK+ d’implémenter des animations 3D. Il n’est en revanche pas prévu de porter GNOME Shell à GSK, ça demanderait une réécriture quasi complète, car GNOME Shell est basé sur Clutter et non GTK+.

Le travail parallèle sur GTK 4 avance en revanche très bien, avec déjà la possibilité d’obtenir le rendu des widgets du toolkit via l’API Vulkan, le tout sous Wayland !

Faut‐il abandonner Vala ?

Eh bien récemment, un tweet d’Emmanuel Bassi a suscité de vives réactions. Ça l’a amené à s’expliquer sur son blog, dans un billet qui a dû aussi faire grincer quelques dents… Comparant notamment l’activité autour des langages Go et Rust d’un côté et celle autour du projet Vala de l’autre, il recommande désormais de prendre ses distances avec Vala.

Daniel Espinosa lui répond dans son billet Vala is not a Programming Language :

« Vala is different in many different ways to other real programming languages. Vala can’t exists without GLib and GObject. It just wraps that libraries to provide its Object Oriented syntax. […] Vala is not a Language: This is a conclusion after the On Vala article, comparing Vala’s repository’s activity with other real languages. May we need to add to Vala’s activity, all commits and developers on GLib, GObject, GTK+ and GObject Introspection. »

Ce qui se traduirait par :

« Vala est différent dans beaucoup d’aspects par rapport à un langage de programmation standard. Vala dépend de l’existence de GLib et GObject. Il fait juste quelques travaux autour de ces bibliothèques pour fournir sa propre syntaxe orientée objet. […] Vala n’est pas un langage : c’est une conclusion suite à l’article On Vala qui comparait l’activité de la forge Vala avec celle d’autres langages de programmation. Pour pouvoir comparer réellement l’activité du projet Vala, il faudrait aussi ajouter tous les travaux effectués sur GLib, GObject, GTK+ et GObject Introspection. »

D’autres articles apparus récemment à propos de Vala :

Applications

Michael Catanzaro avait fourni quelques recommandations à l’attention des distributions sur les logiciels à privilégier ou éviter. Un nouveau billet fait le point sur les logiciels pour notre environnement préféré qui ne sont pas (ou sont insuffisamment) maintenus.

On y apprend que GNOME Disks recherche un mainteneur, tout comme Bijiben (GNOME Notes) et Empathy (voir cette page du wiki officiel). Particulièrement, Empathy et Bijiben ne feront pas partie de la prochaine version de Fedora pour raison de sécurité : ces deux logiciels dépendent d’une ancienne version de WebKitGTK+ qui ne tient pas compte des corrections de sécurité intervenues depuis.

Certains projets ont récemment trouvé un mainteneur, ainsi que nous nous en étions fait écho dans ces colonnes pour une partie d’entre eux : GNOME Calculator, Shotwell, Gtranslator et Geary. À noter toutefois que ce dernier a besoin de renfort.

Ressources du projet

Si des dépôts GNOME sont hébergés sur GitHub, il ne s’agit que de miroirs des dépôts Git. Les tickets sont eux hébergés sur le bugzilla. Aussi, on reproche régulièrement à GNOME de continuer à se reposer sur une infrastructure de développement obsolète et qui coupe le projet de la masse des développeurs qui pourrait participer plus facilement depuis son compte GitHub… Une étude des alternatives a été lancée et il se pourrait bientôt que GNOME passe à GitLab.

En attendant une décision qui pourrait entraîner un petit bouleversement, le site Web de la communauté a fait l’objet d’un ravalement de façade. L’actuelle version du site est à comparer avec la précédente. Le wiki a également bénéficié d’un rafraîchissement bienvenu. Le site recensant les extensions de GNOME fait lui aussi l’objet de quelques changements.

Autour de GNOME Pitivi

La version 0.98 de Pitivi est sortie durant ce cycle de développement (le 5 décembre 2016) — notes de version, billet de blogue. Pitivi est un logiciel de montage vidéo non linéaire, puissant et intuitif, qui partage les technologies du bureau GNOME (la boîte à outils graphiques GTK+, le moteur multimédia GStreamer) et respecte ses bonnes pratiques pour l’IHM (énoncées ici). Si votre distribution ne vous propose pas encore cette version, vous pouvez récupérer un paquet Flatpak de cette dernière version sur le site officiel du projet qui propose également un canal nightly. Signalons également que le site Web accueillant les contributeurs au projet a été refait et se trouve désormais à l’adresse developer.pitivi.org.

Bientôt GIMP 2.10 ?

Alexandre Prokoudine, un des contributeurs de GIMP, a fait le point, dans un premier billet, publié début janvier, sur le travail de développement de GIMP réalisé l’an passé, en vue de sortir la version 2.10 cette année. Un second billet, publié après que l’équipe de développement se soit réunie à Barcelone, actualise le point d’étape précédent.

Jehan Pagès, de son côté, et entre autres choses, prépare des paquets Flatpak pour GIMP, afin que ce dernier dispose d’installations à jour sur GNU/Linux.

Ubuntu

Bien sûr, le changement le plus notable autour de GNOME récemment a sans doute été l’annonce de Canonical qu’il abandonnait Unity et Mir sur le bureau. Dans sa course à la rentabilité, ce choix est surtout guidé par la nécessité de virer les salariés qui bossaient sur ces technos. À la place, il s’agirait de faire reposer Ubuntu à nouveau sur GNOME et sur Wayland. Bonne nouvelle pour GNOME ? Pour plus d’information, vous pouvez vous référer à la dépêche sur ce sujet.

LinuxFr.org

Si LinuxFr.org est totalement indépendant de GNOME, nombre de ses rédacteurs utilisent ou participent au développement de l’environnement de bureau. Grâce à l’[espace de rédaction collaborative] du site, le présent article a mobilisé 21 personnes (sans compter l’équipe de modération).

Si vous allez au GUADEC ou suivez un peu le développement de GNOME, n’hésitez pas à utiliser cet espace pour présenter les évolutions qui vous paraissent les plus intéressantes. Si en revanche vous souhaitez participer à la rédaction ou la traduction des notes de versions de GNOME, nous vous invitons à contribuer en amont.

La suite

La prochaine version aura pour nom de code Manchester, puisque c’est là‐bas que se tiendra la prochaine conférence GNOME. Rappelons qu’il n’est pas nécessaire d’être impliqué dans GNOME pour y participer. Pour vous faire une idée, vous pouvez jeter un œil au programme de l’année dernière. En plus, cette année se tiendra une soirée spéciale pour les vingt ans ! Avez‐vous réservé vos billets ?

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agent 327: Operation Barbershop

23 mai, 2017 - 17:04

La Fondation Blender a publié le 15 mai 2017 sa dernière animation : Agent 327: Operation Barbershop. C’est une bande‐annonce mettant en scène l’agent 327, un célèbre héros de bande dessinée venu des Pays‐Bas et dessiné par Martin Lodewijk. Cette bande annonce appelle un long‐métrage, qui sera réalisé si la Fondation Blender réussit à lever les fonds nécessaires.

Comme d’habitude, le but du court‐métrage est de démontrer les capacités du logiciel libre de modélisation et d’animation Blender. La qualité des animations est allée croissante au fur et à mesure des améliorations du logiciel. Elle est aujourd’hui considérée par l’équipe Blender comme ayant atteint la « qualité Hollywood ».

L’équipe a utilisé d’autres logiciels libres, par exemple Krita pour les esquisses. On pourra cependant regretter que, contrairement aux toutes premières animations, Agent 327: Operation Barbershop a été présenté d’abord sur YouTube et pas via BitTorrent (pour le moment ?).

Les progrès de Blender depuis ses débuts sont éblouissants. Le logiciel propose désormais une suite très complète d’outils avancés pour la modélisation, l’animation, le rendu avec le nouveau moteur Cycles, mais également la physique des solides et des fluides, la simulation des tissus et vêtements, ou encore la gestion des poils et cheveux, et n’a plus à rougir de la comparaison avec les mastodontes du secteur comme Maya et 3D Studio Max.

La prochaine version de Blender proposera de nombreuses améliorations, comme un meilleur support d’OpenCL, qui était un peu en retard par rapport à CUDA, et une nouvelle configuration de rendu appelée « Filmic Blender » qui augmente grandement la gamme dynamique du rendu et donc le réalisme dans des scènes à fort contraste lumineux.

On souhaitera également bonne chance à l’équipe de la fondation Blender pour mener à bout leur projet de long métrage. Il est possible de les soutenir via le Blender Cloud.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l’April pour la semaine 20 de l’année 2017

23 mai, 2017 - 10:23

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Numerama] VideoLAN (VLC) se mobilise contre les codecs payants et propriétaires
Par Julien Lausson, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« L’association VideoLAN, qui s’occupe du développement du lecteur multimédia VLC, a décidé d’apporter son soutien au codec libre et gratuit AV1. »

[Silicon] Ce que WannaCry nous dit sur la régulation du chiffrement
Par Reynald Fléchaux, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« Pour Tristan Nitot, la crise WannaCry montre que des gouvernements ne devraient pas détenir des secrets susceptibles de mettre en péril la sécurité globale des systèmes. À méditer alors que se profilent une régulation européenne sur le chiffrement. »

Et aussi :

[Programmez !] SUSE Academic : des formations open source pour les étudiants du monde entier
Par Frédéric Mazue, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« SUSE ouvre la porte de l’univers open source aux étudiants du monde entier par le biais de son nouveau programme de formation SUSE Academic. Moyennant un coût minime, voire nul, SUSE partage des logiciels open source, des programmes de formation, des outils pédagogiques et des services d’assistance dans le but d’aider les établissements scolaires, les universités, les centres hospitaliers universitaires (CHU) et autres établissements à utiliser, enseigner et développer des logiciels libres avec leurs étudiants. »

Et aussi :

[acteurspublics.com] Mathieu Jeandron : “Nous souhaitons privilégier l’hébergement en France des données scolaires”
Par Soazig Le Nevé, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« Rien ne s’oppose à ce que les enseignants recourent à des services numériques produits par Google ou Microsoft. C’est le message adressé par le directeur du numérique éducatif (DNE) du ministère de l’Éducation nationale, Mathieu Jeandron, dans un courrier aux services académiques qui a mis en émoi une partie de la communauté éducative et des cadres du ministère. »

Et aussi :

[La Tribune] Mounir Mahjoubi, symbole du renouvellement, nommé secrétaire d’État au Numérique
Par Sylvain Rolland, le mercredi 17 mai 2017. Extrait :

« Âgé de 33 ans et symbole du renouvellement de la classe politique, Mounir Mahjoubi, ancien président du Conseil national du numérique (CNNum), a été nommé, mercredi 17 mai, secrétaire d’État au Numérique dans le gouvernement d’Édouard Philippe. Si son portefeuille ne comprend plus l’Innovation, rattachée à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, il se place directement sous l’autorité directe du Premier ministre, et non plus de Bercy. »

Et aussi :

[Le Figaro] La Cnil condamne Facebook à 150 000 euros d’amende
Par Benjamin Ferran, le mardi 16 mai 2017. Extrait :

« L’autorité française a relevé de «nombreux manquements» à la loi Informatique et Libertés, notamment à des fins publicitaires. »

Et aussi :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

À la (re)découverte de Radio Paradise

22 mai, 2017 - 22:05

Radio Paradise (dite RP) est une webradio sans publicité, financée par ses auditeurs, basée aux États‐Unis (opérée depuis Paradise, en Californie). Elle a déjà été mentionnée régulièrement sur LinuxFr.org, par exemple en 2004, en 2005, ici ou en 2009, en 2011 ; mais elle n’a jamais été présentée plus largement sur le site. Voilà, c’est l’occasion.

La radio se définit comme « eclectic online rock radio » (radio en ligne rock éclectique), avec une programmation couvrant une large variété de styles : pop rock, jazz, classique, électronique, musique du monde, etc. Les morceaux sont mixés.

Qui, quand, comment ?

Elle a été fondée en 2000 par le couple Goldsmith (Bill & Rebecca), sous la forme d’une entreprise à but lucratif (financée par les dons ou les ventes de marchandises en ligne). Moins de 10 % des auditeurs de RP participent actuellement à son financement, selon la dernière actualité envoyée par RP.

De nombreux flux existent, dans des formats ouverts ou non, et à divers débits. Les Libristes pourront privilégier le Ogg Vorbis (ou désormais le MP3).

Techniquement, le site fonctionne sous GNU/Linux et utilise beaucoup de logiciels libres. Leur site affiche un « Powered by Icecast ». Dans leur page À propos, on apprend que « RP dépend fortement d’un certain nombre d’excellents logiciels open source : PostgreSQL, PHP, Apache httpd, Icecast, Vorbis, JQuery et Ecasound. ». Ils ont des serveurs dans les états américains de Californie, de l’Illinois, de New York, du Texas et de Washington, ainsi qu’en Australie, en Allemagne et au Royaume‐Uni.

Artistes, droit d’auteur et droits voisins

Infos tirées de Wikipédia et du site de Radio Paradise.

En 2007, RP avait appelé ses auditeurs à protester contre une forte augmentation des droits à verser pour la diffusion Web, décidée par le Copyright Royalty Board (CRB) et avait finalement obtenu un montant supportable par ce type de webradio. En 2016, une nouvelle évolution a été décidée, conduisant à un paiement par auditeur (ce qui veut dire 300 % d’augmentation pour RP). À noter que les radios hertziennes américaines ne sont pas concernées par cette taxation.

La loi étasunienne sur le copyright prévoit que l’agence de collecte (SoundExchange) verse directement 50 % des montants collectés aux interprètes (même s’ils ont abandonnés les droits sur les ventes de disques et CD à une major, comme le font la plupart).

RP indique qu’une « portion substantielle (actuellement une portion très substantielle) de ce que vous nous envoyez va directement aux artistes que nous jouons. Nous pensons que c’est très cool. » (malheureusement je n’ai pas trouvé leur rapport financier en ligne).

RP a relancé ses auditeurs pour faire face à cette hausse de redevance.

Petite précision sur le sujet complexe du droit d’auteur américain et des droits voisins (non pas que je crois que ça soit plus simple en France ceci dit) : SoundExchange collecte pour les interprètes et les détenteurs des droits sur l’enregistrement audio. ASCAP, BMI et SESAC collectent pour les auteurs de chansons, les compositeurs et les éditeurs.

Petit retour personnel

En évitant la question des goûts et des couleurs en musique :

  • points positifs :
    • pas de pub,
    • peu de blabla (et en plus pas en français, ce que je trouve moins distrayant quand je veux geeker),
    • des styles variés ;
  • points négatifs :
    • des styles variés (oui, parfois ça ne colle pas avec mon humeur du moment),
    • je n’ai pas trouvé un rapport financier en ligne sur Radio Paradise Inc. (j’étais notamment intéressé par les redevances et les éventuels dons à des projets libres),
    • on peut noter une différence de choix musicaux durant la nuit en Californie (vous noterez peut‐être la différence si vous êtes dans un autre fuseau horaire),
    • pas uniquement de la musique libre (probablement très trollifère comme point).

Nota bene : je n’ai pas de lien avec Radio Paradise, à part en être un auditeur régulier et avoir déjà contribué financièrement précédemment.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 21 de l’année 2017

21 mai, 2017 - 10:28

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 31 événements (0 en Belgique, 27 en France, 4 au Québec et 0 en Suisse) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 21 de l’année 2017 [FR Nantes] Contribution Wikipédia Femme Féminisme - Le lundi 22 mai 2017 de 18 h 30 à 21 h 30.

L’objectif de cet atelier est de rendre les femmes plus visibles sur Wikipédia en écrivant des biographies de femmes ou des articles en lien avec le féminisme.
Ouvert à tou.te.s, sans inscription, ces ateliers sont libres et gratuits.
Cet atelier a lieu à l’Espace Simone de Beauvoir, 15 du quai Ernest Renaud, à Nantes, arrêt Gare maritime de la ligne 1 du tramway.

[FR Lyon] Bidouilles Numériques Libres - Le lundi 22 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

ALDIL - Atelier de dépannage et d'entre-aide entre utilisateurs de logiciels libres. 
L'ALDIL et des associations partenaires proposent des rendez-vous  à la MJC de Monchat pour permettre à des utilisateurs de logiciels libres de se rencontrer et se dépanner mutuellement.
L'occasion de se faire accompagner dans les bidouilleries, dans la configuration d'un système suite à une Install Party, de poser ses questions..

[FR Paris] OSIS 2017 - Open Source pour le Cloud - Le mardi 23 mai 2017 de 09h00 à 17h30.

Cette journée fait partie du Printemps de l'innovation Open Source, rendez-vous de l’excellence scientifique et technologique du libre et de l’open source. Initiée par le GTLL (Groupe thématique Logiciel libre de Systematic) et l’Irill (Initiative de Recherche et Innovation sur le Logiciel libre), l'OSIS vise à montrer le rayonnement international de projets issus de la recherche et de l’innovation française.
L'Open Source est omniprésent dans les technologies de Cloud. Cette journée permettra d'apporter un éclairage académique et industriel autour de ces deux technologies. Nous aborderons l'optimisation des ressources gérées par ces technologies, quelles sont les manières d'architecturer les applications en utilisant des microservices, et les problématiques engendrées par la virtualisation de réseau associée aux machines virtuelles et aux conteneurs.
Programme de la journée

[FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux - Le mardi 23 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien. Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi d’adapter l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.
Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes :
Présentation de Linux

[FR Grenoble] Atelier de la Guilde - Le mardi 23 mai 2017 de 19h00 à 23h00.

GUILDE (Guilde des Utilisateurs Linux du Dauphiné) est une association loi 1901 qui s'est fixée pour objectifs de promouvoir le système Linux auprès des particuliers et des professionnels, de rassembler les utilisateurs de Linux de la région du Dauphiné.
Nous souhaitons faire naître des projets, des initiatives et créer des groupes de travail qui bénéficieront aussi bien à Linux qu'à ses utilisateurs.
Notre région est riche en entreprises de haute technologie, centres de recherches, universités et sociétés de services qui utilisent déjà Linux.

[FR Lyon] Rencontre Python - ZODB - Le mardi 23 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

Pascal Chambon nous parlera de la ZODB.
ZODB est une base de données orientée objet du langage Python.
Comme d'habitude, amenez ce que vous voulez partager à boire ou à manger.

[FR Mauguio] Infolibres atelier WordPress - Le mardi 23 mai 2017 de 19h00 à 21h00.

Rendez-vous salle de formation informatique de la médiathèque.
Vous pourrez y aborder entre autre comment :
Créer votre site avec WordPress Ce cycle s’adresse aux personnes qui souhaitent concrétiser un projet personnel ou professionnel de site web ou de blog. Découvrez l’interface de ce CMS, le choix du thème, la gestion des menus et quelques rudiments relatifs au référencement naturel et à l’accessibilité.

[FR Nanterre] Portes ouvertes de l'Electrolab - Le mardi 23 mai 2017 de 20h00 à 21h00.

Le mardi soir est le jour où nous invitons les nouveaux et les curieux à découvrir l'Electrolab de Nanterre lors d'une petite visite guidée.
Qui sommes nous ?
Laboratoire, makerspace, atelier, grand garage collectif, ces termes nous décrivent tous un peu sans toutefois parvenir à être exacts ou exhaustifs.

[FR Toulouse] QJELT, le repas du Libre - Le mardi 23 mai 2017 de 20h00 à 23h00.

Le groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre.
Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.
Ce Qjelt aura lieu le mardi 23 mai 2017 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse. C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 19€50.

[FR Montpellier] Install Par Tous ! Install Party ! - Le mercredi 24 mai 2017 de 12h00 à 17h00.

Reprenez le contrôle de vos machines. Avec un Gnou et un Manchot
Communément appelées "Install Party" ces événements sont dédiés à l'installation, mais aussi et surtout au support, de systèmes GNU/Linux sur vos ordinateurs personnels (ou pro d'ailleurs), dans le but de se passer des méchants systèmes d'exploitation qui rament, espionnent, et vous ont été imposés.
Bref reprendre le contrôle de vos machines pour de vrai !

[FR Auch] Initiation à Linux - Le mercredi 24 mai 2017 de 14h00 à 17h00.

Cette découverte de Linux est proposée au Café associatif d'Auch, l'Abri des Possibles, tous les mercredi.

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres, GNU/Linux - Le mercredi 24 mai 2017 de 17h00 à 19h00.

Salle Nino Rota, Médiathèque Federico Fellini place Paul Bec, 34000 Montpellier
Découvrir Blender, logiciel libre de modélisation, d’animation et de rendu en 3D. Il possède de nombreuses fonctions avancées comme, entre autres, la gestion de montage vidéo et la création de jeux vidéo grâce à son moteur de jeu intégré. Blender est un logiciel libre et gratuit de modélisation, d’animation et de rendu en 3D, créé en 1995. Il est actuellement développé par la Fondation Blender. Il dispose de fonctions avancées de modélisation, de sculpture 3D, de dépliage UV, de texturage, de rigging, d’armaturage, d’animation 3D, et de rendu. Il gère aussi le montage vidéo non linéaire, la composition, la création nodale de matériaux, la création d’applications 3D interactives ou de jeux vidéo grâce à son moteur de jeu intégré (le Blender Game Engine), ainsi que diverses simulations physiques telles que les particules, les corps rigides, les corps souples et les fluides.
Retouchez vos images et vos photos grâce à un logiciel libre, puissant et gratuit, The GIMP. Avec ce logiciel simple d’utilisation pour une prise en main rapide et basique, vous pourrez redimensionner vos images, transformer les couleurs, appliquer des filtres, modifier de nombreux paramètres et bien d’autres choses encore. The Gimp offre de nombreuses fonctionnalités. Il peut être utilisé comme un simple programme de dessin, comme un programme de retouche photo, comme un système en ligne de traitement par lot, comme un générateur d’image pour la production en masse, pour convertir un format d’image en un autre. GIMP est extensible. On peut lui ajouter de nombreux « Greffons » (plug-ins). Une interface de scripts bien développée permet de créer des procédures, les scripts, regroupant plusieurs opérations.

[FR Peymeinade] Install-Party GNU/Linux - Le mercredi 24 mai 2017 de 19h00 à 21h00.

Désormais tous les 4èmes Mercredi du mois, Clic Ordi et Linux Azur vous proposent une install-party ouverte à tous et gratuite.
Découvrez un monde rempli de Papillons, licornes, mais surtout de manchots !
Plus besoin de se soucier des virus et autres logiciels malveillants.

[QC Montréal] Atelier pratique du débutant - Le mercredi 24 mai 2017 de 13h30 à 16h30.

L’ATELIER PRATIQUE DU DÉBUTANT est organisé pour répondre aux INTERROGATIONS d’un ou/des PARTICIPANTS de niveaux débutants! Matériel requis pour la rencontre : VOTRE PORTABLE ET UNE CLÉ USB DE 16 GO.

[FR Toulouse] THSF - Du jeudi 25 mai 2017 à 14h00 au dimanche 28 mai 2017 à 21h00.

Issue de la rencontre entre le Tetalab et Mix’Art Myrys, le Toulouse Hacker Space Factory est, depuis 2010, une rencontre autour de conférences, d’ateliers de pratiques et de propositions artistiques, ayant trait aux nouvelles technologies, dans la dynamique des hackerspaces.
C’est un évènement basé sur la mise en commun de connaissances, un moment festif et convivial tourné vers l’utilisation créative des technologies, leurs appropriations et les enjeux que cela suscite.
Il est ouvert à tout-e-s, débutant-e-s ou non, expert-e-s ou intéressé-e-s.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 25 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[FR Montpellier] Formation Sécurité Informatique - Le vendredi 26 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Nous avons le plaisir de vous informer que les formations auront lieu deux jours dans la semaine, le vendredi et le samedi de 14h00 à 18h00, à l’ Atelier des Pigistes, qui est situé au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier.
La formation se déroule sur l’ensemble du mois, c’est à dire que vous pourrez assister à toutes les sessions, les vendredis et samedis de 14h à 18h, ce qui fait 32 heures de formation. Bien sûr vous n’êtes obligé d’assister à toutes les sessions, mais c’est mieux.
Après ça, la sécurité informatique n’aura plus de secret pour vous.

[FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en ! - Le vendredi 26 mai 2017 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est ?
Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.
L’idée est de s’informer et d’informer les adhérents des diverses associations sur le fonctionnement du lieu et des associations, et notamment sur les 5 partenaires qui l’animent et lui permettent ainsi d’exister (autour.com, L’Accorderie, enercoop, modulauto, La Nef). Lors de cette permanence partagée vous pourrez rencontrer les associations La Graine (monnaie locale de Montpellier), éCOhabitons, Montpellier à pied, et bien sûr Montpel’libre.

[FR Courbevoie] Atelier introduction au langage PERL - Le samedi 27 mai 2017 de 09h30 à 18h30.

PRÉSENTATION - OBJECTIF :Les systèmes informatiques sont de plus en plus hétérogènes et en permanence interconnectés. Les développeurs et les administrateurs système et réseau ont besoin d'être polyvalents dans le monde de l'entreprise. Il leur faut donc des outils souples, performants et capables de s'interfacer rapidement à des protocoles et à des formats de fichiers multiples et variés.
Cette séance présente un exemple de langage libre permettant cette interopérabilité : le langage Perl avec sa souplesse et sa grande puissance. Perl une boîte à outils fort utile dans de nombreuses situations, le couteau suisse du monde Unix/Linux.
Les bases du langage Perl seront présentés au cours de la journée et le traitement d'un fichier LOG sera utilisé comme exercice pratique final.

[FR St Raphael] Linux Party - Le samedi 27 mai 2017 de 09h30 à 12h00.

L’Association Linux maintient son rendez-vous mensuel et vous invite à rejoindre sa communauté afin de tester le système Linux et quelques logiciels Libres.
Venez échanger sur la philosophie du Libre et repartir gratuitement avec le système LINUX et quelques logiciels installés sur votre ordinateur portable.
C'est convivial et sans virus (entre autres avantages…

[FR Cappel] Journée du Libre - Le samedi 27 mai 2017 de 10h00 à 17h00.

La Journée du libre est le rendez-vous des passionnés d’informatique libre de Cappel et environs.
Il existe des logiciels libres pour tout faire, venez les découvrir en action grâce à plusieurs stands à thème graphisme, multimédia, bureautique, jeux, électronique, impression 3D, Linux, etc.
Des conférences seront également proposées l’après midi.

[FR Castelnau-le-Lez] Atelier de développement et programmation - Le samedi 27 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

Pour cette nouvelle saison, les ateliers Dev/Prog de Castelnau auront lieu chaque semaine le samedi matin, pour satisfaire aux attentes de toutes et tous.
Rendez-vous hebdomadaire, tous les samedis, salle 38 de la mjc (fermé pendant les vacances).
Cet atelier de développement est essentiellement axé sur les langages du Web : html, css (même si ce ne sont pas des langages à proprement parler) javascript et PHP, possibilité aussi d’utiliser Ajax, Jquery, Sqlite et MySql, mais il peut aussi aborder d’autres langages à la demande.

[FR La Couronne] Permanence - accueil public - Le samedi 27 mai 2017 de 10h00 à 13h00.

Notre permanence d'accueil avec le sourire, le café et les gâteaux !
Lieu de rencontre et d'échange convivial pour discuter informatique et outils numériques.
Cette association permet à chacun de découvrir également l'univers de Linux et par extension de tous les logiciels et matériels libres.

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 27 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L
Quel est le rôle de l'école du logiciel libre ?
Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

[FR Montpellier] Formation Sécurité Informatique - Le samedi 27 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Nous avons le plaisir de vous informer que les formations auront lieu deux jours dans la semaine, le vendredi et le samedi de 14h00 à 18h00, à l’ Atelier des Pigistes, qui est situé au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier.
La formation se déroule sur l’ensemble du mois, c’est à dire que vous pourrez assister à toutes les sessions, les vendredis et samedis de 14h à 18h, ce qui fait 32 heures de formation. Bien sûr vous n’êtes obligé d’assister à toutes les sessions, mais c’est mieux.
Après ça, la sécurité informatique n’aura plus de secret pour vous.

[FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 27 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Le samedi 27 Mai 2017, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00. Rouen, Normandie.
Cette année encore, notre évenement coincide avec Linux Presentation Day en France et à caractère mondial.
On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 42.2, Gnome 3.16.2, LibreOffice et beaucoup d’autres distributions Linux.

[FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 27 mai 2017 de 14h00 à 19h00.

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party GNU/Linux, le samedi 27 mai 2017 de 14h00 à 19h00, dans la salle du Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.
Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.
Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de GNU/ Linux.

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 27 mai 2017 de 14h30 à 16h30.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l'ACJ (Association Culture et Jeunesse) de Juvisy-sur-Orge.
Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.
Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

[QC Montréal] Assemblée générale annuelle 2017 de FACIL - Le samedi 27 mai 2017 de 13h00 à 15h00.

Vous êtes invité(e)s à assister à l'assemblée générale annuelle de FACIL qui aura lieu le samedi 27 mai prochain, à 13 h 00, au Laboratoire du GRIDD à l'École de technologie supérieure (ÉTS).
Veuillez SVP vous référer à l'avis de convocation sur notre site pour tous les détails :
https://facil.qc.ca/aga2017

[QC Montréal] Camp FACiL - Le dimanche 28 mai 2017 de 10h00 à 18h00.

>>>> Merci de nous signaler votre intention de participer en vous inscrivant ici
Qu'est-ce qu'un Camp FACiL ? Il s'agit d'une réunion générale des membres et adeptes de FACiL pour faire avancer des projets en cours, effectuer des petites tâches qui traînent, régler des problèmes, des irritants ou simplement discuter de travaux que l'on entend réaliser ultérieurement. Tout le monde est libre de participer en fonction de ses disponibilités, de ses compétences et de ses préférences. C'est naturellement une bonne façon d'apprendre à se connaître et de prendre le pouls de la communauté de bénévoles que nous formons.
Voir la proposition de programme et les suggestions de tâches.

[QC Montréal] Atelier du Libre du Club Linux Atomic - Le dimanche 28 mai 2017 de 10h00 à 18h00.

Le Club Linux Atomic
Le Club Linux Atomic (CLA) regroupe des utilisateurs, novices comme aguerris, de systèmes d’exploitation GNU/Linux et de logiciels libres. Il a pour principal objet de mieux faire connaître l’informatique libre et d’en favoriser l’utilisation par le plus grand nombre.
Atelier du Libre

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Sortie de FusionDirectory 1.1

20 mai, 2017 - 21:45

L’équipe FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la sortie de FusionDirectory 1.1, notre dernière version stable. La 1.1 est une version majeure.

FusionDirectory est un gestionnaire d’infrastructure. Il vous permet de gérer les utilisateurs et les groupes (UNIX, Samba, informations administratives…), les services (messagerie, Web, réseau, dépôts logiciels, antivirus, voix sur IP…), les serveurs et les postes clients (déploiement, paramétrage, applications…) et d’autres. Le tout via une interface Web !
FusionDirectory est le moins intrusif possible : pas besoin de modifier les services existants, c’est FusionDirectory qui s’adapte.

Les détails des nouvelles fonctionnalités et des corrections sont en deuxième partie.

Principales corrections
  • l’ancienne infrastructure de greffons GOsa² a été complètement supprimée, maintenant tout utilise le cadriciel simple plugin ;
  • les bidouilles spécifiques aux navigateurs devraient être supprimées ;
  • fusiondirectory-insert-schemas est basé sur ldap-schema-manager.
Nouvelles fonctionnalités
  • le greffon Système a été complètement réécrit avec le cadriciel simple plugin ;
  • la gestion globale pour tous les types de systèmes — téléphones, postes de travail et serveurs — a été réécrite ;
  • les systèmes peuvent être créés à partir d’un inventaire stocké par le plugin fusioninventory ;
  • les modèles peuvent être utilisés sur les systèmes ;
  • le partage depuis Renater est pris en charge comme méthode de messagerie ;
  • POSIX est maintenant un greffon séparé ;
  • le greffon DNS d’Argonaut a été amélioré et peut maintenant gérer les systèmes esclaves ;
  • les systèmes de hooks ont été réécrits pour être plus efficaces ;
  • un onglet sur les systèmes permet de voir quels rôles avec privilèges sudo sont ajoutés à un système particulier ;
  • rappel/relance d'utilisateur en utilisant les valeurs de ppolicy ;
  • une nouvelle macro %aujourd’hui% a été mise en œuvre ;
  • LDAP dump montre la date de création et de modification ;
  • possibilité de cacher le menu d'un greffon (menu de gauche et page d’accueil) à un utilisateur ou un groupe.
Greffons supprimés
  • le greffon Kolab spécifique à Kolab 2 n’est plus pertinent.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Make with Ada deuxième édition

19 mai, 2017 - 21:23
Concours de programmation en Ada

Ada est le langage de programmation par excellence lorsque la sécurité, la fiabilité et la pérennité sont essentiels.

Pour la deuxième année consécutive, AdaCore ouvre à tous un concours de programmation autour de ses technologies à savoir Ada et Spark.

Les détails sont en deuxième partie

En quoi cela consiste‐t‐il ?

C’est simple, il faut proposer un projet original de logiciel embarqué utilisant Ada et/ou Spark. Il est possible de fournir un projet utilisant aussi d’autres langages, mais le projet sera noté sur la partie Ada/Spark seule.

Pour qui ?

Il suffit d’être majeur et de ne pas faire partie de la famille des employés d’AdaCore ou des annonceurs. Il est possible de se présenter en équipe de quatre personnes éligibles individuellement.

Conditions de soumission

Le projet devra fournir  :

  • une description technique ;
  • des photos ou des vidéos décrivant le projet ;
  • un lien vers un référentiel des sources du projet ;
  • la documentation en anglais.

De plus, la documentation devra préciser quelles parties proviennent de bibliothèques externes et quelles parties sont originales.

Critères d’évaluation

Le projet sera noté sur les critères suivants :

  • libre selon les définition de la FSF ou de l’Open Source Initiative ;
  • collaboratif : le projet peut‐il être construit avec des outils accessibles à toute la communauté ? Le projet est‐il accessible via un gestionnaire de versions accessible publiquement ? A‐t‐il des interfaces clairement définies ?
  • fiable : le projet utilise‐t‐il des processus permettant de donner des garanties sur le respect des exigences (ex. : méthodes formelles, programmation par contrats, tests…) ?
  • inventif : répond‐il à un nouveau problème ? Fournit‐il une solution inédite à un problème connu ?
Et on soumet quand ?

On peut soumettre depuis le 15 mai 2017 et jusqu’au 15 septembre 2017.
Sachant que l’on peut modifier la soumission jusqu’à la dernière minute, cela laisse trois mois pour peaufiner son projet

Les prix
  • première place : 5 000 € ;
  • seconde place : 2 000 € ;
  • troisième place : 1 000 €.
Par quoi on commence ?

AdaCore fournit depuis maintenant plus d’un an une bonne partie de ses outils sous GitHub, notamment plusieurs environnements d’exécution et une bibliothèque de pilotes pour cartes nues comme la série des cartes de STMicroelectronics utilisant les processeurs STM32.
Il s’agit donc d’un bon point de départ pour démarrer son projet.

Alors, bon courage si ça vous tente, parce que le niveau est assez élevé. :)

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Libre OS USB veut opter pour la gratuité

18 mai, 2017 - 12:11

Pour rappel, le système d’exploitation Libre OS USB est un dérivé de la distribution Ubuntu MATE, construit par l’entreprise française Libre Expert, pour être spécifiquement installé sur un stockage amovible, tel une clef USB. Ce système requiert un processeur 64 bits et permet d’avoir un bureau itinérant, les données personnelles pouvant être stockées de manière chiffrée.

La version 5.0 de Libre OS USB vient d’être publiée et, outre le passage de l’interface depuis XFCE vers MATE, elle s’accompagne d’un changement majeur de stratégie dans la vie de la distribution. Libre Expert veut permettre à qui le souhaite de télécharger gratuitement le système depuis un site dédié, à venir, tourné vers l’international, proposant documentations et forums.

Pour rendre cela possible, l’entreprise mise sur un nouveau modèle économique, qui consiste à récolter des fonds tous les deux ans par financement participatif, afin de rétribuer les développements et assurer les frais de fonctionnement. Libre Expert compte sur un élargissement à l’international des utilisateurs de Libre OS USB et espère que la mise à disposition gratuite du système contribuera à son succès.

La campagne de financement participatif est déjà démarrée et il reste encore une vingtaine de jours avant son terme. La présentation du projet est écrite en langue anglaise, international oblige, mais la vidéo de démonstration est sous‐titrée en français également. Sur le site de Libre Expert vous trouverez les détails plus techniques concernant Libre OS USB.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Sortie de l’outil ldap-schema-manager

16 mai, 2017 - 22:00

La gestion et la mise à jour des schémas dans un annuaire OpenLDAP reste compliquée pour les non‐initiés.

Le projet FusionDirectory avait donc créé des outils qui permettent de simplifier la gestion des schémas pour son utilisation propre.

Suite aux demandes des utilisateurs de pouvoir utiliser ces outils hors du contexte FusionDirectory, nous avons créé un nouvel outil, ldap-schema-manager, qui peut être utilisé indépendamment. Il est sous licence GPL v2+.

Il s’agit en fait de l’outil fusiondirectory-insert-schema qui a été rendu générique pour pouvoir être utilisé y compris par les personnes n’utilisant pas FusionDirectory pour gérer leur arbre OpenLDAP.

Dans la prochaine version de FusionDirectory, fusiondirectory-insert-schema se basera sur ldap-schema-manager (avec la seule différence d’insérer par défaut les schémas FusionDirectory, et de chercher dans le dossier de schéma FusionDirectory au lieu du dossier standard utilisé par défaut dans l’outil générique).

Installation

L’installation peut se faire sous Debian, RHEL, CentOS, Scientific Linux en utilisant les dépôts mentionnés ci‐dessus. Le code source est disponible sous forme d’archive tar.gz sur le dépôt http://repos.fusiondirectory.org/sources/, ainsi que sur le miroir chez GitHub.

Utilisation

Lister les schémas déjà insérés :

ldap-schema-manager -l

Insérer un schéma depuis le dossier standard :

ldap-schema-manager -i cosine

Pour insérer /etc/ldap/schema/cosine.ldif ; spécifier cosine.schema pour convertir /etc/ldap/schema/cosine.schema en LDIF et insérer le résultat.

Insérer un schéma depuis un fichier quelconque :

ldap-schema-manager -i /path/to/your/file.schema

Mettre à jour un schéma :

ldap-schema-manager -m /path/to/your/file.schema

Vider un schéma :

ldap-schema-manager -e schema_name

Attention : Cela vide le schéma mais le nœud sera toujours présent dans l’arbre de cn=schema,cn=config.

Il est impossible de supprimer un nœud de cn=schema,cn=config à notre connaissance, à part en arrêtant le serveur LDAP et en supprimant le fichier à la main (dans le cas d’un back‐end fichiers). L’outil propose donc cette solution pour pouvoir retirer un schéma sans arrêter le serveur LDAP, mais le schéma sera toujours listé dans les schémas présents par -l.

La conversion de schéma vers LDIF est faite par l’outil schema2ldif, déjà disponible depuis un moment. La seule contrainte est que le schéma liste d’abord les attributs puis les_ objectClass_, ce qui est le cas dans tous les schémas standards qu’on a pu croiser.

L’outil cherchera un fichier avec l’extension .ldif si son extension .schema n’est pas explicitement donnée.

Lors de l’insertion avec -i, l’opération échouera si un schéma de même nom est déjà présent.

À l’inverse, lors d’un -m, l’opération échoue si un schéma du même nom n’est pas présent.

Il faut donc faire attention si l’on veut insérer un schéma vidé par -e, il faut utiliser -m et non pas -i.

On peut spécifier autant de schémas à insérer que l’on veut dans la même commande (s’ils sont dans le même dossier, vous pouvez spécifier d’abord le dossier puis la liste des noms de schéma après le -i ou -m).

Pour plus d’informations, consultez l’aide de l’outil :

$ ldap-schema-manager -h usage: /usr/bin/ldap-schema-manager [-y] [-n] [-c] [-o options] [path] [-h|-l|-i schema1 schema2|-m schema1 schema2|-e schema1 schema2] -h, --help : this (help) message path : where to find the schemas -i, --insert : specify the schemas to insert -l, --list : list inserted schemas -m, --modify : modify exising inserted schemas -e, --empty : empty exising inserted schemas (do not remove them) -n, --nodelete : do not delete generated ldifs at the end -o, --options : set ldap options used (default is -Y EXTERNAL -H ldapi:///) -c, --continue : continue on error(s) -y, --yes : answer yes to all questions Default path is /etc/ldap/schema/Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

OpenBSD 6.1 — throwing star (fish)

16 mai, 2017 - 11:54

OpenBSD 6.1 est disponible depuis le 11 avril 2017. OpenBSD est un système d’exploitation orienté sécurité et réseau, dont les principaux avantages sont la stabilité, grâce aux audits sur le code source, mais également l’ensemble très large de fonctionnalités réseau qu’il fournit.


Certaines nouveautés sont détaillées en seconde partie de cet article, qui reprend en grande partie la page d’annonce.

Sommaire Plates‐formes

Une nouvelle plate‐forme fait son apparition : arm64. Elle utilise clang comme compilateur par défaut pour le système de base, alors que les autres plates‐formes utilisent un GCC modifié par l’équipe d’OpenBSD.

Pour AMR v7, il y a plusieurs améliorations importantes dont le fait d’utiliser EABI (Embedded ABI est un groupe d’ABI proposé par ARM qui améliore les performances) et la prise en charge de nombreux matériels supplémentaires.

À noter que les plates‐formes suivantes sont abandonnées : armish, SPARC (abandonné aussi par Debian lors de la sortie de Jessie) et zaurus.

Virtualisation

La gestion de la virtualisation via vmm(4) et vmd(8) a en fait été introduite lors d’OpenBSD 5.9, mais ces composants étaient désactivés par défaut. Ils sont dorénavant actifs. L’hôte peut maintenant être basé sur amd64 et i386. De plus, les prérequis matériels ont diminué : il n’est plus nécessaire d’avoir des instructions VMX non limitées pour les invités, cela signifie que les processeurs Intel à partir de Nehalem (sorti en 2008) peuvent être utilisés.

Côté invité, on remarquera la possibilité d’utiliser un système GNU/Linux, ou de lui allouer plus de 2 Gio de mémoire vive.

Côté configuration, vm.conf(5) permet de spécifier l’uid et le gid d’une machine virtuelle, ainsi que la configuration automatique des interfaces réseau bridge et switch.

Réseau Wi‐Fi
  • nouvelle implémentation de MiRa, un algorithme pour l’adaptation du débit lors de l’utilisation de la norme 802.11n ;
  • TKIP/WPA 1 est désactivé par défaut, à cause des problèmes de sécurité du protocole.
Pile réseau générique

Quelques nouveautés dans les interfaces réseau :

  • une nouvelle interface réseau fait son apparition, switch(4), et permet d’être contrôlée par les messages OpenFlow ;
  • avec cette interface viennent le démon switchd(8) et le programme de contrôle switchctl(8) ;
  • la pseudo‐interface gre(4) se dote d’un nouveau mode d’opération, mobileip(4) ;
  • vxlan(4) permet désormais le multi‐point à multi‐point.

Les outils ne sont pas en reste :

  • les deux commandes route(8) et netstat -r affichent correctement les drapeaux des routes et ces derniers sont complètement documentés dans la page de manuel de netstat(1) ;
  • selon les adresses, ipsecctl(8) peut grouper automatiquement les paquets SA ; pour clarifier ce qu’il se passe, le noyau fournit cette information et ipsecctl -s sa renvoie les paquets SA IPsec.

Il y a aussi quelques améliorations du côté de la pile TCP :

  • lors de l’envoi de flux TCP, ces derniers sont stockés localement dans de grosses grappes mbuf pour améliorer la gestion de la mémoire ;
  • le tampon maximum est passé de 256 Kio à 2 Mio, ce qui veut dire que l’empreinte d’OpenBSD, notamment utilisé dans le pare‐feu pf, a changé ;
  • le drapeau TCP_NOPUSH fonctionne avec les sockets listen ;
  • beaucoup de code a été retiré ou simplifié pour faciliter la transition vers du code multiprocesseur, le code d’interruption de verrouillage multiprocesseur a notamment été remodelé.

La brique de pare‐feu, pf, voit arriver quelques nouveautés elle aussi :

  • lors du transfert de paquets depuis la pile réseau vers l’interface, on s’assure qu’ils ne contiennent pas de pointeurs vers pf(4) qui pourraient entraîner une opération de libération de mémoire à un mauvais niveau de protection ;
  • le calcul de la somme de contrôle dans la conversion des paquets ICMP af-to a été réparé ;
  • au passage, le traitement af-to est simplifié et la découverte des chemins MTU dans quelques cas particuliers réparée elle aussi ;
  • le traitement de la fragmentation IPv6 a aussi été amélioré :
    • abandon rapide des fragments atomiques vides,
    • augmentation de la paranoïa lorsque des en‐têtes IPv6 saut à saut apparaissent après des fragments d’en‐tête,
    • suivi plus strict de la RFC 5722 « Manipulation des fragments IPv6 qui se superposent » dans pf(4),
    • la RFC 8021 « fragments atomiques IPv6 considérés comme dangereux » rend caduque la génération des fragments atomiques, donc on ne les envoie plus.

Enfin, un nouveau message de socket de routage, RTM_PROPOSAL, a été ajouté afin de faciliter les futures améliorations du processus de configuration du réseau.

Démons et autres outils réseau

Les outils réseau évoluent dans OpenBSD 6.1 :

  • ping(8) et ping6(8) fusionnent au sein du même outil ;
  • les programmes utilisant UDP peuvent maintenant spécifier une adresse source en utilisant IP_SENDSRCADDR, iked(8) (utilisé pour les tunnels chiffrés IPSec) et snmpd(8) utilisent maintenant la bonne adresse quand ils envoient une réponse ;
  • iked(8) gère le chiffrement utilisant ECDSA, les signatures suivant la norme de la RFC 7427 et peut répondre aux messages IKE v2 utilisant des cookies.

Il y a eu aussi plusieurs corrections, dans le démon et l’outil de contrôle ikectl(8), notamment au niveau du renouvellement de clefs.

Le routage n’est pas en reste :

  • ripd(8) gère maintenant les liens de pair à pair avec des adresses dans des sous‐réseaux différents ;
  • ospfd(8) et ospf6d(8) suivent les changements de MTU à l’exécution ;
  • bgpd(8) gère les Large communities de la RFC 8092 ; il est aussi possible de spécifier un message lors d’une extinction administrative (la RFC le décrivant est encore à l’état de brouillon).
Installation

L’installateur dispose maintenant d’une séparation des privilèges lors de la récupération et la vérification des jeux d’installations. Ces mêmes jeux sont d’ailleurs maintenant téléchargés par défaut via HTTPS quand un miroir l’implémente.

En présence d’un serveur DHCP, l’installateur prend maintenant en compte toutes les informations, comme filename, bootfile-name, server-name, tftp-server-name, et next-server, dans les cas d’installations ou de mises à niveau automatisées.

Enfin, l’installateur n’ajoute plus de route vers un alias IP via 127.0.0.1, grâce aux améliorations de composants du noyau sur le routage.

Sécurité

Du côté de la sécurité système, de nombreuses améliorations sont présentes. On notera par exemple l’utilisation de RELRO (read‐only after relocation) sur toutes les bibliothèques partagées, ld.so(1), ainsi que sur les exécutables dynamiques et statiques. Ce mécanisme a pour but de restreindre les données initiales en lecture seule.

On notera que sur la plate‐forme ARM, les options PIE et -static -pie sont utilisées, tandis que MIPS64 voit augmenter la taille de son espace d’adressage utilisateur virtuel, passant ainsi de 2 Gio à 1 Tio.

Côté réseau, le service de routage route6d(8) s’exécute maintenant avec moins de privilèges.

Mise en œuvre de l’espace utilisateur W^X sur les plates‐formes OCTEON Plus et suivantes.

syslogd(8) peut valider les certificats client avec un fichier d’autorité pour les connexions TLS entrantes.

Le processus parent avec haut privilège de syslogd(8) appelle maintenant exec(2) pour remélanger sa structure de mémoire aléatoire.

Une nouvelle fonction recallocarray(3) fait son apparition, pour réduire le risque de nettoyage incorrect de la mémoire avant et après reallocarray(3).

La famille des fonctions de condensat SHA512_256 a été ajoutée à la libc.

L’architecture ARM a été ajoutée la liste des architectures où la famille des fonctions setjmp(3) applique des cookies XOR à la pile et aux valeurs d’adresses retour dans le jmpbuf.

La famille de fonctions printf(3) effectue désormais un rapport à syslog lorsque le formatage %s est utilisé avec un pointeur NULL.

Lorsque l’option C malloc(3) est utilisée, la détection des dépassements de tampon sur le tas a été améliorée. L’option S (déjà existante) inclut désormais l’option C.

La prise en charge du montage de systèmes de fichiers par des utilisateurs non privilégiés a été supprimée.

bioctl(8) utilise désormais bcrypt PBKDF pour dériver les clefs pour les volumes chiffrés par softraid(4).

Administration

syspatch(8) est un nouvel outil pour simplifier les mises à jour (installation des correctifs binaires). L’installation d’un correctif de sécurité n’implique plus une compilation du système ni de passer par le service en ligne m:tier.

Remarquons aussi l’arrivée d’acme-client(1), qui permet d’obtenir des certificats provenant de l’autorité de certification Let’s Encrypt en toute sécurité avec séparation de privilèges.

Le fichier /etc/installurl remplace /etc/pkg.conf. Son contenu est simplifié. Il suffit de renseigner son miroir préféré pour installer ses paquets. Sa syntaxe doit respecter la forme « https://miroir/o/miroir/pub/OpenBSD ». Il prend en charge la release et -current.

Enfin, le gestionnaire de connexion graphique xdm(1) est remplacé par xenodm(1).

Aperçu des mises à jour de logiciels

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive, elle illustre les logiciels les plus couramment utilisés :

  • Chromium 57.0.2987.133 ;
  • Emacs 21.4 et 25.1 ;
  • GCC 4.9.4 ;
  • GIMP 2.8.18 ;
  • GNOME 3.22.2 ;
  • KDE 3.5.10 et 4.14.3 (plus des mises à jour du cœur de KDE 4) ;
  • LibreOffice 5.2.4.2 ;
  • Lua 5.1.5, 5.2.4, et 5.3.4 ;
  • MariaDB 10.0.30 ;
  • Mono 4.6.2.6 ;
  • Mozilla Firefox 52.0.2 ESR et 52.0.2 ;
  • Mutt 1.8.0 ;
  • PHP 5.5.38, 5.6.30, et 7.0.16 ;
  • Postfix 3.2.0 et 3.3-20170218 ;
  • PostgreSQL 9.6.2 ;
  • Python 2.7.13, 3.4.5, 3.5.2 et 3.6.0 ;
  • SQLite3 3.17.0 ;
  • Tcl/Tk 8.5.18 et 8.6.4 ;
  • TeX Live 2015 ;
  • Vim 8.0.0388 ;
  • Xfce 4.12.
Errata et premiers correctifs binaires

Depuis la publication de la version 6.1, des corrections ont déjà été publiées pour les logiciels dhcpd, vmm, LibreSSL et softraid. À noter que OpenBSD 6.0 est également touché par le problème corrigé sur softraid. Pour plus d’informations, consultez la page https://www.openbsd.org/errata61.html (en anglais).

Des mises à jour binaires sont également disponibles pour les plates‐formes i386 et amd64 grâce à l’utilitaire syspatch. Voir la section Administration pour une brève description de cet outil.

CD aux enchères !

La publication des CD d’OpenBSD s’est arrêtée après la version 6.0. Cette nouvelle version 6.1 aurait donc dû être la première à sortir sans support CD officiel achetable. Néanmoins, un unique ensemble de trois CD a quand même été édité pour cette version 6.1. Cet ensemble inclut des dessins de Theo De Raadt lui‐même (qui a pris des cours à cet effet d’après Bob Beck) ! Ce lot a été réalisé de manière artisanale et est signé par Theo.

Ce lot a été proposé aux enchères sur EBay. Celles‐ci ont pris fin le 13 mai et ont rapporté 5 100 dollars canadiens (soit environ 3 403 €) au projet !

N’hésitez pas non plus à donner au projet.

À votre bon cœur !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Sortie de Tryton 4.4

16 mai, 2017 - 10:18

Conformément à son habitude le projet Tryton a sorti le 1er mai, soit six mois après la version précédente, la version 4.4 de Tryton.

Rappelons que Tryton est un progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP en anglais) écrit en Python en suivant une architecture trois tiers. L’abstraction de la couche d’accès aux bases de données lui permet de fonctionner sur PostgreSQL, SQLite voire MySQL. De multiples modules métiers permettent d’ajouter des fonctionnalités de gestion de la comptabilité, du stock, de la production, etc.

Cette version a principalement réusiné le code afin d’utiliser plus fréquemment les patrons répandus dans le projet. Un effort a aussi porté sur l’amélioration de la sécurité de Tryton.

L’autre changement majeur est le retrait de tous les modules utilisant WebDAV ; ceux‐ci étaient basés sur une bibliothèque qui n’est plus maintenue et qui empêchait d’être entièrement compatible avec Python 3. Et comme l’ensemble des modules n’interagissait que très peu avec le reste, il a été jugé plus pertinent d’utiliser d’autres solutions existantes comme CalendarServer, DAViCAL ou bien Radicale. De futurs développements devraient réintroduire des exportations au format iCalendar.

Comme d’habitude, la migration depuis les versions précédentes de Tryton est prise en charge.

Sommaire Modifications dans le client GTK

Auparavant le modèle de sécurité était basé sur le principe TOFU (à la façon dont SSH vous demande d’autoriser une connexion à un hôte inconnu la première fois que l’on s’y connecte). Mais vu la généralisation de l’utilisation de certificats Let’s Encrypt, cette méthode est devenue moins pratique puisque ces derniers sont souvent renouvelés. À présent, le client utilisera les certificats du système.

Modifications dans le serveur Comptabilité

Les périodes et les années fiscales peuvent maintenant être verrouillées de façon définitive. Cette fonctionnalité est essentielle pour la comptabilité française afin de respecter les contraintes imposées par la loi de finances.

Le système de numérotation des factures a été revu afin d’être plus simple de base, mais aussi plus extensible, permettant ainsi de suivre les règles que s’imposent les entreprises (ou que l’administration impose ☺).

Un nouvel assistant permet de facilement corriger un prix sur une facture tout en gardant la conformité de la comptabilité de stock et des statistiques.

La comptabilité analytique se dote d’un système de règles permettant d’assigner à des mouvements n’ayant pas encore de compte analytique celui correspondant aux règles définies.

Au rayon des nouveaux modules comptables, signalons le module account_payment_stripe qui, comme son nom l’indique, ajoute Stripe (un service de paiement en ligne) aux moyens de paiement.

Ventes

Deux nouveaux modules ont été publiés :

  • sale_subscription est un module qui permet de vendre un système d’abonnement et de générer périodiquement des factures basées sur des consommations créées grâce à un ensemble de règles de récurrence ;
  • sale_advance_payment, quant à lui, ajoute la fonctionnalité d’acompte sur vente. Cet acompte peut bloquer le processus d’approvisionnement de la vente ou le processus d’envoi des marchandises. Le paiement de l’acompte génère la facture finale et débloque les éventuels processus précédemment arrêtés.
Stock

Les différents documents de transfert de marchandises enregistrent maintenant des métadonnées lors de leur changement d’état, telles que l’employé qui a reçu la marchandise, etc. De nouveaux workflows de gestion des entrepôts tels que le Wave Picking sont pris en charge.

Les règles d’approvisionnement permettent de définir des emplacements de surplus. Ainsi, ces règles créent automatiquement les expéditions internes afin de déplacer les biens, après une production par exemple.

Les changements pour les développeurs

Le changement le plus important est sans aucun doute le remplacement des champs Property par une nouvelle API. Tryton étant utilisable dans un contexte multi‐société ; ces champs étaient utilisés afin de définir des valeurs qui variaient en fonction de la société courante de l’utilisateur. Le nouveau mécanisme implémentant la fonctionnalité repose sur un mécanisme plus robuste.

Un découplage plus grand entre les champs et l’infrastructure implémentant la connexion aux bases de données permet maintenant d’ajouter des champs et des back‐ends à Tryton en créant un module Python. L’écriture d’un module définissant des champs pouvant stocker des informations géographiques stockées dans PostGIS est en cours.

L’attribut col utilisé dans les définitions de vues devait auparavant contenir le nombre de colonnes utilisées ; maintenant le développeur peut utiliser un nombre négatif, ce qui est très utile quand on ne sait pas combien de champs seront ajoutés dans un groupe.

Il est maintenant possible de définir une partie du domaine (recherche par défaut) qui s’applique sur une vue comme étant dépendante du contexte de celle‐ci. Ceci permet de rendre les vues plus dynamiques. Par exemple, n’afficher que des enregistrements actifs pour une date encodée dans le contexte.

Les champs relations du type xxx2Many ont maintenant un attribut filter. Il est utilisé pour limiter les enregistrements contenus par ce champ à la lecture. C’est comme l’attribut domain mais sans être une contrainte. Il permet de remplacer des champs calculés et d’être ainsi plus performant.

De nouvelles protections contre les attaques par force brute ont été ajoutées afin de renforcer la sécurité du serveur.

Futur

Certains chantiers sont déjà en cours pour les futures versions.

Des infobulles sont ajoutées de manière systématique sur la majorité des champs afin de rendre l’application plus facile à découvrir. Les règles utilisées pour l’écriture sont reprises sur cette page.

Le client Web devrait recevoir des raccourcis clavier

Une application Web single page (Ceryx) conçue pour faire des opérations gestion d’entrepôt in situ. Les opérations de « Pack » et « Ship » sont déjà développées.

Le nouveau module Stripe va déjà recevoir une amélioration qui permettra de prendre en charge le flux de paiement en deux étapes.

Le modèle d’OpenDocument sera converti en « flat document », ce qui sera l’occasion d’utiliser un mécanisme d’extension similaire aux vues.

Il devrait être possible d’étendre un ensemble de classes sur la base de critères et non plus uniquement sur le nom explicite.

De nouveaux modules sont en cours de réalisation :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Un meetup BSD pour les unir tous… le 22 mai 2017 à Rennes

16 mai, 2017 - 00:30

Le lundi 22 mai 2017 se tiendra à Rennes le premier BSD Meetup. Ça sera l’occasion de se réunir pour parler des systèmes BSD, mais aussi et surtout se préparer pour certains à l’EuroBSDCon qui se tiendra cette même année, au mois de septembre, à Paris.

Ce premier meetup n’a pas pour vocation de rentrer dans la technique pure et complexe, mais de faire un peu de publicité à des systèmes qui ne semblent pas être assez connus en France. Évidemment, la finalité est quand même de créer une communauté et de regrouper des personnes sur le thème des systèmes BSD.

L’inscription est gratuite mais obligatoire.

De quoi allons nous parler ? De bien des sujets ! Rendez‐vous en deuxième partie.

  • FreeBSD/FreeNAS/BSDRP : comment créer quelque chose sans pour autant tout connaître ? Olivier nous présentera l’histoire de FreeNAS, la divergence (fork) de FreeBSD orientée stockage accessible à tous, et introduira son autre projet, BSDRP (BSD Router Project) ;
  • OVH/Unix/ZFS : connaissez‐vous ZFS (Zeta File System) ? Jean nous fera une introduction à ZFS et son utilisation au sein des équipes storage chez OVH, pourquoi et comment cet outil est utilisé au jour le jour ;
  • FeeBSD/BGP : Grifon est un FAI associatif basé sur Rennes et offrant des services d’hébergements. Alarig nous présentera l’utilisation de BGP au sein du réseau de Grifon, le tout fonctionnant sous FreeBSD ;
  • FreeBSD/Jails : vous avez probablement déjà entendu parler de Docker, peut‐être même de LxC ou OpenVZ… Mais savez‐vous que FreeBSD et les dérivés d’UNIX utilisent depuis un bon bout de temps les jails / zones pour faire la même chose ? Mathieu vous montrera comment l’utiliser et comment ça fonctionne.

Un espace sera disponible pour ceux qui voudraient parler, et discuter librement.

À lundi ! ;)

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 20 de l’année 2017

14 mai, 2017 - 12:05

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 54 événements (1 en Belgique, 49 en France, 2 au Québec et 2 en Suisse) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 20 de l’année 2017 [FR Paris] Apéro Parisien du Libre — Le lundi 15 mai 2017 de 18 h à 20 h.

Comme chaque 15 de chaque mois, Parinux vous convie à l’Apéro Parisien du Libre (APL). Cet événement mensuel, informel et convivial, réunit les libristes, hackers, makers… Toutes les personnes intéressées sont bienvenues. Amenez vos ami(e)s !
Ce lundi 15 mai l’APL prendra la forme d’un apéro collaboratif dans un lieu associatif. Il est souhaitable, mais pas obligatoire, d’apporter de quoi boire et grignoter et de vous inscrire sur le bloc‐notes !
La Paillasse, 226 rue Saint‐Denis, 75004 Paris

[FR Grenoble] Rencontre du groupe local OpenStreetMap - Le lundi 15 mai 2017 de 18h30 à 21h30.

Le collectif « OpenStreetMap Grenoble » vous propose de découvrir Open Street Map le 15 mai 2017 à partir de 18h30.
Au programme : Questions / réponses, initiation à uMap, JOSM et iD, autoformation, point sur les thèmes en cours (opendata, publicité, plaidoyer…) et programmation future.

[FR Marseille] Réunion OpenStreetMap PACA - Le lundi 15 mai 2017 de 19h00 à 23h00.

Les contributeur.ice.s d'OpenStreetMap de la région PACA se réunissent le lundi 15 mai 2017, à partir de 19h00, avec comme activité habituelle une initiation à la contribution à OpenStreetMap.

[FR Lyon] Debian et Cie - Le lundi 15 mai 2017 de 19h30 à 22h30.

Atelier Debian - ALDIL : en moyenne, tous les 3èmes lundi de chaque mois, l'ALDIL, Association Lyonnaise pour le Développement de l'Informatique Libre organise des ateliers autour du système d'exploitation GNU/Linux Debian. C'est l'occasion de découvrir et d'échanger avec les membres de la communauté ses trucs et astuces.

[FR Rennes] Rencontre mensuelle des contributeurs OpenStreetMap - Le lundi 15 mai 2017 de 20h00 à 22h00.

La cartographie collaborative vous intéresse, vous contribuez un peu, beaucoup à OpenStreetMap :
cette rencontre est ouverte à tous, débutants, expérimentés, curieux…
La salle dispose d'un vidéoprojecteur et d'une connexion Internet.Venez avec votre ordinateur portable dans la mesure du possible.

[QC Montréal] (3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs, de niveau débutant - Le lundi 15 mai 2017 de 18h20 à 21h00.

Accueil rencontre mensuelle :
(3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres, de niveau débutant qui tiendra sa rencontre régulière mensuelle tout les 3ième lundi de chaque mois.
Amener vos portables et votre bonne humeur. Venez jaser sur les logiciels libres, Nous montrer vos découvertes, poser vos questions?

[FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux - Le mardi 16 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien. Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi d’adapter l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.
Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes :
Présentation de Linux

[FR Paris] La protection de la vie privée - Le mardi 16 mai 2017 de 18h00 à 20h00.

L'Association Science Technologie Société (ASTS)
vous invite à venir débattre sur la protection de la vie privée en 2017
Le débat sera animé par Maryse ARTIGUELONG, spécialiste des données personnelles et de la vie privée à La Ligue des Droits de l'Homme

[FR Saint-Nazaire] Plaidoyer pour une plateforme d'inventivité collaborative - Le mardi 16 mai 2017 de 18h00 à 19h30.

Je vous présenterai l'origine du projet libreidea.org, son fonctionnement, l'importance de rassembler et de classifier toutes les problématiques connues de tous domaines scientifiques et mes actions passées, présentes et à venir.
Puis j'aborderai le cœur de cette conférence par la pléthore d'arguments en faveur d'un tel projet.
Nous terminerons par un échange en toute convivialité.

[FR Paris] Tuppervim #55 - Le mardi 16 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

Le tuppervim est un évènement mensuel organisé dans les locaux de Mozilla.
Il a lieu un mardi du mois (généralement le premier).
Le texte suivant a été honteusement copié du site http://tuppervim.org

[FR Montpellier] Workshop Python - Le mardi 16 mai 2017 de 19h30 à 21h30.

Pour ce troisième épisode nous allons clarifier davantage les structures de données et continuer là où on s'est arrêté : les fonctions.
Une fois de plus, les documents des épisodes précédents sont dispoibles sur : http://github.com/DocWinter/BiB-Workshops

[FR Mons-en-Baroeul] Santé, médecine et logiciel libre - Le mardi 16 mai 2017 de 19h45 à 21h45.

Nous, collectif LibreHealthCare.org souhaitons rencontrer les professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, IDE, orthophonistes), les internes et les étudiants en santé de la région lilloise pour discuter des outils libres qui existent - ou qui sont à créer - pour pratiquer ou apprendre en toute indépendance, librement, efficacement.
Nous souhaitons aussi la présence des développeurs de logiciels libres de la région afin de créer des liens, des initiatives. 
Nous souhaitons améliorer la coopération entre ceux qui soignent et ceux qui construisent les outils libres pour les aider à mieux soigner.

[FR Nanterre] Portes ouvertes de l'Electrolab - Le mardi 16 mai 2017 de 20h00 à 21h00.

Le mardi soir est le jour où nous invitons les nouveaux et les curieux à découvrir l'Electrolab de Nanterre lors d'une petite visite guidée.
Qui sommes nous ?
Laboratoire, makerspace, atelier, grand garage collectif, ces termes nous décrivent tous un peu sans toutefois parvenir à être exacts ou exhaustifs.

[FR Montpellier] Install Par Tous ! Install Party ! - Le mercredi 17 mai 2017 de 12h00 à 17h00.

Reprenez le contrôle de vos machines. Avec un gnou et un manchot !
Communément appelées « Install Party » ces événements sont dédiés à l'installation, mais aussi et surtout au support, de systèmes GNU/Linux sur vos ordinateurs personnels (ou pro d'ailleurs), dans le but de se passer des méchants systèmes d'exploitation qui rament, espionnent, et vous ont été imposés.
Bref, reprendre le contrôle de vos machines pour de vrai !

[FR Auch] Initiation à Linux - Le mercredi 17 mai 2017 de 14h00 à 17h00.

Cette découverte de Linux est proposée au Café associatif d'Auch, l'Abri des Possibles, tous les mercredi.

[FR Meythet - Annecy] Semaine du Libre - Install Party - Du mercredi 17 mai 2017 à 14h00 au samedi 20 mai 2017 à 11h17.

Mercredi 17 de 14h à 17h : Médiathèque Louise Michel, Meythet :
Espace enfants avec initiation à la programmation sur Scratch,
jeux éducatifs,

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres, Scratch - Le mercredi 17 mai 2017 de 17h00 à 19h00.

Découvrir Blender, logiciel libre de modélisation, d’animation et de rendu en 3D. Il possède de nombreuses fonctions avancées comme, entre autres, la gestion de montage vidéo et la création de jeux vidéo grâce à son moteur de jeu intégré. Blender est un logiciel libre et gratuit de modélisation, d’animation et de rendu en 3D, créé en 1995. Il est actuellement développé par la Fondation Blender. Il dispose de fonctions avancées de modélisation, de sculpture 3D, de dépliage UV, de texturage, de rigging, d’armaturage, d’animation 3D, et de rendu. Il gère aussi le montage vidéo non linéaire, la composition, la création nodale de matériaux, la création d’applications 3D interactives ou de jeux vidéo grâce à son moteur de jeu intégré (le Blender Game Engine), ainsi que diverses simulations physiques telles que les particules, les corps rigides, les corps souples et les fluides.

Retouchez vos images et vos photos grâce à un logiciel libre, puissant et gratuit, The GIMP. Avec ce logiciel simple d’utilisation pour une prise en main rapide et basique, vous pourrez redimensionner vos images, transformer les couleurs, appliquer des filtres, modifier de nombreux paramètres et bien d’autres choses encore. The Gimp offre de nombreuses fonctionnalités. Il peut être utilisé comme un simple programme de dessin, comme un programme de retouche photo, comme un système en ligne de traitement par lot, comme un générateur d’image pour la production en masse, pour convertir un format d’image en un autre. GIMP est extensible. On peut lui ajouter de nombreux « Greffons » (plug-ins). Une interface de scripts bien développée permet de créer des procédures, les scripts, regroupant plusieurs opérations.

[FR Callian] Linux et les Logiciels Libres - Le mercredi 17 mai 2017 de 18h00 à 21h00.

Venez découvrir Linux et les logiciels libres, mais aussi vous faire aider avec votre matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette, smartphone y compris.
Cette année, nos objectifs évoluent, c'est à dire les logiciels libres restent comme l'objectif principal, mais aussi d'aider les gens avec leur matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette smartphone y compris.
Venez avec vos machines même sous Windows ou Mac/os, nous ne vous laisserons pas tomber, nous considérons, que vous n'êtes pas responsable de l'hégémonie commerciale des produits non libres.

[FR Bordeaux] Atelier artiste - hacker - Le mercredi 17 mai 2017 de 19h00 à 21h00.

Ateliers-cours à la fabrique-pola - L@bx
Tous les mercredi, 19h00, à partir du 07 décembre 2016
Passer aux logiciels libres pour toute sa pratique artistique :graphisme, édition, site internet, photo, vidéo, 3D, dossiers, imprimerie, son, installations multimédia…

[FR Toulouse] Rencontre Logiciels Libres - Le mercredi 17 mai 2017 de 19h30 à 22h30.

L'association Toulibre organise une rencontre autour des Logiciels Libres le mercredi 17 mai 2017, de 19h30 à 22h30 au Centre Culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde à Toulouse.
Pendant toute la soirée, venez poser vos questions au sujet du Logiciel Libre et trouver de l'aide pour installer ou utiliser des Logiciels Libres sur votre ordinateur.
Pour cela, vous pouvez si besoin apporter votre ordinateur, un accès Internet est disponible sur place.

[FR Carnac] SGEG Meeting - Le mercredi 17 mai 2017 de 19h30 à 22h00.

Le SGEG (Sansten GNU Easy Group) vous invite tous les 3e mercredi de chaque mois au SGEG Meeting pour discuter de Logiciel Libre, boire un verre, manger un morceau et surtout se rencontrer !
Retrouvez la fine équipe de l'association Rhizomes !
Du covoiturage est organisé au départ de Vannes, Auray… N'hésitez-pas à poster un courriel sur la liste de discussion.

[FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 17 mai 2017 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

[BE Mons] Développer avec la stack MEAN - Le jeudi 18 mai 2017 de 19h00 à 21h00.

Ce jeudi 18 mai 2017 à 19h se déroulera la 59ème séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.
Le sujet de cette séance : Développer avec la stack MEAN
Thématique : Développement

[FR Nantes] PHP Tour - Du jeudi 18 mai 2017 à 08h30 au vendredi 19 mai 2017 à 18h00.

La prochaine étape du cycle de conférences itinérant de l'AFUP (Association Française des Utilisateurs de PHP), réunissant toutes les communautés PHP, professionnelles et Open Source.
Que sera PHP en 2017 ? 
Quelles sont ses particularités, qu’est ce qui en fait le langage idéal pour vos projets ? Quels sont ses atouts qui font de PHP un langage qui a un bel avenir devant lui ? Que lui manque-t-il ? Qu’attendez vous de lui ?

[FR Martigues] Cycle créer une blog ou un site web - Le jeudi 18 mai 2017 de 16h30 à 18h30.

Mise en place d'un site web et sa gestion.
Nous n'aborderons dans cet atelier que la création d'un site web hébergé chez un hébergeur et en aucun cas la création d'un site web hébergé chez soi.
Responsable Alain Riffart.

[FR Paris] Apéro de mai: Silex Labs #apéropensource #39 - Le jeudi 18 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

Les apéros de Silex Labs
Evènement incontournable de Silex Labs, le traditionnel apéro est de retour, comme chaque mois, le dernier jeudi du mois.
L’apéro de ce mois-ci

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 18 mai 2017 de 19h00 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[FR Digne-les-Bains] Conférence technique sur le logiciel libre Docker - Le jeudi 18 mai 2017 de 20h00 à 23h00.

Jeudi 18 mai prochain, l’association Linux-Alpes aura le plaisir d'accueillir William Bartolini pour une conférence technique sur le logiciel libre Docker.
Cette présentation aura lieu, à partir de 20h chez Xsalto, 33 allée des Fontainiers à Digne. Docker est un logiciel de virtualisation open source permettant de déployer des micro-services.

[QC Montréal] Formation et Atelier Wordpress 102 - Le jeudi 18 mai 2017 de 18h00 à 22h00.

Suite au grand succès de la formation Wordpress 101, nous avons un grand plaisir de vous annoncer le prochain atelier web sur Wordpress 102 par CEDILLE. Cet événement est ouvert à tous et gratuit !La formation nécessite pas d’avoir assisté à notre première formation.WordPress est une plate-forme sémantique de publication personnelle avec des standards du Web. Avec licence GPLv2+, WordPress est un logiciel libre et peut être utilisé gratuitement.Date : Jeudi 18 mai 2017 Heure : 18h00-22h00 Lieu : 1100, rue Notre-Dame Ouest. Local à venirL’inscription est obligatoire. Venez apprendre à créer des sites web avec Wordpress peu importe votre niveau de connaissance. Notre équipe sera en place pour vous aider à démarrer ou améliorer vos projets avec la plateforme Wordpress. Vous avez seulement besoin d’amener votre laptop.Thème de la conférence : L'écosystème (Plugins populaires, trucs et astuces multilingues, etc.) wordpress et le multi-site.
Lien FB : https://www.facebook.com/events/288085141646780/
Lien Eventbrite : https://www.eventbrite.ca/e/billets-formation-et-atelier-wordpress-102-33873101358

[FR Montpellier] Formation Sécurité Informatique - Le vendredi 19 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Nous avons le plaisir de vous informer que les formations auront lieu deux jours dans la semaine, le vendredi et le samedi de 14h00 à 18h00, à l’ Atelier des Pigistes, qui est situé au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier.
La formation se déroule sur l’ensemble du mois, c’est à dire que vous pourrez assister à toutes les sessions, les vendredis et samedis de 14h à 18h, ce qui fait 32 heures de formation. Bien sûr vous n’êtes obligé d’assister à toutes les sessions, mais c’est mieux.
Après ça, la sécurité informatique n’aura plus de secret pour vous.

[FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en ! - Le vendredi 19 mai 2017 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est ?
Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.
L’idée est de s’informer et d’informer les adhérents des diverses associations sur le fonctionnement du lieu et des associations, et notamment sur les 5 partenaires qui l’animent et lui permettent ainsi d’exister (autour.com, L’Accorderie, enercoop, modulauto, La Nef). Lors de cette permanence partagée vous pourrez rencontrer les associations La Graine (monnaie locale de Montpellier), éCOhabitons, Montpellier à pied, et bien sûr Montpel’libre.

[FR Montpellier] Linux Presentation Day - Le vendredi 19 mai 2017 de 18h00 à 23h00.

La prochaine édition printemps Linux Presentation Day est lancée
Linux Presentation Day est l’occasion de découvrir GNU/Linux et les Logiciels Libres. Un grand nombre de groupes d’utilisateurs de Linux (GUL) du monde, ainsi que des entreprises et des universités, organisent deux fois par an, le même jour, des rencontres afin de présenter Linux et le logiciel libre.
Linux Presentation Day (ou LPD) est un événement à grande échelle qui a pour but de promouvoir Linux et les logiciels libres auprès du grand public.

[CH Pully] SwissNeutral « Internet libre, c'est quoi ? » - Le samedi 20 mai 2017 de 09h45 à 11h40.

« Internet libre, c'est quoi ? » (par SwissNeutral.Net)
Accès libre et gratuit, apporter un peu à boire et manger
• 9h45: Accueil à la salle des Liaudes http://acces.liaudes.ch

[CH Lausanne] Swisslinux.org: Geekerie de printemps 2017 - Le samedi 20 mai 2017 de 11h00 à 18h00.

Swisslinuxiènes, Swisslinuxiens, vous l'aurez remarqué, c'est le printemps!
Il est donc temps pour notre geekerie biannuelle.
Le comité à le plaisir de vous inviter le samedi 20 mai 2017 dans les locaux de Pôle-Sud à Lausanne (flon). Suite aux conférences que Swisslinux.org a donné en ces lieux, il nous paraissait important de vous les présenter ainsi que leurs activités.

[FR Vannes] Hitch Hack - Le samedi 20 mai 2017 de 09h30 à 18h00.

Fondée par des étudiants de l'Université de Bretagne Sud en 2015, l'association The Hitch Hacker's Guide to The Galaxy œuvre à fournir un espace d'échanges et d'expérimentations pour ses adhérents afin de partager leurs connaissances, autour du numérique et bien d'autres sujets. La promotion du logiciel libre, la protection de la vie privée en ligne et l'hygiène numérique font partie des axes choisis par l'association pour développer ses activités.
Le samedi 20 mai à partir de 9h30, l'association organise son évènement public et ouvert à tous, la Hitch Hack.
Venez nombreux !

[FR La Couronne] Permanence - accueil public - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 13h00.

Notre permanence d'accueil avec le sourire, le café et les gâteaux !
Lieu de rencontre et d'échange convivial pour discuter informatique et outils numériques.
Cette association permet à chacun de découvrir également l'univers de Linux et par extension de tous les logiciels et matériels libres.

[FR Toulouse] Atelier python - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 17h00.

Pour 2016-2017, nous vous proposons 3 ateliers avec un sujet commun : créer un logiciel en python avec interface graphique. La partie interface graphique sera développée en Qml, avec le Ubuntu SDK.
Ce sujet permettra de découvrir :
python

[FR Lyon] Technique de cartographie» OSM (OpenStreetMap) - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

Ce Samedi 20 mai 2017 : Atelier « Technique de cartographie» OSM (OpenStreetMap)10h00 à 12h00 - gratuitInscription obligatoire à epn@salledesrancy.com
l’association OSM et L’EPN des Rancy de la Maison Pour Tous, situé 249 Rue Vendôme – 69003 Lyon
Propose de vous faire  découvrir les usages avancés de la carte libre OSM, et contribuer à son enrichissement.

[FR Cabriès] Install Party GNU/Linux - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

Install Party GNU/Linux.
Dans les locaux du magasin LDLC de Plan de campagne, rue Honoré Martin, Chemin de la Grande Campagne13480 Cabriès
Entrée Libre. Tout Public.

[FR Mauguio] Infolibres atelier WordPress - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

Rendez-vous salle de formation informatique de la médiathèque.
Vous pourrez y aborder entre autre comment :
Créer votre site avec WordPress Ce cycle s’adresse aux personnes qui souhaitent concrétiser un projet personnel ou professionnel de site web ou de blog. Découvrez l’interface de ce CMS, le choix du thème, la gestion des menus et quelques rudiments relatifs au référencement naturel et à l’accessibilité.

[FR Castelnau-le-Lez] Atelier de développement et programmation - Le samedi 20 mai 2017 de 10h00 à 12h00.

Pour cette nouvelle saison, les ateliers Dev/Prog de Castelnau auront lieu chaque semaine le samedi matin, pour satisfaire aux attentes de toutes et tous.
Rendez-vous hebdomadaire, tous les samedis, salle 38 de la mjc (fermé pendant les vacances).
Cet atelier de développement est essentiellement axé sur les langages du Web : html, css (même si ce ne sont pas des langages à proprement parler) javascript et PHP, possibilité aussi d’utiliser Ajax, Jquery, Sqlite et MySql, mais il peut aussi aborder d’autres langages à la demande.

[FR Lyon] Hackathon TupperRust - Du samedi 20 mai 2017 à 10h00 au dimanche 21 mai 2017 à 18h00.

Pour l'anniversaire du langage Rust, nous proposons d'organiser un Hackahton durant tout le week-end autour du langage de programmation Rust.
Les TupperRust sont des évènements de différents formats visant à faire connaître le language de programmation Rust dans Lyon et sa région.
La prochaine session consistera en un hackathon autour du langage de programmation Rust. Il aura lieu durant tout le week-end du 20-21 mai, avec au programme :

[FR Paris] Ubuntu Party - Du samedi 20 mai 2017 à 11h00 au dimanche 21 mai 2017 à 11h00.

L'Ubuntu Party parisienne est un événement associatif grand public organisé deux fois par an depuis 2006 par des bénévoles de  la communauté francophone d'Ubuntu.
C'est une occasion de découvrir une alternative libre, complète et gratuite, aux systèmes Mac et Windows.
De nombreux bénévoles passionnés accueillent le public au Carrefour numérique² de la Cité des sciences et de l’industrie.

[FR Montpellier] Repair Café - Le samedi 20 mai 2017 de 13h00 à 19h00.

Pour faire suite au formidable succès de l’ouverture du premier Repair Café de Montpellier, nous vous proposons une nouvelle édition de ce rendez-vous, où, bricoleurs, acteurs, bénévoles, associations, vous attendent pour vous aider à donner une deuxième vie à vos objets.
Réparer ensemble, c’est l’idée des Repair Cafés dont l’entrée est ouverte à tous. Outils et matériel sont disponibles à l’endroit où est organisé le Repair Café, pour faire toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines.
On y apporte des objets en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec les gens du métier. Il y a toujours quelque chose à apprendre au Repair Café. Ceux qui n’ont rien à réparer prennent un café ou un thé, ou aident à réparer un objet appartenant à un autre. On peut aussi toujours y trouver des idées à la table de lecture qui propose des ouvrages sur la réparation et le bricolage.

[FR Murbach] LUG68 - Réunion informatisée - Le samedi 20 mai 2017 de 13h30 à 18h00.

L'association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour :
installer GNU/Linux à côté en ou en remplacement de votre système existant
demander de l'aide sur un logiciel libre (toute plateforme)

[FR Montpellier] Formation Sécurité Informatique - Le samedi 20 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Nous avons le plaisir de vous informer que les formations auront lieu deux jours dans la semaine, le vendredi et le samedi de 14h00 à 18h00, à l’ Atelier des Pigistes, qui est situé au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier.
La formation se déroule sur l’ensemble du mois, c’est à dire que vous pourrez assister à toutes les sessions, les vendredis et samedis de 14h à 18h, ce qui fait 32 heures de formation. Bien sûr vous n’êtes obligé d’assister à toutes les sessions, mais c’est mieux.
Après ça, la sécurité informatique n’aura plus de secret pour vous.

[FR Ramonville Saint-Agne] La Foire Aux Questions - Le samedi 20 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Nous vous proposons de venir partager les questions que vous vous posez concernant l'utilisation d'internet par votre association.
Utilisation du logiciel sympa (gestion de listes de courriels) ou galette (gestion d'adhérents), utilisation de SPIP, mise en place de nouveaux squelettes SPIP ou modification d'un squelette existant. Egalement utilisation d'OpenStreetMap ou de Umap (cartographie libre et collaborative)… Voire de manière plus générale questions sur html ou php !
Nous ne promettons pas d'avoir réponse à tout, mais partager les questions pourra certainement faire jaillir la lumière !

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 20 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L
Quel est le rôle de l'école du logiciel libre ?
Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

[FR Nevers] Constitution d'un groupe local Wikipedia - Le samedi 20 mai 2017 de 14h00 à 15h30.

Une conférence est prévue le samedi 20 mai 2017 de 14 h à 15 h 30 avec Wikimedia France.
Trois séances de formation sont prévues le samedi après la conférence.
Le dimanche 21 mai à partir de 14 h et le jeudi 25 mai à 14 heures avec l'assistance de wikipédiens.

[FR Nantes] Café vie privée - Le samedi 20 mai 2017 de 14h00 à 18h00.

Prochain événement le samedi 20 mai 2017, de 14h à 18h
Venez échanger avec nous et apprendre à protéger vos données personnelles lors des ateliers organisés tout au long de l’après­-midi.
Le café vie privée se déroulera dans les locaux de Nantes Métropole Habitat, au 82 rue de la Bottière à Nantes. Il est organisé en partenariat avec l’association ALIS44. L’entrée est libre et gratuite, les ateliers sont ouverts à toutes et à tous.

[FR Aubenas] Ateliers Linux - Le samedi 20 mai 2017 de 14h30 à 18h30.

Ateliers d'éducation populaire : se familiariser avec les logiciels libres.
Entrée Libre. Tout Public.

[FR Loperhet] Spip Apéro et Petits Robots - Le samedi 20 mai 2017 de 15h00 à 21h00.

Infini se délocalise à Loperhet ! À l’occasion de la fête de la Bretagne.
Nous organisons conjointement avec Canal Ti Zef un Spip Apéro, ainsi qu’un atelier robotique ludique, le samedi 20 mai 2017 à partir de 15 heures à la ferme de Mezout Braz à Loperhet.
Fête de la Bretagne, Samedi 20 mai 2017

[FR Nantes] Permanence Linux - Le samedi 20 mai 2017 de 15h00 à 18h00.

Une permanence de Linux Nantes aura lieu de 15 à 18 heure, dans l’aile du local associatif « B17 ».
Au cours de ces permanences, nous proposons des conseils, des installations ou des réparations.

[FR Nanterre] Lightning talks de l'Electrolab - Le samedi 20 mai 2017 de 16h00 à 18h00.

Les Lightning-Talks consistent en de courtes présentation (5 mn max + 3 mn de questions) de projets terminés, en cours, ou toujours en réflexion.
Toutes les personnes qui sont prêtes à partager leurs idées les plus folles devant une foule en délire sont invitées!
Vous bénéficierez de retours des membres sur vos choix techniques et probablement de conseils bienvenus.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse — mai 2017

13 mai, 2017 - 23:19

Nouveau mois impair, ce qui implique que la majorité de vos magazines préférés ont renouvelé leur numéro disponible en kiosque ou en ligne. Voici notre revue de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver, en 2017, chez votre marchand de journaux.

Au sommaire de ce mois‐ci, tout se résume en deux mots : Raspberry Pi. Raspberry Pi et les objets connectés, Raspberry Pi s’invite sur Kubernetes, Raspberry Pi prend des RISC et se prend un OS, Raspberry Pi pour les nuls, Raspberry Pi et son manager, Raspberry Pi fait du NAS, Raspberry Pi fait de la musique en Bluetooth, Raspberry Pi envoie son premier SMS, etc. !

Mais bon, il y a aussi :

  • GNU/Linux Magazine France no 204 joue les apprentis sorciers avec la prédiction de saisie des utilisateurs. Au final, rien de sorcier, mais de la donnée, des stats et des probas ;
  • Linux Pratique no 101 ne lâche pas le morceau sur les aspects de vie privée et s’interroge sur la valeur de votre vie numérique. KeePass et VeraCrypt au programme ;
  • MISC magazine no 91 part à l’assaut des « smart cities » et se dit qu’il serait bon de penser à leur protection ;
  • Planète Linux no 96 continue inlassablement de faire le tour des distributions, environnements et logiciels du moment, connus ou moins connus. Au menu, du connu avec Linux Mint 18.1 et du moins connu avec Korora 25 et AntiX 16 ;
  • Hackable Magazine no 18 vous propose de monter votre concierge interphone connecté et ose proposer des articles avec de l’Arduino :-). Quelle audace. Un véritable crime de lèse‐Rasp Pi ;
  • Linux Pratique hors‐série no 38 s’adresse aux débutants sur l’incontournable Raspberry Pi. Ce numéro lui est entièrement consacré. Introduction, mise en route, découverte, tutoriels et quelques bonus au programme d’un hors‐série très didactique. Vous l’aurez compris, en termes de dépendance, c’est le premier magazine à lire avant tous les autres du mois !
  • GNU/Linux Magazine hors‐série no 90 est dédié à la programmation réseau d’applications client‐serveur. Eh oui, Il n’y a pas que les applications Web dans la vie. Le tout en Python et multi‐système d’exploitation (même ton Raspberry Pi est pris en charge !). Après les modules de base sur le sujet, plein de « tutos » divers et variés : migration GitHub vers GitLab, un pilote FUSE, des bots IRC, Slack, un client XMPP, des SMS depuis ton Raspberry Pi, etc.
  • Linux Inside no 34 propose lui aussi son guide dédié à Raspberry Pi, qui se veut « ultime » ;
  • et Linux Identity propose toujours ses multiples kits, packs et starters pour récupérer des distributions en masse sur d’innombrables CDDVD‐ROM contenant de l’Ubuntu en pagaille, Xubuntu, Ubuntu GNOME, Ubuntu Mentholée, Ubuntu Origins (aka Debian) et Tails. À quand la clef USB ?
GNU/Linux Magazine no 204

Linux Pratique no 101

MISC no 91

Planète Linux no 96

Hackable Magazine no 18

Linux Pratique hors‐série no 38

GNU/Linux Magazine hors‐série no 90

Linux Inside no 34

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Rencontrez la communauté Tuleap : 29 juin — TuleapCon 2017

12 mai, 2017 - 19:07

L’équipe de la forge logicielle libre Tuleap et tous ses utilisateurs vous invitent le 29 juin 2017 à Aix‐les‐Bains pour une journée de discussions, d’échanges de pratiques et de tutoriels.
Développeurs, responsables de projets, product owner, devops et autres membres de projets logiciels seront présents et ouverts à échanger avec vous sur leur utilisation de Tuleap au sein de leurs équipes.

Le programme en quelques mots :

Que vous soyez utilisateurs ou pas (encore) de Tuleap, vous êtes le bienvenu. L’entrée est gratuite.

Pour rappel, Tuleap c’est :

  • une plate‐forme qui regroupe des outils agiles (Scrum, Kanban), des systèmes de suivi configurables par projet, intégrée avec Git, Subversion, Jenkins, Gerrit, un gestionnaire de documents et un wiki, Mattermost pour le chat, et surtout, un système pour relier tous ces éléments entre eux !
  • une mise à jour tous les mois avec de nouvelles fonctionnalités et des corrections d’anomalies ;
  • une alternative libre, d’origine française, à Jira and co., GitLab and co.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées d’avril 2017

10 mai, 2017 - 10:58

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois d’avril 2017 :

Abonnement d’un an à GNU/Linux Magazine France (éditions Diamond) :

Livres des éditions Eyrolles et ENI :

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l’April pour la semaine 18 de l’année 2017

8 mai, 2017 - 22:10

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Paper Geek] Le format mp3 est enfin libre de droit, tous les brevets ont expiré
Par David, le jeudi 4 mai 2017. Extrait :

« Contrairement à ce que bon nombre d'utilisateurs pourraient penser, le format audio MP3 n'a jamais été libre de droit, même en cas d'utilisation par des applications open source. Il était couvert par plusieurs brevets dans le monde et faisait donc l'objet d'une licence commerciale. Tous ces brevets ont maintenant expiré, mettant le format dans le domaine public. »

Et aussi :

[Ville Intelligente] Présidentielle : la part du numérique chez les deux candidats en lice
Par Yannick Sourisseau, le mardi 2 mai 2017. Extrait :

« Renaissance Numérique, le think tank de la société numérique s’est fixé pour mission d’accompagner les acteurs publics, économiques et les citoyens dans la transition numérique de la société. Depuis le début de la présidentielle l’association dresse la vision numérique des cinq premiers candidats et notamment ceux d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, qui s’affrontent pour la place de Président de la République française. »

[Developpez.com] Open source : la fondation Linux et le FSFE annoncent de nouvelles ressources
Par Malick Seck, le mardi 2 mai 2017. Extrait :

« Aujourd’hui, force est de constater qu’il existe une multitude de licences qui régissent l’utilisation des différentes ressources mises à la disposition de la communauté, notamment comment les utilisateurs doivent les utiliser. Cela dit, il devient très facile pour les nouveaux arrivants dans le monde du Libre et de l’open source de se perdre quant à la façon d’utiliser soit un document, soit un logiciel, etc., librement mis à leur disposition. »

Et aussi :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Enlightenment Foundation Libraries 1.19

8 mai, 2017 - 21:07

Les Enlightenment Foundation Libraries (EFL) sont un ensemble de bibliothèques logicielles issues du projet de gestionnaire de fenêtres et d’environnement de bureau Enlightenment.

Après huit mois de développement, les développeurs sont fiers de vous annoncer la sortie de la version 1.19 des EFL le 12 avril 2017. Durant ces 32 semaines, nous avons reçu environ 3 500 commits d’une centaine d’auteurs.

NdM. : la dépêche est principalement une traduction des notes de version.

Quoi de neuf ?

Les EFL 1.19 font suite aux EFL 1.18 (parues le 16 août 2016), qui ont été développées pendant six mois, avec des changements importants. Outre les nombreuses erreurs corrigées, voici donc un aperçu des principaux changements de ces deux sorties.

EFL 1.18 Fusion des bibliothèques

Le plus gros changement d’un point de vue des utilisateurs est la fusion des bibliothèques liées aux EFL, incluant : Elementary (bibliothèque de widgets), le chargeur générique d’Evas (incluant des chargeurs pour PDF, PostScript, documents — via LibreOffice —, etc.) et les lecteurs vidéo de la bibliothèque Emotion. C’est la raison du temps de développement plus long qu’habituellement de cette version.

Nouvelles API

Un nouvel ensemble d’interfaces de programmation (API), qui sera la base des EFL 2.0, est effectué via les bibliothèques Eo et Eolian. Eo est un système d’objets et utilise des fichiers abstraits pour générer des fichiers C, ainsi que des liaisons (bindings) pour d’autres langages (Python, C++, JavaScript pour l’instant). Néanmoins, ce travail n’est pas complètement fini.

Elementary

Pour cette sortie, des corrections d’erreurs et des améliorations ont été faites pour Elementary : recherche en temps réel des noms de fichiers dans les entrées de texte du sélecteur de fichiers, animations du widget de défilement, éditeur de couleurs. De nouveaux widgets sont apparus : elm_code, très utile pour éditer du code dans les EDI (voir l’application EDI plus bas), le widget nstate qui factorise du code (comme celui du widget check, entre autres).

Wayland, DRM et Entrées

La nouvelle bibliothèque Elput pour la gestion des entrées, est basée sur la bibliothèque libinput. Elput est pour l’instant utilisée par l’infrastructure Wayland. La prise en charge de Wayland se base sur la version 3 du protocole, gère le glisser‐déposer ainsi que la prise en charge du multi‐couche. Ecore_Drm2 est une réécriture de Ecore_Drm. Enlightenment utilise ces deux bibliothèques. Enfin, une extension a été écrite pour permettre aux applications écrites en EFL de survivre à un redémarrage du compositeur.

Eo et Eolian

De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à ces deux bibliothèques. Entre autres, Eolian prend en charge les tableaux statiques, les chaînes de caractères partagées (les stringshare, type dans Eina) et les événements ; des changements de syntaxe dans Eo sont apparus, mais une stabilisation d’Eo est en cours.

EFL

Les EFL contiennent une bibliothèque nommée Efl. Elle prend en charge un système de chemin virtuel, comme ~/fichier.jpg. Dans le futur, les adresses URL comme https://example.com/fichier.jpg seront également prises en charge.

Thème des icônes FDO

Un thème d’icônes conforme aux spécifications de FreeDesktop.org a été implémenté.

Ewebkit

En même temps que cette sortie, l’équipe derrière Ewebkit a sorti la version 1.18 de cette bibliothèque utilisant Webkit pour le rendu de pages HTML. Voir le fichier NEWS pour des détails et le site pour des instructions sur sa compilation.

Portabilité (Windows, macOS, OpenBSD)

Le copier‐coller et la prise en charge des curseurs de souris X11 ont été ajoutés dans le portage pour Windows. Le portage pour macOS est considéré comme stable après de nombreuses corrections d’erreurs. Enfin les fils d’exécution et sémaphores ont été améliorés sous OpenBSD.

EFL 1.19 Retrait du support XCB

La prise en charge de XCB a été retirée de l’infrastructure X11 dans Evas et Ecore_X.

Prise en charge du multi‐seat

Un code implémentant le multi‐seat (configuration d’un ordinateur pouvant gérer plusieurs utilisateurs en même temps) a été commencé.

DRM et Input

La prise en charge de libinput dans Elput permet d’avoir le tapoter‐glisser (tap‐and‐drag), drag‐log et dwt pour les pavés tactiles. La prise en charge du shell XDG v6 a été ajouté et Ecore_Drm2 permet de récupérer le résolution, la rotation et le gamma des moniteurs.

Eolian

La documentation a été ajoutée dans les fichiers .eo et est extraite grâce à Eolian.

Applications

Plusieurs applications ont été écrites avec les EFL. Certaines ont déjà été mentionnées dans des dépêches. En voici une liste non exhaustive :

  • Enlightenment, évidemment ;
  • Terminology (terminal avec support multimédia) ;
  • Edi (environnement de développement intégré) ;
  • Rage (lecteur de vidéos) ;
  • Ephoto (gestionnaire de photos) ;
  • Enventor et Eflete, création et édition de thèmes ;
  • Express (client IRC en cours de développement) ;
  • Entrance (gestionnaire de connexion).

Voir le wiki et sur github pour d'autres applications

Statistiques
  • nombre de commits dans 1,19 : 3 475 ;
  • nombre de commits dans 1,18 : 3 364 ;
  • nombre d’auteurs dans 1,19 : 98 ;
  • nombre d’auteurs dans 1,18 : 105 ;
  • 2 491 fichiers changés, 207 951 insertions, 151 443 suppressions dans 1,19 ;
  • 5 072 fichiers changés, 1 149 591 insertions, 87 002 suppressions dans 1,18.
Téléchargement

Voir le site d’Enlightenment.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires