Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 17 heures 51 min

FreeBSD 10.3

4 avril, 2016 - 13:44

Après un cycle de bêta démarré le 5 février 2016, suivi d'un cycle de RC à partir du 5 mars 2016, FreeBSD 10.3 est disponible depuis le 29 mars. Il s'agit de la troisième mise à jour mineure de FreeBSD 10-STABLE.

Cette version n'apporte pas de changement majeur, mais corrige quelques problèmes de sécurité dans les logiciels inclus avec la distribution. Une sélection des nouveautés se trouve en deuxième partie de dépêche.

Améliorations
  • l'émulation de terminal a été ajoutée au chargeur de démarrage EFI ;
  • la variable sysctl kern.vt.bell_enable permet de changer l'état de la sonnerie du terminal vt ;
  • le script rc.d/netwait a été mis à jour afin d'attendre les interfaces réseau attachées plus tard dans le processus de démarrage, comme les interfaces réseau USB ;
  • l'installeur bsdinstall(8) sait désormais gérer le démarrage sur du ZFS pour les systèmes EFI ;
  • le code du cache l2arc de ZFS a été mis à jour afin de prendre en compte le paramètre ashift lors de la collecte des buffers à écrire sur le périphérique l2arc ;
  • l'outil ar dispose d'une nouvelle option -D permettant de prévenir la modification des temps de modification, uid, gid ou mode sur les fichiers, ce qui permet de créer des archives reproductibles ;
  • la commande cp dispose d'une nouvelle option -s créant un lien symbolique vers la source ;
  • mkimg sait gérer les systèmes de fichiers NTFS, que ce soit avec une table de partitions MBR ou GPT ;
  • un nouvel utilitaire nommé timeout(1) a été ajouté (compatible et inspiré de l'utilitaire du même nom fourni par les coreutils) ;
  • un nouveau mécanisme nommé "reroot" fait son apparition, et permet de redémarrer uniquement le userland (sans redémarrer la machine ni le kernel) ;
  • ifconfig peut désormais afficher via -v les données SFP/SFP+ ;
  • le chargeur de démarrage supporte désormais nativement les environnements de démarrage ZFS que ce soit en mode BIOS ou en UEFI (ce qui permet de choisir le snapshot ZFS sur lequel redémarrer le système) ;
  • l'utilitaire pkill permet désormais d'indiquer le nom d'une jail avec l'option -j, et non plus uniquement un ID de jail ;
  • la bibliothèque de résolution recharge le fichier /etc/resolv.conf si la date de modification du fichier a changé ;
  • la couche de compatibilité Linux peut désormais exécuter des binaires Linux 64 bits.
Correctifs
  • un kernel panic a été corrigé lors de l'utilisation rapide de ifconfig create/destroy sur des interfaces de type epair ;
  • un autre kernel panic a été corrigé sur les interfaces lagg ;
  • Packet Filter pouvait parfois journaliser des paquets non marqués comme tels, ce n'est plus le cas ;
  • ctladm ne retourne plus de valeur différente de zéro si tout s'est bien passé ;
  • un bug dans l'outil mkimg a été corrigé, permettant de faire fonctionner les images VHD avec qemu ;
  • netstat ne divise plus le nombre de paquets par 1024 mais par 1000 ;
  • l'appel système kqueue a été amélioré afin de pouvoir gérer des fichiers de plus de 2Gb.
Matériel
  • le pilote xen dispose désormais de la fonctionnalité blkif (segments d'entrées/sorties indirectes) ;
  • la partie haute disponibilité du pilote ctl, gérant notamment les cibles iSCSI ou les supports physiques SCSI a été réécrite ;
  • les anciens pilotes ata ont été supprimés en faveur de nouveaux pilotes ;
  • le pilote ctl sait maintenant gérer les CD-ROM ;
  • le pilote pms a été supprimé du noyau GENERIC ;
  • un nouvel outil nommé sesutil(8) fait son apparition, pour gérer les enclosures SCSI (ses(4)) permettant d'afficher la cartographie SES mais aussi passer des commandes (pour le moment juste la gestion de LED de localisation et/ou de fautes des disques).
Comment mettre à jour

Pour mettre à jour votre version de FreeBSD depuis les paquets binaires, effectuez la manipulation suivante:

freebsd-update -r 10.3-RELEASE upgrade freebsd-update install reboot freebsd-update install pkg-static upgrade

Quelques précautions malgré tout :

  • si vous utilisez les ports, remplacez la commande pkg upgrade par la commande portmaster -Raf ;
  • si vous utilisez poudriere, pensez à créer une nouvelle jail en FreeBSD 10.3, à reconstruire tous les ports et enfin à relier votre machine à ce nouveau dépôt.
Contributeurs

Cette nouvelle version a pu être peaufinée grâce au soutien de nombreux contributeurs mais également de quelques entités qu'il est important de citer, parmi lesquelles:

  • La fondation FreeBSD ;
  • ClusterHQ ;
  • Dell, Inc ;
  • Gandi.net ;
  • iXsystems ;
  • Limelight Networks ;
  • Intel Corporation ;
  • Multiplay ;
  • Netgate ;
  • ScaleEngine, Inc ;
  • Yandex LLC.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires