Syndiquer le contenu
Mis à jour : il y a 12 heures 19 min

OCS Inventory Serveur 2.4 est publié

25 janvier, 2018 - 15:19

L’équipe OCS Inventory est heureuse d’annoncer que son serveur version 2.4 est disponible.

Qu’est‐ce qu’OCS Inventory ?

Open Computers and Software Inventory est une solution de gestion technique de parc informatique. Depuis 2001, OCS Inventory cherche à rendre l’inventaire matériel et logiciel des ordinateurs plus performant. OCS Inventory interroge ses agents pour connaître la composition logicielle et matérielle de chaque machine, chaque serveur. OCS Inventory interroge aussi le réseau pour y découvrir les éléments actifs ne pouvant recevoir d’agent.

Vous pouvez la télécharger sur le lien suivant : OCS Inventory Serveur 2.4

Nouveautés

Cette version apporte trois améliorations majeures :

  • une nouvelle API REST a été créée et permet de récupérer toutes les informations sans interroger directement la base de données, cette méthode sera à privilégier lors des connexions aux outils tiers ; une documentation sera bientôt disponible sur la façon d’utiliser cette nouvelle API ;
  • notre système de recherche « datatable » a été grandement amélioré en ajoutant la recherche par colonne ; notre recherche prédictive peut maintenant être utilisée pour rechercher uniquement sur des colonnes spécifiques, cela vous aidera à lancer des recherches complexes, sans utiliser la recherche multicritères ;
  • notre système de déploiement a été amélioré pour l’infrastructure de redistribution ; vous pouvez maintenant affecter des paquets de redistribution aux machines à partir d’un groupe dynamique et de groupes statiques, cela aidera les personnes qui utilisent la redistribution à améliorer leurs workflows de déploiement.
Corrections

De plus, plusieurs optimisations et améliorations ont été ajoutées pour le confort des utilisateurs :

  • retouche complète de l’ancien sélecteur de date et heure ;
  • ajout de la fonctionnalité Afficher / Masquer la colonne pour la recherche de logiciels ;
  • les onglets de détail de la machine suivront maintenant la page et empêcheront l’utilisateur de faire défiler vers le haut pour changer d’onglet ;
  • amélioration de la visibilité des informations « datatable » ;
  • amélioration de la visibilité des données d’administration pour les profils en lecture seule ;
  • optimisation des workflows d’inventaire des machines en ajoutant un onglet réseau sur les ordinateurs ;
  • amélioration de la gestion des statistiques ;
  • mises à jour du nombre d’entrées par tableau d’affichage.

Quelques changements divers ont également été faits sur l’interface :

  • ajout de la gestion TLS/SSL pour le moteur du greffon ;
  • amélioration de l’exportation au format CSV ;
  • amélioration de la fonction WoL ;
  • amélioration de la méthode de détection d’installation ;
  • correction de bogues mineurs.

Enfin, certaines langues ont été mises à jour par nos contributeurs :

  • français ;
  • anglais ;
  • portugais (et sa variante brésilienne) ;
  • japonais.
Feuille de route

Un nouveau de service de feuille de route (roadmap) a été mis en place pour le projet afin de permettre de suivre les nouveautés en cours de développement.

Ce service donne également la possibilité aux utilisateurs professionnels du produit de soumettre directement les évolutions souhaitées. Ces demandes sont analysées et ajoutées après validation des développeurs du projet.

Accès à la feuille de route : Roadmap OCS Inventory.

Greffons

De nombreux correctifs et améliorations ont été réalisés sur les greffons déjà existants. De plus, nous accueillons trois nouveaux greffons issus de l’univers VMWare :

  • VMWare VCloud Director ;
  • VMWare VCenter ;
  • Veeam Enterprise Manager.
Empaqueteur pour GNU/Linux

Ce nouvel outil, disponible pour les agents UNIX, génère une archive de l’agent UNIX contenant toutes les dépendances et configurations nécessaires pour un type de distribution donné.

Cela permet de générer un agent autonome (stand alone) pour les environnements restreints où l’installation de dépendances ainsi que l’accès à Internet sont difficiles. Il peut aussi faciliter la vie des administrateurs réseau dans le cas d’un déploiement de masse sur un parc de machines GNU/Linux

Les distributions compatibles et testées sont les suivantes :

  • Debian et dérivés ;
  • Ubuntu et dérivés ;
  • CentOS ;
  • Red Hat ;
  • Fedora.

Pour obtenir plus d’informations concernant le fonctionnement et la configuration : voir le fichier README.md d’OCSInventory-NG (en anglais uniquement).

RPM

Un dépôt de paquets RPM a été créé pour faciliter l’installation et la maintenance d’OCS Inventory sur les plates‐formes Red Hat (RHEL/CentOS et Fedora). La version 2.4 est en cours d’empaquetage et devrait arriver bientôt. Plus de détails sur l’annonce de sortie du paquet RPM pour RHEL, CentOS et Fedora.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

La vidéo pour expliquer le logiciel libre à votre voisin

23 janvier, 2018 - 21:12

Qu’est‐ce que tu GEEKes ?, dont je suis l’un des deux vidéastes, a réalisé cette semaine une vidéo de vulgarisation du logiciel libre.

Cette vidéo a pour objectif pédagogique de faire découvrir le logiciel libre au quidam (à votre voisin, votre maman, vos étudiants, vos collègues, etc.).

À propos de QTG ?

Oui, parce qu’expliquer à notre voisin, des fois, ce n’est pas évident. Pas la motivation, pas la foi, pas l’énergie, pas le temps, etc. Alors, on se donne un coup de pouce avec cette vidéo. L’arme secrète à sortir en cas de coup dur.

N’hésitez pas à nous faire des retours sur celle‐ci et à nous proposer d’autres sujets à vulgariser. Ça sera avec plaisir ! Et comme toutes nos autres vidéos, elle est sous Creative Commons BY-SA 4.0 ; donc, profitez‐en.

Qu’est‐ce que tu GEEKes ? (ou QTG ? en abrégé) a un seul objectif : vulgariser l’informatique au grand public curieux avec des réalisations libres de droit et sans publicité. Et pour cela, nous réalisons un ensemble de vidéos, d’articles associés et de projets.

Pourquoi YouTube ?

YouTube permet de :

  • toucher un très grand public ;
  • ne pas additionner systématiquement une publicité à la vidéo ;
  • licencier en Creative Commons.

Et on travaille aussi pour être sur Dailymotion et pour avoir bientôt une instance PeerTube.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meltdown et Spectre, comment savoir si votre noyau est vulnérable ou pas

23 janvier, 2018 - 12:17

Avec toute l’agitation et la parution rapide des correctifs au sujet des failles Meltdown et Spectre, il peut être difficile de savoir si son processeur est affecté et quel est le niveau exact de protection de sa machine.
Afin d’aider les utilisateurs à trouver l’information, le développeur Thomas Gleixner a introduit un nouveau mécanisme qui permet d’avoir une vue unifiée de l’état actuel de son noyau.

Greg Kroah‐Hartman a posté un petit article à ce sujet pour expliquer la commande à lancer :

grep . /sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/*

Cela retourne le statut pour chaque vulnérabilité (Meltdown, Spectre v1 et Spectre v2) :

/sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/meltdown:Mitigation: PTI
/sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/spectre_v1:Vulnerable
/sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/spectre_v2:Vulnerable: Minimal generic ASM retpoline

On voit que, sur le noyau de Greg, la faille Meltdown est comblée (par la fonction de Page Table Isolation). Que la faille Spectre v1 est encore grande ouverte, tandis que la faille Spectre v2 n’est que partiellement corrigée par le mécanisme Retpoline.

Bien entendu, cette commande ne fonctionne que sur les toutes dernières versions du noyau (4.14.14 et rétroportage sur les versions LTS à support étendu). Comme le dit Greg :

« If your kernel does not have that sysfs directory or files, then obviously there is a problem and you need to upgrade your kernel! »

Pour info, avec la dernière mise à jour du noyau effectuée aujourd’hui, voici le résultat de la commande sur mon portable sous Arch Linux :

[patrick@laptop]: ~>$ grep . /sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/* /sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/meltdown:Mitigation: PTI /sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/spectre_v1:Vulnerable /sys/devices/system/cpu/vulnerabilities/spectre_v2:Mitigation: Full generic retpoline Résumé des discussions préexistantes sur le journal concerné

Sur le risque de la faille pour l’utilisateur lambda : les failles sont connues/publiques, des démonstrations existent (voir les vidéos), y compris des attaques via le navigateur et JavaScript (il faut donc aussi avoir un navigateur à jour (en plus du noyau et/ou du microcode pour processeur), et se demander si un greffon bloquant tout ou partie du JavaScript est nécessaire ou pas pour sa propre utilisation). Le débit de fuite de données peut atteindre 500 Ko/s.

Sur le fait que la fonctionnalité soit accessible à tous les utilisateurs de la machine (plutôt qu’uniquement au super‐utilisateur root) : il n’y a plus besoin de tester la faille ou de vérifier la version du noyau pour connaître les vulnérabilités présentes sur la machine. Néanmoins, la version du noyau ou la ligne de commande de lancement du noyau sont disponibles de multiples façons et permettent déjà de savoir si le noyau est vulnérable. Il reste possible d’empêcher ou restreindre l’accès à cette nouvelle fonctionnalité via SELinux par exemple.

On peut aussi noter que les vulnérabilités sont mentionnées par leurs noms de baptême et non leurs numéros standards d’identification des vulnérabilités en informatique (en l’occurrence CVE-2017-5753, CVE-2017-5754 et CVE-2017-5715).

Le journal contient aussi des discussions sur d’autres sujets annexes, comme les préfixes binaires (Go vs Gio), les Retpolines ou la bonne/mauvaise utilisation de grep.

Merci à ceux qui ont participé à ces discussions, par leurs questions ou leurs réponses.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

DoBuKe : une clef USB amorçable orientée données

23 janvier, 2018 - 10:13

DoBuKe est une clef USB amorçable, basée sur Xubuntu, orientée données. Elle contient une grande quantité d’outils utiles au la récupération (scraping), au nettoyage et à l’enrichissement de données, à la datavisualisation et à la recherche en sources ouvertes (OSINT).

Ce projet est parti d’un constat de formateur : dans la plupart des lieux où j’enseigne, les machines sont gérées par un administrateur qui voit souvent d’un mauvais œil l’installation de logiciels non prévus à son palier technique.
Parfois, il n’y a aucune machine dédiée à la formation, et les stagiaires viennent alors avec leur machine personnelle. Dans ce cas, le formateur doit gérer une situation complexe, avec un parc hétérogène : système d’exploitation, mais aussi version logicielle. Et travailler avec des machines virtuelles (VM) n’est pas toujours possible.
Enfin, il peut arriver de vouloir traiter un jeu de données en mobilité ou en vacances, depuis une machine qui ne nous appartient pas (le PC de maman ou un cybercafé…) et réinstaller rapidement son environnement de travail peut s’avérer très compliqué et contre‐productif.
C’est là qu’intervient DoBuKe.

Comment est créée DoBuKe

L’idée de base de DoBuKe était de créer une « machine idéale » ex‐abrupto dans une machine virtuelle, puis de la transformer en une clef USB amorçable. Pour cela, on utilise on utilise une distribution Xubuntu à jour (17.10, à la date de rédaction de cette dépêche), sur laquelle on applique un script de téléchargement (script Bash) et d’installation des paquets et des logiciels, puis on exporte cette machine au format ISO, à l’aide de Pinguy Builder.
Pourquoi ce choix ? Tout simplement parce que plusieurs outils présents dans DoBuKe ne sont pas des paquets .deb, mais parfois des exécutables Java ou encore des outils utilisant Node.js et nécessitant une compilation en amont.
Pinguy Builder permet, sous certaines conditions, de transformer votre machine de rêve en ISO prête à amorcer.

La clef est générée à l’aide d’UNetbootin (sous macOS et GNU/Linux) ou LiLi (sous Windows) avec une partition persistante, pour conserver ses données personnelles.
Il est également possible d’utiliser DoBuKe comme base de machine virtuelle dans VirtualBox ou QEMU. Enfin, DoBuKe est installable sur une machine en dur, une option du démarrage permet cette utilisation.

Ça ressemble à quoi, DoBuKe ?


Le public pour lequel est destinée DoBuKe n’est pas forcément un public de geeks ou de férus d’informatique. Il semblait important de garder une esthétique proche de celle d’un Mac ou d’un PC, pour ne pas perdre l’utilisateur en route.
Un dock, des icônes facilement identifiables, un fond d’écran connu… Tout est fait pour rendre l’outil rapide à prendre en main, sans sacrifier à l’esthétique.
L’utilisation de Plank et Compton vient compléter et enjoliver Xfce 4, retenu pour son empreinte légère en mémoire vive.
DoBuKe tourne facilement sur un Core 2 Duo, avec 4 Gio de mémoire vive. Bien sûr, si vous disposez d’une machine plus puissante, c’est encore mieux. Elle est amorçable sur un PC mais également sur un Mac.

Qu’y a‐t‐il sous le capot de DoBuKe ?

Les outils de DoBuke cherchent à couvrir l’essentiel d’un data‐workflow : acquisition (scraping), nettoyage et enrichissement (datacleansing), visualisation (cartographie, schémas), mais aussi post‐production (édition de SVG).

Acquisition

R, Python, et Selenium (geckodriver) pour « scraper » les données. R est livré avec Rstudio, son EDI, mais également ses paquets les plus courants : Tidyverse, lubridate, Rvest, notamment. Pour Python, outre certains paquets préinstallés, on retrouve également mini-conda, un framework permettant d’y installer facilement plein d’autres outils. Enfin, pour extraire des données tabulaires depuis des PDF, Tabula est préinstallé.

Nettoyage et enrichissement des données

À côté de Rstudio, qui se voit doté de ses principaux paquets pour cette tâche et, bien évidemment, Python, on trouve OpenRefine et des greffons très utiles : Vib-bits (tableau croisé dynamique) et jointure de tables et refinestats.
Csvkit et data-tools vous permettront en ligne de commande de manipuler et convertir des fichiers CSV.

Visualisation de données

Qgis et Gephi (et ses greffons) sont évidemment de la partie. Mais DoBuKe intègre également Khartis 2.0, la très belle application de création de cartes de l’atelier de cartographie de Sciences Po. Enfin, Raw, en local, permet de prototyper très rapidement une dataviz sans transmettre de données confidentielles en ligne.

Bases de données

Difficile de faire l’impasse sur les bases de données. DoBuKe ouvre un espace à Apache Drill, qui permet de facilement effectuer des requêtes en SQL sur du NoSQL (du CSV par exemple…), mais également à MySQL Workbench.

Chiffrement et transmission de données

Enfin, et parce qu’on a finalement toujours besoin de transmettre et d’échanger des données, Veracrypt s’occupera à merveille de l’espace de stockage persistant de la clef USB, tandis que Magic-wormhole vous permettra de transférer des fichiers aisément d’une machine à une autre.

Cette liste d’outils n’est pas exhaustive ! On y trouve également LibreOffice et VLC, par exemple. Il reste un petit gigaoctet d’espace disque sur DoBuKe et cette liste va encore s’enrichir, au gré des besoins, des trouvailles et des suggestions.

Vous voulez aider DoBuKe ? C’est possible !

DoBuKe est empaquetée sur mon temps libre et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’y connais pas grand’chose, en création d’outils ! Le script Bash qui installe les paquets est totalement séquentiel et n’est absolument pas optimisé : on pourrait sans doute paralléliser par exemple l’installation des fichiers .deb et la compilation des fichiers .npm. Le paramétrage de Xfce en ligne de commande peut lui aussi être largement amélioré…

Le site Internet est très moche, pas bilingue, alors même que DoBuke pourrait largement être utilisée à l’étranger, et intéressera sans doute des « datajournalistes » ailleurs qu’en francophonie.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l’April pour la semaine 3 de l’année 2018

23 janvier, 2018 - 01:23

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Le Huffington Post] Voici ce qui peut permettre à l’Europe de faire mieux que les GAFA
Par Michel Lévy‐Provençal, le mercredi 17 janvier 2018. Extrait :

« Il est possible d’attaquer leur modèle en proposant un nouveau système dans lequel les utilisateurs sont propriétaires de leurs données et bénéficient de la valeur créée. »

[La Presse] Dix ans pour rattraper le retard informatique de la Ville
Par Pierre‐André Normandin, le mardi 16 janvier 2018. Extrait :

« Utilisant encore des logiciels datant des années 70, la Ville de Montréal évalue qu’il lui faudra 10 ans pour rattraper son retard en informatique. »

[Numerama] Reporty : l’application sécuritaire de la ville de Nice contient des mouchards
Par Corentin Durand, le mardi 16 janvier 2018. Extrait :

« Présentée par Christian Estrosi, Reporty est une application de la Ville de Nice. En test pendant deux mois, Reporty permet aux habitants de filmer des actes d’incivilité. Mais selon deux associations, l’application cache des mouchards et collecte des données sur ses utilisateurs. »

Et aussi :

[FIGARO] Pourquoi faire de la neutralité du Net un droit fondamental ?
Par Pauline Verge, le lundi 15 janvier 2018. Extrait :

« La proposition du président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, d’inscrire la neutralité du Net dans la Constitution a fait l’objet d’un groupe de travail. Pour son rapporteur, la députée Paula Forteza, il ne s’agit pas seulement d’une mesure symbolique. »

[LeMagIT] Barcelone veut son poste de travail Open Source
Par Cyrille Chausson, le lundi 15 janvier 2018. Extrait :

« La municipalité Catalane souhaite remplacer les applications Windows de bureautique et de messagerie par des alternatives Open Source et prévoit de troquer Windows pour Ubuntu. L’Open Source prend place au cœur du plan numérique de la ville qui promet la réutilisation des développements. »

Et aussi :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Le FOSS4G-fr aura lieu en mai 2018, serez‐vous sponsor, conférencier ou les deux ?

22 janvier, 2018 - 10:49

L’OSGeo-fr organise le prochain FOSS4G-fr du 15 au 17 mai 2018, à l’École Nationale des Sciences Géographiques, Marne‐la‐Vallée - Paris.

Opportunité unique de rencontres, cet événement s’adresse à tous les acteurs de l’écosystème géospatial open source francophone : décideurs, utilisateurs, développeurs.

Cette troisième édition se déroulera sur trois jours : deux jours de conférences précédés d’une journée d’ateliers, sur des thématiques volontairement larges et inspirantes !

À ce stade, vous pouvez d’ores et déjà :

L’ensemble des informations est sur le site foss4g.osgeo.fr.

Nous comptons sur vous !

En vous remerciant,

L’équipe organisatrice, @FOSS4GFR

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Boîte à outils pour GitLab CI

21 janvier, 2018 - 20:04

Le projet que je vais développer ici est une boîte à outils pour Gitlab CI publié sous licence GNU GPL v3, dont la fonction principale est d’exécuter les tâches GitLab manuellement, individuellement et simplement sur votre station de développement. J’ai commencé son développement début 2017 dans le cadre de ma mission chez ERCOM et, à ce jour, il a atteint un bon stade de maturité. Il est désormais utilisé par deux équipes sur au moins une dizaine de projets.
GitLab (Community Edition) est un logiciel libre, sous licence MIT. Il s’agit d’une forge logicielle équivalente à GitHub et la partie mentionnée, GitLab CI, est une fonctionnalité d’intégration continue équivalente au service Travis CI

Sommaire citbx4gitlab : boîte à outils pour GitLab CI

Cette boîte à outils apporte principalement :

  • fonction de base : exécuter les tâches GitLab manuellement et individuellement sur votre station de développement en dehors d’un exécuteur de tâches GitLab (outil gitlab-runner) sans avoir à valider un enregistrement et pousser une branche sur le serveur GitLab ce qui lancera un pipeline complet ;
  • fonction avancée : définir des scripts avancés qui peuvent être exécutés de la même manière sur l’exécuteur GitLab et la station de travail standard.
Le projet

Exemple d’intégration de la boîte à outils dans une arborescence de projet :

├── .gitlab-ci.yml ├── tools │ └── gitlab-ci │ ├── 3rdparty │ │ └── bashopts.sh │ ├── citbx.properties │ ├── env-setup │ │ ├── common.sh │ │ ├── gentoo.sh │ │ └── ubuntu.sh │ ├── modules │ │ ├── ccache.sh │ │ ├── dockerimg.sh │ │ └── example.sh │ ├── run -> run.sh │ ├── run.d │ │ └── job-advanced.sh │ └── run.sh

Liste des éléments essentiels :

  • .gitlab-ci.yml : définition du pipeline de tâches GitLab ;
  • run.sh: script de lancement de tâche GitLab CI exécuté indirectement via la commande ci-toolbox ;
  • bashopts.sh : dépendance externe nécessaire pour la boîte à outils.

Liste des éléments recommandés :

  • env-setup : dossier contenant les routines d’installation de l’environnement pour faire tourner la boîte à outils ;
  • citbx.properties : propriétés de la boîte à outils propre au projet cible.

Liste des éléments pour une utilisation avancée :

  • run.d : dossier contenant les fonctions spécifiques à certaines tâches ;
  • modules : dossier contenant les modules.
Cas d’utilisation : tâche de pipeline GitLab standard

Le schéma suivant décrit l’exécution d’une tâche standard appelée « J » dans un pipeline Gitlab CI :

Dans ce cas, il serait intéressant d’exécuter une tâche spécifique comme J dans son environnement approprié sur votre poste de travail local, sans avoir à valider un enregistrement (git commit) ni avoir à pousser votre dépôt (git push).

Le but est d’avoir exactement le même environnement de construction sur l’exécuteur de tâche GitLab et votre poste de travail local.

Exécuter une tâche spécifique localement Première solution : utiliser l’outil gitlab-runner

Pour utiliser cette solution, vous devrez :

  • installer l’outil gitlab-runner sur le poste de travail ;
  • et le lancer de la manière suivante : gitlab-runner exec <type d‘exécuteur> <nom de la tâche>.

Vous devrez :

  • valider tous les changements locaux dans des enregistrements Git ;
  • ajouter des options supplémentaires à gitlab-runner du type --docker-image avec le nom de l’image appropriée.
L'autre solution : la commande ci-toolbox

Cette boîte à outils est capable de le faire :

  • démarrer une tâche de type script ou docker avec les paramètres appropriés (image, etc.) ;
  • lancer une tâche du pipeline localement sans avoir à valider un enregistrement (git commit).

Fonctions additionnelles pour une utilisation avancée :

  • ajouter des paramètres et des actions spécifiques au poste de travail ;
  • ajouter la possibilité d’exécuter une invite de commande dans l’environnement Docker approprié ;
  • diviser les différentes tâches du pipeline de façon modulaire.

Utilisation :

  • ci-toolbox <commande> [arguments…], depuis n’importe quel endroit dans l’arborescence du projet ;
  • ou bien : chemin/du/run.sh <commande> [arguments…].

L’outil ci-toolbox est installé dans le système durant la phase de paramétrage path/to/run.sh setup et ajoute les fonctionnalités suivantes :

  • cet outil peut être exécuté n’importe où dans l’arborescence du projet contenant le script run.sh ;
  • cet outil est comme un raccourci pour trouver et exécuter le script run.sh sans avoir à spécifier le chemin absolu ou relatif ;
  • cet outil permet d’ajouter la prise en charge de l’auto‐complétion Bash sur le nom des tâches du pipeline GitLab et des options associées.

Les limites connues de la boîte à outils : elle n’est applicable uniquement que pour les types d’exécuteur de tâche GitLab docker et shell.

Écrire une tâche ou un module en utilisant la boîte à outils

En plus de pouvoir lancer une tâche du pipeline (comme la tâche job-minimal), vous pouvez utiliser la boîte à outils pour écrire les scripts de celle‐ci avec une structure modulaire, comme c’est le cas pour la tâche d’exemple job-advanced.

Écrire une tâche

Les routines spécifiques à la tâche en question doivent être écrites dans un script qui porte le nom de cette dernière dans le dossier : run.d/<nom de la tâche>.sh.

Ce job peut faire appel à différents modules utilisant : citbx_use "<nom du module>".

Le job peut définir les routines suivantes — uniquement applicables à un poste de travail local :

  • job_define() : cette fonction peut être utilisée pour définir des options pour le cas d’utilisation sur un poste de travail ;
  • job_setup() : cette fonction peut être utilisée pour effectuer une action avant de configurer et démarrer l’environnement de la tâche (docker run).

La tâche peut définir les routines suivantes - applicables à tous les environnements :

  • job_main() : la fonction principale de la tâche qui contient la charge utile ;
  • job_after() : cette fonction peut être utilisée pour effectuer une action après l’exécution de la fonction job_main et est appelée dans tous les cas (succès ou erreur) ; elle est appelée avec le code de retour du processus comme premier argument (0 en cas de succès).

Exemple de script de tâche : tools/gitlab-ci/run.d/job-advanced.sh.

Écriture d’un module

Le module doit être défini dans modules/<nom de mon module>.sh.

Ce module peut utiliser d’autres modules à l’aide de citbx_use "<mon autre module>".

Le module peut définir les routines suivantes — uniquement applicables à un poste de travail local :

  • citbx_module_<nom de mon module>_define() : cette fonction peut être utilisée pour définir des options pour le cas d’utilisation sur un poste de travail ;
  • citbx_module_<nom de mon module>_setup() : cette fonction peut être utilisée pour effectuer une action avant de configurer et démarrer l’environnement de la tâche (docker run).

Le job peut définir les routines suivantes — applicables à tous les environnements :

  • citbx_module_<nom de mon module>_before() : cette fonction peut être utilisée pour effectuer une action avant l’exécution du job principal ;
  • citbx_module_<nom de mon module>_after() : cette fonction peut être utilisée pour effectuer une action après l’exécution du job principal et est appelée dans tous les cas (succès ou erreur) ; elle est appelée avec le code de retour du processus comme premier argument (0 en cas de succès).

Exemple de script de module : tools/gitlab-ci/modules/example.sh.

Liste des fonctions utiles
  • citbx_run_ext_job <nom de la tâche> : exécuter une autre tâche ;
  • citbx_job_list [prefix] : obtenir la liste des tâches (en option : avec le préfixe spécifié) ;
  • citbx_use <nom du module> : charger un module ;
  • print_critical <message> : affichage d’un message d’erreur et sortie (code de sortie : 1) ;
  • print_error <message> : affichage un message d’erreur ;
  • print_warning <message> : affichage un message d’avertissement .
  • print_note <message> : affichage un message de note ;
  • print_info <message> : affichage un message d’information.
Exemples de tâches job-minimal

Exemple de tâche minimaliste.

Définition de la tâche :

image: ubuntu:16.04 job-minimal: stage: all-in-one script: - echo "Bonjour monde !" after_script: - echo "job ${CI_JOB_NAME} end"

Exécution de la tâche :

job-with-before-after-script

Exemple de définition de tâche avec les propriétés before_script et after_script :

Définition de la tâche :

after_script: - echo "job ${CI_JOB_NAME} end" job-with-before-after-script: stage: all-in-one before_script: - echo "exécuté avant" script: - echo "script" "sur plusieurs" - echo "lignes" - cat <<< $(echo 'salut !') after_script: - echo "exécuté après" job-advanced

Exemple de définition d’un job (fichier tools/gitlab-ci/run.d/job-advanced.sh) avec options, arguments, traitements supplémentaires et utilisation de modules externes (fichier tools/gitlab-ci/modules/example.sh).

Définition de la tâche :

job-advanced: image: ubuntu:16.04 stage: all-in-one variables: JOBADVAR: "${CI_JOB_NAME} JOBADVAR value" script: - echo ${GLOBALJOBVAR} - echo ${JOBADVAR} - tools/gitlab-ci/run.sh after_script: - echo "job ${CI_JOB_NAME} end"

Exécution de la tâche :

job-test-services-mysql

Exemple de définition de tâche avec un service MySQL.

Définition de la tâche :

job-test-services-mysql: stage: build variables: MYSQL_DATABASE: test MYSQL_ROOT_PASSWORD: password CITBX_WAIT_FOR_SERVICE_START: 10 image: mysql services: - mysql tags: - test script: - mysql -h mysql -u root -ppassword test -e 'SHOW VARIABLES LIKE "%version%";' job-test-services-postgres

Exemple de définition de tâche avec un service PostgreSQL.

Définition de la tâche :

job-test-services-postgres: stage: build variables: CITBX_WAIT_FOR_SERVICE_START: 10 image: postgres:9.4 services: - name: postgres:9.4 alias: db-postgres entrypoint: ["docker-entrypoint.sh"] command: ["postgres"] tags: - test script: - psql -h db-postgres -U postgres -c 'select version();'Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Toulouse Hacking Convention : 9 mars 2018

21 janvier, 2018 - 20:00

Le 9 mars 2018, l’ENSEEIHT de Toulouse accueillera la seconde édition de la Toulouse Hacking Convention.

Il s’agit d’une journée de conférences tournant autour de la sécurité, suivie par une soirée/nuit de capture du drapeau (Capture The Flag ou CtF) constituée d’épreuves dans de multiples domaines (cryptographie, ingénierie inverse, exploitation de vulnérabilités, failles Web…). Le tout dans une ambiance conviviale et avec des membres de la communauté du Libre. :)

Il s’agit de la seconde édition, la première ayant été un franc succès puisque nous avons accueilli autour de 150 participants aux conférences, et 80 participants au CTF.

Les conférences de l’année dernière allaient de la rétro‐ingénierie de puces en regardant leurs transistors, à la désobfuscation automatique de code, en passant par un jeu de rôle de sensibilisation à la sécurité informatique. Les vidéos sont d’ailleurs disponibles sur YouTube.

Inscrivez‐vous rapidement, les inscriptions vont fermer d’ici peu !

Le programme de cette année n’est, à ce jour, pas finalisé ; mais il sera annoncé sous peu. Vous pouvez déjà trouver une première version sur le site.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 4 de l’année 2018

21 janvier, 2018 - 19:12

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 50 événements (0 en Belgique, 45 en France, 0 au Luxembourg, 4 au Québec, 1 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux Ubuntu et Logiciels Libres - Le lundi 22 janvier 2018 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Les Section GNU/Linux ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les lundis de 10h00 à 12h00, sauf vacances et fériés.

[FR Lyon] Rencontre wikimédienne - Le lundi 22 janvier 2018 de 18h30 à 21h00.

Rencontre mensuelle de la cabale de la quenelle (groupe wikimédien lyonnais).

Discussion des projets et collaborations en cours ou à venir autour d’une bière.

Venez nombreux.

[FR Villeurbanne] Lundi 3.0 | "informatique ou libertés", conférence gesticulée par Lunar - Le lundi 22 janvier 2018 de 18h30 à 22h00.

**Travailler, s’informer, jouer, vivre ses amitiés, se soigner, consommer ou se révolter… Quel contrôle avons-nous sur ces ordinateurs devenus omniprésents À qui facilitent-ils vraiment la vie
**L'apparente complexité technique cache des enjeux politiques. Lunar partage dans sa conférence vingt ans d’expérience technique et militante pour nous aider à y voir clair et à nous organiser.

La conférence sera suivie d'un atelier, mardi 23 janvier à 19h, au CCO. Un moment pour penser et pratiquer ensemble une plus juste place de l'informatique dans nos vies…

Qu'est-ce qu'une conférence gesticulée
Une conférence gesticulée, c'est un outil d’éducation populaire (mi-spectacle, mi-conférence) qui mêle autobiographie, analyses et théories. Un mélange de choses vécues, comprises ou apprises pour transmettre des savoirs politiques.

À propos des Lundis 3.0 de l'hackelier mobile du CCO
Les 3èmes lundis de chaque mois, curieu.x.ses et bricoleu.r.se.s se donnent rendez-vous pour un moment d’expérimentation et de réflexion collective sur les enjeux du numérique.
Les Lundis 3.0 s'inscrivent dans un dispositif plus large, l'hackelier mobile du CCO, un espace ouvert pour un numérique ludique, pratique et éthique, pour une informatique créative, poétique et citoyenne.

Plus d'informations, sur la toile
La page de présentation de la conférence gesticulée "informatique ou libertés" : https://informatique-ou-libertes.fr
Le site web du CCO http://www.cco-villeurbanne.org (avec, bientôt, une page et des outils sur https://hackelier.mobi)

[FR Lyon] [inscription obligatoire] TupperRust - Le lundi 22 janvier 2018 de 19h00 à 22h00.

Bonjour à tou•te•s et meilleurs vœux pour l'année 2018

Pour cette session, nous vous proposons une session de Randori. Pour citer Wikipedia, son fonctionnement consiste en

Des paires tournant de façon régulière (de cinq à dix minutes) codent au tableau le problème.
L'assistance peut interrompre en cas de problème de compréhension.

Le sujet sera dévoilé au moment de la soirée.

Intéressé•e Merci de vous inscrire avant la veille de l'évènement à cette adresse (pour des raisons d'organisation demandée par notre hôte) :
https://framaforms.org/inscription-obligatoire-tupperrust-de-janvier-2018-a-lens-lyon-1515789658

Remercions challeureusement l'ENS et l'ALIENS pour leur accueil de cet évènement

En espérant vous y voir nombreu•x•ses

[FR Lyon] Bidouilles et découvertes - Le lundi 22 janvier 2018 de 19h30 à 21h30.

Atelier de partage de connaissances et d'entre-aide entre utilisateurs de logiciels libres.

L'ALDIL et des associations partenaires proposent des rendez-vous réguliers à la MJC de Monchat pour permettre à des utilisateurs de logiciels de se rencontrer.

L'occasion de découvrir et s'entraider sur différents outils informatiques libres, entre utilisateurs débutants et plus avertis.

Le moment idéal pour s'initier et libérer votre ordinateur en installant un système GNU/Linux. Des conseils, de l'assistance et un suivi pour le dépannage.
Menu du jour selon arrivages et pas de thème précis. Au gré des envies et demandes des participants…

Tout public - Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

De 19h30 à 21h30 dans l'espace EPN de la MJC de Montchat.

[FR Quimper] Permanence Linux Quimper - Le mardi 23 janvier 2018 de 17h00 à 18h00.

Tous les mardis de 17h à 18h, Linux Quimper vous donne rendez-vous au Centre social des Abeilles, 4 rue Sergent Le Flao à Quimper (entrée libre et gratuite).

Curieux, déjà utilisateur, expert, vous êtes les bienvenu-e-s pour un dépannage, une installation, un conseil, une aide, discuter, échanger, etc… sur Linux et les logiciels libres.

N'hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation ou un dépannage de Linux ou avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…).

Pour les ordinateurs fixes, apportez uniquement votre Unité Centrale, nous avons écrans, claviers, souris.

Pour une installation d'une distribution GNU/Linux de votre choix sur votre ordinateur, pensez à

  • Sauvegarder vos données personnelles
  • Libérer de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmenter Windows si vous voulez le conserver.

Renseignements 07 68 59 17 32

[FR Valence] Monnaies libres, Install party - Le mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Venez avec votre PC pour cette "install party”. Vous découvrirez et installerez Duniter, Sakia et Cesium et repartirez avec votre portefeuille de monnaies libres

Au programme

Explication de la Théorie Relative de la Monnaie de Stéphane Laborde.

Présentation des Blockchain et du projet Duniter

Présentation des logiciels disponibles pour utiliser la première monnaie libre G1

Ouverture de compte en direct pour les nouveaux (amenez votre PC portable)

Certification de votre compte par les personnes présentes (rappel il faut avoir suivi une présentation et être certifié par 5 personnes déjà membres pour recevoir le Dividende Universel)

Venez à plusieurs…

Pour les personnes habitant dans des villes éloignées, nous les invitons à venir à plusieurs à cette réunion, afin d'être à même d'organiser ultérieurement une réunion dans leur ville,réunion à laquelle nous pourrions nous joindre, afin de consolider le groupe et d'assurer son autonomie.

…et avec des amis.

Ceux qui n'ont pas encore de compte, ouvrent leur compte pour recevoir le Dividende Universel, selon les règles de la TRM.

Définition

“Une monnaie libre est une monnaie cocréée par tous ses utilisateurs à intervalles réguliers, et la quantité de monnaie cocréée à chaque intervalle croît selon un taux annuel fixe de l’ordre de ln(ev/2)/(ev/2), ou ev représente l’espérance de vie de la communauté formée par les utilisateurs de cette monnaie.”

Pour aller plus loin

Présentation vidéo des monnaies libres en 30min  https://www.youtube.com/watch?v=tnHImU81odg

La TRM en couleur http://cuckooland.free.fr/LaTrmEnCouleur.html

La TRM pour les enfants http://cuckooland.free.fr/LaTrmPourLesEnfants.html

Et pour les plus rigoureux, la théorie mathématique d’origine trm.creationmonetaire.info

“Cette conférence est réservée aux membres ayant déjà suivi une conférence sur la Théorie Relative de la Monnaie ou ayant pratiqué Géconomicus”.

[FR Montpellier] Wikipermanence à Montpellier (Pierresvives) - Le mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Suite au succès rencontré lors de notre Wikipermanence de Richter et aux différentes manifestations organisées sur le thème « femmes et féminisme », pour la rentrée de janvier 2018, nous vous proposons une nouvelle Wikipermanence aux Archives Départementales de l’Hérault, chaque 4e mardi du mois à Pierresvives, salle de lecture des Archives, de 18h00 à 21h00, un atelier sur le thème femmes et féminisme.

Venez participer aux Wikipermanences de Montpellier qui auront lieu aux Archives Départementales de l’Héraults de Pierresvives, le quatrième mardi de chaque mois, de 18h00 à 21h00

  • Mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 21h00
  • Mardi 27 févier 2018 de 18h00 à 21h00
  • Mardi 27 mars 2018 de 18h00 à 21h00
  • Mardi 29 mai 2018 de 18h00 à 21h00
  • Mardi 26 juin 2018 de 18h00 à 21h00

Mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 21h00 (4e mardi de chaque mois, sauf fériés)
Archives Départementales de l’Hérault
Pierresvives - 907, rue du Professeur Blayac, 34080 Montpellier

[FR Cergy] Internet est-il gratuit » - Le mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 20h00.

Depuis quelques décennies, Internet a conquis la moitié de la population mondiale en s’érigeant comme une plateforme mondiale d’échanges sociaux, culturels et économiques. Cette popularisation provoque de profonds bouleversements sociétaux, de sorte qu’il est légitime de parler de Révolution numérique. Révolution qui, comme toujours, entraîne son lot de défis à relever.

Internet est incontestablement devenu un lieu où prospèrent massivement de nouvelles activités économiques, avec pour particularité d’offrir des services qui sont, la plupart du temps, gratuits. Du moins en apparence.

En effet, la lucrativité de ces activités ne réside pas, comme c’est le cas pour une entreprise traditionnelle, dans la production d’un objet ou d’un service et de sa vente, mais dans la récolte massive, puis dans l’utilisation des données personnelles que le client fournit gratuitement à l’entreprise en échange de l’accès à un service.

Cette captation colossale d’informations gérées par des monopoles économiques dans des conditions relativement opaques, souvent qualifiée de Big Data, institue un marché mondial de données personnelles qui n’est pas sans questionner directement certains de nos droits et libertés fondamentaux.

La question de la gratuité d’Internet servira à s’interroger sur le prix que nous payons actuellement pour l’utilisation du web et conduira à présenter des alternatives pour un Internet moins pollué par les publicités, moins intrusif dans notre vie privée et plus démocratique.

Liste des intervenants

[FR Lille] Découverte d'Openstreetmap.org. - Le mardi 23 janvier 2018 de 18h00 à 20h00.

Bonjour à tous,

Ce mardi 23 janvier, la MRES et l'ADAV organisent une formation pour découvrir Openstreetmap.org, le wikipédia de la cartographie.

Cette formation vous permettra de découvrir son fonctionnement, les nombreuses contributions que vous pouvez y apporter et les informations et outils liés que vous pouvez utiliser, à titre personnel et pour vos projets.

A titre d’exemple, les projets cartographiques de l’ADAV issus d’openstreetmap seront présentés.

A la MRES (23 rue gosselet à Lille ) de 18h à 20h.

Contact n.carlier@mres-asso.org ou au 03 20 52 12 02

Bien cordialement,

Mathias

[FR Toulouse] QJELT, repas du Libre Toulousain - Le mardi 23 janvier 2018 de 20h00 à 23h00.

Le groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre.

Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.

Ce Qjelt aura lieu le mardi 23 janvier 2018 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse. C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 19€50.

Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant la veille (dimanche minuit) est nécessaire sur cette page.

Important : Il est demandé de respecter ses engagements si vous vous inscrivez, venez

[QC Montréal] Initiez-vous à la cybersécurité ! - Le mardi 23 janvier 2018 de 17h30 à 20h00.

Faille informatique, cyberattaque, virus, pare-feu… Nous verrons ce qui se cache réellement derrière ces termes et comment se pratique concrètement la sécurité informatique.
À l'issue de cette séance, vous saurez :- les risques auxquels votre système peut être explosé- les principes de base de la sécurité informatique- les notions élémentaires de sécurité côté serveurNous en profiterons également pour trinquer avec vous pour célébrer la nouvelle d'année !
Pour vous inscrire, suivez le lien Meetup.Attention, nos places sont limitées !

[FR Caen] Atelier tableur avec LibreOffice - Le mercredi 24 janvier 2018 de 17h00 à 19h00.

Atelier LibreOffice Calc: venez découvrir les bases du tableur libre de référence

Pré-requis savoir manipuler clavier et souris, et ouvrir le logiciel LibreOffice

Atelier limité à 8 places. Inscriptions en vous rendant au local Artifaille (51 quai de Juillet à Caen), en écrivant à contact@artifaille.fr ou en utilisant le formulaire de contact.

Infos pratiques

Réservé aux adhérents Artifaille{::}****

Tarif 10, gratuit avec une nouvelle adhésion annuelle

*Lieu Maison des Solidarités, 51 Quai de Juillet, à Caen - 07 67 17 96 36
*

Intervenant Victorien

[FR Montpellier] Rencontres des Groupes OpenStreetMap OSM - Le mercredi 24 janvier 2018 de 19h00 à 22h00.

Ces rencontres mensuelles se veulent être des instants conviviaux pour faire un compte-rendu des activités du mois précédent, mais aussi pour présenter les opérations et rendez-vous à venir que proposent les groupes HérOSM et le Collectif des Garrigues. Naturellement, elles sont également ouvertes à tout public.

Si vous avez des propositions n’hésitez pas à compléter la page dédiée.

 Proposition de programme

  • En première partie de soirée, une initiation pour les débutants est prévue
  • Possibilité d’initiation à la contribution pour les débutants qui le désire
  • Préparation du dossier pour le budget de l’Opération Libre
  • Préparation de l’Opération Libre à Jacou
  • Travail sur les voies manquantes sur (enjeu évident de géocodage d’adresses, comme celles fournies par SIRENE ou FANTOIR par exemple
  • Petit topo sur la saisie des noms de rues à partir des données cadastre/fantoir par département
  • Propositions au sujet du calcul d’itinéraire multimodal (auto, vélo, piéton) dans les futures discussions

    • La pratique des cartoparties
    • Faut-il prioriser la cartographie de certains endroits (gares et arrêts de tram, par exemple) ?
  • Contributions libres

 Déroulement de la rencontre

Nous vous présenterons les projets en cours, nous vous vous proposerons de contribuer, faire de la production de données, puis nous passerons à un instant convivial sur la terrasse.
Comme d’habitude, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.
N’oubliez pas vos ordinateurs portables pour la séance de saisie

Le dernier mercredi de chaque mois.

Mercredi 27 septembre 2017 de 19h00 à 22h00
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

Tramway lignes 1, 2 et 4 arrêt Corum
GPS Latitude 43.614186 | Longitude 3.881404
Carte OpenStreetMap

Le dernier mercredi de chaque mois.

[FR Lyon] Atelier Degooglisons - Le mercredi 24 janvier 2018 de 19h00 à 21h00.

Découverte et utilisation de services libres de Framasoft

Le cloud, ensemble de services en ligne, peut vous faciliter la vie au quotidien pour partager des documents, échanger avec vos amis, travailler à plusieurs et bien plus.
Pourtant, l'utilisation des services des géants du web comme Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft (GAFAM) met en danger nos vies numériques.
Face à ces risques menaçant nos vies numériques, Framasoft propose des services libres, éthiques, décentralisés et solidaires.
Venez découvrir tous ces services alternatifs et on apprendra ensemble à les utiliser.

Quelques exemples concrets

  • Outil de rédaction collaborative du traitement de texte en ligne et à plusieurs,
  • Partagez vos fichiers / images facilement,
  • Effectuez des recherches en ligne sans être surveillé,
  • Planifier un rendez-vous à plusieurs ou créer un sondage en ligne,
  • Partagez vos tableaux et collaborez,

Au total, c'est plus de 30 services qui sont disponibles gratuitement.
L'occasion également de discuter des enjeux de la concentration des acteurs d’Internet, comment nous sommes directement concernés et pourquoi nous devons réagir.

Pendant l'atelier, vous aurez uniquement besoin d'un PC avec un navigateur internet. Pensez à prendre votre ordinateur portable.
Pour faciliter l'organisation, pensez à vous inscrire auprès de la MJC Confluence sur https://mjcconfluenceenvironnement.wordpress.com/portfolio/degooglisons/

Atelier ouvert à tous, tous niveaux.

Date mercredi 24 janvier 2018 à 19h
Lieu MJC Confluence - 28 Quai Rambaud, 69002 Lyon

Plus d'informations sur l'association Framasoft et la campagne Degooglisons Internet
https://framasoft.org/
https://degooglisons-internet.org/

[FR Lyon] Comment construire son centre de console rétro - Le mercredi 24 janvier 2018 de 19h30 à 21h00.

Atelier gratuit de 19h30 à 21h00

Inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

L'EPN des Rancy (située au 249 rue vendôme, lyon 3) vous propose de (re)découvrir de vieilles consoles de jeux-vidéos et d’en faire profiter vos enfants C’est possible et pour pas cher avec un Raspberry Pi.

Cet atelier vous initiera à l’installation d’un centre de console retro, à sa configuration et à la mise en place de jeux pour en profiter seul, avec des amis ou en famille.

Cet atelier est ouvert à tous.

les dates Mercredis 10 janvier, Mercredi 24 janvier, Mercredi 31 janvier 2018

Vous pouvez venir avec votre propre Raspberry Pi (sinon on vous le fournira) et vos manettes. Si vous ne possédez pas de manettes, il est aussi possible de jouer avec un clavier.

 N'hésitez pas à venir nombreux.

[FR Paris] Nothing to Hide avec ATTAC - Le mercredi 24 janvier 2018 de 19h30 à 22h30.

Lorsque le film Nothing to Hide est passé dans les cinémas parisiens, plusieurs d'entre nous, de Franciliens.net, auraient voulu le voir, mais les horaires des projections ne nous le permettaient pas.

C'est ainsi que, notamment grâce à la disponibilité du film sous licence Creative Commons, nous avons organisé une projection, pour permettre au film de toucher un plus grand public.

Après avoir participé avec plaisir à la projection organisée par le comité ATTAC du 11e arrondissement de Paris, Franciliens.net sera présent lors d'une nouvelle projection,  organisée par le comité ATTAC du 12e arrondissement.

[FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 24 janvier 2018 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

Ouvert au public tous les mercredi soir.

Venez nombreux.

[FR Martigues] Comment utiliser LINUX et les logiciels libres - Le jeudi 25 janvier 2018 de 16h30 à 18h30.

**avec l’association des **Utilisateurs de Logiciels Libres du Pays de Martégal (ULLM)

Tous les jeudis retrouvez l’

Jeudi 25 janvier de 16h30 à 18h30: Posez vos questions,partager vos informations sur l’univers LINUX à la EPN Médiathèque de Martigues

Jeudi 22 février de 16h30 à 18h30: Posez vos questions,partager vos informations sur l’univers LINUX à la EPN Médiathèque de Martigues

Jeudi 29 mars de 16H30 À 18H30: Posez vos questions,partager vos informations sur l’univers LINUX à la EPN Médiathèque de Martigues

Entrée Libre

[CH 1205 Genève] Cryptoparty - spéciale LRens - Le jeudi 25 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Après une présentation de la LRens (loi sur le renseignement) pour comprendre ce que ça change pour nous, aujourd'hui et ici, nous découvrirons les outils pour s'en protéger et les bonnes pratiques à adopter avec son ordinateur ou son téléphone (prenez votre matériel).

 Présentation et discussion autour de la LRens de 18h à 19h, puis ateliers en petits groupes jusqu'à 21h.

On abordera les thématiques suivantes

[FR Challans] Permanence Linux - Le jeudi 25 janvier 2018 de 18h00 à 20h00.

Chaque dernier jeudi du mois, Linux Challans vous donne rendez-vous à l'Albanera Café, 17 rue du Général Leclerc 85300 Challans.

Nous vous proposons lors de ces rendez-vous mensuels d'échanger autour du Libre, des conseils ou une assistance technique.

Vous pouvez venir pour vous faire aider, ou aider, à installer et paramétrer une distribution GNU/Linux de votre choix ou des logiciels libres sur votre ordinateur.

Recommandations

  • Sauvegardez vos données avant de venir.
  • Libérez de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmentez Windows si vous voulez le conserver.
  • Nous prévenir de votre passage via la messagerie.

Vous pouvez aussi venir pour une première prise d'informations et de contacts.

Nous vous attendons toujours plus nombreux

[FR Nîmes] Les rencontres GarDigital - Le jeudi 25 janvier 2018 de 18h00 à 22h00.

Rencontres GarDigital sur une thématique Legals & réglementations 2018

  • Myriam pour un droit libre (open law et droit du libre)
    ^

  • Henri synthèse sur le Règlement général sur la protection des données + retour d’expérience (en tant que chef d’entreprise) sur la création d’une plateforme destinée à permettre aux entreprises de se mettre en conformité avec le RGPD
    ^

  • Isabelle panorama jurisprudentiel des décisions de jurisprudence en 2017 marquantes et importantes en matière de Nouvelles Technologies + un retour d’expérience sur l’encadrement juridique (rédaction de CGU notamment) des plateformes numériques utilisées par les professions réglementées en vue d’améliorer la communication entre avocats, la communication entre les juridictions et les avocats, les services rendus aux avocats et les services rendus aux justiciables.

Le droit du logiciel libre un regard, un état d’esprit, une posture, un management, une
communication, qui se propagent à toutes les branches du Droit et aboutissent aujourd’hui à des projets portés par des communautés. Alternatifs hier, ces mouvements du libre dans toute notre société sont en train de s’imposer. Un droit Libre, l’avenir du Droit

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 25 janvier 2018 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second mardis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

 Ses rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Peymeinade] Install-Party GNU/Linux - Le jeudi 25 janvier 2018 de 19h00 à 21h00.

Désormais tous les 4èmes Mercredi du mois, Clic Ordi et Linux Azur vous proposent une install-party ouverte à tous et gratuite.

  • Découvrez un monde rempli de Papillons, licornes, mais surtout de manchots
  • Plus besoin de se soucier des virus et autres logiciels malveillants.
  • Le support de Windows Vista s'arrête dans un an, et les principaux logiciels ont déjà arrêté leurs mise à jour, réagissez
  • Ramenez vos ordinateurs obsolètes et donnez leur une seconde vie.

Nous aimerions développer autour de Handy-Linux (et de sa future mouture avec Debian-Facile) afin de répondre à des besoins simples pour des personnes difficiles à former et pouvant se retrouver en fracture numérique).

Nous sommes ouvert à tout, y compris à la bidouille sur l'atelier avec le fer à souder.

Organisé conjointement par http://clic-ordi.com/fr et https://www.linux-azur.org

[FR Lyon] Jeudis Bidouille - Le jeudi 25 janvier 2018 de 19h00 à 22h00.

Atelier gratuit - jeudi 19h00 à 22h00

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et (Association Lyonnaise pour le Développement de l'Informatique Libre) vous proposent des rendez-vous mensuels pour accompagner les utilisateurs de logiciel libre dans la résolution de leur problème informatique.

L'objectif de ces ateliers sont l'entraides et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris. L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

Avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…).

Ces ateliers sont ouverts à tous.

les dates jeudis 21 septembre, 23 novembre, 21 décembre, 25 janvier, 01 mars, 29 mars, 03 mai, 24 mai, 31 mai, 14 juin, 21 juin

N'hésitez pas à venir nombreux.

Rappel aucune installation de logiciel sous licence ne pourra être faite sans présentation de la licence et de sa preuve d’achat. Par défaut, les intervenants proposeront des logiciels libres mais s’adaptent à d’autres demandes.

[FR Paris 1er] Certification PGP et CAcert - Le jeudi 25 janvier 2018 de 19h00 à 20h00.

Vous souhaitez renouveler votre certificat CAcert Augmenter son niveau de confiance Augmenter le niveau de confiance de votre clé publique PGP

Venez rencontrer des certificateurs autour d'un verre

En pratique

Pour votre clef PGP, préparez

  • deux documents d'identité français parmi la carte nationale d'identité, le passeport, la carte d'identité militaire, le permis de conduire, …
  • un petit papier imprimé avec l'identifiant et l'empreinte de votre clef, en autant d'exemplaires que vous espérez rencontrer de gentils autres porteurs de clefs.

Pour votre certificat CAcert, préparez

  • deux documents d'identité français parmi la carte nationale d'identité, le passeport, la carte d'identité militaire, le permis de conduire
  • des formulaires d'accréditation imprimés, pré-remplis avec vos coordonnées en cliquant ici, ou vierges en cliquant là. Deux exemplaires pour chaque accréditation un pour vous, un pour le gentil accréditeur.

Tous les détails sur le wiki de CAcert et Meetup

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 25 janvier 2018 de 19h30 à 22h30.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April, … y a toujours quelque chose à faire
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

[FR Hellemmes] Projection de Nothing to Hide (Rien à cacher) - Le jeudi 25 janvier 2018 de 20h00 à 23h00.

Êtes-vous vraiment sûr de n'avoir rien à cacher ? Que peuvent savoir Facebook ou Google de vous en seulement 30 jours Votre orientation sexuelle Vos heures de lever et de coucher Votre consommation d'alcool et vos infractions pénales Votre niveau de richesses et votre solvabilité

Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic ont fait l'expérience en hackant l'Iphone et l'IMac d'un jeune artiste n'ayant rien à cacher pendant un mois. Un hacker et une analyste ont pour mission de deviner qui est ce jeune homme et s'il n'a véritablement rien à cacher. Celui-ci est loin de se douter où l'expérience va le mener…

Bande annonce
https://vimeo.com/195661933

La projection sera suivie d'une discussion.
Un atelier sur comment protéger sa vie privée sur Internet sera réalisé au polder le mardi 30 janvier.

Le film est distribué librement par son réalisateur, vous pouvez le soutenir et participer à la production de sa suite 'Disparaître' en donnant ici https://www.leetchi.com/c/project-nothing-to-hide

[QC Coteau du Lac] Émission #145 de bloguelinux - Le jeudi 25 janvier 2018 de 20h30 à 21h30.

bloguelinux.ca est un blogue québécois offrant la diffusion d'un podcast qui traite des logiciels libres, du système d'exploitation Linux et de la technologie en général ; il y a un processeur, il y a un système d'exploitation, c'est certain que ça nous intéresse!
bloguelinux.ca est enregistré le jeudi à 20h30 toutes les deux semaines.
Vous pouvez nous écouter en direct lors des enregistrements à l'adresse http://live.bloguelinux.ca ou directement sur notre site à http://www.bloguelinux.ca en cliquant sur la radio dans le panneau de gauche du site.

[FR Annecy] Atelier "La Liberté, çà vous parle" - Le vendredi 26 janvier 2018 de 16h00 à 18h00.

ATELIER
La Liberté, çà vous parle ou Pourquoi et Comment protéger sa vie privée sur internet »

Prix de 20 
réservation demandée par email ou tél. 

Toutes les Infos sur etikya.fr et espritcreateur.net
Réservations pour l’atelier au 09 83 27 24 31 
ou à libreethumain@protonmail.com
Lieu MJC NOVEL - 2, Place Annapurna Annecy 

Organisé par Etikya & Esprit Créateur en partenariat avec la MJC Novel

Livre en vente sur les sites des auteurs au prix de 5 euros

[FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 26 janvier 2018 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est

Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Alors, si vous avez un peu de temps le vendredi soir, voici une occupation qui me semble très intéressante.

Montpel’libre est une association et un groupe d’utilisateurs (GULL), qui propose une multitude d’activités dans le cadre de la promotion des logiciels libres, et des Communs.

Depuis longtemps déjà, Montpel’libre participe à l’économie sociale et solidaire en organisant tout un éventail d’ateliers et de manifestations, au développement durable et à l’innovation sociale au travers de permanences et ateliers de présentations des logiciels libres et évidement les cartoparties, véritable actions citoyennes, sur le thème de l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

L’activité économique, l’intérêt collectif, le fonctionnement démocratique, autant d’éléments que porte Montpel’libre, en proposant un accès entièrement libre et gratuit à une éducation populaire, au travers de ses ateliers à destination de tous les publics.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure transmission des connaissances.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Faubourg Marché et Montpel’libre.

[FR Caen] Diaspéro - Le vendredi 26 janvier 2018 de 18h00 à 20h00.

Et si on partageait un moment convivial pour échanger autour des réseaux sociaux alternatifs à Facebook

Venez découvrir Diaspora* pendant le Diaspéro* !

Rendez-vous le vendredi 26 janvier à partir de 18h au local Artifaille, à la Maison des Solidarités, 51 quai de Juillet, Caen.

A tout bientôt .

[FR Nice] Rencontre autour du Web et de Joomla - Le vendredi 26 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Rencontre mensuelle du Groupe d'utilisateurs Joomla® Côte d'Azur

  • Présentation "Créez des sites Web encore plus performants avec Joomla 3.8"
  • Discussion et préparation des prochaines rencontres Quels  sujets  souhaitez échanger Templating, SEO, HTML/CSS, Sécurité, extensions, …
  •  JoomGalette autour d’un verre
  • Doctor Joomla besoin d’un coup de main sur votre site

rendez-vous vendredi 26 janvier à 18H au centre de création numérique LE HUBLOT
à l'Entre-Pont, 89 route de Turin - 06300 Nice

Joomla User Group Côte d'Azur est un groupe informel de partage et d'entraide rassemblant des passionné(e)s et volontaires autour des thèmes du web et du CMS JOOMLA

Les rencontres sont ouvertes à tous: curieux, débutants, utilisateurs confirmés ou professionnels.

[FR Annecy] Libre et Humain à l'ère d'Internet - Le vendredi 26 janvier 2018 de 19h00 à 20h30.

SORTIE DU LIVRE Libre et Humain à l’ère d’internet "
19h-20h30 - entrée libre

Rencontre avec les auteurs du livre numérique {::}Amélie Delalain & Héloïse Pierre

Un Livre numérique 
à la fois ludique et interactif
Pour comprendre pourquoi et comment protéger sa vie privée sur internet

Ce livre souhaite sensibiliser le grand public et montrer que les enjeux qui se cachent derrière nos pratiques quotidiennes d’internet et du numérique dépassent largement le champ de la technologie

Cette intrusion sans limite dans nos vies privées n’est pas anodine et nous impacte bien plus profondément que nous aimerions le croire.

C’est une question de société inédite qui nous concerne tous personnellement. 
Pendant deux ans, les auteurs ont rencontré et interviewés de nombreux spécialistes d’internet et des libertés et aussi de nombreux porteurs de solutions alternatives.

Le but de ce livre est d’inviter à nous questionner et à nous positionner aujourd’hui pour choisir d’aller vers un monde plus libre et humain…

En cela, les auteurs ne manqueront pas de vos proposer de nombreuses pistes et solutions concrètes, mais aussi humaines…

Les auteurs
Amélie Delalain bloggeuse et fondatrice d'espritcreateur.net. 

Un site orienté journalisme de solution, qui veux explorer et faire découvrir aux autres un monde dans lequel le meilleur est possible.

En dévoilant la réalité telle qu'elle est, sans faux semblant mais non sans espérance

Héloïse Pierre travaille dans la communication depuis 10 ans.

Elle a créé Etikya pour un web plus éthique et s’intéresse tout particulièrement aux questions de société liées à la communication et au numérique, ainsi qu'à l'entrepreneuriat éthique et anime une émission radio "T.I.C éthique" (pour Technologie de l'Information et de la Communication éthique) diffusée sur RadioAlto, 

Infos sur etikya.fr et espritcreateur.net
Lieu MJC NOVEL - 2, Place Annapurna Annecy 
Organisé par Etikya & Esprit Créateur en partenariat avec la MJC Novel

[FR Paris] Apéro April - Le vendredi 26 janvier 2018 de 19h00 à 22h00.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d'échanger, de partager un verre et manger mais aussi de discute r sur le logiciel libre, les libertés informatiques, fondamentales, l'actualité et les actions de l'April…

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l'April ou pas.

N'hésitez pas à venir nous rencontrer.

Où et quand cela se passe-t-il

L'apéro parisien aura lieu vendredi 26 janvier 2018 à partir de 19h00 dans les locaux de l'April.

L'adresse
April, 44/46 rue de l'Ouest, bâtiment 8, 75014 Paris (entrée possible par la place de la Catalogne, à gauche de la Biocoop, au niveau des Autolib).
Métros Gaîté, Pernety, Montparnasse. Sonner à "April" sur l'interphone.
Le téléphone du local 01 78 76 92 80.

L'Apéro a lieu à Paris notamment parce que le local s'y trouve ainsi que les permanents et de nombreux actifs. Pour les apéros dans les autres villes voir le pad plus bas ou sur l'Agenda du Libre.

En ouverture de l'apéro nous ferons un court point sur les dossiers/actions en cours. 

Le glou et le miam

Vous pouvez apporter de quoi boire et manger afin de reprendre des forces régulièrement. Nous prévoirons bien sûr un minimum vital.

Vous pouvez vous inscrire sur le pad.

[FR Trilport] Logiciels Libres une alternative citoyenne et respectueuse - Le vendredi 26 janvier 2018 de 20h00 à 22h30.

Dans le cadre de sa semaine du numérique, la ville de Trilport (Seine-et-Marne) propose une soirée de découverte des logiciels libres.

Présentation de l'historique et des libertés, infos pratiques pour les télécharger et les installer, discussion autour des communs, du libre, des formats ouverts, de l'initiative "Dégooglisons Internet" de Framasoft.

Venez nombreux.

[FR La Couronne] Permanence - accueil public - Le samedi 27 janvier 2018 de 10h00 à 13h00.

Notre permanence d'accueil avec le sourire, le café et les gâteaux

Lieu de rencontre et d'échange convivial pour discuter informatique et outils numériques.

Cette association permet à chacun de découvrir également l'univers de Linux et par extension de tous les **logiciels* et matériels libres*.

Entrée Libre. Tout Public.

[FR Valenciennes] Atelier (wiki) HainautPédi@ - Le samedi 27 janvier 2018 de 10h00 à 12h00.

Atelier pour les contributions au wiki territorial HainautPédi@

http://hainautpedia.vallibre.fr

Les ateliers HainautPédi@ sont organisés pour que les contributeurs se rencontrent et fassent évoluer ensemble le contenu du wiki.

Ces séance sont à accès libre, elles permettent également aux personnes intéressées de prendre contact avec la communauté afin d'apprendre concrètement le fonctionnement du projet.

Lors d'un atelier, des machines sont accessibles pour compléter le wiki ou simplement expérimenter.

Rendez-vous à l'espace numérique de la bibliothèque municipale de Valenciennes. Dernier samedi du mois.

[FR Trilport] Numérik : le rendez-vous du numérique au service du citoyen - Le samedi 27 janvier 2018 de 10h00 à 18h00.

Pendant la journée, ateliers de présentation de logiciels libres.

Conseils pour les installer sur son ordinateur.

Téléchargement sur place (amener une clé usb).

Démonstrations, discussions.

Venez nombreux.

[FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux - Le samedi 27 janvier 2018 de 13h00 à 19h00.

Comme tous les 3 samedis, le Club Linux de la MJC du Cheval Blanc se réunit et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir Linux et les Logiciels Libres. Aucune compétence n'est demandée.  

Pendant ces rencontres, informelles,

  • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
  • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "dual boot"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
  • nous partageons nos recherches et nos découvertes, les nouveautés.

Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, Wikipedia, Openstreetmap, les Framatrucs (*), les Chatons (*) et beaucoup d’autres.

(*) : mais on vous expliquera

[FR Courbevoie] Atelier sur Git - Le samedi 27 janvier 2018 de 13h00 à 17h30.

L'association StarinuX (GULL) vous convie à l'atelier GIT

QUAND: samedi 27 janvier 2018 de 13h à 17h30.

LIEU: 48 rue de Colombes 92400 Courbevoie, dans un local bien équipé, neuf et agréable  (SNCF gare Courbevoie St Lazare <=> La Défense ou Métro Pont de Levallois et bus 275 arrêt Stade).

: GIT (GNU Interactive Tools) est un logiciel de gestion de version décentralisé. Il est devenu le logiciel incontournable de gestion des programmes source pour les développeurs. Il a été créé par Linus Torvalds qui a révolutionné deux fois l'informatique, avec le noyau Linux puis avec Git.  Ce logiciel libre créé pour le développement du noyau Linux entre autres, permet à un utilisateur de gérer les différentes versions d'un programme source. Il permet aussi de le faire de façon collaborative. Il a largement supplanté des logiciels concurrents comme SVN ou CVS. 

PROGRAMME et OBJECTIF:
Au cours de cet atelier, le formateur vous montrera et vous convaincra de l'intérêt d'utiliser GIT, quelles sont ses principales commandes, comment résoudre les difficultés les plus courantes, bref, vous mettre le pied à l'étrier pour commencer à bien l'utiliser.

FORMATEUR: Christian Couder. Développeur de Git depuis plus de 11 ans. Indépendant travaillant chez GitLab et Booking.com, Protocol Labs sur IPFS.  Formateur et mentor expérimenté sur Git.

MODALITÉS: une participation de 20 (10 demandeur d'emploi) est demandée valable un an (plus de 10 ateliers).

VOUS PRÉ-INSCRIRE: www.starinux.org/index.php?rev=ateliers-inscription.php

Au plaisir de votre venue le 27 janvier 2018

Pascal Bessonneau, chargé événementiel de StarinuX

[FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 19h00.

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party ***{::}GNU/Linux, le **samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 19h00, dans la salle du *Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille*{::}.*

Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de

Au programme

DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de et gratuits pour une utilisation quotidienne.

Ouvert à tous – accessible aux débutant-e-s

Une participation de 2 euros est demandée.

L’adhésion à l’association est de 20 euros annuelle.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

Plan d’accés

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19 ème siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Ramonville Saint Agne] Atelier web les squelettes sous SPIP - Le samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Cette animation fait suite à celle du 13 Janvier (voir l'Agenda à cette date) qui portait sur les CSS. Cette fois, nous nous intéresserons à l’écriture ou à la modification des squelettes qui conditionnent les fonctionnalités présentes dans les pages d’un site sous SPIP. Modifier le squelette des articles, rubriques, etc. pour changer l’aspect et les fonctionnalités présentes dans les pages du site.

Dans les deux cas, le prérequis est d'avoir déjà travaillé avec SPIP, au moins pour rentrer du contenu. Séances GRATUITES mais INSCRIPTION OBLIGATOIRE en envoyant un courriel à picca@le-pic.org

Merci de préciser lors de l'inscription si vous pouvez venir avec votre machine (équipée d'une carte réseau filaire ou wifi et… en état de marche) ou si vous souhaitez que nous vous en prêtions une.

[FR Castelnau-le-Lez] Ateliers d’initiation au développement web - Le samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

 Tous les samedis et sur deux créneaux horaires de 14h à 16h pour les novices et de 16h à 18h pour les amateurs, nous vous proposons à nouveau l’atelier d’initiation au développement web, à la Mjc de Castelnau-le-Lez.

Le but de cet atelier est de faire découvrir le métier de technicien développeur web PHP, partager ses connaissances et son savoir-faire dans le domaine.

Les inscriptions se feront à la Mjc avec deux séances découverte.

Programme novice

  • Comprendre les langages de balisage HTML et CSS
  • Utiliser les navigateurs pour inspecter son code
  • Comprendre l’algorithmique avec Javascript et PHP
  • Utiliser les frameworks jQuery et Bootstrap

Programme amateur

  • Créer des pages dynamiques avec PHP
  • Apprendre l’AJAX
  • Envoyer des e-mail avec PHP
  • Créer un site web depuis un template et un framework PHP

Prérequis (pour une réussite garantie)

  • Ordinateur portable
  • Motivation
  • Projet concret
  • Travail à la maison

Pourquoi Lors des séances, chacun a besoin de sa machine pour faire les expériences et montrer les notions non acquise durant la semaine.

Programmer c’est facile, mais ça demande de la patience et de la motivation, car il s’agira souvent de résoudre des casses-têtes et plus fréquemment encore de corriger ses propres erreurs.
D’après l’expérience du formateur, le seul moyen d’accomplir ces taches, c’est d’avoir un projet, un objectif.

Le nombre de places par séance est limité à 6 personnes. Cela permet d’être disponible pour tout le monde.
Aussi, il sera demandé au bout de quelques semaines à ce que l’on soit vraiment intéressé par le sujet et d’avoir le temps de s’y investir. Ça serait dommage de partir en milieu d’année en laissant une chaise vide

Attention Cette session de partage d’expérience n’a pas pour vocation de faire de vous des professionnels ou de faire concurrence à des programmes de formations diplômantes.

Cette formation est juste proposée par un professionnel avec qui vous pourrez discuter et poser des questions en relation à votre projet web.

Les Ateliers d’initiation au développement web ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les samedis de 14h00 à 18h00, sauf périodes de vacances

  • samedi 13 janvier 2018 de 14h00 à 18h00
  • samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 18h00
  • samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00

Mjc Centre André Malraux 10, avenue de la Moutte, 34170 Castelnau-le-Lez

[FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Le samedi 27 Janvier 2017, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00.

On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 42.3, Gnome 3.20, LibreOffice et beaucoup d’autres distributions Linux.

SUSE Linux Enterprise 12 SP3 sera aussi de la partie et comme vous le savez est la pièce maitresse de openSUSE Leap 42.3 et qui est maintenue par des ingénieurs SUSE.

Nous distribuerons gracieusement des DVDs openSUSE 64 Bits à nos visiteurs dans la limite du stock disponible.

Le Raspberry Pi 3 ainsi que les Raspberry Pi 2 seront aussi à votre disposition pour votre plaisir de coder

On pourra discuter du Noyau 4.13, si le temps le permet

Venez aussi découvrir

Voici une liste des démonstrations de logiciels libres (FOSS) que nous vous proposerons

https://nui.fr/blog/logiciels-libres-a-vous-proposer-comme-installation/

Si vous voulez présenter une distribution ou un logiciel libre, téléphonez-moi assez rapidement pour la logistique.

Nous allons axer des sessions sur l’interopérabilité, de sorte de faire une migration en douceur vers le logiciel libre et qui d’ailleurs a toujours été notre fer de lance.

[FR Fontenay-le-Fleury] La face cachée d'Internet comprendre les enjeux du numérique - Le samedi 27 janvier 2018 de 15h00 à 17h00.

L'association ROOT66 en collaboration avec la librairie associative JMS sont heureux d'accueillir Rayna Stamboliyska auteure du livre La face cachée d'Internet le samedi 27 janvier 2018 dans les nouveaux locaux de la librairie.

Nous échangerons avec l'auteure sur les thématiques traitées dans le livre. Cet échange sera suivi d'une séance de dédicaces. Vous pouvez soit apporter votre exemplaire de "La face cachée d'Internet", soit l'acheter sur place.

Résumé de la présentation 

Fini le temps des études cherchant à estimer le temps qu’on passe connecté à Internet. L’interaction connectée est comme boire de l’eau vitale et quotidienne. Mais est-ce que la production des outils et des moyens de cette interaction connectée suivent niveau qualité et sécurité À peine les calendriers de mise en prod irréalistes, le délitement de la fonction de contrôle qualité/intégrateur, la pression d’une industrie digitale (sic) qui sacrifie la sécurité des applications au profit du bénéfice potentiellement perçu, la gadgétisation de notre quotidien via The Internet of Ransomware Things, aussi connu sous le sigle IoT… sont seulement quelques exemples de l’insécurité qui guette notre vie connectée.

Avec cette intervention, je souhaite revenir sur les problématiques soulignées ci-dessus et abordées dans mon livre (La face cachée d’Internet) avec un angle gouvernance de la sécurité. En effet, il ne s’agit pas d’aborder la problématique avec anxiété ou fatalisme, mais à chercher la meilleure façon de faire saisir les enjeux de cette connexion omniprésente par le plus grand nombre.

Entrée libre

[QC Montréal] Camp FACiL - Du samedi 27 janvier 2018 à 10h00 au dimanche 28 janvier 2018 à 18h00.

>>>> Merci de nous signaler votre intention de participer en vous inscrivant ici
Qu'est-ce qu'un Camp FACiL ? Il s'agit d'une réunion générale des membres et adeptes de FACiL pour faire avancer des projets en cours, effectuer des petites tâches qui traînent, régler des problèmes, des irritants ou simplement discuter de travaux que l'on entend réaliser ultérieurement. Tout le monde est libre de participer en fonction de ses disponibilités, de ses compétences et de ses préférences. C'est naturellement une bonne façon d'apprendre à se connaître et de prendre le pouls de la communauté de bénévoles que nous formons !
Voir la proposition de programme et les suggestions de tâches.

[FR Paris] Conférence gesticulée "Informatique ou libertés" et ateliers - Le dimanche 28 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Communiqué de l’Observatoire des libertés et du numérique (OLN), Paris, le 15 janvier 2018

À l'occasion de la la journée internationale de la protection des données personnelles, l'Observatoire des Libertés et du Numérique* a le plaisir de vous inviter à une

Conférence gesticulée animée par Lunar "Informatique ou libertés"

Suivie d'ateliers dédiés à la protection des données

le dimanche 28 janvier 2018 de 14h à 18h

*Salle des actes à l'ENS 45 rue d'ULM, 75005 Paris

**Entrée libre sur inscription obligatoire sur https://frama.link/28janvier*

*- De 14h précise (prévoir d'arriver en avance) à 16h15 Conférence gesticulée Informatique ou libertés » – Lunar

En une trentaine d’années, les technologies numériques se sont invitées dans tous les aspects de nos vies. Travailler, s’informer, jouer, vivre ses amitiés, se soigner, consommer, ou encore militer ou se révolter… Autant d’activités qui passent dorénavant par l’usage d’outils numériques. Pourtant, quel contrôle avons-nous vraiment sur ces machines devenues omniprésentes À qui facilitent-t-elles vraiment la vie

Lunar, né en même temps que les premiers ordinateurs domestiques, utilise son expérience technique et militante pour analyser les forces politiques à l’œuvre dans le développement du monde numérique. Car derrière l’apparente complexité de la technique se cachent desdominations contre lesquelles nous pouvons heureusement nous organiser.
Une conférence gesticulée est un outil d’éducation populaire. À mi-chemin entre le spectacle et la conférence, elle mêle de l’autobiographie, de l’analyse, et de la théorie pour donner sens à un propos politique.

*- De 16h15 à 18h00 Différents ateliers seront proposés

  • Un atelier d'éducation populaire pour pouvoir prolonger la conférence gesticulée en interrogeant ensemble la place des ordinateurs dans nos vies animé par Lunar et Méli (limité à 15 personnes).
  • Un atelier d'autodéfense numérique / café vie privée pour échanger ensemble sur les problématiques posées par la surveillance illégitime en ligne et les moyens de s'en prémunir.
  • Un atelier de réflexion autour de potentielles actions juridiques, politiques ou sociales pour encourager par différents biais la "mise en conformité" avec les exigences du règlement général européen à la protection des données personnelles d’application dès le 26 mai 2018.

Il est indispensable de s'inscrire pour pouvoir participer à l'événement, pour cela merci d'indiquer nom et adresse mail dans le formulaire disponible ici (ces données ne serviront que pour cette inscription et ne seront pas conservées) : https://frama.link/28janvier,

En espérant vous voir nombreu·se·s à cette occasion,
Pour toute question contact@lececil.org

L'équipe de l'OLN

Organisations membres de l’OLN Amnesty International France, Le CECIL, Creis-Terminal, La Ligue des Droits de l'Homme (LDH), La Quadrature du Net (LQDN), Le Syndicat des Avocats de France (SAF), Le Syndicat de la Magistrature (SM).

[QC Montréal] Réunion ordinaire du CA de FACIL - Le dimanche 28 janvier 2018 de 14h00 à 16h00.

Le conseil d'administration (CA) de FACIL se réunit pour traiter des affaires courantes de l'association.
Par souci de transparence, les réunions du CA sont ouvertes aux membres.
Pourquoi vouloir assister aux réunions?

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Tracim, socle libre du travail en équipe, sort en v1.0

16 janvier, 2018 - 23:32

Tracim propose un outil intégré, simple d’utilisation et unique, adressant les besoins classiques de collaboration : discussion, partage de fichiers, documentation, calendrier.

Tracim, outil libre sous licence MIT, est une alternative aux outils traditionnels tels que listes de diffusion, wikis, gestion électronique de document, partage de fichiers, partage de calendriers…

La majorité des gens n’a pas besoin des fonctionnalités avancées de chaque outil spécifique. De plus, la plupart du temps, intégrer des nouveaux collaborateurs nécessite l’apprentissage de chacun des outils utilisés par l’entreprise, l’association ou pour le projet. Tracim se positionne sur ce créneau : proposer les fonctionnalités attendues, épurées, avec une logique d’interaction systématique et une intégration naturelle avec les outils traditionnellement utilisés.

Tracim cherche à s’adapter aux habitudes et outils déjà assimilés par les utilisateurs.

Sommaire Tracim passe en v1

La dernière fois que j’ai parlé de Tracim sur LinuxFr.org, c’était en juin 2016. J’avais alors surfé sur l’actualité des outils de cloud : Owncloud se faisait « forker », et CozyCloud enchaînait deux grosses annonces : une grosse levée de fonds auprès de la MAIF, et, dans la foulée ou presque, le licenciement de son directeur technique.

En un an et demi, de l’eau a coulé sous les ponts… Tandis qu’apparaît Nextcloud Talk (une solution de visioconférence HTTP, Tracim propose un prototype intégrant la visioconférence basé sur Jitsi Meet (XMPP).

Dans ce laps de temps, Tracim est passé en v1 — v1.0.3 à l’heure où j’écris ces lignes, c’est à dire une version stable et adaptée à l’utilisation quotidienne en entreprise. Voyons les améliorations qui ont été apportées et comment l’ambition de Tracim est désormais de devenir l’outil collaboratif de référence pour une collaboration professionnelle ou associative simple d’accès pour tous.

Les nouveautés Prise en charge de WebDAV

Le contenu de Tracim est désormais accessible à travers votre explorateur de fichiers :

  • en lecture pour les fichiers, discussions et pages wiki ;
  • en écriture pour les fichiers.

Ceci permet notamment de mettre à jour ou de partager des fichiers par un simple glisser‐déposer dans son explorateur. Cette fonctionnalité n’est pas un « simple dossier partagé » :

  • vos collaborateurs internes ou externes seront notifiés par courriel de votre partage ;
  • les fichiers que vous partagez seront automatiquement versionnés ;
  • vos collaborateurs pourront commenter directement en répondant à la notification.

À noter que WebDAV n’est pas exploitable sérieusement à travers un serveur nginx qui ne gère officiellement WebDAV que partiellement (et qui pose de réels soucis en pratique). Si vous voulez utiliser cette fonctionnalité, il faut utiliser Apache (ou uWSGI directement).

Performance sur les fichiers volumineux

La limite de taille (environ 65 Mio) des fichiers partagés a été supprimée. L’écriture et la lecture de fichiers volumineux a été nettement améliorée, rendant l’outil confortable (le confort dépendant, bien entendu, des performances de votre serveur et de votre connectivité).

Prévisualisation du contenu des fichiers

Un module de prévisualisation des fichiers a été intégré. Il permet notamment de parcourir le contenu de vos fichiers en ligne. On peut donc parcourir un PDF, un document Word, Excel ou OpenDocument (LibreOffice…) directement dans l’interface Web et sans avoir installé le moindre logiciel.

Les documents peuvent également être nativement téléchargés en PDF (vous enregistrez un document OpenDocument dans Tracim, et l’utilisateur pourra le télécharger soit en version originale, soit en PDF).

Interaction sans sortir de son client de messagerie

Un mécanisme de notifications par courriel était déjà présent depuis le début. Il est désormais possible de répondre aux notifications ; la réponse sera alors intégrée dans Tracim comme commentaire et les utilisateurs concernés seront notifiés.

On remplace ainsi (partiellement) la mise en place de listes de diffusion ; on permet dans tous les cas aux utilisateurs d’interagir sans sortir de leurs outils (dans le cas présent : le client de messagerie).

Interface adaptative

L’interface de Tracim a été retravaillée pour être exploitable en lecture sur les terminaux mobiles. Ceci donne par exemple la possibilité de parcourir ou consulter tout document Word, Excel, PDF ou autre sans installer de lecteur et sans télécharger le document complet (économie de bande passante et amélioration du confort).

Personnalisation de l’interface

Un outil de personnalisation de thème graphique est à disposition pour personnaliser l’interface. D’un point de vue utilisateur, cette personnalisation permet de mettre Tracim aux couleurs de votre projet, association ou entreprise.

D’un point de vue technique, il s’agit « simplement » de la génération d’un thème Bootstrap spécialisé qu’on copie‐colle à la place du thème par défaut.

“One Command” installation

Désormais Tracim est également installable à l’aide d’une image Docker (j’écris « également », car la méthode d’installation privilégiée est documentée et n’est pas « one command ready » mais plutôt « hands‐on »"). Vous trouverez les images Docker en versions latest (stable), unstable et builds.

Initialement, l’idée de proposer une image Docker était de permettre de tester Tracim simplement. Au final, les intérêts sont multiples :

  • permettre de tester Tracim facilement — version stable ou latest ;
  • simplifier le processus d’intégration continue (on a différentes images générées en fonction des commits et tags intervenant sur le dépôt Git) ;
  • mettre à disposition de manière automatique des versions stables et à jour de Tracim ;
  • prendre en charge Windows 10 comme système d’exploitation d’installation ;
  • a priori prendre en charge macOS aussi, bien qu’on ne l’ait pas encore testé, faute de matériel.

À noter que la procédure d’installation documentée sur GitHub est une véritable procédure d’installation, c’est‐à‐dire qu’elle permet à un administrateur système de savoir précisément ce qui va tourner comme services et quelles ressources sont nécessaires (il reste donc maître de son infrastructure).

Tracim, une alternative à un outil de… Listes de diffusion

On met souvent en place des listes de diffusion dans le but de partager l’information en équipe. Par rapport au courriel utilisé traditionnellement, les listes de diffusion sont plus génériques et accessibles, mais l’information reste cloisonnée dans le protocole : le courriel.

Tracim propose d’utiliser le courriel comme vecteur de transfert de l’information, mais pas comme stockage principal. Ainsi, l’interface Web est prévue pour visualiser d’un coup d’œil une discussion complète, mais les utilisateurs sont notifiés par courriel et ils peuvent répondre directement aux notifications depuis leur client de messagerie.

Gestion électronique de documents

Tracim propose de gérer documents et fichiers avec historisation automatique (aucun risque de perdre définitivement un document, contrairement à l’utilisation de dossiers partagés), et de gérer le statut des fichiers.

On n’aura pas de fonctionnalités avancées de gestion électronique des documents (GED) — ça n’est pas l’objectif de Tracim, mais on sera certain de toujours avoir des fichiers et documents dans leur dernière version, avec leur historique et des commentaires associés, sans la nécessité d’apprendre à utiliser un outil de GED complet (et complexe).

Forums de discussion

Mettre en place des forums de discussion permet à des utilisateurs, clients, collaborateurs, bref, à une ou des communautés, d’échanger de manière interactive tout en garantissant l’accès à l’intégralité de l’information aux nouveaux (et futurs) venus.

Tracim propose nativement de gérer ce genre de discussions et de les organiser sous forme de thématiques à travers un mécanisme de dossiers et sous‐dossiers. Les utilisateurs pourront être notifiés des nouveautés par courriel et ils pourront y répondre directement depuis leur client de messagerie.

Base de connaissances

Traditionnellement, on a tendance à utiliser un wiki pour faire une base de connaissance. Le gros avantage est la dynamique proposée par le wiki, notamment à travers les liens entre pages. Le gros inconvénient d’un wiki, c’est qu’il devient très rapidement désorganisé (car non structuré par conception) et que l’information est souvent obsolète car non mise à jour (cela étant une conséquence de la désorganisation — on ne peut pas facilement trouver une information donnée)

Tracim propose une structuration de l’information plus rigide mais plus pérenne à travers des dossiers et sous‐dossiers, et des pages de documentation multimédia (texte riche, tableaux, images intégrées). À noter qu’on pourra indifféremment stocker au même endroit des fichiers, pages de documentation et discussions !

Calendriers partagés

Tout le monde utilise des calendriers. Oui, mais quel serveur mettre en place ? Quel client utiliser ? Et si j’ai pas mon Outlook ou mon Thunderbird, comment je fais ?

Tracim apporte une réponse à ces questions :

  • chaque utilisateur a son calendrier ;
  • chaque groupe de travail a son calendrier ;
  • les calendriers sont accessibles en mode Web ou à travers le protocole CalDAV pour une intégration dans votre logiciel préféré.

Tracim s’appuie sur Radicale pour implémenter cette fonctionnalité (et sur un fork de CaldavZap pour l’interface).

Le futur (que trouve‐t‐on dans le « pipe » de la R & D ?) Intégration avec logiciels de messageries instantanée

On a des prototypes qui tournent pour interagir avec des systèmes de messagerie instantanée de type Mattermost ou Slack. Les idées : envoyer les notifications de mise à jour de contenu Tracim sur un canal, stocker tous les documents partagés sur un canal…

Pour le moment, on a fait des tests et validé techniquement la solution avec :

  • Mattermost ;
  • Slack.
Intégration d’un outil de visioconférence

On a un prototype intégrant Jitsi Meet avec Tracim pour proposer la visioconférence par espace de travail. Ça fonctionne, reste à faire le travail proprement.

Intégration de nouveaux types de contenus

Dans une branche de développement, nous avons prototypé l’ajout de contenus de type tâches, tickets (support client), documents Markdown riches (avec schémas mermaid notamment).

Intégration d’un nouveau design

Une refonte complète de l’interface est en cours.



Refonte technique, mécanisme de greffons

La refonte graphique est l’occasion de procéder à une refonte technique complète. On passe notamment sur une architecture pure API, avec du React en frontal et des API REST en back‐end.

Cette refonte est l’occasion d’intégrer un mécanisme de greffons qui permettra à tout un chacun (à partir du moment où il sait développer) de développer des greffons d’interface (frontal) et/ou des greffons de gestion de contenu (back‐end). Il sera également possible d’intégrer des applications tierces, mais on n’en est pas encore là.

Contribuer

Nous avons eu au printemps nos premières contributions extérieures en code. C’est une étape importante. :) On avait déjà eu des retours, mais on a franchi un cap supplémentaire.
Si vous souhaitez contribuer, qu’il s’agisse de code, documentation, tests, ou rapport de bogues, vous êtes les bienvenus.

Hébergement offert pour les indépendants, associations et projets libres

Dans le but d’accroître la communauté rapidement, la société Algoo (principal contributeur du projet) propose d’héberger gratuitement une instance Tracim pour vos projets libres, votre association ou votre activité professionnelle, si vous êtes indépendants (freelance, auto‐entrepreneur, profession libérale).

Cette offre d’hébergement exclut, bien entendu, l’exploitation de vos données ; nous nous engageons également à vous restituer les éléments nécessaires si vous décidez de passer en auto‐hébergement.

Contactez‐nous à travers le site Web d’Algoo.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l’April pour la semaine 2 de l’année 2018

15 janvier, 2018 - 14:40

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[EconomieMatin] Une année 2018 sous le signe de l’ouverture pour l’informatique d’entreprise
Par Thomas Di Giacomo, le lundi 15 janvier 2018. Extrait :

« L’année 2018 sera marquée par d’importants événements déjà prévus, notamment le mariage princier au Royaume‐Uni, la Coupe du monde de football en Russie et l’entrée en vigueur du Règlement européen général sur la protection des données (RGPD), pour n’en citer que quelques‐uns. »

[ZDNet France] Barcelone éjecte Microsoft au profit de Linux et de l’Open Source
Par la rédaction, le vendredi 12 janvier 2018. Extrait :

« Adieu Outlook, adieu Exchange Server, bienvenue à Open-Xchange. Adieu IE, Adieu Office, Firefox et LibreOffice bienvenue. Barcelone devient avec cette initiative la première commune à rejoindre la campagne européenne “Public Money, Public Code”. »

Et aussi :

[PhonAndroid] Android : comment ne plus être pisté par Google ?
Par Romain Pomian‐Bonnemaison, le vendredi 12 janvier 2018. Extrait :

« Vous vous méfiez du pistage sur votre smartphone Android et souhaitez réduire votre dépendance aux services de Google ? Nous allons voir dans ce guide pourquoi des données sont transmises sur les serveurs de Google (et les serveurs de votre constructeur), comment désactiver une partie du pistage via votre compte Google, et vous montrer des alternatives, aussi bien en termes de ROM que d’applications et services Google ! »

Et aussi :

[FIGARO] LinTO, une enceinte connectée française et open source
Par Lucie Ronfaut, le jeudi 11 janvier 2018. Extrait :

« Une entreprise française a imaginé un assistant personnel destiné aux professionnels, et dont le code est libre d’accès, en opposition au Google Home ou à l’Amazon Echo. »

Et aussi :

[Métro] Nadine Boulianne, la concierge du premier fab lab dans le Bas-Saint-Laurent
Par Chloé Freslon, le mardi 9 janvier 2018. Extrait :

« Nadine Boulianne est fab manager, ou concierge en français, ce qui consiste à coordonner le lieu, le seul FabLab à Rivière‐du‐Loup et le seul dans la région du Bas‐Saint‐Laurent. »

[Le Temps] Spectre et Meltdown vous souhaitent une bonne année 2018 !
Par Solange Ghernaouti, le mardi 9 janvier 2018. Extrait :

« Les vulnérabilités informatiques avouées récemment par les producteurs de microprocesseurs représentent une révélation capitale. Elle met en évidence la fragilité du monde numérique sur lequel nous bâtissons notre société, estime Solange Ghernaouti, experte en cybersécurité. »

Et aussi :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois de décembre 2017

15 janvier, 2018 - 13:39

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de décembre passé :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Bêta‐test de la plate‐forme CHOReVOLUTION pour développer des applications IoT

15 janvier, 2018 - 13:31

CHOReVOLUTION est une plate‐forme libre (APLv2) permettant de créer rapidement de nouveaux services et intégrant des objets connectés (exemples de cas d’usages : déplacements urbains et aide à l’organisation de ceux‐ci, support au tourisme et au secteur culturel…).

La plate‐forme offre aux développeurs un cadre de travail complet, partant des processus métier jusqu’au déploiement de services dans le Cloud. Elle se positionne donc sur le segment de marché des solutions de génération d’applications Internet des objets (ou IoT Applications Enablement Platforms).

Vous êtes développeur ? Vous avez envie de gagner un drone ? Voyez la suite de la dépêche.

CHOReVOLUTION est un projet de la communauté OW2, issu d’un projet de recherche et développement collaboratif financé par l’Union européenne, pour intégrer les services Web existants et les objets connectés, afin de concevoir de nouvelles applications sécurisées, dynamiques et évolutives, dans le Cloud. Cette plate‐forme adresse l’ensemble de la chaîne de développement, incluant la conception, le déploiement de services distribués et la supervision d’applications Internet des objets (IoT).

Le programme de bêta‐test est ouvert aux développeurs, avec la possibilité de gagner un drone en répondant à un questionnaire avant le 31 janvier 2018. Un webinar est disponible pour découvrir l’approche de développement ainsi qu’une démonstration des principales fonctionnalités de la plate‐forme. Téléchargez ensuite la machine virtuelle incluant l’environnement Debian et la plate‐forme complète et suivez la procédure de bêta‐test. À l’issue de ce test, pour valider votre participation au tirage au sort pour gagner le drone, remplissez complètement le questionnaire.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Naissance de FlossCON à Grenoble, la conférence alpine du logiciel libre, v0 les 19 et 20 janvier

14 janvier, 2018 - 20:57

Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance d’une nouvelle conférence dans le domaine des logiciels libres : FlossCON.

Doit‐on vous faire l’affront d’expliquer l’origine du nom ou pas ? Allez, OK : Floss pour Free/Libre Open Source Software et CON pour… CONférence. Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas expliqué. ;)

Si l’on reprend la description officielle : « La FLOSSCon (Free/Libre/OpenSource Software Conference) est un événement libre et non commercial organisé par l’association FLOSSITA (FLOSS in the Alps) pour des communautés et des utilisateurs de solutions logicielles libres et Open Source et ceux qui veulent les découvrir. »

Les thèmes abordés sont variés : DevOps, Cloud / OpenStack, sécurité, Open Source, développement, Internet des objets et Embarqué.

La génèse

Grenoble possède un écosystème dans le domaine du logiciel plutôt dynamique, et en particulier dans le domaine du logiciel libre. On trouve des conférences de haut niveau dans le domaine du développement du Devops/archi — SnowCamp, dans le domaine de la sécurité — GreHack, mais il manquait un petit quelque chose… C’est dans ce contexte que Bruno Cornec a lancé l’idée et monté l’équipe derrière FlossCON.

v0 les 19 et 20 janvier 2018 : on prend la température

La démarche est allée assez vite et nous avons décidé de profiter du festival transfo pour proposer une v0, galop d’essai de la future FlossCON.

Le programme est en cours de finalisation ; il se décompose en deux journées :

  • le 19 janvier : présentations et ateliers techniques ;
  • le 20 janvier : présentations et ateliers plutôt grand public (à confirmer, il manque un lieu d’accueil).

Nous vous invitons à vous inscrire (c’est gratuit), voire à proposer une présentation ou un atelier.

FLOSSITA, l’association derrière FlossCON

L’association FLOSSITA (FLOSS in the Alps) est en charge de l’organisation de FlossCON ; elle est née le 19 décembre 2017.

Si vous souhaitez participer à l’aventure, vous êtes les bienvenus.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions : les primées de décembre 2017

14 janvier, 2018 - 20:54

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de décembre 2017.

Abonnement d’un an à GNU/Linux Magazine France (éditions Diamond) :

Livres des éditions Eyrolles et ENI :

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site, ainsi qu’à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Wapiti 3.0.0 : Nouvelle version du scanneur de vulnérabilités Web

14 janvier, 2018 - 12:13

Wapiti est un scanneur de vulnérabilités Web publié sous licence GNU GPL v2.

Il permet de détecter la présence de failles courantes (injection SQL, XSS, inclusion de fichier, exécution de code ou de commande, etc.) sur les sites Internet et les applications Web via différents modules d’attaque. L’exploitation des failles remontées n’est pas gérée par le logiciel, l’utilisateur doit donc procéder à l’exploitation lui‐même ou s’en remettre à un logiciel spécifique (comme sqlmap pour les failles SQL).

Wapiti génère des rapports de vulnérabilités dans différents formats (HTML, texte, JSON, XML). C’est un outil en ligne de commande qui a peu de dépendances et s’installe facilement.

Sommaire

Fonctionnement

Le fonctionnement général de Wapiti est simple : dans un premier temps scanner le site demandé afin d’énumérer les adresses URL et formulaires présents sur le site.

L’outil qui parcourt les pages (ou crawler) est efficace et certains projets spécialisés dans la comparaison d’outils de sécurité considèrent Wapiti comme la meilleure solution libre sur le sujet.

Wapiti est capable d’extraire des URL depuis des fichiers Flash (.swf), JavaScript (tant bien que mal) et gère parfaitement les dernières subtilités de HTML 5. Une fois cette phase d’énumération effectuée, chaque module va injecter un ou plusieurs charges (payloads) dans les différentes entrées (paramètres d’URL, champs de formulaire) et déduire on non la présence d’une vulnérabilité en se basant sur la réponse obtenue (principalement via la présence de messages d’erreur, d’un motif spécifique ou d’un comportement réseau particulier comme un délai d’expiration).

Nouveautés Python 3

Ce qui explique le passage du numéro de version 2.3.0 au 3.0.0, c’est le passage du code à Python 3 (en remplacement de Python 2.7). Ce numéro de version est donc l’occasion d’afficher clairement ce changement auprès des utilisateurs du logiciel.

Attaques

Sur le plan des types d’attaques pris en charge, peu de nouveautés. Il y a certes un module pour détecter la vulnérabilité Shellshock et un autre pour l’attaque en force brute des noms de dossiers et fichiers sur le serveur Web ciblé (comme le font DirBuster, dirb ou gobuster pour les initiés), mais ces derniers traînaient déjà sur le SVN du projet depuis un moment.

Un nouveau module permet d’afficher les dix ressources les plus lentes du serveur Web (en termes de vitesse de téléchargement). Il s’agit là d’une preuve de concept pour montrer que l’architecture de Wapiti peut aussi être utilisée pour autre chose que lancer des attaques.

Des améliorations ont été apportées aux modules existants, comme la diminution de faux‐positifs ou encore l’ajout de nouvelles charges (payloads) d’attaque.

Interface utilisateur

Le gros du changement a visé à donner plus de contrôle à l’utilisateur sur l’exécution des différentes phases (crawling et attaque). Cela s’est fait par l’ajout d’un vrai mécanisme de sessions basé sur des bases de données SQLite 3. Jusqu'à présent, il était possible de stopper la recherche via Ctrl + C pour passer aux attaques, et arrêter les attaques signifiait stopper le logiciel. De même, dans les précédentes versions seules les URL et formulaires trouvés lors de la recherche étaient conservés.

Désormais, les sessions permettent de garder les URL et formulaires, mais aussi de savoir quels modules ont déjà attaqués, quelles vulnérabilités ont déjà été trouvées et quelles requêtes HTTP sont associées. On peut dès lors stopper durant la phase d’attaque sans avoir à tout recommencer. Cela se voit lors d’un Ctrl + C qui propose alors soit de continuer les attaques du module existant, soit de passer au module d’attaque suivant, soit de quitter sans générer le rapport, soit de quitter et générer le rapport. Relancer le logiciel permet alors de reprendre par défaut exactement où l’on était resté. Plusieurs nouvelles options permettent d’agir sur la session si l’on souhaite par exemple relancer les attaques sans relancer le crawling.

Au lancement de l’application, l’utilisateur est dorénavant accueilli par un ASCII art car, bien sûr, un outil d’attaque n’est pas concevable sans art ASCII (par exemple sqlmap ou Metasploit, pour ne pas les citer).

Contrôle des requêtes

Ceux qui ont déjà écrit un crawler savent à quel genre de problèmes on doit faire face. Un cas d’école et celui des calendriers : leur contenu est généré dynamiquement, tout comme les liens trouvables dans l’application. On peut suivre éternellement le lien permettant de passer à l’année suivante, ça ne s’arrêtera jamais. Wapiti avait déjà des garde‐fous pour ce genre de problématiques, mais de nouvelles options permettent de contrôler plus finement le crawler. Au total neuf options permettent de fixer la profondeur de recherche, limiter la durée de parcours, spécifier une intensité de recherche, limiter le nombre de liens sous un même dossier, ou encore limiter le nombre de variantes d’une query string pour un script.

Plus que le parcours, c’est le temps de réalisation des attaques qui peut être excessif. Si un module qui dispose de cinq charges s’attaque à une URL avec cinq paramètres, il devra envoyer 3 125 (55) requêtes. Je vous laisse imaginer le temps qu’il faut pour s’attaquer à un formulaire disposant de plus de 50 entrées.

En plus de pouvoir supprimer des paramètres des URL, Wapiti peut maintenant ignorer certains paramètres lors de l’attaque. Il peut aussi ignorer les URL et formulaires ayant plus d’un certain nombre d’entrées. Enfin, l’option d’intensité de la recherche (--scan-force ou -S) propose des valeurs similaires à Nmap (de paranoid à insane) qui permettent de réduire plus ou moins fortement la quantité d’URL au fur et à mesure que le nombre de paramètres augmente.

Installation et utilisation

Le wiki du projet contient une page dédiée à l’Installation du logiciel sous différentes distributions GNU/Linux, ainsi que sous Windows. Des tutoriels vidéos ont aussi été créés. L’utilisation de base est très simple, on appellera juste Wapiti avec l’option -u pour spécifier l’URL servant de base pour le périmètre d’attaque (le périmètre par d’attaque par défaut est folder, donc tout ce qui se trouve sous le chemin spécifié est attaqué). Les modules d’attaque les plus courants seront lancés une fois la recherche terminée et le rapport sera généré.

La page de manuel est sans doute l’aide la plus fournie pour contrôler plus en détail Wapiti.

Aider le logiciel

En tant qu’utilisateurs de GNU/Linux, vous pouvez aider le logiciel en créant des paquets pour cette nouvelle version pour votre distribution favorite ou demander à un mainteneur la création du paquet. J’ai déjà cru voir un paquet pour Gentoo ainsi qu’un paquet Arch Linux sur un dépôt spécifique.

Le logiciel est gratuit et je le développe sur mon temps libre. Vous pouvez aussi contribuer via une aide financière au projet qui sera la bienvenue.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 3 de l’année 2018

14 janvier, 2018 - 01:04

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 35 événements (0 en Belgique, 32 en France, 0 au Luxembourg, 3 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux Ubuntu et Logiciels Libres - Le lundi 15 janvier 2018 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Les Section GNU/Linux ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les lundis de 10h00 à 12h00, sauf vacances et fériés.

[FR Grenoble] OpenStreetMap - atelier MapCraft - Le lundi 15 janvier 2018 de 18h30 à 21h00.

Le collectif OpenStreetMap Grenoble vous invite à son prochain atelier OSM,

Cet atelier OSM s'intéressera à l'outil Mapcraft. MapCraft est un outil de suivi de progression de mapping qui peut être utilisé durant une carto-partie ou pour coordonner tout autre projet concentré sur une zone géographique définie. Il permet des zones de travail découpées et cliquables et ainsi de pouvoir les commenter et en discuter par chat avec les contributeurs de chaque zone.

Au programme ce 15 janvier

► A quoi ça sert
► Comment utiliser un mapcraft existant
► Comment réaliser son propre mapcraft
► Mapcraft des communes de l'Isère et de la métropole de Grenoble

A partir de 18h30 à La Coop-Infolab. 31 rue Gustave Eiffel – 38000 Grenoble

Gratuit sur inscription

[FR Toulouse] Frama-Quadrapéro - Le lundi 15 janvier 2018 de 19h00 à 23h00.

En ce début d'année nous vous proposons un Frama-Quadrapéro, lundi 15 janvier à 19h au bar de l'Autruche, pour parler numérique libre et militantisme

La première heure sera l'occasion de parler de l'actualité et des projets à venir des associations et collectifs militants libristes

Framasoft et la Quadrature du Net seront représentées, si des gens de Toulibre, Tetaneutral, le Pic, le Tetalab, Combustible etc. souhaitent également faire passer des infos n'hésitez pas

Quelques uns d'entre nous sont impliqués dans un projet en gestation de chaton toulousain pour les associations https://oxyta.net/ que nous vous présenterons.

Le bar accueille à partir de 20h-20h30 un DJ de musique blues dans le cadre de ses lundi blues, les discussions seront donc plus informelles.

L'inscription n'est pas obligatoire, vous arrivez quand vous voulez, mais pour nous aider à avoir une idée du nombre de personnes intéressées vous pouvez vous inscrire ici

https://framaforms.org/frama-quadrapero-15-janvier-2018-1515358481

Il est possible d'amener des choses à grignoter, et vous pouvez commander sur place en plus des boissons de la charcuterie et du fromage.

[FR Paris] Apéro Parisien du Libre - Le lundi 15 janvier 2018 de 19h00 à 23h00.

Tous les 15 du mois, Parinux vous convie à l'Apéro Parisien du Libre (APL). Cet événement informel et convivial réunit les personnes intéressées par le monde du Libre.

Pour le 15 décembre nous vous donnons rendez-vous à La Fine Mousse à partir de 19h pour échanger autour du Libre avec les bénévoles de l'association Parinux.

Tou.te.s sont les bienvenu.e.s, qu'ils/elles soient membres ou non, que ce soit pour découvrir l'association, se renseigner sur ses activités, ou simplement partager un bon moment avec d'autres bénévoles du Libre

[FR Lyon] Graphisme - Le lundi 15 janvier 2018 de 19h30 à 21h30.

Ces ateliers réguliers sont proposés tous les 3èmes lundis de chaque mois à la MJC de MontChat en partenariat avec l'ALDIL et la licence professionnelle CoLibre.

Soirées à thématiques variées, découvrez des logiciels libres d'infographie pour faire de la retouche photos, des diaporamas animés, du stopmotion…

Ces ateliers sont animés par les étudiants de la licence CoLibre qui présentent tour d'horizon et techniques de bases d'un logiciel libre de création graphique différent à chaque séance.

Tout public - Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

De 19h30 à 21h30 dans l'espace EPN de la MJC de Montchat.

[QC Montréal] (3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres, de niveau débutant - Le lundi 15 janvier 2018 de 14h00 à 16h30.

Accueil rencontre:
(3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres, de niveau débutant qui tiendra sa rencontre régulière mensuelle tout les 3ième lundi de chaque mois.
En Janvier 2018 se sera, le 15 de 14:00 à 16:30 heures. Au Rond-point café autogéré, 3213 Ontario est, Montréal.

[FR Quimper] Permanence Linux Quimper - Le mardi 16 janvier 2018 de 17h00 à 18h00.

Tous les mardis de 17h à 18h, Linux Quimper vous donne rendez-vous au Centre social des Abeilles, 4 rue Sergent Le Flao à Quimper (entrée libre et gratuite).

Curieux, déjà utilisateur, expert, vous êtes les bienvenu-e-s pour un dépannage, une installation, un conseil, une aide, discuter, échanger, etc… sur Linux et les logiciels libres.

N'hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation ou un dépannage de Linux ou avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…).

Pour les ordinateurs fixes, apportez uniquement votre Unité Centrale, nous avons écrans, claviers, souris.

Pour une installation d'une distribution GNU/Linux de votre choix sur votre ordinateur, pensez à

  • Sauvegarder vos données personnelles
  • Libérer de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmenter Windows si vous voulez le conserver.

Renseignements 07 68 59 17 32

[FR Le Mans] Permanence Linuxmaine - Le mercredi 17 janvier 2018 de 12h00 à 13h00.

ATTTENTION Cet événement est annoncé de façon automatique. Les fermetures exceptionnelles seront annoncée sur notre site internet.

L'association de promotion et de découverte du en Sarthe, Linuxmaine, tient une permanence les mercredis de 12h00 à 13h00.

Celle ci est ouverte à tous, membres de l'association ou non.

On peut s'y informer sur le, les découvrir, en tester, amener sa machine pour une installation ou simplement se retrouver pour discuter.

Entrée Libre.

[FR Callian] Linux et les Logiciels Libres - Le mercredi 17 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Venez découvrir Linux et les logiciels libres, mais aussi vous faire aider avec votre matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette, smartphone y compris.

Cette année, nos objectifs évoluent, c'est à dire les logiciels libres restent comme l'objectif principal, mais aussi d'aider les gens avec leur matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette smartphone y compris.

Venez avec vos machines même sous Windows ou Mac/os, nous ne vous laisserons pas tomber, nous considérons, que vous n'êtes pas responsable de l'hégémonie commerciale des produits non libres.

Mais pourquoi venir aux réunions
1°) Découvrir, Essayer, Installer Linux
2°) Régler vos problèmes Windows ou Mac

Venez nombreux, même par curiosité Les animateurs seront heureux de vous accueillir et nous insistons.

L'accès est totalement libre et gratuit

Merci de vous inscrire par mail et d'indiquer le soucis à régler si besoin.

[FR Paris] Meet-Up Yunohost - Présentation du projet et comment contribuer - Le mercredi 17 janvier 2018 de 19h00 à 21h00.

YunoHost est une distribution basée sur Debian GNU/Linux composée, essentiellement, de logiciels libres, ayant pour objectif de faciliter l’auto-hébergement. YunoHost facilite l’installation et l’utilisation d’un serveur personnel. Autrement dit, YunoHost permet d’héberger sur sa machine et chez soi son courrier électronique, son site web, sa messagerie instantanée, son agrégateur de nouvelles (flux RSS), son partage de fichiers, sa seedbox et bien d'autres… Le nom YunoHost vient de l'anglais Y-U-No-Host ("Why you no host"), signifiant Pourquoi ne pas t'héberger ». Il s'agit d'un jeu de mot issu du mème internet "Y U NO".

Yunohost c'est le système qui fait tourner la Brique Internet, mais pas que… Framasoft dédie une journée de temps de l'un de ses salariés durant laquelle, chaque semaine, du travail est fait pour packager les applications des différentes applications Degooglisons Internet pour les rendre disponibles au sein de YunoHost.

L'objectif de cette soirée est de faire une présentation du projet Yunohost, de ses objectifs et de pourquoi et comment contribuer au projet.

Pour s'inscrire, merci de saisir un pseudo sur le Framadate suivant https://framadate.org/meetupyunohost

[FR Orléans] Astronomie et Logiciels Libres - Le mercredi 17 janvier 2018 de 20h30 à 22h30. [FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 17 janvier 2018 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

Ouvert au public tous les mercredi soir.

Venez nombreux.

[QC Montréal] Soirée Wiki à la Cinémathèque québécoise - Le mercredi 17 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Dans le cadre des Sommets du cinéma d'animation, la Cinémathèque québécoise, le Café des savoirs libres et Wikimedia Canada vous invitent à un atelier contributif le mercredi 17 janvier de 18h à 21h.
Venez rencontrer un·e cinéaste d'animation du Québec et découvrir sa vie et ses œuvres pour mieux les documenter sur Wikipédia et ses projets frères ! Vous bénéficierez des précieuses ressources documentaires de la Médiathèque Guy-L.-Coté ainsi que d'un accompagnement pour vous aider à contribuer aux projets Wikimédia.
Ces soirées se veulent conviviales et stimulantes, tout le monde est bienvenu ! Que vous soyez simplement curieux d'en savoir plus sur les projets Wikimédia ou sur le cinéma d'animation, que vous soyez débutant ou contributeur averti, professionnel, étudiant ou amateur, passionné ou non de cinéma… nous répondons à vos questions !

[FR Martigues] Prise en main d’un système LINUX - Le jeudi 18 janvier 2018 de 16h30 à 18h30.

Comment utiliseret les

avec l’association des (ULLM)

Prise en main d’un système à la

Entrée Libre

[FR Lyon] Le jeudi, c'est Wiki Les rues et les places de Lyon - Le jeudi 18 janvier 2018 de 17h00 à 19h00.

Vous ne saviez-pas que la rue d'Avignon avait été transformée en rue Elie Rochette Que la place Juliette Récamier a disparu en place René Déroudille Il est temps de le faire savoir au monde entier… grâce à Wikipédia

Avec l'aide du collectif de wikipédiens Lyonnais, enrichissez les articles sur les rues, places et ponts de Lyon grâce aux documents de la Bibliothèque municipales et aux ressources déjà présentes sur Internet.

Si vous débutez sur Internet, si vous êtes spécialiste de l'histoire de Lyon, si vous aimez nourrir et partager votre curiosité vous êtes à la bonne place

Photographie Place du Pont, au début du XXe siècle (fonds Jules Sylvestre, Bibliothèque municipale de Lyon / CC BY-NC-ND 2.0 FR)

[FR Caen] Atelier "les biens communs numériques" - Le jeudi 18 janvier 2018 de 17h00 à 19h00.

Cette présentation s'intéressera aux biens communs numériques.

Des principes fondateurs aux perspectives du mouvement, en prenant l'exemple de Wikipédia, OpenStreetMap et OpenFoodFacts

Atelier limité à 12 places. Inscriptions en vous rendant au local Artifaille (51 quai de Juillet à Caen), en écrivant à contact@artifaille.fr ou en utilisant le formulaire de contact.

[FR Montpellier] Aprilapéro - Le jeudi 18 janvier 2018 de 18h18 à 20h20.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage.

Au programme des discussions

  • LoRdi Région Libre, renommé en MCNL pour Mon Cartable Numérique du Lycéen
  • référentiel Prestataires avec la CCI
  • pack Logiciels Libres CCI
  • échanger des expériences
  • discussions libres
  • échanges d’idées
  • faire un bilan des événements passés
  • faire des perspectives pour les actions futures
  • tout simplement, passer un moment convivial

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les Aprilapéro Montpellier auront lieu le 3e jeudi de chaque mois

Jeudi 19 octobre 2017 de 18h18 à 20h20
Jeudi 23 novembre 2017 de 18h18 à 20h20
Jeudi 21 décembre 2017 de 18h18 à 20h20
Jeudi 18 janvier 2018 de 18h18 à 20h20
Jeudi 15 février 2018 de 18h18 à 20h20
Jeudi 15 mars 2018 de 18h18 à 20h20
Jeudi 19 avril 2018 de 18h18 à 20h20
Jeudi 17 mai 2018 de 18h18 à 20h20
Jeudi 21 juin 2018 de 18h18 à 20h20

Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 18 janvier 2018 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second mardis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

 Ses rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Paris] Meetup PostgreSQL - Le jeudi 18 janvier 2018 de 19h00 à 22h00.

Réunion du groupe Meetup PostgreSQL, comme à l'habitude quelques présentations techniques suivies d'un moment convivial autour des bières et des pizzas.

[FR La Roche-sur-Yon] Projection Nothing To Hide - Le jeudi 18 janvier 2018 de 19h00 à 23h00.

Pour commencer l’année 2018, les association K’ Rément Libre et Fai Maison vous proposent une soirée projection du documentaire Nothing To Hide suivi d’un débat sur le thème du documentaire. Cette soirée se terminera par un moment de convivialité autour d’une galette.

Ce documentaire démontre l’intrusion dans la vie privée des géants du Web, n’avons nous vraiment plus rien à cacher Venez en parler avec nous lors de cette soirée.

Bande Annonce

Pour des raisons de logistique (nombre de galettes) nous vous demandons de vous inscrire, par contre le processus peut être anonymisé, nous ne garderons aucunes données de votre inscription.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 18 janvier 2018 de 19h30 à 22h30.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April, … y a toujours quelque chose à faire
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

[QC Montréal] Rencontres du Libre - Le jeudi 18 janvier 2018 de 18h30 à 21h30.

La prochaine Rencontre du Libre du CLA se tiendra le jeudi 18 janvier 2018, de 18:30 à 21:30 heures à la salle Saint-Urbain du 3e étage de la Maison Notman, située au 51 rue Sherbrooke Ouest à Montréal.
Assemblée extraordinaire des membres du Club Linux Atomic (CLA)
Le premier segment de cette rencontre débutera par la tenue d’une assemblée extraordinaire des membres ayant comme thème l’intégration du Club Linux Atomic à FACIL. Consultez l’information pertinente de cette assemblée.

[FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 19 janvier 2018 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est

Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Alors, si vous avez un peu de temps le vendredi soir, voici une occupation qui me semble très intéressante.

Montpel’libre est une association et un groupe d’utilisateurs (GULL), qui propose une multitude d’activités dans le cadre de la promotion des logiciels libres, et des Communs.

Depuis longtemps déjà, Montpel’libre participe à l’économie sociale et solidaire en organisant tout un éventail d’ateliers et de manifestations, au développement durable et à l’innovation sociale au travers de permanences et ateliers de présentations des logiciels libres et évidement les cartoparties, véritable actions citoyennes, sur le thème de l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

L’activité économique, l’intérêt collectif, le fonctionnement démocratique, autant d’éléments que porte Montpel’libre, en proposant un accès entièrement libre et gratuit à une éducation populaire, au travers de ses ateliers à destination de tous les publics.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure transmission des connaissances.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00

  • vendredi 5 janvier 2018 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 12 janvier 2018 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 19 janvier 2018 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 26 janvier 2018 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

[FR Antibes] Rencontre Accès Libre (RAL) - Le vendredi 19 janvier 2018 de 18h00 à 21h00.

Certains les appellent install party, d’autres encore Soirées Linux, mais les Rencontres Accès Libre sont tout cela en même temps, et bien plus encore.

C'est l’occasion de

  • discuter, échanger, expliquer
  • installer des logiciels libres
  • et, toute autre idée coopérative de solidarité à but non lucratif

Entrée Libre. Tout Public

[FR Courbevoie] Atelier ARDUINO pratique - Le samedi 20 janvier 2018 de 09h30 à 18h30.

Le GULL StarinuX organise l'atelier * ARDUINO pratique *

QUAND samedi 20 janvier 2018 de 9h30 à 18h30.

LIEU 48 rue de Colombes 92400 Courbevoie,
(SNCF gare Courbevoie St Lazare  La Défense ou 
Métro Pont de Levallois et bus 275 arrêt Stade).

PRÉSENTATION Faire un objet connecté avec Arduino, une petite alarme avec une puce RFID

PROGRAMME  L'atelier consiste à réaliser une alarme utilisant principalement un Arduino, un accéléromètre et un capteur RFID. Cette alarme se pose simplement sur ce que vous voulez surveiller si un voleur s'en prend à vos affaires, il devra déplacer l'alarme et elle sonnera En termes pédagogiques, vous apprendrez surtout à concevoir et à réaliser une multitude d'objets connectés simples.

Il n'y a aucun pré-requis. Si vous ne connaissez pas Arduino, cet atelier est décomplexant et vous donne les bases pour de prochains projets. Si au contraire vous avez déjà pratiqué Arduino, alors ce sera  pour vous la découverte d'un horizon de possibilités.

L'atelier coûte 30 pour couvrir les frais de matériel (remis lors de l'atelier). Vous repartez avec votre alarme.

FORMATEUR Sébastien Roux, consultant et intervenant professionnel dans les fablabs, professeur à l'Institut Mines Télécom

MODALITÉS une participation de 20 (10 demandeur d'emploi) est demandée valable un an (plus de 10 ateliers) et pour le matériel de l'atelier 30.

Vous pré-inscrire
www.starinux.org/index.php?rev=ateliers-inscription.php

Au plaisir de votre venue le 25 novembre

[FR La Couronne] Permanence - accueil public - Le samedi 20 janvier 2018 de 10h00 à 13h00.

Notre permanence d'accueil avec le sourire, le café et les gâteaux

Lieu de rencontre et d'échange convivial pour discuter informatique et outils numériques.

Cette association permet à chacun de découvrir également l'univers de Linux et par extension de tous les **logiciels* et matériels libres*.

Entrée Libre. Tout Public.

[FR Lyon] Technique de cartographie - Le samedi 20 janvier 2018 de 10h00 à 12h00.

Atelier gratuit - samedi 10h00 à 12h00

Inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et l'association OSM (OpenStreetMap) vous propose une série d’ateliers.

L'objection est de découvrir les usages liés à, et contribuer à son enrichissement. Créer son compte personnel, faire des reports/créations d’informations géographiques sur la carte, y compris des données GPS.

S’initier et se perfectionner à l’usage des outils informatiques associés. Intégrer des données externes.

Contribuer à améliorer la Base Adresses Nationale Ouverte (BANO). Explorer la richesse de la base de données OSM, et savoir en tirer partie.

Réaliser des cartes personnalisées. Pour chaque atelier, le contenu sera adapté en fonction des demandes des participants.

Cet atelier est ouvert à tous

les dates Samedis 7 octobre, 9 décembre, 20 janvier, 31 mars, 5 mai

Vous pouvez venir avec votre propre pc (sinon on vous le fournira).

N'hésitez pas à venir nombreux.

[FR Caen] Présentation Dolibarr - Le samedi 20 janvier 2018 de 10h00 à 12h00.

Dolibarr est un logiciel de gestion d'activité associative. Il permet de gérer ses adhérents, ses cotisations, sa caisse, ses projets, et bien plus encore

Venez découvrir les fonctionnalités de ce très bon logiciel libre.

Infos pratiques

Réservé aux adhérents Artifaille

*Tarif 10, gratuit avec une nouvelle adhésion annuelle - Inscriptions au 07 67 17 96 36
*

Lieu Maison des Solidarités, 51 Quai de Juillet, à Caen

Intervenant Emmanuel P.

[FR Grenoble] Journée d'accélération & Crash Test - Le samedi 20 janvier 2018 de 10h00 à 18h00.

Lancez, testez, développez votre prototype Grenoble CivicLab, lors de cette journée d’accélération.

Vous êtes développeur
Aidez à développer un prototype numérique, le temps d'une journée (et plus si affinités) !

Vous êtes un citoyen, un étudiant, une association, un curieux..?
Envie de vous mobiliser pour un projet citoyen
Découvrez les projets et aidez-les en les testant lors d'un crash test Faites leurs vos retours et propositions d'amélioration.
Deux sessions de crash-test prévues de 11h à 12h30, et de 15h à 16h30.

Au programme

  • Journée de développement de votre prototype numérique, à l'aide de développeurs,
  • Sessions crash test usager présentez votre projet et obtenez les retours du grand public

Vous pourrez échanger des compétences informatiques, bénéficier d’un espace de travail, d’outils, de coaching…

Je m'inscris

Cette journée a lieu dans le cadre du Festival Transfo

[FR Strasbourg] Libérons nous du pistage - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Lors de cet atelier, des bénévoles d’Alsace Réseau Neutre et d’autres associations, vous proposent de reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l’adoption de solutions alternatives à vos usages numériques courants.

Concrètement, il s’agit de vous aider à

  • Configurer votre navigateur pour limiter les données transmises à votre insu
  • Découvrir des services numériques éthiques
  • Installer Linux ou LineageOS (Install Party)
  • Prendre en main une solution d’auto-hébergement qui vous permet d’avoir votre propre cloud de fichier, d’héberger votre site web ou encore vos mails (La brique Internet / YunoHost)

Tout public
Gratuit (dons acceptés)
*Inscriptions , *

[FR Martigues] Install Party - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 17h00.

Recup’ Test’ Install’…Parties avec l'ULLM

Envie de redonner une seconde vie à vos ordinateurs

Envie de bidouiller vos vieilles machines

Envie de tester des systèmes alternatifs à Windows

Envie d’installer un système totalement libre sur votre machine

Le temps d’une après-midi par mois, une occasion de rencontrer des utilisateurs expérimentés.

Entrée Libre, tout public.

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19 ème siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Castelnau-le-Lez] Ateliers d’initiation au développement web - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 18h00.

 Tous les samedis et sur deux créneaux horaires de 14h à 16h pour les novices et de 16h à 18h pour les amateurs, nous vous proposons à nouveau l’atelier d’initiation au développement web, à la Mjc de Castelnau-le-Lez.

Le but de cet atelier est de faire découvrir le métier de technicien développeur web PHP, partager ses connaissances et son savoir-faire dans le domaine.

Les inscriptions se feront à la Mjc avec deux séances découverte.

Programme novice

  • Comprendre les langages de balisage HTML et CSS
  • Utiliser les navigateurs pour inspecter son code
  • Comprendre l’algorithmique avec Javascript et PHP
  • Utiliser les frameworks jQuery et Bootstrap

Programme amateur

  • Créer des pages dynamiques avec PHP
  • Apprendre l’AJAX
  • Envoyer des e-mail avec PHP
  • Créer un site web depuis un template et un framework PHP

Prérequis (pour une réussite garantie)

  • Ordinateur portable
  • Motivation
  • Projet concret
  • Travail à la maison

Pourquoi Lors des séances, chacun a besoin de sa machine pour faire les expériences et montrer les notions non acquise durant la semaine.

Programmer c’est facile, mais ça demande de la patience et de la motivation, car il s’agira souvent de résoudre des casses-têtes et plus fréquemment encore de corriger ses propres erreurs.
D’après l’expérience du formateur, le seul moyen d’accomplir ces taches, c’est d’avoir un projet, un objectif.

Le nombre de places par séance est limité à 6 personnes. Cela permet d’être disponible pour tout le monde.
Aussi, il sera demandé au bout de quelques semaines à ce que l’on soit vraiment intéressé par le sujet et d’avoir le temps de s’y investir. Ça serait dommage de partir en milieu d’année en laissant une chaise vide

Attention Cette session de partage d’expérience n’a pas pour vocation de faire de vous des professionnels ou de faire concurrence à des programmes de formations diplômantes.

Cette formation est juste proposée par un professionnel avec qui vous pourrez discuter et poser des questions en relation à votre projet web.

Les Ateliers d’initiation au développement web ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les samedis de 14h00 à 18h00, sauf périodes de vacances

  • samedi 13 janvier 2018 de 14h00 à 18h00
  • samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 18h00
  • samedi 27 janvier 2018 de 14h00 à 18h00

Mjc Centre André Malraux 10, avenue de la Moutte, 34170 Castelnau-le-Lez

[FR Cognac] Commencer avec GNU/Linux - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h00 à 17h00.

Samedi 20 Janvier 14H 17H commencer sous Linux + Journée découverte,à la Maison du Temps Libre Rue Robert Daugas à Cognac
En plus de la journée découverte, Samedi 20 Janvier, un atelier pour "commencer sous GNU/Linux". Comment installer un programme, trouver de l'aide, utiliser son bureau, gerer ces fichiers, …
Atelier sur inscription en nous envoyant un message à contact@logicielslibrescognac.org

içi http://logicielslibrescognac.org/contact.php

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 20 janvier 2018 de 14h30 à 16h30.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l*e CIJ* (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.

Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

C'est un pavillon dans un jardin.

Attention du fait des travaux de la gare l'accès en voiture peut être difficile.

Éventuellement stationner parc Danaux (à coté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

Par contre c'est tout à coté de la gare.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Ouverture de l’appel à présentations de la conférence OW2con’18

13 janvier, 2018 - 19:06

Évènement annuel de la communauté OW2, OW2con’18 aura lieu les 7 et 8 juin 2018, dans les locaux d’Orange Labs, à [Châtillon]. C’est une rencontre d’experts, d’architectes, de développeurs et de chefs de projets internationaux. L’appel à présentations est ouvert.

OW2 est une communauté open source internationale et indépendante spécialisée dans le développement de logiciels d’infrastructure de qualité industrielle. Elle regroupe des entreprises, des collectivités et des organismes de recherche de premier plan comme Airbus Défense, l’Institut Fraunhofer, l’Institut Mines‐Télécom_, Inria, la Mairie de Paris, Orange et l’Université d’Oslo.

OW2con’18 aura lieu les 7 et 8 juin prochains sur le site Orange Gardens, le centre névralgique de la recherche et de l’innovation d’Orange, situé à Paris‐Châtillon. Une nouveauté pour cette année dans le format de la conférence : une après‐midi sera consacrée à l’organisation de meetups proposés par diverses communautés open source invitées.

Le thème de la conférence OW2con’18 est « Le logiciel open source : un parcours entre valeurs éthiques et valeur économique ».

Le logiciel libre a été défini originellement comme la liberté d’utiliser, copier, modifier et redistribuer le code source. Ces quatre règles simples ont eu le pouvoir de changer l’industrie du logiciel. Ce qui était au départ un mécanisme technique et juridique basé sur des valeurs d’ouverture et de partage pour le développement coopératif du logiciel est devenu le logiciel open source, un modèle de développement d’entreprise et un véhicule d’innovation collaborative. OW2con’18 se concentrera sur les différentes facettes du logiciel libre, et son parcours entre « valeurs » et « valeur ».

Plusieurs thèmes technologiques seront couverts : les applications d’entreprise, la sécurité et le respect de la vie privée, l’accessibilité, l’Open Cloud, l’Internet des objets, la qualité logicielle, l’intelligence artificielle, la gestion des processus métier, les mégadonnées (Big Data) et l’informatique décisionnelle, la Blockchain, l’automatisation et le test logiciel.

La conférence est gratuite. Elle a pour but de promouvoir les projets de la base de code OW2 et de l’ensemble de la communauté open source. Toutes les sessions se dérouleront en anglais.

L’appel à participation est ouvert jusqu’au 20 février 2018 (les propositions sont à faire en anglais).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

CiviCamp Brussels 2018

12 janvier, 2018 - 23:41

Du 5 au 9 février 2018 se déroulera le premier CiviCamp de Bruxelles. Un CiviCamp est à la fois une journée de conférences pour les (futurs) utilisateurs de CiviCRM et un « code sprint » de 4 jours pour les développeurs.

CiviCRM est une solution Web libre de gestion de la relation client. Elle a été spécialement conçue pour répondre aux besoins des organismes à but non lucratif, des organisations non gouvernementales et des groupes de pression.

 Conférences

Les conférences du 5 février 2018 sont destinées à tous les (futurs) utilisateurs de CiviCRM.

C’est l’occasion pour les participants de partager leur expérience et connaissances avec toutes les organisations utilisant CiviCRM.

Au programme
  • études de cas ;
  • démonstrations : comment les autres organisations utilisent CiviCRM ;
  • table ronde : RGPD ;
  • table ronde : relier CiviCRM à un système comptable ;
  • extensions présentées par les développeurs (CiviCalendar, la nouvelle interface, etc.) ;
  • CiviCRM et sa traduction ;
  • et plus encore…

Vous avez une étude de cas intéressante à présenter ? Vous voulez faire une présentation sur un sujet CiviCRM ? Vous avez des questions ou des défis spécifiques ? Envoyez un courriel à alain@businessandcode.eu

Lieu

Muntpunt
Place de la monnaie 6
1000 Bruxelles
Belgique

Carte sur Openstreetmap

CiviCamp Brussels 2018, c’est :
  • lundi 5 février 2018 de 9 h 30 à 17 h ;
  • un moyen rapide d’une journée pour en apprendre plus sur CiviCRM ;
  • une découverte de ce qu’est CiviCRM et ce qu’il peut faire ;
  • des sessions spécifiques pour les utilisateurs finals ;
  • des formations dirigées par des experts ;
  • des études de cas et des idées ;
  • une manière d’en savoir plus sur la communauté ;
  • et bien plus encore !…

Inscrivez‐vous.

 Contributor Sprint

Après cette journée de conférences, il y aura un « code sprint » de 4 jours pour les contributeurs de CiviCRM. Il se tiendra au même endroit du mardi 6 février au vendredi 9 février.

Aidez à faire avancer le projet CiviCRM :

  • ajouter de nouvelles fonctionnalités ;
  • corriger les bogues ;
  • améliorer le support marketing ;
  • documenter les nouvelles fonctionnalités ;
  • interagir avec les membres de l’équipe et les développeurs / implémenteurs CiviCRM ;
  • etc. et profiter de la capitale européenne.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

XCP-ng une alternative open source à XenServer

10 janvier, 2018 - 19:04

Xen Cloud Platform était l’équivalent libre et open source de XenServer avant que l’hyperviseur de Citrix ne soit lui‐même passé sous licence libre.

Mais, la version 7.3 de XenServer a déplacé de nombreuses fonctionnalités auparavant gratuites dans les versions standard et entreprise — payantes, donc.

En conséquence, une solution communautaire est de nouveau nécessaire : XCP-ng en devient donc le projet.

Qui s’occupe de ce projet ?

Contrairement à la première version de XCP, ce projet n’est pas supporté par Citrix. C’est un projet 100 % communautaire dont les premiers contributeurs sont :

  • Olivier Lambert (du projet Xen Orchestra — principal porteur du projet XCP-ng) ;
  • John Else ;
  • Nick Couchman ;
  • Jon Sands ;
  • Mike Hidalgo.

Le projet est ouvert à tous et si vous souhaitez contribuer, vous pouvez contacter l'équipe de Xen Orchestra pour demander à participer à XCP-ng.

Quels objectifs ?

L’objectif principal du projet est de fournir une solution équivalente à XenServer (c’est‐à‐dire intégrant les fonctionnalités de la XAPI) dans une solution complètement communautaire et non dépendante de Citrix, ce qui inclut :

  • une solution compatible à 99,99 % avec XenServer (autant que possible), permettant par exemple de transférer des machines virtuelles depuis XenServer vers XCP-ng et vice versa ;
  • une solution compatible à 99,99 % avec les solutions de gestion libre pour XenServer (comme Xen Orchestra) ;
  • une documentation complète et fonctionnelle de sorte que tout le monde puisse utiliser les sources ;
  • une solution complètement indépendante des dépôts Citrix/XenServer.
Le planning

Le planning estimatif du projet inclut trois phases :

  1. créer un prototype fonctionnel et une documentation de compilation — Q1 2018 ;
  2. créer le dépôt RPM et un méta‐paquet ;
  3. ajouts et améliorations (ex : pilotes ZFS, pilote GlusterFS).
Comment participer ? Aide directe (et technique)

Les personnes avec de l’expérience dans les champs suivants sont les bienvenues :

  • construction de logiciels et de paquets (préférablement orientée CentOS RPM et SRPM) ;
  • connaissance de la XAPI et OCaml ;
  • connaissance approfondie de XenServer en général.
Aide indirecte

Les principaux contributeurs seront rémunérés pour le travail initial, construction/compilation, documentation et process. Tout ça aura donc un coût en temps et en argent. Les contributions seront donc les bienvenues et une campagne de financement participatif verra sans doute le jour.

En outre, tester la solution lors des différentes phases sera également d’une grande aide.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires