Livre numérique et logiciel libre : Bravo, madame Albanel !

Mots-clefs

Poisson d'Avril

Attention ceci était un poisson d'avril.

Paris, le 1er avril 2010, communiqué de presse

L'April félicite Christine Albanel pour la remise de son rapport sur le livre numérique. Contre toute attente, le rapport contient nombre de mesures défendant avec courage le logiciel libre et ses valeurs de partage : promotion des Formats Ouverts, numérisation systématique du patrimoine des bibliothèques nationales, et mise à disposition en ligne pour réutilisation par tout un chacun. L'April reconnaît s'être trompée sur l'ancienne ministre, rendue tristement célèbre pour son lamentable échec sur le dossier HADOPI, et la félicite chaudement.

Le Rapport sur le livre numérique remis ce matin par Christine Albanel à Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, propose des mesures toutes plus favorables les unes que les autres à la promotion et la défense du logiciel libre. L'April se réjouit d'un tel revirement de l'ancienne Ministre de la Culture, qui reconnaît ici implicitement l'erreur monumentale qu'a représentée sa défense de l'absurde et dangereuse HADOPI.

« Anéfé, un tel revirement en faveur du libre et du livre est le signe d'une profonde évolution sur le plan cognitif et sociétal, propre à embrasser les nouveaux enjeux techno-éthiques. » déclare, estomaqué, le délégué général de l'April, Frédéric Couchet. Il poursuit : « La mort politique de la ministre Christine Albanel, tombée en se prenant les pieds dans l'HADOPI, aura permis cette véritable résurrection ».

L'Albanel Nouvelle semble avoir compris l'importance d'Internet et du Logiciel Libre pour le partage de la connaissance. Les propositions développées dans son rapport audacieux et innovant sont à la mesure des attentes de l'April :

  • la numérisation de tout le patrimoine littéraire des bibliothèques publiques de France et sa mise à disposition sous licences permettant la libre diffusion et la réutilisation.
  • la généralisation de l'utilisation des Formats Ouverts (OpenDocument, PlainText, PDF et Daisy) permettant une utilisation et un accès aux œuvres par tous, notamment par les personnes en situation de handicap.
  • l'interdiction des dispositifs de contrôle d'usage - DRM - afin de favoriser l’interopérabilité des contenus numériques, assortie d'une surprenante recommandation d'abrogation de la loi DADVSI.
  • la poursuite de la politique de soutien aux livres numériques menée par le Centre National du Livre, en dissuadant les acteurs privés d'adopter les mécanismes inefficients et dangereux de verrouillage des œuvres.
  • la valorisation des modèles économiques en oeuvre dans le monde du Logiciel Libre afin de faire émerger une filière culture libre qui, par essence, concilie accès non discriminant à la culture et financement de la création.
  • l'établissement à Bruxelles un bureau chargé de l’établissement d’une politique européenne de promotion des biens communs.

« Cessons de nous appesantir sur les erreurs passées de l'ancienne Ministre qui l'ont conduite, aveuglée par les majors1, à une pathétique défense de l'indéfendable HADOPI. Son fantastique rapport est à la hauteur des ambitions de la France de diffuser la connaissance et faire rayonner sa culture dans le monde entier. Ces mesures fortes et ambitieuses sont autant de signes d'une intelligence qui honore Mme Albanel » conclut Tangui Morlier, président de l'April.