Les derniers communiqués de presse publiés

Vous pouvez avoir accès à l'archive électronique des communiqués de presse de l'association (ou relayés par l'association).

Pour être inclus dans la liste de diffusion des communiqués de presse de l'association, contacter contact@april.org, ou vous inscrire directement depuis http://lists.april.org/wws/info/communique.

Vous pouvez également consulter notre espace presse.

Conférence 'Mairie de Paris et Logiciel Libre' en présence de Richard Stallman

Paris, le 13 mars 2003. Communiqué de presse.

Richard M. Stallman, considéré comme le fondateur du mouvement du Logiciel Libre, président-fondateur de la Free Software Foundation, et initiateur du projet GNU en 1983, sera l'invité d'honneur de la Mairie de Paris à l'occasion d'une conférence de présentation des initiatives de la Mairie par rapport au Logiciel Libre.

Un scandaleux avant projet de loi de réforme du droit d'auteur

Paris, le 4 décembre 2002. Communiqué de presse.

Informatique de confiance ou informatique déloyale?

Paris, le 18 novembre 2002. Communiqué de presse.

APRIL s'associe à la mise en garde de Richard M. Stallman au sujet des projets Palladium et TCPA de Microsoft et d'Intel qui menacent la liberté de chaque utilisateur, notamment la liberté d'utiliser un logiciel libre, en contrôlant tous les ordinateurs.

Visite exceptionnelle de Richard Stallman, président de la Free Software Foundation, à Paris!

Paris, le 19 novembre 2001. Communiqué de presse.

Richard M. Stallman, considéré comme le fondateur du mouvement du logiciel libre, président-fondateur de la Free Software Foundation et initiateur du projet GNU en 1983, sera présent à Paris la semaine du 19 novembre 2001. À l'occasion de sa présence à Paris, Richard M. Stallman participera à différents événements.

DADVSI : le Parlement, dernier recours

Paris, Soissons, Montpellier, le 28 juin 2006. Communiqué de presse.

Les associations signataires de ce communiqué en appellent à un sursaut parlementaire concernant le projet de loi DADVSI. Le texte qui va être présenté vendredi 30 juin 2006 devant le Sénat et l'Assemblée nationale est un projet de loi dangereux, illégitime et qui restera comme l'exemple parfait d'un « bug législatif » [1]. Il est du devoir des sénateurs et des députés de repousser ce texte lors du vote solennel de vendredi.

L'APRIL vous donne rendez-vous à « Paris Capitale du Libre »

Paris, le 22 juin 2006. Communiqué de presse.

L'Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre (APRIL) sera présente à « Paris Capitale du Libre », qui se tiendra le 26 juin 2006 au Palais Brongniart à Paris.

Organisé par l'ASS2L (Association des Sociétés de Services en Logiciels Libres) et la Mairie de Paris, la journée Paris Capitale Du Libre se veut « un évènement de prestige visant à échanger autour des enjeux stratégiques, politiques et économiques des Logiciels Libres »[1].

Des formats ouverts pour l'interopérabilité dans les administrations

Paris, Soissons, Montpellier, le 22 juin 2006. Communiqué de presse.

Les associations signataires de ce communiqué appellent à soutenir le format ouvert Open Document dans le Référentiel Général d'Interopérabilité.

Halte aux racketiciels !

Paris, le 15 juin 2006. Communiqué de presse.

Halte au racketiciel : lancement d'une pétition en ligne et montée au créneau des associations de consommateurs.

DADVSI : Stallman et la démocratie dans le caniveau

Paris, le 12 juin 2006. Communiqué de presse.

L'APRIL déplore la tentative annoncée de passage en force du projet de loi sur le droit d'auteur (DADVSI). Après avoir appelé le premier ministre Dominique de Villepin et le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres à respecter leurs engagements [1] et le président du groupe UMP Bernard Accoyer à faire le nécessaire pour obtenir une seconde lecture [2], l'APRIL s'inquiète d'une apparente surdité du pouvoir politique.

L'Éducation nationale vend les produits de Microsoft dès la maternelle

Paris, le 09 juin 2006. Communiqué de presse.

L'APRIL constate que le ministre de l'Éducation nationale, via la Délégation aux Usages de l'Internet, sert d'alibi à une opération commerciale de la société Microsoft. La campagne nationale sur la sécurité informatique lancée le 6 juin revêt en effet toutes les caractéristiques d'une telle action, d'autant plus qu'elle coïncide avec le lancement de la suite sécurité de Microsoft et réutilise la charte graphique de cette société. [1]

Pour une véritable politique de développement du logiciel libre dans l'éducation nationale

Paris, le 14 janvier 2004. Communiqué de presse.

Les associations du logiciel libre et les organisations syndicales de l'éducation se sont réunies pour définir une politique de développement de l'informatique dans l'éducation nationale qui soit libre de toute ingérence commerciale, reprenant en cela la tradition républicaine qui protège le système éducatif.

Le mercredi 7 janvier 2004, à l'invitation de l'AFUL, les organisations suivantes se sont réunies à la bourse du travail à Paris : FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT, FERC-CGT, SNALC, ADULLACT.

DADVSI : passage en force ou débat démocratique ?

Paris, le 15 mai 2006. Communiqué de presse (APRIL - FFII France - FSF France).

Marche pour les libertés numériques, contre les DRM et contre le projet de loi DADVSI

Paris, le 28 avril 2006. Communiqué de presse (APRIL - EUCD.INFO - FFII France - FSF France - FRAMASOFT).

L'APRIL, EUCD.INFO, la FFII France, la FSF France et Framasoft appelent à marcher avec le collectif StopDRM le dimanche 7 mai 2006 à Paris contre le projet de loi DADVSI.

Paris, le 28 avril 2006. Communiqué de presse du collectif citoyen StopDRM.

Marche pour les libertés numériques, contre les DRM et contre la loi DADVSI

Les logiciels libres en partage à la Cité des Sciences avec l'APRIL

Paris, le 27 avril 2006. Communiqué de presse.

L'APRIL partenaire de la Cité des Sciences et de l'Industrie dans le cadre de la thématique « Les logiciels libres en partage » du 2 mai au 2 juillet 2006.

La Commission européenne fait les gros yeux à Microsoft et entérine son monopole. Le sacre de Microsoft

Libération,Page REBOND, Le 30 mars 2004

Dans le cadre de la procédure pour abus de position dominante engagée par la Commission européenne à l'encontre de Microsoft, procédure qui porte notamment sur le couplage du lecteur de médias de Microsoft, Media Player, avec le système d'exploitation Microsoft Windows, la multinationale américaine a été condamnée le 24 mars dernier.

Loïc Dachary nommé comme représentant APRIL au sein de la commission spécialisée de terminologie

Paris, le 19 avril 2006. Communiqué de presse.

Par arrêté du 14 mars 2006 du ministre délégué à l'industrie, Loïc Dachary a été nommé comme représentant de l'APRIL au sein de la commission spécialisée de terminologie et de néologie de l'informatique et des composants électroniques.

Cette commission, créée en août 1997, a pour objet de créer une terminologie en français, claire et accessible facilitant l'appropriation des technologies de l'information et de la communication.

Projet de loi «DADVSI» : à contre-courant, le Sénat rejette l'interopérabilité et prône la brevetabilité du logiciel

Paris, le 18 avril 2006. Communiqué de presse (APRIL - ASS2L - FFII France - FSF France - FRAMASOFT - SCIDERALLE).

L'APRIL signe un accord historique pour l'interopérabilité des logiciels libres avec Blu-Ray et HD DVD

Poisson d'Avril

Attention ceci était un poisson d'avril.

Paris, le 1er avril 2006. Communiqué de presse.

L'APRIL a conclu le 28 mars 2006 avec l'AACS un accord historique, visant à ouvrir pour le marché français, l'utilisation par les logiciels libres des technologies de protection des futurs DVD Haute définition (blu-Ray et HD DVD).

DADVSI: dommages collatéraux sur le logiciel libre

Paris, le 20 mars 2006. Communiqué de presse.

À l'occasion de la première lecture du projet de loi DADVSI, l'APRIL et la FSF France saluent le courage politique des députés de tous bords qui ont défendu le logiciel libre et l'interopérabilité, fondements des libertés et du choix du citoyen dans la société de l'information. Cependant, malgré leurs efforts, il reste aujourd'hui un projet de loi dangereux et illégitime que les députés auront le devoir de repousser lors du vote solennel le 21 mars.

DADVSI : Appel commun au retrait de l'ordre du jour parlementaire

Paris, le 9 mars 2006. Communiqué de presse.

«Etant donné les conditions d'examen du projet de loi DADVSI, il est devenu indispensable que le gouvernement retire ce texte : il n'est pas possible aujourd'hui de parvenir à une loi assurant de façon juste et équilibrée le respect des droits du public et des créateurs. Seul le retrait du texte de l'ordre du jour peut permettre de reprendre un débat serein, et de légiférer dans l'intérêt général, pour aboutir à un texte dont chacun reconnaisse la légitimité.»

Pour ses 10 ans l'APRIL vous donne rendez-vous au salon « Solutions Linux 2006 »

Paris, le 24 janvier 2006. Communiqué de presse.

L'Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre (APRIL) vous donne rendez-vous au salon « Solutions Linux 2006 » [1], qui se tiendra du 30 janvier au 2 février 2006 au CNIT La Défense, à Paris.

L'APRIL :

Pour un contrôle démocratique des pratiques illégales de l'OEB

Dijon, le 07 juillet 2005. Communiqué de presse.

Le 6 juillet 205 le Parlement européen a pour la seconde fois rejeté le projet de directive extrémiste sur la brevetabilité du logiciel proposé par la Commission européenne et le Conseil des ministres européens. Ce faisant, il a refusé d'ouvrir la porte à la confiscation du savoir par quelques grands monopoles.

Appel aux députés européens pour sauver l'Europe de la menace des brevets logiciels

Paris, le 28 juin 2005. Communiqué de presse.

Les associations ADULLACT, AFUL, APRIL et FSF France appellent solennellement les députés européens à voter contre les brevets logiciels lors de la séance du 6 juillet prochain.

Machine de guerre contre le logiciel libre, les brevets logiciels mettront en péril l'indépendance technologique de l'Europe et la construction de l'administration électronique; ils empêcheront l'Europe de participer à la réduction de la fracture numérique.

Faut-il célébrer la confiscation intellectuelle ?

Paris, le 26 avril 2005. Communiqué de presse.

L'APRIL, la FFII et la FSF France rappellent en cette journée dédiée à la « propriété intellectuelle » selon l'OMPI [1] que les dérives actuelles autour du droit d'auteur et de la brevetabilité des logiciels ne sont pas acceptables.

Le droit d'auteur ne peut plus aujourd'hui prétendre constituer un équilibre entre les intérêts du public et ceux des ayants-droit.

La neutralité commerciale de l'école publique est-elle soluble dans le numérique ?

Paris, le 19 avril 2005. Communiqué de presse.

L'APRIL et la FSF France viennent de constater que le ministre de l'Éducation Nationale est à l'initiative d'une campagne de publicité dans les collèges.[1]

FACT, un projet de directive européenne pour une dictature numérique ?

Poisson d'Avril

Attention ceci était un poisson d'avril.

Paris, le 1er avril 2005. Communiqué de presse.

L'Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre s'est procurée un avant-projet de directive européenne [1] grâce à un lobbyiste imprudent. Baptisée « Fully Aware Counter Terrorism », son objectif, factice, serait la « lutte contre le terrorisme et (...) contre les violations de propriété intellectuelle ».

Libre en Fête An IV

Auray, le 10 mars 2005. Communiqué de presse.

Manifestation festive nationale Logiciels Libres, Internet et liberté d'expression.

Pendant trois jours, du 18 au 20 mars 2005, de nombreux et nombreuses passionné(e)s des logiciels libres mettent en place des animations pour accueillir le public et partager leur passion dans un climat convivial. Les lieux d'accueil sont très divers, allant du bar/restaurant à l'université, de la ferme à la salle multimédia municipale etc...

Le gouvernement français pour une brevetabilité illimitée des idées ?

Paris, le 6 mars 2005. Communiqué de presse.

Le Conseil « Compétitivité » examinera normalement lundi 7 mars sur proposition de la Commission Européenne une directive « brevets logiciels » particulièrement extrémiste.

Le texte soumis par la Commission à un vote sans débat (en « point A ») par les représentants des États membres de l'Union ne se contente en effet pas de ne retenir aucun des garde-fous introduits par le Parlement lors du vote en première lecture : il autorise également en plus les revendications de programme [1]

Soutien à l'Appel à action à l'OASIS

Paris, le 1er mars 2005. Communiqué de presse.

Accord Microsoft/UNESCO : le néo-colonialisme se met à l'heure de l'informatique

Article publié dans Libération le 05/01/2005

Version publiée par Libération

Signataires :

Mr. Sergio Amadeu da Silveira - President de l'Institut National des Technologies de l'Information - Civil House of the Republic Presidence - Brésil

Felipe Pérez Martí - ancien ministre de la Planification et du Développement - Vénézuela

Federico Heinz - Fundación Vía Libre - Argentine

Syndiquer le contenu