HADOPI : Christine Albanel et Franck Riester persécutent le Logiciel Libre

Paris, le 13 mars 2009. Communiqué de presse.

Une alliance transpartisane emmenée par Martine Billard (GDR),1 Patrick Bloche (SRC)2 et Jean Dionis du Séjour (NC)3 s'est formée jeudi 12 mars 2009 à l'Assemblée nationale pour défendre les droits des auteurs et utilisateurs de logiciels libres. Malheureusement, Christine Albanel et Franck Riester ont rivalisé de parti pris pour s'opposer à l'abolition de discriminations majeures instaurées par la loi DADVSI.

La loi DADVSI du 1er août 2006 a créé une insécurité juridique majeure pour les auteurs et utilisateurs de logiciels libres.4 Elle a également été l'occasion d'une grande première mondiale : la loi permet explicitement d'interdire à un auteur de logiciels libres de diffuser son logiciel avec son code source.5 Des députés de tous les groupes, à l'exception du groupe UMP, ont tenté par leurs amendements au projet de loi « Création et Internet » de rétablir l'égalité devant la loi.

La ministre de la culture Christine Albanel et le rapporteur UMP Franck Riester6 ont formé un duo de choc pour refuser aux auteurs et utilisateurs de logiciels libres de jouir des mêmes droits que tous les citoyens français.

À grands renforts de mauvaise foi, ils ont prétendu que l'interopérabilité était inconstitutionnelle et contraire à la directive EUCD, et refusé de lui redonner toute la place qu'elle mérite.7 Les arguments pourtant solides de la tenace Martine Billard (GDR),8 de Patrick Bloche (SRC) et de Jean Dionis du Séjour (NC) n'y ont rien fait.

De la même manière, Christine Albanel et Franck Riester se sont obstinés à limiter le droit moral des auteurs de logiciels libres : ils ont refusé de lever la possibilité d'interdire la publication d'un code source.

« Alors que leurs prédécesseurs péchaient essentiellement par incompétence, Christine Albanel et Franck Riester se sont aujourd'hui rendus coupables d'un parti pris inédit contre le logiciel libre. Il est regrettable qu'aucun député UMP ne soit intervenu pour leur rappeler les enjeux liés au Logiciel Libre et à l'interopérabilité » déclare Frédéric Couchet, délégué général de l'April.

« Il est incompréhensible que ceux qui prétendent défendre le droit d'auteur nient le droit moral des auteurs de logiciels libres » ajoute Benoît Sibaud, président de l'April. Toutefois, ce ne serait pas la première négation de droits fondamentaux10 à laquelle se livreraient les promoteurs de ce projet de loi. Ce n'est pas non plus la dernière. « Il ne fait désormais plus aucun doute que ce projet de loi va nier en bloc les droits des auteurs et utilisateurs de logiciels libres, et imposer à tous un filtrage des contenus et une surveillance de leurs communications numériques. Nous appelons tous les députés et l'ensemble des citoyens à s'y opposer par tous les moyens en leur pouvoir » conclut-il.

À propos de l'April

Pionnière du logiciel libre en France, l'April est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l'espace francophone. Elle veille aussi, dans l'ère numérique, à sensibiliser l'opinion sur les dangers d'une appropriation exclusive de l'information et du savoir par des intérêts privés.

L'association est constituée de près de 4 400 membres utilisateurs et producteurs de logiciels libres dont 205 sociétés ou réseaux de sociétés, 120 associations, 4 collectivités locales, trois départements universitaires et une université.

L'April est l'acteur majeur de la promotion et de la défense du logiciel libre en France.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site Web à l'adresse suivante : http://www.april.org/, nous contacter par téléphone au +33 1 78 76 92 80 ou par courriel à l'adresse contactez nous.

Contacts presse :

  • Frédéric Couchet, délégué général, fcouchet@april.org +33 1 78 76 92 80 / +33 6 60 68 89 31
  • Alix Cazenave, chargée de mission affaires publiques, acazenave@april.org +33 1 78 76 92 80 / +33 1 78 76 92 80