La Free Software Foundation et le projet GNU

  1. La FSF
  2. La GPL
  3. Le projet GNU
  4. Pour en savoir plus
  5. La GNU General Public License (Licence Publique Générale GNU)

La FSF

La FSF (Free Software Foundation) a été fondée au début des années 80 par Richard M. Stallman, chercheur au laboratoire d'Intelligence Artificielle du MIT. Le but de cette fondation est de développer des logiciels libres. Ce sont des logiciels que vous avez le droit de copier, utiliser, modifier et redistribuer comme bon vous semble. La seule condition est que les sources de ces logiciels doivent être disponibles gratuitement pour quiconque en fait la demande.

Il est important de comprendre que le mot Free dans Free Software Foundation ne doit pas être traduit comme gratuit mais bien comme libre. Ces logiciels peuvent tout à fait être vendus, mais il existe toujours un moyen légal de se les procurer gratuitement.

La GPL

La GPL (General Public License) est une license qui spécifie les conditions de distribution de tous les logiciels GNU. La LGPL (Library General Public License) était son équivalent pour les bibliothèques de sous-programmes (voir le texte Pourquoi vous ne devriez pas utiliser la LGPL pour votre prochaine bibliothèque expliquant pourquoi ne pas utiliser la LGPL pour vos nouvelles librairies). La GNU Lesser General Public License est la nouvelle licence de GNU destinée a remplacer la LGPL.

En gros, ces licences spécifient que les logiciels GNU peuvent être copiés, modifiés et redistribués de quelque manière que ce soit, tant et aussi longtemps que les sources sont disponibles gratuitement.

Le gros avantage des logiciels distribués selon ces conditions est que si vous désirez les améliorer, vous pouvez le faire, puis distribuer votre nouvelle version. De ce fait, tout le monde en profitera. Cela conduit à d'excellents programmes écrits par des dizaines de personnes différentes.

Le projet GNU

Le projet GNU (GNU is Not Unix) est un projet de la FSF dont le but est de développer un système d'exploitation complet, distribué selon les conditions de la GPL. Ce système d'exploitation reprend un certain nombre de concepts de UNIX, mais ce n'est pas UNIX. Richard Stallman a commencé ce projet seul, juste après avoir créé la FSF. La première partie de ce projet consistait à écrire un éditeur avec lequel il puisse éditer ses programmes. Cet éditeur est le bien connu GNU Emacs. Après cela, il a écrit un compilateur C pour pouvoir compiler son système d'exploitation. Cela a donné le fameux GCC. Depuis lors, un certain nombre de personnes se sont jointes à lui pour écrire toutes sortes de programmes. Le système d'exploitation en lui-même, nommé HURD, est disponible depuis peu.

En plus des principaux logiciels GNU, Il existe des versions GNU de la plupart des utilitaires UNIX. Ces versions sont souvent bien plus puissantes (et fiables) que leurs équivalents propriétaires.

Pour en savoir plus

Pour informer le public de l'état du projet GNU, la FSF publie deux fois par an un bulletin d'information (le GNU Bulletin). Ce bulletin parait en janvier et juin de chaque année; il est en autres distribué via le forum de discussions gnu.announce. Il est également disponible sur le serveur Web de gnu.

Texte repris du Guide UNIX + Réseaux de Marc Schaefer.

La GNU General Public License (Licence Publique Générale GNU)


English translation by Katixa Rybalka.