[fr.news.yahoo.com] Et si l'accès à Internet devenait un service public ?

Extrait de l'article du site par en date du :

« http://fr.news.yahoo.com/grp_test/20080125/ttc-et-si-l-acces-internet-de...
Bibliothèques, Espaces Culture multimédia du ministère de la Culture, Points Cyb du ministère de la Jeunesse et des Sports, associations, Espaces du réseau Cyber-base de la Caisse des Dépôts… Les accès publics à Internet se multiplient, mais pas dans une grande homogénéité technique, juridique, ni de gestion. C'est en tout cas ce qu'a constaté le Forum des droits sur l'Internet, l'organisme recense 3 600 lieux de ce type et leur consacre une recommandation publiée mardi 22 janvier.
Les missions sont diverses et « le caractère spontané et le manque de coordination des espaces n'ont pas permis le développement durable et cohérent de l'accès public à Internet », peut-on lire dans la recommandation. Parmi les pistes pour corriger le tir, le FDI (dont les recommandations sont très souvent reprises dans les projets de lois sur Internet) suggère que les pouvoirs publics et les collectivités reconnaissent à ces lieux leur « rôle durable » et, donc, leur assurent plus de soutien. En les rendant plus visibles, en leur allouant plus de moyens et de personnels.
« Il y a une mission d'intérêt général de ces espaces »
Dans le prolongement de cette logique, l'organisme consultatif évoque le statut de service public à appliquer à ces accès à Internet. « Il y a une mission d'intérêt général de ces espaces, explique Stéphane Grégoire, consultant au Forum. Ce sont des lieux qui permettent l'appropriation des nouvelles technologies. Ils ont été créés en 1997 et, à l'origine, on pensait qu'ils disparaîtraient d'eux-mêmes au fur et à mesure que les usages entreraient dans les mœurs. » Or, avec le développement des téléprocédures (déclaration des revenus, changement d'adresse en ligne, etc.), ils continuent à être fréquentés. Même quand les utilisateurs ont Internet chez eux.
« Les gens viennent chercher de la médiation, une initiation, un accompagnement, qu'on leur explique comment tout cela fonctionne, continue Stéphane Grégoire. Le but serait que les pouvoirs publics se saisissent de ces lieux dans le cadre de l'administration en ligne. C'est là que les gens peuvent la découvrir. » En faire un véritable service public permettrait l'intervention sur place de certaines administrations qui proposent leurs services en ligne.
Le FDI recommande ainsi la création de partenariats entre des services publics locaux et les espaces d'accès à Internet. Par exemple, que des agents de l'ANPE viennent accompagner les utilisateurs dans leurs recherches d'emploi en ligne, ou que du personnel des services fiscaux viennent aider au moment de la télédéclaration de revenus. Ces initiatives permettraient de systématiser des pratiques qui existent déjà de manière informelle.
Dans sa recommandation, le Forum note que « de plus en plus, les lieux d'accès public à l'Internet servent de lieux de ressources pour un certain nombre de services publics. En effet, les usagers sont redirigés vers ces lieux d'accès public à l'Internet qui constituent de plus en plus souvent le seul moyen pour les populations de découvrir et de s'approprier les fonctionnalités offertes par les téléservices. » »

Lien vers l'article original :


Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

Les articles de presse utilisent souvent le terme « Open Source » au lieu de Logiciel Libre. Le terme Logiciel Libre étant plus précis et renforçant l'importance des libertés, il est utilisé par l'April dans sa communication et ses actions. Cependant, dans la revue de presse nous avons choisi de ne pas modifier les termes employés par l'auteur de l'article original. Même chose concernant l'emploi du terme « Linux » qui est généralement utilisé dans les articles pour parler du système d'exploitation libre GNU/Linux.

Retour à la page des revues de presse.